suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2012

Et si on retournait sur le Caroux ?

 

caroux,facebook,bardou,orb

Après quelques pérégrinations loin de l’Hérault où je vis, il est temps avec les froidures automnales qui arrivent et les jours qui raccourcissent de se poser un peu et d’arpenter à nouveau avec mon ami Gibus les chemins qui partent à l’assaut du Caroux, notre massif « local ». Bien que cela fasse plusieurs années que nous le sillonnons, il arrive encore à nous éblouir et nous surprendre, tant il recèle de pitons, de vallons, de recoins sauvages et secrets auxquels mènent des sentes séculaires incertaines que seuls les « mordus » de ce massif osent emprunter.

Il faut dire que les hommes qui ont occupé les lieux au cours des siècles passés n’ont pas ménagé leur peine. Ils ont arpenté en long et en large ce massif, créant sur ses flancs des milliers de terrasses et des dizaines de kilomètres de sentiers pour y accéder, dont on voit encore en de nombreux endroits les magnifiques vestiges qui   témoignent du courage et du talent de leurs bâtisseurs.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Partis du pittoresque village de Mons, nous grimpons avec allégresse le sentier supérieur du Cabalet sous un ciel sans nuage, alors que la fraîcheur matinale tricote une écharpe de brume  au dessus de l’Orb, qui coule dans la vallée en contrebas.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Le chemin devient très vite  « sportif » et sinue en montagnes russes entre des chaos rocheux qui ménagent par endroits de belles vues sur la vallée. Le rapetissement spectaculaire des montagnes qui surplombent la rive sud  de l’orb nous confirme que nous prenons de l’altitude, ce que les battements accélérés de nos cœurs nous avaient fait pressentir.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Le sentier offre des vues spectaculaires sur les aiguilles rocheuses qui dominent les gorges d’Heric. Qui croirait en voyant leur profil « himalayen » qu’elles atteignent à peine les mille mètres d’altitude ? .

 

caroux,facebook,bardou,orb

Seule la présence de végétation sur ces impressionnantes aiguilles nous révèle leur taille somme toute modeste au regard de leurs consoeurs alpines ou pyrénéenne, royaume du règne minéral.. Mais leur ascension n’en est pas moins difficile car le dénivelé qu’elle implique est aussi important que celui que l’on trouve dans les « grands massifs », vu qu’ici on part d’une altitude proche du niveau de la mer !

 

caroux,facebook,bardou,orb

Le Caroux est d’ailleurs un lieu prisé d’escalade du fait des difficultés techniques, de l’absence de voies « équipées » qui donne un parfum d’aventure aux ascensions et de la roche constituée d’un gneiss de grande qualité.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Et puis la faune  y est également très riche et comporte des espèces endémiques comme le « canis lapis gigantus » auquel les bergers recouraient autrefois pour protéger leurs troupeaux de moutons contre les loups,  mais dont il n’en resterait plus aujourd’hui qu’un specimen, que seuls quelques privilégiés – dont nous sommes Gibus et moi -  ont pu observer. Je peux vous le faire découvrir aujourd’hui en exclusivité mondiale grâce au sacrifice de mon sandwich au jambon–beurre-cornichon, que j’avais prévu pour le pique-nique, et avec lequel je l’ai attiré !  Que ne ferais pas pour vous étonner chers lecteurs !

 

caroux,facebook,bardou,orb

A vrai dire  peu me chaut d’avoir sacrifié mon sandwich alors que pour le pique-nique nous jouissons d’un décor de salle à manger que les milliardaires du Quatar ou d’ailleurs ne peuvent se payer. Que peut-on demander de plus, d’autant qu’il me reste un peu de fromage  et un flacon de nectar « bacchusien «  - à partager cela va de soi avec l’ami Gibus - de quoi tenir sans problème jusqu’au soir !

 

caroux,facebook,bardou,orb

D’être ainsi immergés, seuls,  au cœur d’une nature sauvage avec pour seul bruit le buzzetis des abeilles et par moments le bruissement de feuillages et le roulement de pierres qui signalent le passage d’un mouflon, nous régénère. Par delà les millénaires nous ressentons une filiation avec ces premiers hommes qui ont survécu grâce à une parfaite connaissance et maîtrise directe et personnelle de leur environnement. Aujourd’hui nos existences sont dépendantes du bon fonctionnement d’une myriade de choses sur lesquelles nous n’avons aucun pouvoir individuel. Où est le progrès ? Oh certes nous pouvons être joints ou informés des évènements du monde à toute heure du jour et de la nuit mais  est ce que cela contribue d’un iota au simple bonheur d’exister ? N’est-il pas plus gratifiant d’aller - dès qu'on le peut - cueillir des mures ou des fraises des bois, boire un café avec des copains (ou des copines)  aller avec ses enfants faire de la balançoire dans le square d'à coté ou  faire une petite sieste sur les flancs rocailleux du Caroux comme nous le faisons en ce moment ?

 

caroux,facebook,bardou,orb

Mais je cesse là mes ratiocinations philosophiques à trois sous car, nous étant remis en route, nous abordons une zone rocheuse où les caprices telluriques et atmosphériques de Gaïa ont fait naître des empilements rocheux plutôt instables qui sollicitent toute notre attention.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Il est étonnant de constater l’impact que peuvent avoir l’eau et le vent, associés au gel et à la chaleur, sur des roches aussi dures que le gneiss du Caroux. C’est en s’inspirant de leur exemple que les anciens égyptiens ont taillé leurs obélisques dans des carrières avec de simples coins de bois imprégnés d’eau.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Nous étant engagés sur la sente du Médaillé qui part du col de la Maure en direction du col de Bardou, nous tombons sur une barre rocheuse que nous ne pouvons franchir faute de corde. Nous revenons sur nos pas et cherchons une voie alternative . Nous abandonnons très vite l’idée de descendre directement dans les gorges d’Héric vu le profil de la pente qui impressionne même mon ami Gibus, c’est pour dire !

 

caroux,facebook,bardou,orb

Finalement nous décidons de descendre du coté du vallon de Bardou où nous trouvons un sentier confortable qui nous ramène au col du Rougas.

 

caroux,facebook,bardou,orb

Parvenus au col, nous décidons d’explorer la piste de Rougas que nous n’avons jamais empruntée. C’était un mauvais choix et je la déconseille  vivement  à ceux qui me lisent et qui n’ont pas un bon sens de l’orientation et  craignent de passer une nuit à la belle étoile. Cela dit elle permet de découvrir de magnifiques terrasses et murets de pierres, hélas non entretenus, ainsi qu’une superbe bâtisse en pierres. Notez , au passage, l’extraordinaire agencement des pierres de toutes tailles et de toutes formes dont ses murs sont constitués. 

 

caroux,facebook,bardou,orb

Nous arrivons au terme de notre périple, heureux d’avoir passé une journée dans ce cher Caroux, cette montagne « méridionale » d’une beauté et diversité à nulle autre pareille et  à laquelle les hommes des siècles passés, en gage de la passion  qu’elle leur inspirait, ont tissé de si beaux colliers de pierres.

 

Texte & photos Ulysse

 

10:27 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : caroux, bancels, bardou, orb

Commentaires

Bonjour Ulysse,

Délicieuse lecture sur ces chemins de pierres. J'adore l'ancienne maison neuve. Une beauté
Bon week-end Ulysse ;)
Martine

Écrit par : Martine | 27/10/2012

"Tes" montagnes sont très belles, j'aime beaucoup cette maison en pierres abandonnée, par qui, pourquoi, quand ?? Quant à tes idées philosophiques à trois sous, sache qu'elles sont aussi les miennes !!! c'est un vrai bonheur de saisir les petits bonheurs de notre quotidien !et ça fait du bien de faire un pied de nez au monde de l'argent !! bises

Écrit par : Colette | 27/10/2012

J'ai pris encore une fois plaisir à lire ce reportage riche par son texte et ses photographies originales. j'attends le suivant qui ne saurait tarder...

Écrit par : Lamigeo | 27/10/2012

Bonjour Ulysse,

Moi qui aime la montagne, je dois avouer que je suis servie en venant chez toi. Vos aventures, toujours teintées d'humour, m'enchantent. Une sacrée équipe qui me fait toujours passer un bon moment. Ici j'ai bien aimé les petits sentiers faciles. :-)))
Bises et bon week-end!

Écrit par : Gaya Nature | 27/10/2012

Oui, beau retour c'est magnifique
j'aime beaucoup le langage des pierres

Écrit par : Maria-D | 27/10/2012

Dites moi les amis, (vous permettez que je vous appelle ainsi, depuis le temps que je vous suis partout)... le Caroux a t il encore des secrets pour vous ?
Les pierres parlent, et entendent... dans quelques siècles elles raconteront vos aventures à vos descendants !
A la prochaine !

Écrit par : Françoise | 27/10/2012

C'est dramatique çà, un jambon beurre et avec des cornichons en plus ! enfin bon, cela ne t'a pas empêché de continuer cette randonnée et de prendre ces superbes clichés pour mon plus grand bonheur. Vous êtes de sacrés sportifs ! j'admire !
Merci pour ce partage toujours avec l'humour que j'adore par-dessus tout !
Mais j'arrête là les compliments car je vois que tes chevilles enflent et tu ne vas plus entrer dans tes chaussures de rando ! ce qui serait bien dommage !
Bon week-end et à bientôt :)
Bisous d'amitié
Annick

Écrit par : Anniclick | 27/10/2012

Comme nos petits-enfants, qui au retour de vacances se précipitent dans leur chambre pour retrouver les jouets délaissés pendant quelques semaines, nous, grands enfants sans doute, de retour des massifs pyrénéens, nous nous précipitons sur les pentes du Caroux pour redécouvrir notre terrain de jeux favori !!!

Écrit par : GIBUS | 27/10/2012

Toujours au top; un vrai régal pour les yeux et ce "conte" plein d'humour tout au long d'un parcours chaotique; bon pied, bon œil nos 2 marcheurs qui n'hésitent pas à affronter des bêtes curieuses!
Ah ces gorges d'Héric que mon époux a du faire plusieurs fois, pendant que je me rééduquais à Lamalou ! Que de souvenirs !
Merci et bon week-end, chez nous dans le Nord l'hiver arrive.

Écrit par : Michèle | 27/10/2012

Me voilà bien fatiguée et assoiffée après une telle balade ...
Moi qui vis au niveau de la mer, cela me fait un bien fou de m'évader de la sorte
bon week end

Écrit par : Framboise44 | 27/10/2012

De très beaux paysages
Mais la froidure et les shorts m'interpellent
BonApm Ulysse

Écrit par : H-IL | 27/10/2012

Magnifique le Haut Languedoc. Quel plaisir que de randonner dans cet endroit de ce superbe de l'Hérault.
Des paysages qui se méritent.
Merci du partage, surtout avec un temps gris comme ces temps-ci
Bon après-midi

Écrit par : Nokomis | 27/10/2012

Je constate que le Caroux a toujours autant d'"aficionados" et il est vrai qu'il le mérite !

Martine les maisons avaient effectivement de la gueule autrefois!

Colette oui les petits bonheurs sont plus faciles à apprivoiser que les grands !

Lamigéo le prochain est déjà dans la boite....

Gaya les petits chemins d'ici ont un seul défaut : ils ne sentent pas la noisette !

Maria je sais que vous savez parler aux pierres

Françoise oui, ici nous sommes dans une communauté d'amis et oui, le Caroux a encore quelques secrets pour nous mais que nous découvrons sortie après sortie (de superbes révalations sont à venir !)

Annick des compliments ça ne se refuse pas et c'est pour ça que je prends deux tailles de plus pour mes chaussures !

Gibus c'est un terrain de jeux parfois dangereux !

Michèle oui ton mari a du se régaler mais il faut y revenir !

Framboise si tu nous avais annoncé ta visite je t'aurais offert à boire !

HIL les shorts ici sont de mise à peu près 10 mois sur 12

Nokomis oui le Haut languedoc est méconnu et je m'emploie à le faire connaître

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 27/10/2012

Mon cher Ulysse, le Médaillé il se fait depuis le sentier de Bardou ou bien depuis le Coulaigo, depuis le col de la Maure il est très difficile à trouver.

Écrit par : bernard | 27/10/2012

j'adore ce décor, il me rappelle bien mon pays en plus pas si lointain !! lol !! mais même pour un sandwich au jambon–beurre-cornichon, je ne pense pas que j'arriverai a grimper là haut !

Écrit par : maevina | 27/10/2012

et nous de suivre en images
et de respirer derrière vous

Écrit par : jeanne | 27/10/2012

le Caroux, grâce à toi et gibbus je peux voir ces jolis endroits où je ne risque pas d'aller,
je suis sur le plateau de sault, temps pourri ! pour ceux qui ont organisé la foire annuelle,
là il voltige unpetit grésil et il fait 3° NON NON JE SUIS DEDANS BIEN AU CHAUD !
tes photos et écrits sont toujours aussi passionnants, merci !
bonne soirée, MIAOUUUUUUU !!!!!!!

Écrit par : Mistigris34 | 27/10/2012

Les infatigables, dopés à la magie des sommets et des pierres, des brumes(que j'aime toujours autant) et des cornichons-si j'ai bien compris!

Beaucoup d'humour, de sagesse jusque dans l'évocation de la trépidante vie actuelle.
De merveilleux guides qui sèment de précieux cailloux blancs pour ceux qui voudraient mettre leurs pas dans les vôtres!
Très sympa!

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 27/10/2012

j'aime bien lire vos aventure et admirer ces paysages montagneux , ça me change du bord de mer

Écrit par : dom | 27/10/2012

Bonjour Ulysse,
C'est bien de partir au loin, mais "home sweet home" surtout quand on a des paysages tellement magnifiques à explorer près de chez soi!
Bon dimanche,
Frans

Écrit par : Frans | 28/10/2012

Merci pour ces sorties agrémentées de commentaires judicieux.

Les anciens savaient très bien bâtir des murs secs sans aucun liant. Pas de ciment et pas de chaux.

Bonne journée enneigée et une vraie neige d'hiver, pas un tapis chez nous. Amicalement

Écrit par : patriarch | 28/10/2012

Il n'y a bien que les géologues, les marcheurs et grimpeurs aguerries
pour savoir ce qu'est le gneiss. Aujourd'hui, j'aurais appris quelque chose.
Merci à toi Ulysse qui vient d'enrichir mes connaissances.
Bon dimanche !

Écrit par : Monia | 28/10/2012

J’aime beaucoup les chemins escarpés et un peu « craignos ».
J’aime beaucoup ta troisième photo. Les autres aussi sont belles mais celle-ci m’interpelle.
« canis lapis gigantus » , tiens ? c’est nouveau, ça vient de sortir ? Bravo pour ton imagination. Ce rocher est superbe !
Merci pour cette belle escapade dans le sud. Biz et bon dimanche

Écrit par : chantal | 28/10/2012

Bernard effectivement mais nous aimons bien fureter dans les coins et recoins du Caroux

Maevina avec deux sandwichs peut être y arriverais tu ?

Jeanne je me disais aussi que j'étais suivi!

Mistigris le plateau de Sault je ne connais pas encore ..vaut-il une visite ?

Maïté espérons que les pluies de l'hiver n'emporteront pas nos cailloux blancs

Dom mais la mer on la voit même de là haut , comme tu le découvriras dans une prochaine note

Frans oui aussi beaux soient les pays étrangers on est toujours heureux de revenir chez soi

Patriarch heureusement des associations locales perpétuent l'art de construire de tels murs

Monia on se fait découvrir des choses réciproquement

Chantal cette photo du "canis lapis gigantus est une exclusivité mondiale

Bon dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 28/10/2012

Tout d'abord merci d'avoir cheminé sur les sentiers escarpés des blogs jusqu'à la modeste cabane où je m'abrite...Je me suis régalé à la lecture des textes relatant avec précision, humour et talent des sorties parfois "assez sportives" et découvrant les photos qui les illustrent. Je repasserai...

Écrit par : LUZIFER | 28/10/2012

encore une rando superbe ... il fait tout aussi bleu aujourd'hui et très froid (il a gelé cette nuit)
tes photos, un bon bol d'air !!! très bon dimanche

Écrit par : andrée :0071: | 28/10/2012

Merci pour la visite qui me permet en retour de contempler ces belles photos d'une montagne qui ressemble étrangement à la montagne corse que je contemple tous les jours .

Écrit par : anto | 28/10/2012

Vous arrive-t-il d'être une semaine sans sortir ? Chacun a sa drogue, la vôtre est saine...Randonner est la meilleure drogue qui soit..De plus, mis à part une bonne paire de chaussures, un bon sac à dos et des mollets d'acier, tout ça ne coûte pas bien cher...Le gouvernement devrait décréter la marche "sport national" et vous autoriser à déduire de vos impôts vos paires de chaussures....Oui, d'accord, pourquoi pas aussi le petit remontant qui vous accompagne souvent...
Les photos de la vallée noyée dans la brume sont superbes..

Écrit par : juju | 28/10/2012

merci de ta visite ulysse

whaou quel spectacle merveilleux ça vaut bien un sandwich de sacrifié à ce monstre hihi..c'est superbe, tu dois en prendre plein la vue, déjà avec ce ciel magnifique et ces montagnes ...ces murs de pierres,

bonne soiréeeeeee

Écrit par : marithe | 28/10/2012

Il existe un "Mons", près de chez moi en Belgique.
Bravo pour la qualité de tes photos.
Bonne semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 28/10/2012

Je vais en rêver de ce Caroux , moi qui n'y suis jamais allée...
Moi aussi, j'ai bien aimé "Narcisse et Goldmund"

Écrit par : gazou | 29/10/2012

bonjour mon ami Ulysse,

je te souhaite une très bonne semaine,

les hauts cantons sont toujours super pour la randonnée

bien amicalement

Écrit par : Laurent | 29/10/2012

Luzifer bienvenue sur mon blog j'avoue que j'aime bien aussi votre cabane, comme vous dîtes !

Andrée après une journée fort ventée nous avons retrouvé un temps plus clément , une belle sortie en vue !

Anto je connais et apprécie aussi la montagne Corse où j'ai crapahuté il y a de nombreuses années

Juju nous faisons au moins deux longues virées par semaine quand le temps le permet mais j'ai toujours en fait un pied dehors Quant à déduire les chaussures et le vin de mes revenus c'est ce que je fais tous les ans et ça marche !

Marithe un sandwich n'est effectivement pas un gros sacrifice, si 'il avait fallu sacrifier le nectar cela aurait été une autre affaire !

Yvon peut être que l'un de ces villages a été fondé par un habitant de l'autre?

Gazou si tu rêves du caroux le matin tu te réveilleras en forme

Laurent ils portent bien leur nom les hauts cantons !

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 29/10/2012

Vous n'arrêtez jamais ma parole ??? Mais tant mieux car votre bonheur est palpable et contagieux, dans les hauts cantons, hauts les coeurs!

Écrit par : colette | 29/10/2012

Des paysages splendides.
Une belle rando que tu nous offres.

Écrit par : Loqman | 29/10/2012

Bonsoir Ulysse.

Non seulement,j'aime suivre ces merveilleuses photos,qui d'ailleur ont été pris dans des endroits sublimes.
Ce que j'aprécie également,c'est ta façon de narrer tes randos,toujours avec un brin d'humour.
Bonne nuit.Aimée

Écrit par : Aimée | 29/10/2012

Colette je m'arrêterai le jour où mon coeur s'arrêtera

Loqman, ce n'est pas moi c'est Gaïa qui nous l'offre

Aimée l'humour nous sauve du désespoir qui nous guette quand on voit l'état de notre planète

Écrit par : Ulysse | 30/10/2012

Bonjour Ulysse,
Une promenade que je découvre avec bonheur en revenant dans la blogosphère. Paysage grandiose et âpre où la luxuriance se dévoile entre la lumière et les herbes chuchotantes.
Comment ne peut-on pas être séduit par un tel univers minéral, végétal et animal? L'humain a tant à découvrir au fil de telles pérégrinations.
Et avec une petite larme de "nectar", je signe tout de suite!!!
Excellente journée, bises
Cendrine

Écrit par : Cendrine | 30/10/2012

Quel merveilleux reportage, tout est tellement beau et si bien exprimé. Je m'imagine à quel point vous vous sentez si bien en montagne, cette sérénité, paix, douceur, ressourcement... Un gros merci pour ce magnifique partage! Je vous souhaite une très belle journée harmonieuse!

Écrit par : Maria-lina | 30/10/2012

Une région que je ne connais pas et qui me semble splendide! Une superbe randonnée!

Écrit par : Capucyne | 30/10/2012

Cendrine surtout ne pas oublier la larme de nectar voire même un gros chagrin !

Maria Lina oui nous nous sentons bien en montagne car leur grandeur rapetisse nos soucis et elles nous permettent de voir les choses en perspective

Capucyne alors il faut venir très vite la découvrir ! Vous ne serez pas déçue !

Écrit par : Ulysse | 31/10/2012

bonsoir Ulysse,
je pense que oui et ce n'est pas que du plat, il y a tellement à faire et à voir,
sur que ce n'est pas aussi haut qu'en andorre, mais l'andorre est à 60 kms !
les gorges de la lys, camurac à pieds bien entendu, de fort belles randos à faire avec louna et les autres !!?
de la promenade pour toi et gibus !!
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris34 | 31/10/2012

Merci Mistigris pour ces précisions qui donnent envie d'aller voir

Écrit par : Ulysse | 31/10/2012

Entre ces paysages grandioses , cette brume au loin , ces pierres , on imagine comme la balade doit étre fantastique !

Écrit par : Christelle | 31/10/2012

Christelle le mot est juste !

Écrit par : Ulysse | 01/11/2012

je t'envie car je ne peux faire aucune randonnée agréable sans boue avec cette pluie qui vient juste de cesser mais jusqu'à quand????

Écrit par : l'Angevine | 02/11/2012

Les commentaires sont fermés.