Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


03/11/2012

Prenez votre sac et suivez nous sur le Larzac !

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Votre pouvoir d’achat diminue aussi vite que les jours raccourcissent, l’entreprise dans laquelle vous bossez file un mauvais coton, le pays va à vau-l’eau et la terre elle même ne tourne plus très rond. Pour couronner le tout, chers lecteurs,  vous avez des trous à vos chaussettes et quant à vous, chères lectrices, vous n’avez que des vieilles fringues de l’année dernière  - crise oblige - à vous mettre (mais on vous aime quand même). Bref votre humeur est maussade et mieux vaut donc ne pas vous marcher sur les pieds. Et si justement vous alliez faire marcher vos pieds pour oxygéner vos idées noires et  voir la vie en rose. Mais où, me direz vous, trouver un endroit dépaysant, facile d’accès et qui n’implique pas d’être un sportif de haut niveau ou un adepte de l’EPO ?  Je vous réponds : prenez votre sac et suivez nous sur le Larzac !

Nous partons du Caylar, modeste village situé à 780 mètres d’altitude en empruntant l’un de ces antiques chemins bordés de buis qui nous protègent l’été de la fournaise solaire et l'hiver du vent glacial et devaient, autrefois, servir également à canaliser les troupeaux de moutons lors de leurs déplacements. Ils prospèrent en ces lieux car c'est l'un des rares végétaux à supporter les excès de chaleur, de froid et de sécheresse que connaissent ces terrains calcaires perméables. Le buis développe, en effet, d'importants réseaux de racines capables de rechercher la moindre trace d'eau dans les fissures de la roche et les zones souterraines d'argile. En outre, les produits de sa taille servaient de litière aux moutons et les feuilles du buis jouaient le rôle de bons additifs aux fumures.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

L’haleine humide de la Méditerranée, située à vol d’oiseau à 70kilomètres, au contact de la langue froide de la nuit caussenarde, orne la végétation de myriades de gouttes de rosée qui se gavent des photons généreusement dispensés par le soleil matinal.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Cette rosée confère ce matin au paysage une aura de douceur trompeuse, car nous sommes ici dans un pays aride et rude, brûlant l’été, glacial l’hiver,  où les plantes trouvent difficilement de quoi se nourrir et se désaltérer dans le sol calcaire poreux comme du buvard. En ces lieux, rares sont les grands arbres et quand ils meurent ils sont aussitôt colonisés par des lianes qui se nourrissent de leur cadavre. Ainsi va toute vie dont la fin permet l’émergence d’autres vies, dans un cycle perpétuel auquel nous participons.  N’ayons pas peur de  notre mort, qui n’est que le début d’une autre histoire.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Ce calcaire poreux est aussi soluble dans l’eau que le sucre . Le causse du Larzac est ainsi parsemé de reliefs ruiniformes, œuvres extravagantes du soleil et de la pluie.


 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

On vient ici pour se repaître d’espaces infinis où les chemins semblent mener jusqu’au bout du monde et où les nuages, venus de la mer, se traînent alanguis, plaqués vers le sol par l’air froid descendu du nord.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Ces étendues aujourd’hui désertes furent autrefois habitées, comme en témoignent les magnifiques maisons caussenardes que l’on trouve ici et là, à demi enfouies sous la végétation.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Les cieux, eux, ne sont pas vides : nous y voyons soudain évoluer,  dans un majestueux ballet, des vautours fauves qui apparaissent et disparaissent en un clin d’œil sans même que bouge l’une de leurs plumes.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nous sommes intrigués de  voir tourner au dessus de nous  ces magnifiques oiseaux exclusivement charognards. Certes, nous ne sommes plus de la première jeunesse, mais notre chair est encore « fraîche » si je puis dire !

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Qu’est ce donc qui les attire en ces lieux, nous permettant d’admirer leur magnifique « voilure » qui les rend maîtres des cieux ?

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Peut être espèrent-ils que l’un de ces moutons qui paissent à proximité se gave d’herbes et meurt d’apoplexie. Et ce ne sont pas les deux Border Collie qui les gardent qui vont les effrayer, car ces chiens excellents gardiens et rabatteurs sont assez craintifs.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Ceux qui redoutent les côtes ne peuvent qu’apprécier  le causse du Larzac car, outre sa beauté sauvage,  les pentes n’y sont que de quelques degrés, jamais plus en tout cas que ceux qu’affichent les flacons que nous portons dans nos sacs en prévision du pique-nique.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nous arrivons en vue de l’une des merveilles architecturales du Causse : la cite fortifiée de La Couvertoirade bâtie par les templiers et que les lecteurs et lectrices  qui me suivent fidèlement ont déjà visitée en ma compagnie.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nous traversons rapidement le village d’autant que notre horloge interne nous signale qu’il va être temps de déjeuner. Entre un festin de vieilles pierres et un sandwich au pâté cévenol truffé aux châtaignes le choix est vite fait quand midi sonne !

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nous décidons d’aller pique-niquer au pied du moulin du Rédounel qui domine le village afin de pouvoir, tout en dégustant de substantifiques nourritures terrestres, régaler nos yeux et notre âme d’un somptueux panorama. Et il est vrai que la marche en ce beau pays est ce qui permet le mieux d’entretenir son corps et d’enrichir son esprit, tant sont innombrables les merveilles de toutes sortes que l’on y croise sur les chemins…ou parfois en dehors !

  

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nos agapes achevées, nous prenons le chemin du retour  par un sentier idéal ! Tout y est : un profil horizontal, un sol confortable,  des haies d’arbustes dont les frondaisons légères laissent passer des confettis de lumière et qui nous contraignent à marcher en file indienne, condition propice au mutisme et à la méditation (dernier critère qui peut, j’en conviens, ne pas convenir à certain(e)s !)


larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Le calcaire du Causse provenant de sédiments abandonnés par une ancienne mer qui s’est ensuite transformée en marécages, on y trouve des crocodiles fossilisés qui peuvent effrayer les promeneurs non avertis .

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Certains tenteront de vous faire croire que l’on y trouve également des chiens de berger fossilisés….

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

…ainsi que des moutons ! Mais riez leur au nez car tout le monde sait que le processus de fossilisation demande des millions d’années et qu’il s’agit ici de simples sculptures ruiniformes nées de la pluie et du vent. Jamais, au grand jamais chers lecteurs et lectrices, je ne vous ferais l’injure de vous faire  prendre des vessies pour des lanternes !

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

Nous voici de retour au Caylar où nous ne manquons pas d’aller contempler l’arbre sculpté sur la place du village. Il s’agit d’un orme centenaire mort de la graphiose et qui a été sculpté en 1987  par Michel Chevray,  qui a représenté sur son tronc et ses branches les animaux et les habitants du Larzac ainsi que des éléments symboliques comme  la vie et la mort.

 

larzac,le caylar,orme,vautour fauve

L’une des plus belles scènes représente ce vieux berger avec, au dessus de lui, une jolie femme nue que l’on suppose être dans ses rêves. Que celui qui n’a jamais fait de rêve semblable lui jette la première pierre ! Vous aurez un bel aperçu des autres scènes sculptées sur cet arbre magnifique en cliquant ICI


Texte & Photos Ulysse

Commentaires

C'est toujours un plaisir de te suivre au travers de tes balades, de tes mots et de tes photos.
La nature est impressionnante, mais le travail de l'homme sur cet arbre sculpté aussi.

Écrit par : Pastelle | 03/11/2012

Après le Caroux, le Larzac et ses merveilles de pierres!
Belles randonnées pour vous et pour moi par procuration, vivement nos vacances de l'an prochain.
Oui Gibus, si tout se passe bien, je serais dopé comme amstrong (avec un petit a ) mais pour longtemps.
Bonne journée Ulysse
Marc

Écrit par : marc | 03/11/2012

j'ai agréablement commencé ma journée en te lisant :""L’haleine humide de la Méditerranée, située à vol d’oiseau à 70kilomètres, au contact de la langue froide de la nuit caussenarde, orne la végétation de myriades de gouttes de rosée qui se gavent des photons généreusement dispensés par le soleil matinal."" j'ai adoré cette longue phrase qui nous place de suite dans l'ambiance du causse. Quel talent !

Écrit par : Lamigeo | 03/11/2012

Ah ben voilà une ballade pour moi! :-)))
J'aime beaucoup ces chemins, ces roches travaillées par le temps, et ce petit village est de toute beauté. Bref, une ballade ou il y a tout ce que j'aime!
Merci Ulysse! :-))

Écrit par : Gaya Nature | 03/11/2012

Pendant que certains rêvent, la "bélière" que je suis s'est vue sculptée dans le vieil arbre !
Comme toujours je vois immédiatement des tas d'êtres étranges dans tes pierres. Sur la première je vois une personne qui se prend la tête entre les mains, la vie ne semble pas simple non plus pour elle, mais çà va s'arranger, si si, et comme toi, je sais qu'après ... c'n'est pas fini !
Merci pour cette randonnée dans cet endroit qui me rappelle deux étés dans les Causses, j'avais beaucoup aimé, tout comme j'aime ces chemins étroits qui obligent au silence !
Merci beaucoup pour ce bel article de cet endroit désertique et mystérieux.
Belle journée
Bises

Écrit par : Anniclick | 03/11/2012

Très bel hommage à cette région qui est devenue mienne depuis vingt ans et que j'aime profondément.
Mes chevaux ont logé ici sur ce Causse, à Campestre et Luc, en toute liberté et en troupeaux. La belle vie.
Les borders collies sont des chiens extraordinaires, et j'ai eu cette très agréable compagnie durant 13 belles années. Quand aux vautour fauves, quel bonheur de les revoir dans cette région, et le vivant n'a rien à craindre d'eux, ils se contentent de nettoyer la nature de ses cadavres.
Merci pour ce superbe moment passé sur tes pas. Des balades que je fais régulièrement, un vrai ballon d'oxygène !
Bonne journée

Écrit par : Nokomis | 03/11/2012

Joliment belle cette photo avec la rosée sur les gratte-cul
Belle balade comme à ton habitude, mais marche moins vite siteplé
Bon Ouiquinde Ulysse

Écrit par : H-IL | 03/11/2012

Wow, quelle superbe randonnée, je vous aurais accompagné très volontier, tout est tellement beau!
J'imagine les émotions et sensations ressentis lors de cette escapade, en pleine nature, ce grand air qui nous est si bénéfique... Endroit de rêve pour faire le plein d'énergie, pour se ressourcer! Un gros merci pour vos magnifiques partages, vous nous faites découvrir des endroits magiques, de vrais trésors! Je vous souhaite une très belle journée!

Écrit par : Maria-lina | 03/11/2012

Très belles photos, cet endroit me plait beaucoup : vieilles pierres, nature sauvegardée ... cette année, nous avons été dans le Cantal (un bien fou) peut être que le Larzac pourrait être possible l'an prochain ...
je te souhaite un très bon week end

Écrit par : andrée :0071: | 03/11/2012

Quel bonheur de pouvoir, me promener en ces lieux, que je connais un peu, mais d'une autre façon !
C'est avec plaisir que je lis chaque fois les mots qui accompagnent à merveille cette promenade, pleine de charme et de surprises; je ris devant ce crocodile fossilisé et ces autres animaux qui peuvent inciter au rêve et à des scènes sorties de l'imaginaire.
La Couvertoirade parcourue en long, large et travers en fauteuil roulant; des rencontres sympathiques avec par exemple un jeune couple qui fait dans l'équitable avec des habitants du Népal; au Caylar plusieurs visites pour admirer cet arbre ...
Très belle région, merci Ulysse; bon week-end et à la prochaine :)

Écrit par : Michèle | 03/11/2012

Encore une belle sortie que nous propose là .. Même pas fatiguée en plus ! :-)
je suis allée voir le village de plus près sur ton billet de 2010 .. bien dommage que la plupart des ces maisons ne soient plus habitées , mais faut dire aussi que le travail ne doit pas courir les rues dans le coin !
Par contre félicitations à l'Association pour la restauration du moulin ! enfin un qui a retrouvé ses ailes et que l'on doit pouvoir voir de loin ...
bon Week end

Écrit par : Framboise44 | 03/11/2012

Une région qui me plait particulièrement ! les vraies valeurs semblent y avoir encore cours et c'est en toute sobriété que les Causses se livrent ! merci ! bisous

Écrit par : Colette | 03/11/2012

whaou que de belles choses et quelle belle nature ..j'aime beaucoup ces sculptures faites par le vent, ici sur la plage, j'ai un rocher qui ressemble à un chien, là c'est la mer qui l'a travaillé ..
C'est vrai que cette région est superbe ..et c'est dommage de laisser à l'abandon ces maisons mais si les vacanciers arrivent dans le coin ..oups ..

bonne soirée ...ici pas question d se promener , il pleut et demain encore

Écrit par : marithe | 03/11/2012

Merci pour cette ballade sur les pentes douces du Larzac accessibles, pour une fois, à ma déficiente condition physique. Me voilà requinquée et prête à affronter la prochaine semaine. J'ai, de plus, apprécié les très belles sculptures sur le tronc de ce vieil orme dont la couleur chaude apporte un plus à ces créations. Dommage que l'on ne puisse pas toucher, ça semble doux et chaud.
Bonne soirée Ulysse et à bientôt pour d'autres randonnées.

Écrit par : Monia | 03/11/2012

vraiment superbe cet arbre sculpté , je prends mon sac et je viens marcher dans le Larzac , surtout que le petit jack russel que je viens d'adopter marche bien .... bonne soirée ulysse

Écrit par : dom | 03/11/2012

belle balade, j'y suis passé il y a peu, j'ai mon fournisseur de volailles pas très loin ...
la Couvertoirade est un endroit magique pour ceux qui savent voir les beaux villages,
alors tu fais ta cagnotte pour la Réunion ? rien que le voyage pas donné ; non je suis restée ici, climat pas pour moi, et avion encore moins, mais jano a fait de belles photos, a pas trop
aimé la "bouffe locale", il voulait testé c'est fait ! il préfère ma cuisine !!!MDR !
et sinon c'est grandiose en effet, a aimé le survol en hélico, et en effet il y a de quoi faire à pieds !

Merci pour la balade sur le Larzac ( à 35 mn de chez moi ! )
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris34 | 03/11/2012

Je rêve de me promener sur le Larzac au moins une fois dans ma vie !!! C’est magnifique, merci.
Ce rocher est tout à fait étonnant. Ils y en a de semblables dans le Bois de Païolive en Ardèche du Sud.
C’est bien d’avoir conservé et protégé ce bel arbre !
Merci pour toutes ces belles découvertes. Biz du soir et bon weekend.

Écrit par : chantal | 03/11/2012

Hello Ulysse.

C'est une bonne idée de te suivre,dans ce Larzac,dont j'entends si souvent parlé.

Pas le moral ??? Et bien,on suit Ulysse et ses joyeux randonneurs.
Quel bonheur.
Et quelle belle découverte.

Oui,pas très loin de chez nous,il y a de beaux villages,tels : Curemonte,Turenne,Collonges la rouge et bien d'autres.

Bonne soirée Ulysse.Aimée

Écrit par : Aimée | 03/11/2012

Chères lectrices et chers lecteurs c'est un régal de lire vos commentaires qui prolongent le plaisir que je prends à vous les conter. A vrai dire vous êtes pour moi un aiguillon qui nous pousse Gibus et moi à rechercher de nouvelles balades pour vous dépayser et j'espère que vous prendrez toujours plaisir à nous suivre tant que nos "guiboles" pourront nous porter!

Pastelle il est vrai que l'arbre du Caylar à lui seul mérite une visite

Marc je suis heureux de te lire , signe que tout va bien et nous aussi on est impatient de vous retrouver

Lamigéo c'est la nature qui a du talent, je ne suis que son scribe !

Gaya (Caroline) oui cette balade avait aussi tout ce que j'aime et elle m'a inspiré

Annick en regardant la photo après ton commentaire on peut y voir en effet une personne se prenant la tête entre les mains ...comme quoi les pierres n'ont pas toutes un coeur de pierre !

Nokomis je suis heureux que cette balade ravive de bons souvenirs. J'ai aussi un ami qui a élevé des vhevaux, des moutons et des chèvres sur le causse et il ne quitterait pas ce coin pour rien au monde

Hil mais pour une fois on s'est traîné , faut que tu t'entraînes un peu mon vieux !

Maria Lina oui c'est une endroit idéal pour se ressourcer même si les sources y sont rares !

Andrée ce serait une excellente idée , il y a énormément de sites à visiter mais je te conseille d'y venir début juillet afin d'éviter les grosses chaleurs

Michèle je connais la boutique dont tu parles et qui vend également des vêtements en laine du larzac 100% fait en France , une rareté !

Framboise il y a toujours un peu de monde dans ce village grâce à la présence de nombreux artisans authentiques et au maintien d'activités agricoles

Marithe oui le vent et l'eau sont des sculpteurs talentueux qui s'en donnent à coeur joie sur le Larzac

Monia je suis heureux que tu sois requinquée mais la semaine prochaine la balade sera un peu plus sportive

Dom le Larzac t'attend de pied ferme toi et ton jack russel !

Mistigris si je comprends bien tu es une bonne cuisinière , d'ailleurs ça sent bon d'ici !

Chantal le Larzac t'attend ....

Aimée tous ces villages que tu cites je les ai visités et appréciés. Outre La Couvertoirade il y en a aussi de très beaux sur le Larzac


Bon dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 03/11/2012

Que de merveilleux souvenir, ce Larzac, je l'ai en moi, il fait partie de mes racines, tellement bien conté et imagé.Merci Ulysse

Écrit par : ginette | 03/11/2012

Belle rando sur le Larzac, j'aime particulièrement la tranquillité de ce chemin où l'on est obligé de marcher en file indienne, sans pour autant être obligé de fumer le calumet de la paix.

Écrit par : bernard | 03/11/2012

Vous marchez trop vite, je vais prendre un VTT.
merci pour ces magnifiques vues.
Bon dimanche.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 03/11/2012

"j'étais sur la route toute la sainte journée..lalala..le doute en moi s'immiscer"
les rochers surprennent..

Écrit par : Telle | 04/11/2012

Un vrai plaisir de partir en rendo avec toi.
Merci.

Écrit par : Loqman | 04/11/2012

Jolie région, j'ai visité lors d'un chantier à Millau... Belle journée de dimanche

Écrit par : patriarch | 04/11/2012

Bonjour Ulysse,
Voilà une ballade à travers un superbe paysage qui me va bien!
C'est vrai que les ormes se font rares... J'ai la chance d'en avoir eu un dans ma collection de bonsaïs que je viens de céder à un ami.
Bon dimanche, Frans

Écrit par : Frans | 04/11/2012

quelle belle idée de faire revivre cet arbre
et le larzac
lou gardaren ??

Écrit par : jeanne | 04/11/2012

bien aimé cette balade
photos magnifiques
a bientôt
lyly

Écrit par : lylytop | 04/11/2012

Le Larzac un nom qui sonne beau et bon et vivant à mon oreille... merci pour cette visite si près de l'humain ...
L'Orme sculpté (que j'ai visité dans ces recoins) est une oeuvre magnifique tant par la qualité du travail de sculpture que par la symbolique du geste... merci
La vie, la vie et rien d'autre.

Écrit par : Maria-D | 04/11/2012

Magnifique ballade...J'ai très envie d'y aller voir de plus près..L'arbre du Caylar mérite à lui seul le déplacement mais tout est très beau

Écrit par : gazou | 04/11/2012

Ginette le Larzac entre dans le coeur de tous ceux qui le parcourent

Bernard ce serait pourtant bien si certains peuples se mettaient à fumer le calumet de la paix

Yvon oui mais en VTT on profite moins du paysage

Telle et des rochers surprenants il y en a des milliers sur le Larzac

Frans hélas les platanes et les châtaigniers risquent de subir le sort des ormes...

Jeanne oui c'est une belle mort pour cet arbre ou plutôt c'est une renaissance !

Lylytop alors tu aimeras aussi celle qui suivra la prochaine, car on retournera sur le Larzac

Maria oui la vie et rien d'autre doit être notre objectif car nous ne sommes pas toujours "vivants"

Gazou tu as raison je t'invite à aller voir le Larzac de près, très près ....


Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 04/11/2012

La 2ème photo est MAGNIFIQUE !
Bon dimanche

Écrit par : Fethi | 04/11/2012

Magnifique !

Écrit par : marianne | 04/11/2012

Oups ! même pas fatiguée, c'est plus plat aujourd'hui !
Comme toujours après avoir fait un tour chez toi, j'ai envie d'éteindre l'ordinateur et de partir me balader avec mon mari et mon chien, le chien ne demande pas mieux, mais le mari st plus casanier :-)

Écrit par : Pâques | 04/11/2012

belle randonnée, imagée comme si "on y était"!

Écrit par : Capucyne | 04/11/2012

Quand je prends l'A75 pour descendre dans le sud, je crêve d'envie de m'arrêter dans le Larzac (mon fils, venant de Villefranche, adore venir s'y balader)....C'est vraiment un paysage unique....L'arbre sculpté est superbe....Quand je vois sur les panneaux "couvertoirade", ça chante le midi, déjà plus l'Auvergne....
De plus, Ulysse tu nous donnes vraiment envie de nous y arrêter....Merci à vous, Gibus et toi...Un moment de détente dans la guéguerre que j'ai engagé sur un site...

Écrit par : juju | 04/11/2012

Quelle formidable idée que d'accorder une seconde vie de légende à un arbre! J'ai écrit un conte pour les enfants dans "Rêveries des cabanons et des vignes" un peu dans la même idée. Un cabanon menacé par un lotissement me demande d'écrire à Monsieur Escoffier, santonnier à Aubagne afin que celui-ci lui offre une deuxième vie! Je ne manquerai pas de faire un pèlerinage auprès de cet arbre lors de mon prochain passage au Caylar. Merci pour l'info.

Écrit par : Béal Arlette | 05/11/2012

Fethi c'est la rosée qu'il faut féliciter !

Marianne c'est le mot qui convient pour le Larzac

Capucyne et pourtant les photos n'en donnent qu'un pâle reflet

Juju mais il faudra impérativement t'y arrêter la prochaine fois

Arlette je suis sûr qu'il vous inspirera une histoire

Écrit par : Ulysse | 05/11/2012

Pour la 4ème photo :

Image de tendresse
Bien que sa main soit de pierre
Douce est la caresse

Pour l'arbre du Caylar de Michel Chevray :

Entends-tu le bruit des ciseaux sur le bois
Qui sculptent et chantent et creusent doucement ?
Vois-tu apparaître sous les doigts de l'artiste
La naissance lente et merveilleuse des formes
Qui accouchent de ce tronc d'arbre mort
Une réincarnation dans le monde de la beauté ?

Écrit par : monique | 06/11/2012

Quel bonheur toujours intact de vous "accompagner" dans ces superbes randonnées aussi festives qu'instructives. Je te et vous souhaite bon pied, bon oeil et... bon vin. Je nous souhaite de pouvoir longtemps bénéficier de tes super reportages et magnifiques photos !

Écrit par : colette | 06/11/2012

ah !! voila une balade que j'ai faite !!! je trouve les Causses si attirantes, souvent même angoissantes

Écrit par : maevina | 06/11/2012

Monique merci pour votre commentaire poétique qui enrichit la vision que l'on a de ce rocher et de cet arbre

Colette il n' y a que pour le bon vin que nous avons un pouvoir de décision - ce qui est déjà une consolation - pour le reste nous nous en remettons au destin ...

Maevina l'espace et la solitude nous renvoient à nous même et c'est peut être cela qui nous angoisse parfois.

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 06/11/2012

j'ai fait là une jolie promenade avec ces superbes photos
j'ai un coup de coeur pour les rochers.
merci et bonne fin de journée

Écrit par : Reinette | 06/11/2012

je ferais bien des balades avec toi mais en vrai car je suis vraiment en admiration et j'adore aussi ces formes des roches

Écrit par : l'Angevine | 07/11/2012

Reinette oui les pierres n'ont pas toujours un coeur de pierre!

L'Angevine le Larzac te tend les bras

Écrit par : Ulysse | 07/11/2012

Bonsoir Ulysse,
Lire le récit de vos promenades et un véritable bonheur. Vous m'avez aimantée sur ces chemins d'une beauté inouïe, à la rencontre des visages de Dame Nature.
Vous avez ô combien raison, rien ne vaut une bonne marche dans un paysage magique pour se ressourcer en profondeur!
Je vous souhaite une bonne nuit, amitiés
Cendrine

Écrit par : Cendrine | 08/11/2012

Cendrine merci de m'avoir accompagné sur ces sentiers qui vous font également rêver. Ils ne peuvent que vous inspirer une belle note !

Écrit par : Ulysse | 08/11/2012

que de belle balade, un regal avec les enfants: que de joies partagées!
bonne journée

Écrit par : sophie | 09/11/2012

Sophie la joie est d'autant plus grande qu'elle est partagée !

Écrit par : Ulysse | 09/11/2012

alors là j'ai eu une forte attraction pour ta photo de l'églantier et sa goutte d'eau ! Bravo !

Écrit par : Hélène O | 10/11/2012

La belle balade que je viens de faire. Et pour terminer en beauté sur ce merveilleux arbre sculpté! Extraordinaire. Merci Ulysse

Bon week-end ;)
Martine

Écrit par : Martine | 17/11/2012

Hélène savez vous que ces graines d'églantier (cynorrodhon) sont comestibles dès qu'elles ont gelées elles ont alors une consistance molle , un goût sucré et sont très riches en vitamine C

Martine dans l'autre sens elle est belle aussi !

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 17/11/2012

Écrire un commentaire