suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/12/2012

Le rocher des deux vierges

 

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Sur cette terre où vivent – ou, plutôt, pour beaucoup d’entre nous, survivent - plus de six milliards d’êtres humains, nous faisons partie, mes amis et moi, des rares privilégiés qui pouvons nous dire le matin en nous levant : « Tiens il fait beau ! Si on allait se balader ! » Et comme la météo est généralement clémente dans le Languedoc où nous vivons, nous partons souvent en vadrouille, ce qui est bon, au demeurant, pour le moral et la santé. Car, s’il est vrai que la confiture attire les mouches comme « l’oseille » les aigrefins, une journée de chemin éloigne le médecin ! D’ailleurs, les cotisations des randonneurs à la « sécu » devraient être inversement proportionnelle aux kilomètres parcourus ! 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Nous voilà donc partis, aux aurores, du village de Saint Jean de la Blaquière, en direction du rocher des Deux Vierges, qui domine le plateau de Mougères de ses 539 mètres. Des chevaux s’ébrouent dans un pré, enivrés de la liberté de pouvoir ainsi galoper en jouissant du soleil et de l’air frais de ce matin d’automne ; magnifique et émouvante manifestation du miracle de la vie qui a éclos - par quel hasard ? – un jour sur notre planète.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Si la contemplation des animaux en liberté est un spectacle exaltant, le règne végétal n’est pas en reste quant aux merveilles qu’il offre à nos regards, pour peu que l’on prenne le temps d’observer le monde qui nous entoure. La moindre haie, le moindre bosquet recèle des trésors, telle  cette salsepareille, liane vivace à la tige volubile et aux feuilles cordiformes dont les grappes de fruits rouges ressemblent à des groseilles, mais qui ne sont, hélas, pas comestibles. Ses racines auraient, par contre de nombreuses vertus médicinales, dont celle d’être aphrodisiaques, ce que je n’ai pas testé !

Cette plante d’allure fragile, qui se plait en Languedoc, rend les lieux où elle s’installe, impénétrables ! Avec ses cœurs multiples elle est, en fait, une grande sentimentale qui ne vous lâche plus une fois qu’elle vous a enlacé ! Les minuscules épines qui ornent ses feuilles et ses tiges extrêmement résistantes  s’accrochent, en effet, à vos vêtements comme des milliers d’hameçons et vous empêchent d’avancer et même de reculer une fois que vous vous y être frottés.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Mais, avertis de ses mœurs, nous avons échappé à son emprise et poursuivons notre chemin qui passe à proximité d’une superbe capitelle (dénommée borie en Provence et Cadole en Bourgogne). Ces huttes de pierre servaient autrefois d’abri pour ranger les outils ou se protéger des intempéries. Il devait aussi y faire bon conter fleurette les jours de grosse chaleur à la pause du midi après avoir sucé une racine de salsepareille !!

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Il faut reconnaître que ces édifices ont une autre allure que les horribles abris de jardin métalliques ou en parpaings bruts contemporains qui défigurent aujourd’hui nombre de champs  et jardins. La société de consommation dont la pérennité repose sur la production d’objets jetables purement utilitaires fabriqués par d’autres  a rompu la filiation qui existait autrefois entre l’homme et son environnement et détruit en nous le sens des responsabilités qui liait les anciens aux générations futures. Ces derniers construisaient alors leur maison en pensant à leur descendance et en l’intégrant le mieux possible au lieu où elle était édifiée . Au demeurant, ils empruntaient à la terre elle-même les matériaux pour la fabriquer (terre, pierres, paille et bois ) et il y avait ainsi une continuité « génétique » entre notre planète et les œuvres humaines, fondement de leur beauté.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Et quand l’homme  raclait  la couenne  de notre planète pour y tracer des chemins, il le faisait avec délicatesse en suivant ses formes sensuelles. D’ailleurs, ne sentez vous pas monter en vous  un désir de fusion cosmique en contemplant cette piste de terre sanguine qui sinue dans la toison verte de Gaïa ? (non ! non ! je ne fume aucune sorte d’herbe !)

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Notre chemin passe près d’une autre oeuvre lapidaire multimillénaire qui témoigne de l’intelligence et du savoir faire de nos lointains ancêtres. Je me sens à leur égard  plein d’humilité, moi qui ai du mal à planter un clou sans me taper sur les doigts.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Les dolmens étaient des monuments funéraires et je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour ceux qui y ont été inhumés - d'après les fouilles 7 personnes l'auraient été sur ce site -  dont les atomes virevoltent peut être encore dans les parages et que nous inspirons ainsi à notre insu. Ainsi leur redonnons nous, en quelque sorte, un souffle de vie. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces fascinants mégalithes, visitez le passionnant site de Noisette.


vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette seconde capitelle qui s’élève dans cette jeune oliveraie. Il est réconfortant de voir cette culture se développer dans notre région car elle favorise à la fois le maintien de la ruralité tout en préservant le paysage du mitage par de hideux lotissements ou sa transformation en tristes friches.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Mais après avoir ainsi baguenaudé le nez au vent en admirant les merveilles environnantes, les choses sérieuses commencent. Nous arrivons, en effet, au pied du rocher des Vierges et le chemin se fait beaucoup plus pentu.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Mais notre entraînement est tel que c’est à peine essoufflés que nous arrivons au sommet du rocher où nous accueillent effectivement deux « vierges » (c’est ce que prétend la tradition) pluricentenaires (le climat du Languedoc conserve !) en pleine discussion. On peut se demander d’ailleurs si celle de droite n’est pas musulmane, car elle porte la burqa,  ce qui ne serait pas impossible vu que les sarrasins ont envahi la Septimanie (actuel Languedoc)  au début du VIIIème siècle.

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Le vent favorable porte à nos oreilles des bribes de leur conversation dans lesquels nous percevons les mots de « tajine d’agneau » (ce qui nous confirme que l’une d’elle est musulmane) et « de bourride sètoise ». Sont elles vraiment vierges,  peut-être ? Mais gourmandes, elles sont assurément !

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Nous nous dirigeons alors vers le point de vue d’où l’on jouit  - nous le savons, pour y être déjà venu – d’un superbe panorama. Mais avant de contempler ce dernier, mon oeil qui toujours est à l’affût de choses à découvrir est attiré par une scène étonnante : une tige de lierre s’est lancé à l’assaut de deux rochers superposés, émouvante illustration de l’extraordinaire vitalité et faculté d’adaptation du règne végétal. Vous allez vous dire que je suis un peu bizarre pour tomber ainsi en extase devant une tige de lierre, mais je pense que je ne le suis pas plus que ceux qui sont accro à « Poubelle la vie ! » A chacun ses lubies !

 

vierge,vacquerie,hollande,sarrasin

Parvenus au point de vue, celui-ci , une fois de plus, ne nous déçoit pas. La vue couvre les monts d’Orb et s’étend jusqu’à la falaise qui marque la limite du causse du Larzac . On comprend qu’un château y ait été construit dès le Xème siècle par les seigneurs locaux pour surveiller et protéger leurs possessions. Il n’en subsiste que quelques moignons de murs qui se confondent avec les rochers dolomitiques ruiniformes qui hérissent les flancs du mont.

Bon, il est l’heure pour nous de pique-niquer et cette plate-forme rocheuse est un endroit idéal. Si vous souhaitez vous joindre à nous, vous pouvez prendre place mais à la condition que vous ayez amené avec vous quelques flacons ! 

Pour notre part nous avons choisi un flacon judicieusement dénommé "le rêve" du domaine des Fusionnels, un vin de l'appellation Faugères, élégant, fruité et d'une texture soyeuse que nous consommerons, bien évidemment, avec notre copine "Modération" !


Texte & Photos Ulysse

  

Commentaires

Très belle randonnée, merci de nous inviter à vous suivre...

PS: chez nous ,ce sont 3 pucelles que nous avons...

Bonne journée amicalement

Écrit par : patriarch | 07/12/2012

Qui saurait encore construire une borie ?
Belle rando à nouveau
Et pour te rafraîchir, y neige
Bon Dredi Ulysse

Écrit par : H-IL | 07/12/2012

Merci pour une fois de plus partager une belle promenade, sans la neige, qui tombe chez nous en gros flocons. Dans le massif du Pilat qui domine la vallée du Rhône il y a les trois dents; dans ma jeunesse avec force et courage j'ai fait le parcours avec mes parents !
Bonne fin de semaine.

Écrit par : Michèle | 07/12/2012

Encore une belle randonnée ! J'aime beaucoup ces capitelles qui agrémentent le paysage ne serait-ce que par les matériaux utilisés et façonnés de merveilleuse façon.
Tu nous rassures en nous disant que vous avez invité votre amie "Modération" sans quoi le chemin du retour pourrait vous paraître plus sinueux...

Écrit par : tanette2 | 07/12/2012

Ah Ulysse, c'était encore la bonne période ou nous pouvions faire la sieste en fin de casse-croute, avec ou sans modération !!
Mais hier, dans la neige du Caroux, c'était pas la même !!!

Écrit par : GIBUS | 07/12/2012

Ah ce que j'aime cette région, c'est magnifique. Je connais cet endroit, et je suis fan de ces magnifiques capitelles. C'est toujours très agréable de suivre tes pas et de voir ces paysages qui sont aussi les miens sous un autre regard.
Merci à toi et bonne journée

Écrit par : Nokomis | 07/12/2012

Ravie une fois de plus de t'avoir emboité le pas.......même si ce n'est que virtuellement !!!! chez toi des capitelles, chez moi des chibottes !!!chez moi, tu ferais une balade dans la neige et l'ami Gibus pourrait bien abandonner le short !!!!! bel après midi !

Écrit par : Colette | 07/12/2012

Patriarch pourtant tu n'habites pas Orléans !

HIL il y a des gens qui chez nous sauraient encore les construire mais ils commencent à se faire vieux !

Michèle la neige est aussi tombée dans l'arrière pays et nous avons fait une magnifique rando hier que je publierai prochainement

Tanette on est bien obligé d'inviter Modération sinon on se ferait taper sur les doigts

Gibus ces beaux jours reviendront

Nokomis effectivement on ne se lasse pas de contempler ces paysages

Colette merci pour le joli terme de "chibottes" que je ne connaissais pas Quant à la neige nous l'avons foulée hier sur les sommets du Haut Languedoc !

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 07/12/2012

ah! la neige s'est arrêtée au Caroux ou quoi ? cette balade à l'air moins ardue, il y a pas mal de plat et de faux plat remarque bien !

Écrit par : maevina | 07/12/2012

Avant de lire le résumé qui la concernait, j'ai apprécié " la piste de terre sanguine " en me disant que pour une fois, le site serait accessible à mes possibilités physiques mais j'aurais certainement abandonné à l'approche des deux vierges. Il y a quelques années, j'avais vu pour la première fois une de ces maisons en pierres sèches " Borie " que dominait un superbe village perché dont le nom m'échappe aujourd'hui.
Bonne soirée Ulysse et encore merci pour le partage de ces très belles photos agrémentées d'un
résumé toujours apprécié !

Écrit par : Monia | 07/12/2012

Et te voilà reparti sur un chemin rouge ... une nouvelle belle et certainement longue randonnée.
Je peux en profiter par tes photos et tes commentaires que j'apprécie toujours autant.
Ces balades font de vous des personnes en bonne santé et vous compterez forcément parmi ces nouveaux centenaires dont on parle en ce moment. Grand veinards que vous êtes :)
Merci beaucoup pour cet article Ulysse.
Belle soirée et gros bisous
Annick l'amiénoise

Écrit par : Anniclick | 07/12/2012

Ami Ulysse vous parlez d'or !
Et vous paraphrasez un autre grand amoureux de la Nature et surtout des arbres, Gardois d'adoption : Yves Maccagno dont je viens de lire un article dans cette fameuse revue Patrimoine 30 dont il a été question entre nous par ailleurs
Que laissera-t'on aux générations futures ? Le béton se patinera-t'il avec le temps aussi bien que ce dolmen ?
Et franchement je préfère (et de très loin) me perdre dans la contemplation admirative d'une tige de lierre essayant de concilier deux rochers plutôt que dans les soaps insipides télévisés, mais, comme on dit, tous les goûts sont dans la nature !
Entre nous ce matin je passais à côté d'un buisson impressionnant de salsepareille et à voir tous ces "petits cœurs" qui s'étiraient vers moi je m'imaginais qu'ils étaient les porte-parole de la Nature et me criaient "on vous aime, pourquoi vous nous maltraitez autant !"
M'est avis qu'on doit boire (sans modération) la même tisane d'herbes sauvages, Ulysse, on est accros et on a les mêmes hallucinations...
Mmm qu'est-ce que c'est bon !
Encore une petite tasse ?

Écrit par : Pat | 07/12/2012

coucou ulysse

tu as bien raison de profiter de ces petits moments pour te balader, tu as une superbe région whaou ..du ciel bleur, du soleil ...mais faut faire gaffe à ces petites boules colorées, elles sont bien appétissantes et bien tentantes ...mais méfie toi du vent il raconte des bétises hihi . bonne soirée ...

Écrit par : marithe | 07/12/2012

Et en plus tu crées des dictons ;o))
Plus sérieusement, je cherchais partout ce joli mot, Borie, dont m'avait parlé une amie vivant en Provence. J'ai l'impression qu'on en trouve également en Sardaigne, sous un autre nom d'ailleurs.
Comme toujours, des aventures jubilantes tant en documentation pleine de vie et de charme qu'en photos amoureusement choisies... Quant au vin, je retiens l'étiquette ;o))

Écrit par : Viviane | 07/12/2012

st jean de la Blaquière, réputée pour ses olives en confiserie et l'huile, le miel,
c'est notre chemin pour aller au mont Baudile, et ces capitelles je les vois de loin sur la route, il y en a beaucoup encore par-là, avant c'était des vignes...!
merci pour la belle balade, et ces salsepareilles quelle saleté en effet quand on "tombe dedans", çà pousse partout maintenant, et çà pique, comme des oursins !
un bon faugères....un st-antonin...!
bonne soirée et bonne fin de semaine,
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris34 | 07/12/2012

Encore une belle randonnée! j'adore!

Écrit par : Capucyne | 07/12/2012

nos ancêtres étaient fort pour entasser les pierres , maintenant sans une grue on est perdu ... bonne soirée ulysse et encore une belle découverte pour ma part

Écrit par : dom | 07/12/2012

Maevina oui la neige s'est arrêtée au Caroux où nous sommes d'ailleurs allés hier et ce sera le sujet de la prochaine note ! Prévois une petite laine !

Monia il est vrai que la pente est une peu raide pour accéder aux "vierges" mais elle le valent bien !

Annick peut nous chaut de devenir centenaire ce que l'on souhaite n'est pas tant de mourir vieux que de mourir en bonne santé !!

Patricia nous avons les mêmes valeurs que l'on cultive avec les mêmes breuvages !

Marithé j'aime le vent fripon qui soulève les jupons....

Viviane je pense que chaque région a son nom pour ces édifices en pierres , je vais tenter d'en faire le recensement

Mistigris nous avons donc des capitelles en commun !! Ca crée des liens !

Capucyne ici il n' y a que de belles randonnées !

Dom je préfère les grues qui ont des ailes

Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 07/12/2012

Lorsque j'ai lu ton titre, je me suis dis: "mais que va t-il nous pondre?"...il faut avouer que j'avais enlevé une lettre à vierges. :-)) Ma vue baisse, mais le regard est toujours aussi acéré pour admirer les paysages que tu nous offres en partage.
Une bien belle rando qui ne m'aurait pas déplu!

Bises et belle soirée!

Écrit par : Gaya Nature | 07/12/2012

Merci pour cette promenade ensoleillée.
Ici, nous sommes sous la neige.
Bon week-end.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 07/12/2012

Demain, je publie "la femme allongée", je me suis permis un lien vers ton blog....
Bonne soirée.

Écrit par : tanette2 | 07/12/2012

Une randonnée qui m'a l'air plus facile , mais qui reste de toute beauté avec de jolis paysages .Ces pieces en pierre sont de toute beauté

Écrit par : larhune64 | 07/12/2012

Quelle imagination !...Vous n'avez pas l'air d'avoir trop peinés pour approcher ces 2 vierges...J'aurais bien aimé connaitre leur histoire..Se sont-elles battues pour conserver leur virginité ?...Etaient-elles gardiennes de moutons ?..Un méchant loup venant à passer par là, a-t-il essayé de n'en faire qu'une bouchée ?...Se sont-elles battues à mort, d'où ces pierres tombales ?
J'ai fait des recherches, car, mon fils et sa femme ont été pris en photo à côté d'une Casèle, dans le Lot, ainsi que d'autres membres de ma famille..
Chaque région a son nom...
Cabanne ou capitelle en Languedoc
Gariotte en Quercy
Cadole en champagne
Tonne en Auvergne (je ne savais pas)
Chibotte en Champagne
Barraque en Pyrénées....
Une photo très rigolote a été prise avec ma mère et mon oncle auprès d'une casèle, de vrais gamins...Je suis en train d'essayer de l'intégrer dans une BD..
Mais, attention, il parait qu'en été, les vipères adorent en faire leur refuge...Ma famille n'en a pas vu, heureusement, pourtant, 40° en août..

Écrit par : juju | 08/12/2012

Je suis curieuse et j'aime savoir pourquoi tel ou tel lieu porte tel nom..
Là, rien de bien méchant...Je m'attendais à quelque chose de plus sulfureux..Je comprends pourquoi tu n'en as pas parlé..Ca n'en valait pas le coup..
Voyez plutôt.

On raconte à Saint-Saturnin-de-Lucian que d’après une ancienne tradition, les deux sœurs de Saint-Fulcran, archidiacre de Maguelonne puis évêque de Lodève, élirent domicile au sommet du Rocher surplombant le village pour y faire leur demeure. Il paraît toutefois qu’elles ne prirent cette résolution qu’après avoir habité pendant plusieurs années la petite montagne sur laquelle fut fondée la ville de Montpellier. Après avoir procédé aux dons de leurs domaines montpelliérains à l’église de Maguelonne afin de se rapprocher du ciel, elles se retirèrent en spiritualité au désert de roche de l’éminence qui porte aujourd’hui leur nom.

Ainsi, depuis cette époque, on nomme ce lieu « Rocher des Deux Vierges ». Les seigneurs propriétaires des lieux dans l’histoire, se sont successivement nommés « Seigneurs des Deux Vierges », c’est dire si la légende résonne dans l’Histoire.

Je ne savais pas que des femmes pouvaient être archidiacre et évèque...J'aurai au moins appris quelque chose..Il est bon de s'instructionner à tout âge..

Écrit par : juju | 08/12/2012

Une autre magnifique randonnée très intéressante! Je n'avais jamais vu de capitelle, elles sont bien belles! Un gros merci, vous êtes un guide hors-pair! Bon week-end tout doux!

Écrit par : Maria-lina | 08/12/2012

quelle vastitude dans tes photos!

Écrit par : Telle | 08/12/2012

Bonjour Ulysse,
Voilà une agréable ballade qui devrait être à ma portée :-)
De retour des marchés de noël d'Alsace, juste à temps pour te souhaiter un excellent weekend.

p.s.: en ce qui concerne ton commentaire sur le Leica R5, le fait que ces appareils ne sont plus guère prisés par la plupart des amateurs aujourd'hui, les rendent accessibles à de nombreux jeunes qui découvrent ainsi la joie de photographier au vrai sens du terme sans se ruiner: j'ai eu le plaisir de rencontrer deux d'entre eux à Hunawihr pour un échange d'expériences atour d'une bonne choucroute :-)

Amitiés, Frans

Écrit par : Frans | 08/12/2012

Comme d'habitude j'ai pris plaisir à te lire ... la balade pour une fois parait à ma portée , mais je n'ai pas vu les derniers mètres de la montée du Rocher de la Vierge .. ni l'escalade pour arriver tout là haut , mais j'ai bien profité du spectacle et des précieuses descriptions du périple . C'est incroyable comme la terre est rouge à cet endroit ? j'avais déjà vu une terre aussi rouge aux abords de l'Adour vers Dax .. cela m'avait impressionné .
Merci beaucoup pour ce dépaysement

Écrit par : Framboise44 | 08/12/2012

le désir de conter fleurette dans les bories..ce n'est peut-être pas une mauvaise idée...
Et le désir de fusion cosmique, sur de pareils sentiers, je l'ai quelquefois éprouvé...

Écrit par : gazou | 08/12/2012

Si j'ai tout compris on peut être une vieille dame et être "encore" vierge !
Puisque je suis née sous ce signe, bien que mère de deux enfants, le suis je encore... Vierge ? ;-)
Mais que je suis bête !
Ulysse une fois encore j'ai aimé cette balade ! mais j'aurais aimé goûter ce "Faugères"
La prochaine fois peut être ;-)

Écrit par : Françoise | 08/12/2012

des pierres, des chevaux, le ciel et la montagne, c'est le moment zen du jour.
Je te souhaite une bonne semaine

Écrit par : durgalola | 08/12/2012

Caroline étant un vieux coq un peu déplumé je ne ponds pas mais j'ai encore une bonne vue, comme tu le notes....la contemplation c'est de mon âge !!!

Yvon le haut languedoc est aussi sous la neige comme tu le découvriras dans la prochaine note

Tanette je vais aller voir la "femme allongée" du Caroux sur laquelle j'ai fait si souvent la sieste !!!

Larhune à part une côte un peu abrupte cette randonnée n'est que du bonheur !

Juju tu es trop curieuse et moi j 'ai pas osé leur poser la question de savoir si elles étaient encore vierges !! Et puis il est difficile d'interrompre deux femmes en pleine discussion !! Quant à la question de savoir si les femmes pouvaient autrefois être évêque ou archidiacre je n'en ai pas la moindre idée. Merci pour tes recherches historiques mais je suis toujours un peu réservé vis à vis de ces légendes...Et aussi merci pour la liste des vocables servant à désigner ces cabanes en pierre

Maria Lina mon pays étant un pays de caillasses les capitelles y abondent

Telle notre région est une terre de plateaux qui offre de vastes horizons

Frans le problème doit être de trouver des pellicules photos non ?

Framboise ces terres rouges proviennent de sédiments datant d'environ 250 millions d'années et qui sont les vestiges de vastes marécages au climat tropical

Gazou oui parfois on sent son corps se dissoudre dans le paysage environnant

Françoise la prochaine fois je penserai à te garder un petit verre !

Durgalola oui les chemins nous aident à être Zen

Beau dimanche à toutes et à tous

Ma

Écrit par : Ulysse | 08/12/2012

Bonsoir Ulysse,

Une très belle randonnée,ou une fois de plus,je vous ai suivit.

J'adore tes explications....

Es-tu sur de ne pas fumer de la moquette de temps en temps ???

En tout cas,c'est toujours avec le sourire que je suis tes explications....

Si,c'est vrai et tu pourrais t'en rendre compte,je n'ai pas de burka...Je rajouterais bien autre chose...HI ..HI ..

Allez Ulysse,bonne soirée,bises.Aimée

Écrit par : Aimée | 08/12/2012

Dans le Faugérois les capitelles sont aussi appelées "caravelles", peut-être que déjà Christophe Colomb emportait dans ses cales du vin de Faugères.

Écrit par : bernard | 09/12/2012

on se serrerra et on boira
à la sauvegarde de ces lieux magiques
préservés encore

Écrit par : jeanne | 10/12/2012

Bonjour Ulysse,

Il y a beaucoup de capitelles aux environs de Conques sur Orbiel; vers l'Alaric aussi. J'aime beaucoup ces témoignages du passé.

Merci pour la belle balade
Bonne journée à toi Ulysse ;)
Martine

Écrit par : Martine | 10/12/2012

une belle balade c'est beau ces chevaux en liberté ,lundissime

Écrit par : la griffe du loup | 10/12/2012

Aimée je ne fume rien mais par contre je hume les fumets de mes divins flacons !

Bernard crois tu que Christophe Colomb avait aussi bon goût ?

Jeanne oui serrons nous les uns contre les autres comme nous y invitait Fabienne Thibaut

Martine dans tous les pays de pierrailles on trouve des capitelles

La griffe du loup je suis allé en voir ce jour sur le sommet du Caroux qui caracolaient dans la neige c'était magnifique

Écrit par : Ulysse | 10/12/2012

Des paysages vraiment superbes avec ces pierres !
Moi, je suis privée de rando depuis 3 semaines, jeudi je vais me rattraper !
Biz du soir

Écrit par : chantal | 10/12/2012

j'ai une impression que vous avez apeuré les chevaux....je ne sais pas si tu fais comme moi lorsque tu vois un dolmen,mais moi j'adore me mettre sous...!!!lol,bon je suis moyenne donc je peux me permettre

Écrit par : l'angevine | 11/12/2012

Belle ballade à la Ulysse...

Écrit par : lutinbleu | 11/12/2012

Eh oui, développer son propre regard évite de contempler les poubelles, quoique... ma "caisse à aulx" était en fait une sorte de poubelle comme vous avez pu le constater. Mais c'était le genre de poubelle noble. Ah! flûte, je confonds avec la pourriture noble! Pour ceux qui sont tentés de comprendre mon blabla... le rendez-vous est sur www.arlettebeal.wordpress.com "le ramasseur d'aulx".
En tout cas merci encore de nous faire suivre des chemins non battus. Halte à la violence sur nos neurones. Rien de pire que de s'accoutumer à poubelle la vie.

Écrit par : Béal Arlette | 11/12/2012

Chantal c'est effectivement une dure privation !

L'Angevine jamais je ne cherche à apeurer les animaux même les lions !

Arlette, oui il faut lutter dur pour résister au rouleau compresseur des media

Écrit par : Ulysse | 11/12/2012

J'aime beaucoup les deux vierges en conciliabule

Écrit par : Maria-D | 13/12/2012

superbe ballade bisous neigeu parisiens en passant

Écrit par : esperance | 13/12/2012

Maria la douceur des femmes sauvera le monde

Bienvenue Espérance sur mon blog qui demain sera enneigé mais sous le soleil ! Je vous y donne donc rendez vous

Écrit par : Ulysse | 13/12/2012

Une balade sous les auspices des oliviers, de la terre rouge et des capitelles, formidable!
Et patati et patata, même les vierges s'adonnent à la musculation de la langue.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 14/12/2012

les aléas de la vie m'ayant fait délaisser mon blog et le reste, je te souhaite une bonne année à toi aussi.
Jacques

Écrit par : jacques | 04/01/2013

Les commentaires sont fermés.