suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2013

Un vieil huron, de la neige, du blizzard et des œufs au bacon, c’est tout bon !


bertouyre,caroux,tramontane,huron

La loi générale de l’évolution de l’univers est celle de l’entropie  qui fait, comme le dit le philosophe Jean Zin*, que tout se dégrade, tout fout le camp. C'est la rouille qui ronge le fer, la vieillesse qui nous gagne, le feu qui s'éteint, nos genoux qui se bloquent,  le temps qui s'enfuit. En résumé  l'entropie c'est que tout passe, tout lasse, tout casse, c'est ce qui rend le temps irréversible, les dégradations et les pertes d'informations irréparables, la mort certaine. Dans une veine plus poétique l'ami Léo a fait également le même constat dans sa superbe chanson "Avec le temps".

 * Dont je vous invite à lire ce décapant article sur la panade dans laquelle nous sommes et les maigres espoirs que nous avons de nous en sortir ! Haut les cœurs !

Et c’est pour tenter de ralentir  cette évolution, qui nous conduit petit à petit inéluctablement dans « le trou », si possible en riant et en dansant comme le chantait l’ami Jacques,  que nous n’arrêtons pas de grimper les montagnes mes amis et moi. Nous pensons naïvement que plus haut nous serons perché, plus longue sera la chute ! A chacun ses illusions !

Toujours est-il que nous voilà donc partis, Marie, Ghis, Jean-Mi, Gibus et moi, en ce matin du 12 février dernier,  à l’assaut du Caroux par le col de col de Bertouyre et le rocher de Luchet. A voir le barda que porte l’ami Gibus, vous comprendrez que le Caroux durant l’hiver n’est pas un endroit où l’on cueille des pâquerettes. La météo prévoyant des températures négatives et un vent à décrocher les oreilles, nous emportons un « cubi d’antigel »….Bon, tenant à l’estime de mes lectrices (mes lecteurs sont sur ce point plus indulgents) je précise que je plaisante et que le carton en question contientt, non  pas un divin nectar, mais du petit bois pour faciliter le démarrage du feu, vu qu’une épaisse couche de neige recouvre le sommet des montagnes et donc le bois mort qui s’y trouve.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Le chemin qui passe au pied du rocher de la Tour de Guet nous donne le sentiment d’évoluer dans un « shan shui », ces sublimes peintures de paysage de la Chine antique, que les artistes de la Chine « en toc » d’aujourd’hui seraient bien en peine de reproduire. D’ailleurs ce pays qui semble aujourd’hui si menaçant n’est qu’un immense château de cartes qu’une tempête, un jour pas si lointain, emportera.


bertouyre,caroux,tramontane,huron

Et là nous tombons sur une scène inhabituelle en ces lieux : un panneau signalant des travaux de réfection du sentier ! Et, effectivement, un artisan est à l’œuvre qui remet en état avec art et patience le sentier fortement érodé. Saluons ici l’initiative du Conseil général de l’Hérault, pas toujours soucieux du bon usage des fonds publics, comme en témoigne cet article

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Soudain nous entendons un tonitruant « Hugh ! » au dessus de nos têtes. Levant les yeux nous apercevons un vieil huron installé sur la pente et qui contemple l’horizon. « Hugh » lui répondons nous en chœur sans rien ajouter d’autre, n’étant pas familier de la langue wendate.

 A notre grande surprise, il nous réplique dans un français irréprochable : « Oh ! visages pâles, je vous déconseille vivement de grimper là haut aujourd’hui, c’est le grand chambardement ! Vous allez y perdre vos scalps ! ». Personnellement cette perspective ne m’inquiète guère vu que mon scalp est depuis longtemps resté accroché à mon peigne !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

 Suivant son regard nous découvrons qu’effectivement les cimes sont, pour l’heure, balayées par la Tramontane qui soulève un voile de neige. « Nous sommes habitués et nous allons au refuge de Fontsalès où nous pourrons nous réchauffer » lui répond-t-on.  « Vous êtes courageux et j’implorerai Wacondah afin qu’il vous apporte sa protection. Mais comme aujourd’hui même les dieux sont faillibles, j’appellerai les secours avec mon portable (oui, même les vieux hurons ont des portables aujourd'hui !) si vous n’êtes pas redescendus à 17 heures ». Après avoir remercié ce noble et brave huron pour sa sollicitude, nous poursuivons notre ascension.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Nous arrivons, sous un ciel encore clément, au col de Bertouyre situé à mi-pente. Nous y trouvons les premières traces de neige qui nous signalent que nous venons de franchir l’isotherme zéro degré et qu’il nous faut donc couvrir soigneusement nos extrémités les plus exposées au risque de gel. Il est donc préférable d’avoir satisfait a ses besoins naturels avant cette limite !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

En prenant un peu d’altitude, le manteau neigeux s’épaissit, ce qui crée ce spectacle étonnant - propre aux montagnes méditerranéennes - de forêts de chênes verts arborant un magnifique feuillage, alors que le sol est couvert de neige.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Parvenus à l’altitude d’environ 800 mètres, nous abordons un monde plus minéral. Nous sommes encore protégés du vent par le flanc de la montagne mais le ciel noir au dessus de nous, nous fait comprendre ce qui nous attend.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Les ramures des bosquets d’arbres dénudés dessinent de superbes arabesques qui illuminent le paysage. Qui osera dire que l’hiver est une triste saison !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Un lapin des neiges nous regarde passer le cœur palpitant craignant de finir ses jours dans une casserole. Mais nous le rassurons en lui disant que nous avons largement de quoi nous sustenter et qu’il n’est pas prévu au menu.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Parvenus au pied du rocher du Luchet, je vais rendre visite à mon copain l’arbrisseau, que mes lecteurs connaissent bien, et qui fait vaillamment front aux intempéries en haut de la falaise qui surplombe l’Orb. C’est la grandeur et la servitude d’être un arbre que de ne pouvoir échapper au lieu qu’a choisi pour vous le destin. Il y a aussi parmi les hommes des aventuriers un peu fous et solitaires mais eux peuvent à tout moment rejoindre la chaude compagnie de leurs congénères.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Nous parvenons enfin sur le plateau balayé par le blizzard et nous nous demandons quelques instants si nous n’aurions pas dû suivre le conseil du vieil huron. Mais l’heure sacrée du déjeuner approchant il est trop tard pour faire demi-tour. Nous décidons donc de poursuivre notre périple pour rejoindre le refuge situé non loin de là.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

La chance souriant toujours aux audacieux, nous tombons sur un arbre mort qui nous tend ses branches secourables pour alimenter notre feu.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Gibus, ayant autant de ressources que les couteaux suisses (c’est normal vu qu’il est d'origine helvète !) utilise sa corde pour nous permettre de tracter plus aisément la provision de bois ainsi faite.Vous devez vous dire que je profite habilement  d’être le photographe attitré du groupe pour échapper à cette corvée.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Que nenni ! Ma photo faite, je prends part à l’attelage comme vous pouvez le voir sur cette autre photo prise par Marie. Et ne mettez pas ma parole en doute sous prétexte que l’on nous voit de dos. Vous pensez bien que mes copains, aussi sympa soient-ils, m’auraient mis ce midi là à la  diète si je ne leur avais pas donné un coup de main. L’amitié  n’est pas quelque chose qui va de soi, ça s’entretient !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Pendant que nous ahanons sous le poids du fardeau, nos compagnes avancent tranquillement. Mais n’est ce pas quand la force sert la tendresse que le monde devient harmonieux !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Nous investissons le refuge et sortons les victuailles liquides et solides de nos sacs. Au menu du jour nous trouvons : vin chaud, potage maison aux légumes, charcuterie, œufs sur le plat au bacon, fromage, pâtisseries, café, thé, chocolat le tout arrosé d’un Bordeaux et d’un vin du Languedoc. Qui dit mieux ? Et c’est beaucoup moins cher que chez les frères Pourcels où la tranche de pâté vous est vendue au prix de l’or !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Vous avez été nombreux a apprécier les œufs au plat de la semaine dernière, aussi je ne peux que vous inviter à en reprendre cette semaine mais dépêchez vous car il n’en reste que trois dans la poêle !

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Pendant que nous déjeunions, le vent a redoublé de violence. Aussi avant de prendre le chemin du retour nous nous emmitouflons pour affronter la tourmente.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

La porte à peine ouverte, nous comprenons ce qui nous attend.  Des tourbillons de neige soulevés par la Tramontane balaient le paysage. Seul élément un brin rassurant (pas deux ! un !) le soleil est malgré tout présent qui crée une ambiance féerique.  Courageusement nous nous jetons dans la bataille comme des parachutistes se précipitent dans le vide.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Ayant dévalé le long du rocher du Luchet, nous nous retrouvons à l'abri du vent. En approchant du bord du plateau nous  apercevons la plaine en contrebas, dont la brume qui la recouvre masque toute trace d’habitation. Nous avons le sentiment d’être des explorateurs qui découvrent un continent inconnu.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Ayant basculé vers la plaine nous retrouvons des conditions définitivement plus clémentes et nous sommes heureux au passage de rassurer le vieux Huron sur notre sort.

 

bertouyre,caroux,tramontane,huron

Arrivés au point de départ, le torrent d’Héric nous invite à y faire un petit plongeon, invitation que nous mettons un point d’honneur à accepter. Après le vent glacial du sommet, l’eau nous paraît presque chaude ! Bon j’exagère un peu, mais que vaudrait la vie sans un brin de folie !

Plusieurs lectrices ont souhaité que je poste la photo où je me baigne et à laquelle Gibus fait allusion (ah ! le traitre !) dans  son commentaire. Celle-ci n'étant pas "décente"  je vous en poste une autre prise lors d'un bain dans un lac gelé des Pyrénées qui prouvera à ceux qui en douteraient que je ne me contente pas de prendre les photos lors de ces baignades "hivernales"!


 

bertouyre,caroux,tramontane,huron


Texte Ulysse & Photos Ulysse, Jean-Mi (photos datées) et Marie

Commentaires

Franchement Ulysse, je comprend pas comment vous faites pour vous baigner à cette période! Géniale la rando!!!! Je ressens bien vos moments d'amitié partagés par cette même passion commune, et c'est vraiment génial! Je vois que Gibus a changé de poele (la dernière avait bien vécu!), d'ailleurs un bonjour de ma part de la part d'une helvète aussi. Gibus, c'est votre Mc Gyver, faut en prendre soin! :-)))

Bisous et merci pour ce moment très apprécié.

Écrit par : Gaya Nature | 22/02/2013

Bonjour Ulysse

mais quelle épopée et les indiens qui causent français eh ben :o))

super en tout cas waouw u bon plongeon dans la rivière glagla
merci pour le dépaysement

bon week-end :o))

Écrit par : nays | 22/02/2013

Je suis en admiration devant votre randonnée. C'est Super ! Les photos sont géniales et tu racontes très bien. On a l'impression d'y être nous aussi !
J'aime votre "casse-croute" et je vois que la grande spécialité sont les oeufs au plat.
Par contre la baignade .... mais est-ce possible ????
Merci pour ce partage.
Bonne journée et j'attends maintenant la suite de vos randonnées

Écrit par : elisa-bonheurs | 22/02/2013

Les photos arbres et neige ou pierres et neige sont magnifiques, votre déjeuner fait drôlement envie, par contre le bain, non !

Écrit par : Pastelle | 22/02/2013

Gibus, la mule de service :-)
L'ouvrier aurait aussi pu poser le signal interdit de doubler
Un supplice que de vous suivre et une folie que de plonger avec vous
Bon Dredi Ulysse et bon vent, euh blizzard veux-je dire.

Écrit par : H-IL | 22/02/2013

Mais que vaudrait la vie sans un "bain de folie"...?
C'est au chaud devant le Mac que je viens de partager la balade, les oeufs et le divin
breuvage.
Merci Ulysse d'offrir ta joie de vivre en partage.
C'est si bon...

Écrit par : Françoise | 22/02/2013

Rien ne vous arrête !
En fait ce qui vous fait avancer, quelque soit les conditions atmosphériques, c'est la perspective
d'un si alléchant repas où rien ne manque. Ah ! ces oeufs au feu de bois...
J'ai apprécié la beauté de cette forêt de chênes avec la neige !
J'admire votre courage pour le bain final, personnellement, je n'y tremperais même pas le doigt
de pied de peur de le voir se décrocher et disparaitre dans les profondeurs.
Bonne fin de journée Ulysse et à bientôt vers d'autres aventures.
PS : Quant à mes sculptures du jour, elles ne se mangent pas mais nous dévoreraient bien !

Écrit par : Monia | 22/02/2013

Oh Ulysse, tu as triché !!!
la dernière photo de la baignade devait être celle que Marie à prise,
lorsque tu sautais et batifolais dans une gerbe d'eau !!!
J'invite toutes tes lectrices à écrire un mot de protestation !!!

Écrit par : GIBUS | 22/02/2013

Purée ! Quelle aventure, et un parcours qui en ferait reculer plus d'un, c'est vraiment trop beau ce partage du 12/02, 10 jours déjà, à te lire "on" est transporté comme dans un rêve, tu es un conteur formidable, les photos sont superbes, coquin le lapin qui n'a pas terminé sa vie en civet.
Que la nature est belle, vous faites une belle équipe solide qui entretenez votre forme !
Par contre avant que je vois l'invitation de Gibus, je me disais j'ai déjà vu cette photo et si elle était du jour, franchement, vous auriez pu appeler le 15, je vous sais résistants, mais à ce point fous : "non !"donc Ulysse, tu es un grand coquin, tu as voulu jouer au lapin !
Voilà une randonnée, inoubliable, pour vous et nous qui sommes là, pour lire et contempler ces lieux inhabituels dans des conditions "extrêmes" :)
Bises du vendredi et bonne fin de semaine, sans lâcher prise (facile à dire, mais moins facile à faire).

Écrit par : Michèle | 22/02/2013

Salut, il faut être un pire aîné Hein pour faire des folies de se baigner après avoir mangé des œufs au bas con...

Bien belle balade venteuse et neigeuse; après les images du canyon, celles de la montagne de par là-bas là-haut, manquait à l'appel que l'isard dans le blizzard ! Bizarre... comme c'est bizarre!

Heureux l'Ulysse ! et partageur de ses aventures, Merci du partage...

Écrit par : Mickey | 22/02/2013

PS / j'ai invité du monde et je vois que Mickey est arrivé...il ne vont pas faire long feu les œufs !

Écrit par : Michèle | 22/02/2013

Alors ! Cette photo est-elle bien datée ou ? ? ?

Écrit par : Michèle | 22/02/2013

Ulysse! Je souhaite voir la photo ou tu batifoles dans l'eau!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Gaya Nature | 22/02/2013

Vos randonnées sont toujours aussi fascinantes! C'est un grand plaisir de vous lire à chaque foi et que dire de vos photos, elles sont superbes! Ici, nous sommes habitués au gros froid et à la neige mais pas de grosses montagnes à escalader dans les environs... Un gros merci pour ce beau moment partagé! Bonne journée toute douce!

Écrit par : Maria-lina | 22/02/2013

Une randonnée pour acharnés, et peu importe le temps, on y va haut les coeurs !
Splendide région, tellement diversifiée.
Merci pour le partage, que du plaisir.
Bonne journée

Écrit par : Nokomis | 22/02/2013

Quelle ambiance dans ce groupe !
encore une rando fascinante avec des liens très intéressants !!
je n'en ai pas perdu une miette, tant j'étais bien en accord.
une photo m'a beaucoup plus , c'est celle de l'arbrisseau , elle est sublime, triste et pourtant porteuse d'espoir.
ça fait du bien de lire des gens heureux et qui profitent de tout ce que notre bonne Terre nous offre , j'aurais vraiment eu peine à vous suivre aussi je vous envie !

Écrit par : Framboise44 | 22/02/2013

magnifique comme toujours avec le caroux Le 12 février j'étais à la Sainte-Victoire même chose que toi avec un ciel plus bleu la video ici:
http://www.youtube.com/watch?v=IPIjQimsZY8
Le 16 février des types ont fait de superbes films du soleil se couchant sur le canigou depuis les falaises de cassis ici:
http://www.youtube.com/watch?v=hQcCsYfAxQs
http://www.youtube.com/watch?v=i_b_PBW1g0U
je ne sais si les liens marchent sinon tu fais un copier coller dans ton navigateur

Écrit par : bruno | 22/02/2013

Sur le conseil de GIBUS, je proteste et réclame ta photo batifolant dans une gerbe d'eau ! na !
Flûte, trop tard pour les trois derniers oeufs, la poêle est vide depuis longtemps !
Quel courage ! j'admire. Bravo à vos compagnes qui vous suivent ainsi dans vos aventures ! Tes photos sont splendides et hors du commun. J'ai reconnu le p'tit arbre, toujours aussi brave.
Je savais bien qu'il y aurait aussi le fameux nectar dans vos sacs à victuailles, moi une madame je vous comprends parfaitement et n'en suis nullement choquée.
Merci Ulysse pour cette randonnée virtuelle si bien racontée et illustrée.
Bon après-midi
Bises amicales et picardes

Écrit par : Anniclick | 22/02/2013

Une randonnée spéciale dans des conditions difficiles ! mais qui n'a pas découragé les habitués que vous êtes !! magnifiques photos dans la neige ! la baignade me laisse perplexe...........était ce vraiment ce jour là ??? tu nous montres celle dont parle Gibus ???? allez, ne te fais pas prier, tu sais bien que nous ne demandons qu'à te voir pour te croire !!!!!

Écrit par : Colette | 22/02/2013

Vite je me dépêche de te prendre un oeuf au bacon s'il n'en reste que trois. Après l'effort car vous êtes courageux mais en même temps quand je vois ce magnifique paysage sauvage et féerique avec la neige quel régal des yeux, le réconfort devant une bonne tablée, du bon vin, de délicieux desserts et pour finir se baigner dans de l'eau glacée.................. moi en-dessous de 25 je ne mets pas les pieds dans l'eau, tellement habituée à la chaleur, là çà a du fouetter le sang ih ih ih !!!! Superbes tes photos.
Bon WE et des bisous

Écrit par : Fany97440 | 22/02/2013

Vos commentaires chères lectrices et chers lecteurs m'enchantent et je suis infiniment heureux de voir que vous êtres disposés à affronter les pires conditions pour me suivre alors que je ne prends jamais assez d'oeufs pour vous tous ! Un grand merci ! J'ai posté une photo de baignade hivernale demandée par quelques lectrices qui vont ainsi découvrir que je ne suis pas le frère jumeau de Georges Clooney !

Caroline tu as le sens de l'observation (ce que révèle d'ailleurs tes photos) Bravo Mrs Holmes pour la poêle ! J'ai posté une photo présentable

Nays les Hurons ont été nos alliés contres les Iroquois lors de notre affrontement contre les english au Canada

Elisa la baignade pour nous est la cerise sur le gâteau !

Pastelle pas de bain, pas d'oeufs !

HIl même pour des oeufs au plat tu ne monterais pas ?

Françoise oui il faut être fou car la raison nous fait désespérer

Monia rien ne nous arrêtera tant que les genoux iront !

Gibus, faux frère, me voilà obligé de révéler à mes lectrices que je ne ressemble pas à Georges Clooney !

Michèle nous ne passons jamais à coté d'un lac ou d'un torrent sans nous jeter dedans quelque soit le temps. Quant à la date c'est effectivement la bonne !

Mickey bizarre, vous avez dit bizarre comme c'est bizarre !

Maria Lina grâce à mon blog les montagnes viennent à vous

Nokomis oui acharnés nous sommes et harnachés aussi !

Framboise merci d'avoir eu une pensée pour cet arbrisseau je lui transmettrai ton message quand je le reverrai

Bruno merci une nouvelle fois pour tes liens je vais aller voir

Annick ton souhait est satisfait j'ai posté une photo de baignade ! Quant à l'arbrisseau il sera heureux de savoir que son sort t'a émue

Colette oui a baignade était bien ce jour là . Quant à la phot de baignade demandée elle est postée !

Fanny je me doute que cette note doit être pour toi rafraîchissante

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 22/02/2013

la photo de l'arbrisseau est super jolie !!! et même si c'est la panade ... je me dis que certains savent encore apprécier les bons moments ... c'est ce qui rend notre vie plus intense. bon week end

Écrit par : durgalola | 22/02/2013

Après m'avoir rafraîchie cher Ulysse je viens me réconforter car j'ai un creux, donc je prends un 2ème oeuf au bacon, j'adore !!!! Merci. Gros bisous

Écrit par : Fany97440 | 22/02/2013

Bravo Ulysse, la photo que tu as publiée était prise dans des conditions quasi-polaire !
Georges Clooney n'aurait jamais osé se tremper, même pour le meilleur des expresso !!
Mais la photo dont je parlais, lorsque que tu sautes dans le torrent dans une gerbe d'eau, il aurait suffit qu'un faible rayon de soleil transforme chaque gouttelette en un prisme réfracteur pour qu'apparaisse un arc-en-ciel sur ton corps ruisselant. Alors Iris, ta déesse préférée aurait certainement plongé à son tour pour trouver le trésor !!!

Écrit par : GIBUS | 22/02/2013

Quelle aventure , et vous vous baignez en + , oups cela a dû être vivifiant :)
Merci de nous faire partager ces tranches de vie dans un paysage magnifique
Continuez à vivre avec autant d'authenticité , c'est ça la vraie vie

Écrit par : Rose | 22/02/2013

Merci Ulysse !!!! Georges en aurait il fait autant ?? j'en doute fort ! donc un point pour toi !!!

Écrit par : Colette | 22/02/2013

waouh !!! respect !! je suis admirative !! c'est merveilleux de courage, faut avoir la santé aussi et pour sur que ça vous la conserve !!!

Écrit par : maevina | 22/02/2013

sacré expédition que tu nous présente là , franchement je ne la ferais pas ... bon week-end ulysse

Écrit par : dom | 22/02/2013

ba dis donc faut être courageux pour affronter le mauvais temps de la descente et en plus un peu foufou de prendre ce bain glacé ..brrr mais euh tu sais tu peux mettre toutes les photos que tu veux hihi...les belles choses sont faites pour être admirées, ..

bon à part ça , je trouve cette balade superbe encore une fois, vous avez bien raison d'en profiter et quand tu rentres tu dois être fatigué mais avec tellement de belles choses dans la tête bisous du soir et bon week end

Écrit par : marithe | 22/02/2013

Et revoilà les spécialistes des extrêmes: le feu et la neige, les œufs sur le plat et les montées sous la tramontane, les lacs à l'eau glacée et les refuges avec la complicité de toutes les rencontres de chair et de pierre!
Rien ne vous arrête!C'est sans doute un surplus d'oxygène qui vous dope: on en voudrait bien un peu!
Bravo!

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 22/02/2013

Bonjour Ulysse,
Il vous faut beaucoup de courage pour entreprendre un tel périple et pour vous baigner dans cette eau glacée.
Mais vous seriez à votre aise dans mon village qui compte un des rares clubs de nageurs hivernaux du pays, qui s'illustrent régulièrement dans les compétitions nationales :-)
Bon weekend, Frans

Écrit par : Frans | 23/02/2013

tout est beau sur ce blog.la nature, les photos, les sourires. comme un vent frais de vie. merci.

Écrit par : telos | 23/02/2013

Ah! Comme tu as raison de vivre, de vivre ces échappées en montagne, ces bouffées d'air! Et puis...entretenir le corps et le moral rend sans doute la chute plus lente! Surtout avec le bain glacé !!!

Écrit par : Capucyne | 23/02/2013

Parfois, je me demande si vous n'êtes pas des extra-terrestres pour plonger dans ces eaux glacées...Grâce à toi, on sait que des êtres tout à fait normaux peuvent se risquer dans des eaux glacées sans attraper une pneumonie...
J'aurai bien partagé par contre votre repas gastronomique..Faut le faire, transporter sur son dos du bois (tu as bien fait de préciser), tel des sherpas..Et pis, tout le reste, même des gâteaux..Vous ne vous refusez rien..Comme dit quelqu'un, à se demander si ce n'est pas le but de vos balades...
Bonjour au petit arbrisseau..Nous allons finir par le voir tel un être humain abandonné..
Encore un article qui nous fait saliver...J'espère vraiment que vous pourrez encore à 90 ans, marcher comme vous le faites....J'espère que vous ne ressemblerez pas à Jean-Louis Trintignant, vu hier aux Césars, je trouve qu'il a bien vieilli, je veux dire mal vieilli..

Écrit par : juliette | 23/02/2013

Quelle joie de pouvoir faire de telles balades... Et les dames sont courageuses...

Belle fin de semaine Amicalement

Écrit par : patriarch | 23/02/2013

Ah ! si j'ai bien compris, vous pensez que si vous grimpez assez haut, la camarde sera trop essoufflée pour vous rejoindre !!!C'est peut-être une bonne idée...
Les oeufs au plat ont l'air délicieux ! Rien que pour ça...

Écrit par : gazou | 23/02/2013

Et dire que ce jour là j'étais dans mes pantoufles, j'ai honte !

Écrit par : bernard | 23/02/2013

Quel plaisir de vous voir réunis dans le refuge pendant que les vêtements sèchent et les oeufs au plat me font toujours autant envie :-)
Cette randonnée est magnifique avec des photos à couper le souffle.
Merci pour tout Ulysse, pour vos photos, vos écrits et pour la sérénité que je trouve dans votre blog.
Bon dimanche
Amicalement!

Écrit par : Denise | 23/02/2013

Andrée oui il faut en profiter avant que le ciel ne nous tombe sur la tête

Fany ah c'est toi qui a pris le 2ème oeuf ! tu as bien fait !

Gibus entre nous deux je me doute où vont les préférences d'Iris !

Rose oui on va essayer de continuer comme cela le plus longtemps possible

Colette oui je pense que Georges se serait défilé

Maevina ça fait effectivement partie de notre régime santé

Dom de fait nous étions ce jour là les seuls à la faire

Marithé tu es vraiment gentille quand tu dis que les belles choses sont faites pour être admirées

Maïté ce ne sont pas tout à fait les extrêmes car le soir on rentre bien au chaud chez soi ce qui n'est pas le cas de tout le monde

Frans il doit être sympa ton village

Telos tout est beau chez nous et mon blog n'en est qu'un pâle reflet

Capucyne oui j'espère que la chute sera un peu plus lente

Juliette merci pour ton souhait jusqu'à 90ans Quant à Jean Louis trintignant tu es dure avec lui car cet homme a perdu sa fille dans des conditions dramatiques

Patriarch oui honneur aux dames

Gazou la camarde est vieille alors on espère la semer

Bernard tu as le droit de te reposer

Denise la sérénité se gagne à la force des mollets

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 23/02/2013

aucun doute, l'entropie n'est pas pour vous. Amitiés cafardesques

Écrit par : les cafards | 23/02/2013

C'est le royaume de la pierre et de la roche , la randonnée est superbe .J'aime le panneau chantier sur le chemin !! La photo en sous bois dans la neige est superbe . ET que dire de ce petit refuge , un vrai plaisir

Écrit par : larhune64 | 23/02/2013

c'est aussi beau l'hiver qu'à l'automne, alors une belle journée comme vous les aimez, merci de partager avec nous ,je crois qu'il ne reste plus d'oeuf, plus une goutte de nectar...? pas grave j'ai ma réserve à la cave ! et les oeufs aussi, bonne soirée,
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris34 | 23/02/2013

Hé bien... quel courage! juste un petit mot: j'adore cette photo de forêt aux troncs gris parsemés de neige et aux ramures pour certains encore vêtus de feuilles rousses. C'est féérique!

Écrit par : Viviane | 24/02/2013

Quelle santé Monsieur Ulysse
Quelle santé !!!!!!!!!!!!!!!
Et quelle beauté !!!!!!!!!!!

Ici ce matin tout est de nouveau blanc
et la neige tombe tombe

beau dimanche

Écrit par : Maria-D | 24/02/2013

Magnifique, nous avons maintenant la preuve qu'on peu facilement transporter un cubi de 10 litres.
J'en connais plusieurs de notre groupe, heureux de voir Gibus transforme en fontaine a vin!
La baignade près du pont des soupirs est revigorante, été comme hiver.
En été, la différence de température entre l'eau et l'air est plus forte qu'en hiver, et le ressenti de froid augmente.
Cela n’enlève rien au mérite des amateurs de baignades hivernales, bien entendu.
Merveilleuse ballade et commentaire bien senti, merci Ulysse.

Écrit par : marc | 24/02/2013

Loin de moi l'idée de vouloir créer ici une polémique, mais plutôt l'envie d'amener de la lumière, de l'espoir, de réagir à des propos qui me semblent bien pessimistes…

Non, je ne crois pas que le monde aille vers l'entropie, je pense même l'inverse, que nous nous dirigeons vers la négentropie. Regardez autour de vous : qui, au fond, ne désire pas vraiment la Paix ? Pour moi c'est une évidence, même les Juifs et les Arabes vivront un jour apaisés. Le désordre apparent n'est que le résultat de tentatives bien maladroites (!!!) d'aller vers la paix, le bonheur. Il en va de même pour l'Univers, dont nous faisons parti, dont nous sommes acteurs, et donc co-responsables. Alors oui, des échecs, il y en a, et pas qu'un peu… J'ai envie de citer un Américain génial, Napoléon Hill : « Si vous voulez réussir plus rapidement, doublez vos échecs. »

Une autre citation, un auteur cher à mon cœur, j'aime son écriture serrée, dense, de laquelle on ne peut rien retirer, tout l'inverse de Proust ! Ancien des Brigades Rouges, il a peut-être tué, en tout cas il en parle avec une évidente connaissance, il se dit athée, mais il lit chaque matin la Bible, en Hébreux, et en fait des commentaires très savants - et, à mon sens, rien de paradoxal là-dedans.

"...
Je continue : dehors la nuit, je comprends que la science est née de la beauté, du désir de la comprendre.
..."

("Trois chevaux", Erri De Luca, Gallimard 2001 pour la -magnifique- traduction française de Danièle Valin)

J'aime cette phrase qui remet les choses en bon ordre.

Oui, il y aura toujours quelque chose qui échappera à notre entendement d'humains, enfermés que nous sommes dans l'espace et le temps, préoccupés de notre finitude, mais lorsque l'on est randonneur, comment qualifier la beauté du monde ? D'où vient-elle ? A quoi, à qui sert-elle ? La joie d'atteindre un sommet ? Celle de voir ses petits enfants grandir, leur belle énergie ? Tout cela est constitué de la même matière, une matière que les physiciens disent être de l'énergie densifiée : il ne me semble pas qu'elle se défasse.

Bonne continuation Ulysse, je vous lis toujours avec plaisir !

Bruno

Écrit par : Bruno Lapostat | 24/02/2013

Je viens de rentrer d'un séjour au Nord, pour trouver la neige (peu...) sur nos serres. Pas suffisamment pour pouvoir photographier nos Salins de Hyères en blanc. J'ai vu la superbe photo de l'arc-en-ciel. Nos anciens auraient dit qu'il s'agissait d'un signe!!! Peut-être l'annonce d'une bonne soupe chaude.... car le bonheur est dans les choses simples. En tout cas, que vos promenades continuent à vous sourire ainsi!

Écrit par : Béal Arlette | 24/02/2013

Haut les cœurs !

Quelle belle randonnée au coeur de l'hiver qui interpelle notre finitude. Moment "du retrait" juste avant le retour du printemps qui déjà frappe à la porte.

"Je dors et mon coeur veille, j'entends la voix de mon bien-aimé qui frappe à ma porte" Ct 5:2

merci pour le partage

Écrit par : Charly | 24/02/2013

Le plaisir de te lire.
Le plaisir d'admirer tes photos.
Merci pour tout.
Bonne semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 24/02/2013

Les cafards on lutte, on lutte mais elle finira par nous avoir !

Larhune le refuge est petit mais pour les amis on se serre

Mistigris ta cave m'a l'air d'être la caverne d'Ali baba il faudra qu'un jour on la visite !

Viviane ce feuillage est le feuillage marcescent des hêtres et des chênes blancs qui ne tombe que quand les nouvelles feuilles poussent

Maria oui la santé est un beau cadeau que m'a fait le "ciel" mais je l'entretiens au jus de Bacchus!

Marc j'attends avec impatience le bain que l'on prendra ensemble dans un torrent du caroux

Bruno je partage votre vision du monde selon laquelle nous sommes de l'énergie densifiée, mais cela n'empêche pas que notre forme actuelle et celle du monde est éphémère et en perpétuelle transformation. je pense au demeurant que ce flux changeant d'énergie est un enrichissement car il nous permet de multiplier les expériences qui permet l'épanouissement du TOUT auquel chacun donnera le nom et la nature qu'il voudra. Quant à Erri de Luca c'est un merveilleux écrivain que j'apprécie énormément Avez vous lu de lui le poids du papillon ?

Arlette un arc en ciel est toujours le signe.....qu'il pleut !

Charly mon bien aimé s'appelle Caroux merci pour cette belle parole

Yvon et pour moi le plaisir de partager avec des lectrices et des lecteurs enthousiastes

Belle semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 25/02/2013

Fiers randonneurs bonjour,
Je fis le Caroux il y a longtemps ; pour le moment, privés de raquettes et d'Ariège du risque avalancheux, nous rongeons notre frein en campagne - et même en notre bonne ville de Toulouse...

Je note et reviendrai ...
(Tout à fait respectueux devant le bain d'hiver...)

Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 25/02/2013

Et pourtant dieu sait
que le jus de Bacchus et décrié pour la santé
un jus que j'affectionne tout particulièrement
étant de Bourgogne
;-)))

Écrit par : Maria-D | 26/02/2013

est décrié bien sûr

Écrit par : Maria-D | 26/02/2013

TROP BEAU!!!!!!!!!!!!!!
j'adoooooooooooooooooooooore les photos

Écrit par : anonyme | 26/02/2013

oh je ne sais pas si j'aurais pu grimper avec ces cailloux

Écrit par : l'Angevine | 26/02/2013

Bienvenue sur mon blog Jean Claude Pour être aller vous rendre visite je constate que vous êtes aussi un grand arpenteur de chemins

Maria il est décrié par les incultes qui ne savent pas que c'est le breuvage des dieux

Chère Anonyme que je pense reconnaître (n'êtes vous pas l'amie des génies du Caroux ?) ce n'est jamais trop beau.....merci pour la visite et j'espère à bientôt !

L'Angevine les cailloux il faut les mettre dans son sac ...

Écrit par : Ulysse | 26/02/2013

magnifique magnifique
les photos sur ces espaces vierges
j'admire le courage
et votre amitié

amicalement

Écrit par : jeanne | 27/02/2013

encore une belle marche que j'ai fait bien au chaud ,quel courage ..belle soirée

Écrit par : keyouest | 27/02/2013

j'aime énormément les photos de CdDeux ! Et je constate que les oeufs au bacon de l'autre jour a fait des gourmands prêtent à affronter le grand froid pour y goûter! Bravo Mesdames ! Encore une bonne bourre pour la tribu Ulyssse !

Écrit par : Hélène | 27/02/2013

Jeanne il n'est pas difficile d'avoir du courage quand une telle beauté nous attend

Keyouest nous aussi avions chaud......dans le refuge !

Hélène oui saluons le courage des dames qui ont eu le courage de nous accompagner

Écrit par : Ulysse | 28/02/2013

Bonjour Ulysse,

Je viens de me régaler et de rire à gorge déployée! Ton humour est irrésistible et la poésie qui émane de tes photographies ensorcèlerait les coeurs les plus endurcis. Le lapin de neige est une merveille. Dame Nature est une artiste fabuleuse qui réjouit les êtres sensibles et ceux qui comprennent que regarder est essentiel.
Je partage pleinement ton avis sur les artistes "en toc" et ce pays que la tempête emportera. Quand on voit qu'il baigne dans une pollution qui décime un grand nombre de ses habitants et qu'il s'appuie sur ce qui est aux antipodes de l'Humanité... Bref!
J'ai lu l'article "décapant" dont tu parlais et en effet, il va bien falloir faire avec ce que nous avons et les gens qui sont autour de nous mais je garde la foi dans l'adversité. Je vis dans un quartier "sensible" ou malgré toutes sortes d'incivilités et de violences des êtres sont de "bonne volonté" et accomplissent un formidable travail. Ces personnes ont le coeur et l'esprit ouvert et donnent énormément d'elles mêmes. Le paysage urbain s'en voit modifié. J'espère encore et toujours... Utopiste sûrement mais irréductible...rires!
Merci pour cette magnifique promenade où l'on rencontre même un Huron et pour ce festin qui titille mes papilles! Et que dire que cette électrisante photo qui attise la passion des lectrices!!! Gros bisous Ulysse
Cendrine

Écrit par : Cendrine | 28/02/2013

Cendrine je suis heureux de t'avoir fait rire c'est un bon remède ! Tu as raison de "positiver" car je connais aussi de nombreuses personnes qui ne baissent pas les bras malgré le contexte de crise et puis après tout c'est peut être l'occasion de revenir à l'essentiel et de se consacrer à ce qui fait le sel de l'existence : la famille les amis et tous ceux plein de bonne volonté et de bienveillance envers les autres, comme tu l'es. Bises

Écrit par : Ulysse | 28/02/2013

Les commentaires sont fermés.