suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2013

Cinquième rencontre franco-belge au sommet

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais l’année dernière notre prez’ François  m’avait confié la délicate mission de négocier avec des industriels belges la signature d’un contrat de licence, détenue par une société française, relatif à la production de frites hélicoïdales. Ces frites, dont raffolent les belges,  ont en effet un croustillant incomparable du fait de leur forme particulière qui favorise la cuisson  et,  "cherry on the cake" (comme disent les grands-bretons), retiennent  mieux la moutarde et le Ketchup. Cette opération commerciale a contribué, au demeurant, à limiter l’ampleur de notre déficit commercial qui commence à ressembler au Grand canyon, comme d’ailleurs ceux de nos comptes publics et de la Sécurité sociale. A mon avis plutôt que de confier la gestion de nos finances à de foireux  énarques, on ferait mieux d’appeler des alpinistes à la rescousse car eux n’ont pas peur du vide !

 Mais nos amis belges nous ont fait part d’une difficulté car il s’est avéré que la frite hélicoïdale - qui en Belgique est souvent consommée en plein air dans des petits cornets en papier - est très sensible au vent qui souffle dans leur pays quasiment en permanence. Les consommateurs se sont donc plaints de voir une grande partie de leurs frites s’envoler avant qu’ils n’aient eu le temps de les consommer.

Pour remédier à ce problème, la société française a légèrement modifié la courbure de la frite, ce qui impliquait toutefois la négociation d’un avenant au contrat. Pour ce faire, nous sommes convenus d’une réunion avec la délégation belge au sommet du Caroux , endroit venté par excellence, afin de tester la nouvelle frite hélicoïdale.

Nous voilà donc partis vers le sommet en empruntant l’antique voie caladée des Fleysses construite par les romains et qui est dans un état remarquable malgré ses deux mille ans ! Mes genoux sont moins vieux que ça et ils ne sont pas dans le même état!

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Le Caroux est un site remarquable, refuge d’êtres étranges que l’on croise au détour des chemins et dont les yeux vides sont des fenêtres ouvertes sur le mystère de l’univers.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

 

Dans ce milieu aujourd’hui totalement sauvage et inhabité, les générations antérieures ont laissé quelques traces de leur passage, témoins d’activités aujourd’hui abandonnées, telles que la culture de châtaigneraies et la fabrication de charbon de bois.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Le monde végétal y a une densité et une vitalité étonnantes et je ne serai pas surpris qu’un jour ici les arbres se mettent à marcher .

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Dans ce massif de gneiss Gaïa notre planète montre avec impudeur ses vieux os et ses rides qui donnent pourtant naissance à des splendeurs.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Nous choisissons une ancienne carrière où le vent s’engouffre en tourbillonnant pour pique-niquer et tester ainsi la résistance à l’envol de la nouvelle frite hélicoïdale.  A notre grand soulagement le test est concluant, les frites restant dans leurs cornets en papier amenés à cet effet. Je suis soulagé, car François dont la cote de popularité n’est visible qu’au microscope, m’aurait chèrement fait payer un échec. Il ne reste plus qu’à convaincre les chinois d’abandonner le riz pour la frite hélicoïdale et la France est sauvée. On pourrait même imaginer de rallumer les hauts fourneaux de Florange pour les faire cuire car dans ce cas il faudrait des millions de tonnes  pour satisfaire les dizaines de millions de touristes chinois qui vont bientôt débarquer. Songe y Arnauld il y a un coup à faire en ce domaine !

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Nous prenons le chemin du retour qui traverse le rafraîchissant et bucolique torrent de Madale. Celui-ci a creusé en aval des gorges dont la traversée nous a laissé à Gibus et moi-même quelques souvenirs épiques !

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignierNous rencontrons en chemin un étonnant représentant de la race chevaline qui arbore la robe d’une vache Hollstein . C’est à se demander si  papa n’a pas fauté avec une dame de cette espèce ! Mais cela dit le rejeton est magnifique !

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Puis nous traversons la somptueuse forêt des Ecrivains combattants, ainsi dénommée car des stèles ornent ses allées qui rendent hommage aux écrivains morts au front pendant la première guerre mondiale.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Nous croisons d’autres êtres fabuleux tel ce châtaignier-capricorne qui est aussi inoffensif qu’ effrayant.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Mais dans le Caroux la beauté et l’étrangeté se trouvent à tous les étages comme en témoigne cette magnifique orchidée Livador arbolivum dont l’inflorescence semble prête à s’envoler.

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Nous approchons du pittoresque village de Vernet dont les heureux habitants ont le Caroux comme terrain de jeux

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Mais un terrible molosse en défend l’accès auquel nous donnons le reste des frites hélicoïdales pour l’amadouer.  Le molosse reconnaissant nous laisse passer sans tenter de goûter à nos arrières trains, ce qui me laisse penser qu’en plus du marché chinois la frite hélicoïdale pourrait aussi être utilisée dans l’alimentation pour les chiens . Ceci ouvre des perspectives illimitées quand on voit que la moitié des rayons de supermarché sont aujourd’hui destinés à nos compagnons poilus. Penses y Arnaud il y a un coup à faire pour relancer l’emploi en France !

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Un orage menace et nous arrivons juste à temps au gîte où s’est installée la délégation belge, qui profite de cette négociation pour faire du tourisme dans la région .

 

frite hélicoïdale,capimont,caroux,châtaignier

Après avoir signé les documents relatifs à l’avenant, nous sommes fort aimablement invités à  dîner, nos amis belges nous faisant l’honneur de servir à cette occasion un vin de la région, opportunément appelé Caroux, produit par les caves de Capimont.  La soirée est des plus chaleureuses mais comment pourrait-il en être autrement quand des belges vous invitent à leur table.

 

Merci à Marc, Myriam,  Eric, Jean-Marie, Anne-Marie, Raymond et Jacqueline pour cette délicieuse journée et à l’année prochaine pour une nouvelle rencontre au sommet Franco-Belge !

 

 

Si vous appréciez  Eldorad'Oc je vous invite à suivre mon périple en Andalousie sur mon autre blog :

 

 

 

 


 

 

 

et à découvrir mon nouveau blog consacré à la photographie 

 

 

 

 

 

 


 


 

ATTENTION !

Vous connaissez le rôle que jouent les abeilles dans la pollennisation des plantes et la production fruitière. Or la pseudo-interdiction des néonicotinoides annoncée par la Commission Européenne est en fait un leurre échafaudé par les firmes agrochimiques pour faire accepter définitivement leurs pesticides tueurs d'abeilles!

Si nous n'agissons pas immédiatement, ce plan entrera en vigueur dans les jours qui viennent. Je vous invite donc  à signer la pétition en cliquant ICI pour les stopper ! 


 


Texte @ Photos Ulyss

Commentaires

Très très importante réunion au sommet effectivement. Comment vivre sans la frite belge une fois !
Je vois qu'on fait mumuse avec ses crayons de couleurs, c'est super, cela ajoute à ton humour un brin de fantaisie.
Quels monstres ... le capricorne, tout à fait çà !
Pas plouf dans l'eau cette fois ?
Comme toujours j'ai passé un excellent moment en "ta et votre" compagnie. Merci Ulysse.
Bonne soirée et à bientôt
Anniclick

Écrit par : Anniclick | 07/06/2013

Vos randonnées sont toujours tellement belles et intéressantes! Oh comme il est beau ce cheval puis que dire de ce molosse... une chance que vous aviez un peu de frite pour l'amadouer... Un gros merci pour ces magnifiques partages! Bise et bonne journée toute douce!

Écrit par : Maria-lina | 07/06/2013

Magnifiques paysages, superbe balade et ce cheval Pinto est une splendeur.
Bise et bonne soirée

Écrit par : Nokomis | 07/06/2013

A croire mon cher que tu as consommé quelques pilules pas très recommandées par la gendarmerie. Mais l'essentiel c'est l'économie française sauvée par cette foutue frite hélicoïdale, ton Président t'en sera éternellement reconnaissant et inhumera ton corps avec les dieux du Stade de France
Bon samedi Ulysse

Écrit par : H-IL | 08/06/2013

Qu'il est beau ce Caroux ! magnifique aussi le cheval pie, est ce un pottok ?? quant aux frites quelle sage !! lol !

Écrit par : maevina | 08/06/2013

oups! saga voulais je dire !

Écrit par : maevina | 08/06/2013

Je vois que vous avez échappé aux menaces de ce châtaignier-capricorne et de ce ce monstre :)
Que ne ferait-on pas pour avoir la frit'à l'âme :)
Beau reportage je me suis régalé

Écrit par : Rose | 08/06/2013

Bonjour Ulysse

histoire de frites du vent toujours chez nous mais non hein à la côte peut-être souvent ça c'est vrai ;o)) et les belges qui offrent le vin en voilà une affaire encore étonnante et la bière ?? je charrie

roh le châtaignier capricorne qu'il est superbe et ce petit cheval qui n'a qu'une envie c'est de faire " meuuuhhhh"

tout est beau Ulysse le long de ton parcours et bien sûr que tes genoux sont en grande forme sans quoin !!

allez je te souhaite un excellent week-end et merci pour la balade et si bien racontée
bisous

Écrit par : nays | 08/06/2013

Tu as échappé à bien des dangers, mais l'avenir du pays et de la frite le valent bien !!!! bon week end !

Écrit par : Colette | 08/06/2013

Le Caroux ;le lieu de randonnée privilégié de mon père...85 ans!
Il est passé presque partout comme l'atteste la carte qui est sur le mur chez lui!
Très beau reportage!

Écrit par : yvesd | 08/06/2013

Aurais tu changé de réflex ? ou simplement as tu joué avec les effets ?
Pour la diablesse sur mon blog, c'était une jeune gothique avec ses copains .. il y avait même un de leurs écrivains favoris Sir Cédric ... je peux te dire que leurs sourires étaient chaleureux et elle était ravie d'être photographiée quand je lui ai demandé .. une vraie mignonne ... bon samedi

Écrit par : durgalola | 08/06/2013

Annick oui je fais mumuse comme un peit fou car j'ai acheté un petit joujou antichoc et waterproof pour mes randos sportives qui me permet de faire des effets étonnants . Quant au plouf on l'a fait dans un tonneau de bière mais ce n'était pas montrable vu les censeurs qui guettent !

Maria-Lina j'ai la chance d'habiter une région dont les beautés sont méconnues et je suis heureux de les partager

Nokomis merci pour le nom du cheval

HIL je ne suis pas certain que la reconnaissance soit une qualité de nos hommes politiques

Maevina selon Nokomis le cheval est un pinto

Rose la frite nous l'avons et pas seulement à l'âme !

Nays la bière c'était avant le vin !

Colette les dangers c'est le sel de la vie

Yves salue ton père de ma part et sache que dans les semaines à venir il y aura d'autres articles sur le Caroux

Andrée j'ai acheté un appareil compact pour les sorties sportives qui permet certains étonnants effets

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 08/06/2013

je ne sais pas si c'est l'altitude ou le vin caroux qui fait cet effet là mais je m'suis dit le pôvre il est bon pour l'HP .. :-)
ceci étant dit l'idée n'était pas bête pour le ketchup !
j'ai signé cette pétition la semaine derniere et j'ai envoyé à mon carnet d'adresse !

Écrit par : Framboise44 | 08/06/2013

Le Caroux vanté ou venté à juste titre?

Un humour lucide et constructif: Ah si les énarques vous entendaient!
Une bien belle balade et l'œil toujours aux aguets!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 08/06/2013

Bonjour Ulysse,
Encore une belle ballade "vachement" bien racontée où l'humour ne manque pas :-)
Bon weekend, Frans

Écrit par : Frans | 09/06/2013

Merci Ulysse pour le partage de vos belles randonnées. L'endroit est magnifique et à chaque détour, une belle surprise.
Bon dimanche bien amicalement.

Écrit par : Denise | 09/06/2013

Un grand bonjour à nos amis belges que je n'ai pas pu rencontrer cette année, étant en déplacement dans la toundra de Haute-Savoie. En raison de ma double nationalité Franco-Suisse, je voulais conseiller nos amis belges pour le placement des bénéfices réalisés par la production des frites hélicoïdales dans une banque suisse d'une façon plus discrète que ne l'a fait Cahuzac !!!

Écrit par : GIBUS | 09/06/2013

oh là j'ai un regret sur cette balade j'aurai voulu une photo de l'orchidée de face de près.. belle journée

Écrit par : katara C.Néri | 09/06/2013

Framboise je pense que je ne suis pas prêt d'aller dans un HP et merci pour le relais de la pétition

Maïté hélas les énarques sont dans leur bulle de suffisance et n'écoutent personne

Frans les vaches ont de l'humour en France on en voit qui rient

Denise remercions nos amis belges aussi

Gibus méfie toi le fisc écoute aux portes

Katara j'ai aussi une photo de face que je peux vous envoyer

Belle semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 09/06/2013

Superbe série ... un magnifique partage.
Que de beaux souvenirs pour vous tous.
.... et ce cheval une merveille.
Bon début de semaine à toi

Écrit par : elisa-bonheurs | 10/06/2013

Ne serais-tu pas un peu belge Ulysse pour nous inventer des trucs pareils ! Je me souviens de ta 1ere histoire de frites...Elle n'était pas déjà piquée des vers...ou verre...Je sais que les belges adorent la bière..Je me souviens de notre ami belge de Mouscron..Le pauvre ne reverra sûrement plus la France, ni Vichy, son très grand regret..Ce qu'il n'aimait pas chez nous, c'est notre bière..Tes amis belges ont dû t'en offrir, qu'ils ont dû cacher dans des cornets de frites..Cette histoire de frites n'est qu'un leurre destiné aux douaniers..Y'a plus de douanier à la frontière ?..Pourtant, j'en ai encore vu il y a peu dans un film à la télé.

ps : tu sais, Ulysse, plus je traficote mes photos, plus j'aime les photos naturelles..Comment as-tu fait pour traficoter le petit cheval ?
Au fait, sais-tu comment s'appelle le petit d'une jument et d'un mulet ?

Écrit par : juliette | 10/06/2013

beaucoup de bourdons mais peu d'abeilles.. toujours aussi riche ta vie

Écrit par : telos | 11/06/2013

Heureusement votre sommet international n'a pas été bloqué par des manifestations car vos frites auraient pu être victimes des contrecoups des gaz lacrymogènes...
Bises salées et graisseuses.

Écrit par : Béal Arlette | 11/06/2013

Elisa oui ce cheval m'a étonné c'est le premier de ce type que je vois

Juju bien sûr qu'avant l'apéritif mes amis belges m'ont offert une bière Quant au traficotage du cheval c'est à la maman qu'il faut demander ça . Sinon je sèche concernant le petit d'une jument et d'un mulet

Telos et les bourdons ne font pas de miel !

Arlette là où on va la police ne va pas !

Écrit par : Ulysse | 11/06/2013

J'ai eu du plaisir à manger des yeux ton périple très "fritulant" dans le Caroux avec des Belges.

Écrit par : bernard | 11/06/2013

belle rencontre aux sommets !!!
riche de frittes .....
indexées sur le cac .

Écrit par : jeanne | 12/06/2013

Cette journée passée ensemble fut un vrais bonheur, des amis comme vous valent tout l'or du Caroux. Ne me dites pas qu'il n'y en a pas,les genets en sont remplis.
Comme les mouflons, que j'ai pus filmer le lendemain sur le plateau, je t’enverrais un dvd quand il sera fini.
Enfin un petit mot pour les lecteurs, http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130610_00322067
Bonnes journée a toutes et tous.

Écrit par : marc | 12/06/2013

Bernard "fritulant" j'aime ce mot , je m'en resservirai !!

Jeanne le cac fait souvent des couacs !

Marc oui ce fut un vrai bonheur à renouveler jusqu'à la fin des temps car, les gens ne le savent pas, mais les arpenteurs du Caroux sont immortels ! Et j'attends ton DVD avec impatience Amitiés à toute ta fratrie

Écrit par : Ulysse | 12/06/2013

La France veut taxer les bières belges ??
un vrai scandale !!!!
pour compenser le manque à gagner des brasseurs,
nous allons en boire 10% en plus,
en trinquant à vous, les amis belges.

Écrit par : Gibus | 13/06/2013

Ulysse, les mulets ne peuvent pas se reproduire, comme le bardot, normal, ce sont des ânes..

Écrit par : juliette | 13/06/2013

Gibus je propose même d'en boire 100% en plus !

Juju à mon avis même les ânes savent y faire aussi !

Écrit par : Ulysse | 13/06/2013

Ulysse, pinto n'est pas une race, mais juste la qualification de la robe , enfin d'après ce que je crois à vérifier donc !

Écrit par : maevina | 16/06/2013

Merci pour la précision Maevina je vais faire des recherches sur internet

Écrit par : Ulysse | 16/06/2013

Les commentaires sont fermés.