suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2013

Dure, dure ! la serre de Ramendure !

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

C’en est fini des plongeons dans les torrents du Haut Languedoc, et ce, à la demande de nos petits enfants qui nous ont demandé d’arrêter de faire le « mariole ». A mon avis, ce qui les préoccupe vraiment dans nos aventures c’est d’avoir à porter les sacs de randonnée lors de notre prochaine sortie familiale, si jamais nous en revenions handicapés! On a donc décidé de se calmer un peu, Gibus et moi, histoire de rassurer nos proches, mais c’est promis on remettra ça l’été prochain. Ca ne veut pas dire que l’on va passer le reste de l’été à regarder les feux de l’amour à la télé, pour sûr que non ! Mais on va se contenter d’arpenter des chemins moins périlleux. Cela dit, vous ne serez pas frustrés, car j’ai en stock le récit de quelques belles sorties inédites de l’hiver et du printemps dernier  et qui ont de quoi vous faire frissonner.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Nous voici donc revenus à un matin de juin dernier où nous sommes partis à l’assaut de la serre de Ramendure qui mène au plateau des Bourdils (1086m). Le terrain est extrêmement accidenté et nous avons beaucoup de mal a repéré la vague sente ponctuée de cairns qui suit plus ou moins la ligne de crête. Fort  heureusement nous croisons un antique berger qui a choisi de passer son immortalité en ces lieux (le paradis est, selon ses dires, un endroit ennuyeux) et qui nous donne quelques précieuses indications pour arriver à bon port.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Nous passons à coté d’un éperon rocheux qui a sur l’ami Gibus le même effet qu’un pot de Nutella sur mes petits enfants. Ces derniers ne peuvent pas s’empêcher d’y tremper le doigt alors que Gibus ne peut s’empêcher d’y poser le pied.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Le voilà donc perché sur ce rocher avec autant d’aisance qu’un mouflon tandis que je subis l’implacable loi de la gravité en maugréant après l’article premier de la constitution française qui affirme que les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Foutaise ! Moi aussi j’ai le droit de grimper sur le sommet du rocher ; pourquoi donc est ce que je n’y arrive pas !

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Gibus aperçoit soudain en contrebas de son perchoir un mouflon qui n’a pas décelé sa présence. Mû par l’instinct du reporter et désireux de vous offrir des clichés dignes de « National Géographic », dans un sursaut de volonté, j’arrive à grimper assez haut pour lui tendre l’appareil photo. Et c’est ainsi que du tréfonds de votre fauteuil vous pouvez observer ce magnifique animal.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

On vous en met d’ailleurs trois pour le prix d’un, car à peine avons nous repris notre progression vers le plateau que nous débusquons deux jeunes mouflons qui peinent à s’enfuir dans l’épais taillis végétal qui recouvre les lieux.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Puis nous progressons cahin-caha et caha-cahin au fil des éperons rocheux qui ponctuent la ligne de crête.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

L’environnement somptueux et l’air chargé de l’odeur miellée des genêts en fleur fait naître en nous une douce ivresse qui nous permet d’avaler les obstacles sans vraiment nous en rendre compte.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Sauf quand une barre rocheuse un peu plus haute que les autres sollicite un maximum de concentration de notre part, sous peine de devenir  le futur « petit dej’ » des vautours qui évoluent parfois dans le secteur.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Ce sont des lieux qu’affectionnent les mouflons car les bipèdes généralement ne s’y aventurent pas et nous en débusquons un certain nombre pour notre plus grand joie. Cette félicité qui nous envahit quand nous observons des animaux sauvages vient sans doute de ce que cela ravive le sentiment « d’unicité » qu’éprouvait l’humanité à l’égard de la nature à l’aube de son histoire. Nous sommes tous membres d’une même famille issue d’ancêtres lointains et nous l’avons malheureusement oublié.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Mais bien qu’ayant une âme d’homme des bois, notre estomac est plutôt du genre rabelaisien et pour nous la pause-pique est donc sacrée. Ayant soigneusement choisi un emplacement propice à faire la sieste (car nous sommes de vieux amants de Morphée) nous commençons, comme il va de soi, par l’apéritif. Et ce n’est pas parce que l’on est à mille mètres d’altitude au milieu de nulle part que nous ne savons pas recevoir. Asseyez vous donc un instant, je vous en prie, et buvons à notre santé ! Tchin !

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Etant parvenus sur le plateau des Bourdils nous nous dirigeons vers le Montahut et passons devant le magnifique Roc d’Ourliadès, dent de pierre plantée dans le ciel azur.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Puis nous grimpons sur le Montahut, indifférents aux maléfices que nous jette à chacune de nos visites  la sorcière qui y campe, grâce aux formules magiques qui permettent de les neutraliser et que nous ont enseignées nos petits enfants qui on lu Harry Potter.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Nous revenons par un bon chemin qui dévale le vallon de la Tourre, les quelques obstacles que nous y rencontrons n’ayant rien de commun avec ceux affrontés le matin même.

 

mauroul,ramendure,bourdils,mouflon

Dans ce vallon autrefois habité par l’homme, on croise l’une des ces magnifiques bergeries qui émaillent les contreforts du Haut-Languedoc, témoin silencieux du courage et du génie de leurs bâtisseurs.


Si vous appréciez Eldorad'Oc & Piquesel je vous invite à découvrir mon nouveau blog consacré à la photographie grand format 

 

  FOTORAMA

 


 

Texte & photos Ulysse

Commentaires

Gibus n'aurait il pas quelque mouflon parmi ses ancêtres ?
Et toi Ulysse si on fouillait dans ton arbre généalogique peut être y trouverait on
des traces d'Epicure ?
Bien qu'hétéros garantis vous formez le couple idéal :-)
Merci de poser sur mon écran ces mots et images qui me scotchent tant au sens propre
qu'au figuré LOL

Écrit par : Françoise | 16/08/2013

Ah ce que vos balades sont magnifiques, des décors de rêve... Pour nous, à chaque fois c'est une grande découverte grâce à vos beaux partages! Un gros merci, tout est merveilleux, bise et bon vendredi tout doux!

Écrit par : Maria-lina | 16/08/2013

La bouteille avec l'étiquette "KIRSCH" n'est que le récipient rempli de vin blanc ou rosé pour l'apéritif, le kirsch quant à lui est réservé pour le "coup du milieu" lorsque l'on déguste une fondue savoyarde !!

Écrit par : GIBUS | 16/08/2013

Magnifique endroit joliment fleuri par les genêts mais je trouve certains passages un peu hard :-)
Belle balade avec pour récompense un beau pique-nique.
Les paysages sont à couper le souffle.
Un grand merci et bravo à tous deux !

Écrit par : Denise | 16/08/2013

Nous ne nous lassons pas de ces belles promenades en images,pôvres bosseurs que nous sommes;bon bisous à tous,tes et à bientôt pour d'autres découvertes - Merci.

Écrit par : philippe guitard | 16/08/2013

Je t'admire Ulysse d'arriver à suivre sur des rochers-aiguilles Gibus, l'homme-mouflon ! Vous méritez bien ce p'tit coup de je ne sais quoi que contient la bouteille-kirsch ! Vous me donnez envie de me mettre au HIPS ! sport moi aussi ... :) Jolis ces tapis dorés de genêts et wahhh, des vrais mouflons ! bravo pour les photos prises en équilibre sur une aiguille.
Merci pour ton récit et tes photos Ulysse, merci Gibus pour tes prouesses mouflonnières.
A très bientôt et bises amicales à vous deux
Anniclick

Écrit par : Anniclick | 16/08/2013

j'ai encore pris un bon bol d'air et j'ai meme pu sentir le parfum sucré des genêts ... quant à votre pique-nique , bof .. melon OK .. olives OK .. et pi c'est tout , je vais avoir la dalle toute la journée avec vous !

Écrit par : Framboise44 | 16/08/2013

Françoise je dois effectivement avoir des gênes d'Epicure mais aussi de Virgile car j'aime la nature plus que tout

Gibus avec une fondue il y a aussi le coup du début et le coups de la fin...

Denise si ce n'est pas un peut "hard" ça ne nous intéresse pas !

Philippe bienvenue sur mon blog et bon courage pour le boulot ...je suis passé par là !

Annick c'est quoi le HIPs ? je connais le Houla Hoop mais pas ce truc là !

Framboise mais ce n'était que pour l'apéritif , tu penses bien qu'il y avait une suite !

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 16/08/2013

le monde minéral mais ce jaune l'adoucit.. quelle lumière..pas d'ombre la grimpette doit être ardue.le kirsch.. beurk.. et encore moins en rando.je préfèrerais une bière fraîche.parfois j'ai envie d'en mettre dans mon thermo..mais je pique le reste du repas.
sacrés sportifs amoureux de la nature.

Écrit par : telos | 17/08/2013

Bonjour Ulysse,
Les ballades se suivent et ne se ressemblent pas, sauf en ce qui concerne la beauté des lieux traversés! Si tu veux bien me réserver trous olives pour l'apéro???
Je te souhaite un bon weekend, Frans

Écrit par : Frans | 17/08/2013

Comme vous avez raison d'en profiter.... Bonne journée Amicalement

Écrit par : patriarch | 17/08/2013

Bonjour,
Encore une super escapade en votre compagnie. Des photos superbes .... j'aime ces grandes falaises et le jaune des genêts. Une merveilleuse découverte et une balade comme j'aime.
Je vois que côté restauration nous avons exactement le même fournisseur lorsque nous sommes en montagne nous aussi. Je dis toujours que c'est mieux qu'un repas dans un grand restaurant !!!!
Belle fin de semaine à vous. Bises des Alpes

Écrit par : elisa-bonheurs | 17/08/2013

Bonjour Ulysse

magnifique c'est comme si j'y étais sauf que je n'ai aucun mérite si ce n'est d'apprécier ton récit et tes photos

eh oui nous sommes tous issus d'un même famille
ça fait un bien fou d'admirer tes paysages et nom d'une pipe que la nature est belle
bonne journée Ulysse :o))
bises

Écrit par : nays | 17/08/2013

Telos l'habit ne fait pas le moine et sous l'étiquette de kirsch se cache un délicieux vin d'OC

Frans désolé pour les olives mais les précédents visiteurs ont tout mangé

Patriarch on se le dit à chaque fois !

Elisa aucun Trois étoiles n'offre un décor semblable

Nays je vois que tu as l'esprit de famille

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 17/08/2013

Un verre pour deux ? Qui de Gibus et d'Ulysse est au régime ?

Écrit par : bernard | 17/08/2013

belle région et photos qui sont du gâteau pour moi ... bonne soirée

Écrit par : durgalola | 17/08/2013

magnifiques
z'êtes magnifiques

vraiment

Écrit par : jeanne | 18/08/2013

Rien ne vous résiste!
un ravissement entre dents de pierre et genêts en fleurs!
Comment ne voulez-vous pas avoir l'appétit aiguisé?

Écrit par : Maïté/Aliénor | 18/08/2013

vos bouteilles ont de drôle d'étiquette !!! bon c'est du recyclage donc !! j'ai vu !

Écrit par : maevina | 19/08/2013

je ne sais pas si mes quelques commentaires sont lus,mais ceux que je lis sont sublimes pour le moment;je continue à vous lire,Messieurs,Dâmes...........bonne journée.

Écrit par : philippe guitard de saysset | 19/08/2013

Bernard tu sais bien que l'on partage tout enfin presque !

Andrée un gâteau qui se renouvelle au fur et à mesure qu'on le mange , c'est génial !

Jeanne tu l'es aussi à ta façon bleutée

Maïté nous sommes effectivement insatiables

Philippe chacun des commentaires m'encourage à poursuivre mes aventures épistolaires

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 19/08/2013

Ah, que j'aimerais pouvoir en faire autant, pour admirer cette belle nature ! mais, à mon âge, est-ce encore possible, quand je peine déjà à monter une petite côte de 10 m...
C'est vous qui avez raison d'en profiter pendant que vous êtes encore dans la force de l'âge, et pis, c'est sympath de jouer les reporters pour nous, tel Albert Londres (hi, hi, fallait que je place son nom qui me revient tout d'un coup en mémoire, il a habité Vichy, maison qui existe encore, mais dans un triste état) et pis, ton blog est gratos, que demande le peuple...
Et pis, vos petits enfants ont raison de vous gronder, nos petits enfants seraient-ils plus raisonnables que nous ?
ps : et pis, suis allée voir le lien du monsieur à particule, étonnée de voir un monsieur DE aimer le blog d'un homme simple...Ulysse aurais-tu l'intention de déménager dans une de ces horribles cages à poule aussi mal insonorisées ? Le monsieur chercherait-il des locataires, tu as vu comme il nous a passé de la pommade, en nous faisant croire que nous étions des lecteurs sublimes...même que j'y ai cru 30 secondes... Très peu pour moi, vivre en HLM, autant se jeter tout de suite du haut d'un de tes rochers, suis triste pour ceux qui n'ont pas le choix..

Écrit par : juliette | 20/08/2013

On voit que rien ne vous arrête quelque soit le terrain plus ou moins
et souvent moins que plus accessible au commun des mortelles que nous sommes.
Grâce à votre intrépidité, nous avons le plaisir de déambuler dans ces fabuleux paysages
sauvages qui doivent sentir bons et qui régalent les yeux.
Dommage que par internet nous ne puissions pas encore partager vraiment le repas.
Le saucisson est particulièrement appétissant.
Bonne journée à vous

Écrit par : Monia | 21/08/2013

J'aime énormément les genêts en fleurs

Écrit par : gazou | 22/08/2013

Les genêts n'attirent-ils pas les serpents ou est-ce une idée reçue...?

Écrit par : philippe guitard de saysset | 22/08/2013

Si je ne me trompe au plateau des Bourdils il nous rete un souvenir de fondue qui nous avaient mis l'eau à la bouche (l'eau enfin !! c'est peut-être hypocrite !!)mais le saucisson, les olives et le melon feront l'affaire. Ces petites bergeries construites en pierres sèches sont merveilleuses et résistantes, ici nous avons les capitelles et dans le Vaucluse les bories, elles font avec les masets le charme de nos régions et restent des témoins debouts du temps passé. Comme toujours de très belles images dans ces chaos de roches. Merci et vos petits enfants ont raison de vous demander d'arrêter de faire les "marioles" même si je sais très bien qu'on arrêterait plutôt le Rhône de couler que Ulysse et Gibus dans leurs échappées.

Écrit par : monique | 22/08/2013

Juju tu commences par 10 m puis 20 puis 30 puis 40 et tu finiras par grimper la serre de Ramendure Quant au monsieur dont tu parles il me fait l'honneur de venir se distraire sur mon site et il est le bienvenu

Monia un jour avec le progrès on pourra partager le saucisson sur internet le problème c'est que nous ne pourrons plus marcher !

Gazou les genêts avec les bruyères sont chez nous les merveilles de la belle saison

Philippe nous traversons sans cesse des ginestières sans jamais avoir été piqués

Monique vous avez une excellente mémoire et vous êtes une très fidèle lectrice et je vous en remercie. Quant à arrêter de faire les marioles ce serait contre nature !

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 22/08/2013

Bien mes salutations pour Ulysse et Gibus.
Bonne continuation ,méme si je vous porte souvent sur mon dos au Montahut.

Écrit par : MONTAHUT | 05/09/2013

Bienvenue Montahut j'espère que nos semelles ne vous râpent pas trop le dos !

Écrit par : ulysse | 08/09/2013

Peut étre n'avez vous pas fait la relation (écrit le 05/09/2013),il s'agit de Pierre Montahut,le copain de Bernard.Nous avons fait connaissance à Font Salesse (le 6/12/2012) ,par un jour de froid et de neige mais trés chaude la convivialité et l'Estabel pour nos gosiers.
Trés amicalement et pourquoi pas rdv en 12/2013.

Écrit par : MONTAHUT | 24/09/2013

Bonjour Pierre oui je me souviens fort bien de notre chaleureuse rencontre et vous étiez avec une charmante amie. Ce serait avec plaisir que nous renouvellerions l'expérience. Je ferai un mot à Bernard sur son blog à ce sujet

Amicalement

Écrit par : ulysse | 24/09/2013

Les commentaires sont fermés.