suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2013

On ne gambade pas sur l’arête de Razigade !

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Ca fait un bouquet d’années que l’ami Gibus et moi arpentons les monts du Haut Languedoc et nous n’avons pourtant pas fini d’en découvrir tous les itinéraires. Ainsi l’autre jour, consultant nos grimoires, nous découvrons un circuit conseillé aux seuls randonneurs expérimentés, qui emprunte l’arête de Razigade permettant, à partir du hameau de Castanet-le-Haut, d’accéder au magnifique Plo (plateau) des Brus, dont l’origine du nom vous est contée ICI. De fait, cet itinéraire est décommandé à ceux qui n’aiment pas les pentes à plus de 50° et qui ont besoin d’un balisage pour ne pas se perdre .

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Les « marioles » (comme nous qualifient nos petits fils) qui, comme nous, sont prêts à affronter ces conditions sont récompensés de leurs efforts par le somptueux panorama sur les barres rocheuses du massif de l’Espinousse que l’on découvre au fur et à mesure de l’ascension.

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Mais surtout, comme c’est un endroit très rarement fréquenté par les bipèdes, on y rencontre ce magnifique animal qu’est le mouflon  qui prospère en ce massif. C’est habituellement un animal craintif mais ceux que nous apercevons ce matin là sont tellement sidérés de nous voir en de tels lieux qu’ils en restent coi (ah ! quelle est belle notre langue) ce qui nous permet de les observer à loisir (On aperçoit le dos de Gibus qui vous prouve, s'il en est besoin, que la photo est prise "in situ").

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Mais il se décident en définitive à nous fausser compagnie sans trop se précipiter, histoire sans doute de nous exposer longuement leur derrière pour nous montrer l’estime qu’ils ont pour le genre humain. S’ils ont croisé dans leur existence des chasseurs on comprend leur sentiment ! (on verra in fine une photo éloquente sur ce point )


 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Nous poursuivons notre ascension de barre rocheuse en barre rocheuse, l’ami Gibus naviguant, avec art, au flair pour trouver le meilleur itinéraire. Heureusement que nous avons gardé, en même temps que nos âmes, nos tailles de jeune homme, car nous sommes parfois obligés de passer dans des anfractuosités larges comme le chas d’une aiguille. Bon, je sais que j’exagère vu que l’on pouvait passer à coté, mais bon si on se fait pas « mousser » un peu, qui le fera pour nous, hein ?

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Il y a des passages un peu plus techniques que d’autres  qui, je vous l’avoue, suscite chez moi quelques poussées d’adrénaline mais tout ce qui fait revenir «Aline » est bienvenu, n’est ce pas ! C’est Christophe, mon pote de jeunesse,  qui va être content. Fallait oser la faire celle là et j’ai osé !

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Bon, si vous avez le vertige je vous déconseille de regarder sur les cotés. Retenez votre respiration et filez droit devant vous en fixant le dos de Gibus. C’est personnellement ce que j’ai fait.

 

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

 Ouf, après 1heure 40mn de grimpe nous voilà arrivés sur le Plo des Brus dont les bruyères, à cette saison malheureusement fanées, offrent l’été un somptueux spectacle.

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Ayant décidé de revenir par le ravin du Pas de la Lauze, autre itinéraire que nous ne connaissons pas encore, nous rejoignons la route de l’Espinousse qui y mène et qui offre une vue imprenable sur le vallon du Vialay. On y aperçoit le roc Fourcat au pied duquel se cache le magnifique lac Blond, où nous vous avons emmenés l’année passée à vos risques et périls ! C’est d’ailleurs étonnant qu’aucun de nos lecteurs ne nous ait encore fait un procès. Vous êtes vraiment des gens biens !

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Après avoir pique-niqué au refuge de Nostre Seigne  nous entamons la descente, qualifiée par notre grimoire de « dangereuse en cas de pluie ». Comme il fait grand beau, nous n’avons aucune appréhension et nous avons bien raison car nous allons effectuer l’un des plus beaux parcours en sous bois du Haut Languedoc.

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

La sente que nous empruntons sinue, en effet, au milieu d’une magnifique forêt de hêtres qui a trouvé un lieu propice au pied de barres rocheuses qui permettent d’entretenir une constante fraîcheur et humidité.

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Comme ce lieu est aussi peu fréquenté que l’arête de Razigade, une bonne vieille vache, lassée de se faire traire à tout va, y a trouvé refuge. Nous la saluons au passage et lui demandons son nom. « Contribuable » nous répond-t-elle ! Un peu interloqués au début nous trouvons finalement  que c’est un nom qui convient bien à une vache à lait, vous ne trouvez pas ?

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Puis nous poursuivons notre descente dans un paysage féerique, le mot n’est pas excessif, bien que je l'avoue, nous n'ayons vu aucune fée !

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

La seule crainte que nous ayons est qu’un rocher ait la malencontreuse idée de se décrocher sur notre passage et de nous transformer en crèpe (au rhum vu que le Ti-Punch est notre breuvage préféré !). Vous haussez les épaules mais la photo qui suit, que j’ai prise lors d’une précédente randonnée, vous montrera que ce genre d’incident  arrive parfois, hélas.

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

L’enquête menée par la gendarmerie de Lodève, dont dépend le secteur où a été prise la photo, n’a pas encore permis déterminer l’identité de la victime dont on aperçoit la main sous le rocher. Mais, ne soyez pas trop affligés, car comme c’était un homme de plus de cinquante ans et qu’il ne portait pas de Rolex sa vie ne valait pas la peine d’être vécue !

 

 

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Nous, qui sommes encore en vie (et j’espère encore pour longtemps bien que nous n’ayons pas de Rolex)  nous jouissons pleinement du spectacle que la nature nous offre. Et là je dois dire que nous sommes bien plus privilégiés que ces couillons qui se payent à prix d’or des « gadgets de luxe » que n’importe quel chinois qui vend des chaussettes trouées à deux balles peut se payer .


razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauzeLe torrent de la Lauze qui a creusé le ravin offre de belles cascades et vasques malheureusement inaccessibles et je regrette donc de ne pas pouvoir offrir, à mes chères lectrices qui le réclament, la photo de Gibus se baignant en tenue d’Adam dans l’une d’elles. Ce sera pour une prochaine fois !

 

razigade,castanet-le-haut,rolex,pas de la lauze

Et pour finir, dans la série « Défense et illustration de cette noble tradition qu’est la chasse » vous avez droit cette semaine à une vue sur une magnifique collection de cartouches « oubliées » par les chasseurs. Que ces gens sont étourdis !

 

Texte & Photos Ulysse


 

Commentaires

Comment se fait il que vous n'ayez pas vu une seule fée ?
Il y en a certainement qui veille sur vous deux, autrement comment sortiriez vous vivants
de telles aventures... dangereuses ?
Le Tit'punch serait il salvateur ??? ou bien vous rend il inconscients parfois ?
En vérité je crois que vous savez très bien préparer vos balades et pour l'amour de vos
femmes (chacun une hein) et de vos petits chéris vous ne prendriez pas de risques... inutiles.
A la prochaine.

Écrit par : Françoise | 18/11/2013

Y en a bon, rando Razigade.
Merci Ulysse et Gibus, magnifiques photos et rando.

Écrit par : marc | 18/11/2013

Dommage que l'identité du randonneur resté sous la roche reste inconnue,
il y a sûrement une jeune veuve éplorée à réconforter !!

Écrit par : GIBUS | 18/11/2013

Bonjour Ulysse

quel chouette rencontre avec les mouflons et comme d'hab superbes photos et ton texte plein de vérité et d'humour

ah vous dites aussi " les marioles "

oui les salopards de chasseurs soi disant qu'ils aident a la préservation de la nature, c'est des cradingues a enfermer, de sales gens bouhh

bonne journée après ta balade je reprends mon souffle
bisous

Écrit par : nays | 18/11/2013

Un bien bel article plein d'humour et de soleil pour bien commencer la semaine, on a tellement besoin de rire par les temps qui courent..
J'adore tes raccourcis, l'image de la vache Contribuable est saisissante de réalité, vache à lait, nous le sommes tous, un jour ou l'autre, nous-aussi, aurons envie d'être transformés en pierre ou en bout de bois..."et sur cette pierre, je graverai ton nom.....".
L'ami Gibus, lui, dans une autre vie, devait être un mouflon, la preuve, ces "bestiaux" n'ont pas peur de lui...

Par contre, j'ai trouvé l'identité de l'homme écrasé...Ce serait un bourguignon, si tu veux, tu peux appeler la gendarmerie de Lodève pour les renseigner..

Un Bourguignon meurt écrasé par un rocher

Un homme de 48 ans à la recherche de fossiles est mort écrasé par un rocher dans une carrière interdite au public lundi soir aux Bondons en Lozère.

Vous n'étiez pas en Lozère me diras-tu, bah, c'est le journal qui a dû se tromper de lieu..

Écrit par : juliette | 18/11/2013

A propos de Mariol, je vous donne rendez-vous l'année prochaine dans ce village au nom si charmant, si vous avez envie de rire et de manger de bons produits auvergnats et autres régions françaises..Vous pourrez loger dans son camping Marrant (vrai de vrai)

12èmes rencontres à Mariol

Entre les vins de Saint-Pourçain, Corent et Châteaugay, les eaux de Saint-Yorre et Châteldon, les pastilles et sucres d’orge du bassin de Vichy et les fromages de Ris, le stand du comité burlesque La Mariolaise proposait de la brioche aux grattons fabriquée par la boulangerie du petit village bourbonnais. « De la brioche qui a été dévorée en très peu de temps », souligne Jean-Claude Dessaplarose, président du comité burlesque, qui a été particulièrement attentif au déroulement des festivités de Vinsobres.

En effet, l’an prochain, c’est Mariol qui accueille les douzièmes rencontres des communes burlesques, les 12 et 13 juillet 2014. Serge Cornud, maire de Vinsobres, a passé le flambeau à Nicole Eymard, maire de Mariol. Il lui a remis le symbole du groupement des communes aux noms burlesques, à savoir un tableau d’une Marianne au nez rouge.

Avec sa position centrale, le petit village de 760 habitants pourrait doubler voir tripler sa population en juillet 2014.

Écrit par : juliette | 18/11/2013

Les pompiers sont en train de me réanimer d'une ennième crise cardiaque ! non non, je ne porte pas plainte, trop choux les pompiers ...
Pauvre Gibus tout raplati, aïe, je lui envoie une armada d'infirmières.
Vache à lait ... contribuable ! ben voyons, en plus on fait des jeux de mots qui me font réfléchir des plombes avant que je m'écroule enfin morte de rire sous mon bureau.
Et c'est comme çà que je passe un temps fou à chaque nouvel article et j'adore çà.
Merci Ulysse pour l'article, le texte, les photos magnifiques. Merci Gibus pour ton interprétation dans "Même pas l'vertige" et "C'est moi que je suis tout raplati".
Gros bisous d'amitié
AnnickAmiens

Écrit par : Anniclick | 18/11/2013

Une magnifique balade avec beaucoup d'humour! C'est vraiment merveilleux de vous voir dans ces escapades, peu de gens ont la forme et la force comme vous deux! Je vous lève mon chapeau!!! Merci pour ce beau partage qui nous en met plein les yeux! Bisous tout doux et bonne semaine!

Écrit par : Maria-lina | 18/11/2013

Toujours autant d'humour dans ton billet, vous ne devez pas vous ennuyer tous les deux, ça doit fuser les âneries !
quant aux cartouches quoi dire de plus !!! c'est pitié de voir cela, faudrait l'envoyer à la Fédération des Chasseurs du Département !!

Écrit par : Framboise44 | 18/11/2013

Ces étourdis là mériteraient bien une amende !! bel après midi !

Écrit par : Colette | 18/11/2013

Françoise on ne va pas raconter à la cantonade que l'on voit souvent des fées sinon nos femmes ne nous laisseraient plus partir ....

Marc ah celle là elle se mérite et tu l'aurais appréciée !

Gibus il n' ya pas que les veuves qui cherchent à se faire réconforter.....

Nays "marioles" est un mot sympa n'est ce pas ?

Jujutu es toujours pleine de verve et je note l'info pour le village de Mariol. Mais j'ai un problème avec ton blog je n'arrive pas à activer la rubrique commentaire Comment fait on ?

Annick je m'en voudrai de provoquer chez toi un arrêt cardiaque ! je vais arrêter de faire de l'humour pour ne pas mettre ta vie en danger car tu m'es chère et j'aime lire tes commentaires

Maria-Lina le secret de notre forme c'est de boire un ou deux bons verres de vin par jour et de sortir qu'il vente qu'il pleuve ou qu'il neige !

Framboise on ne dit pas d'âneries on laisse cela aux hommes politiques, nous on fait des mots d'esprit

Colette oui une grosse amende !!

Écrit par : ulysse | 18/11/2013

Bonjour Ulysse,
Voilà encore une randonnée mémorable que j'ai le plaisir de partager avec vous via la toile interposée :-)
Pour les cartouches, ça ne m'étonne pas... quand on a besoin d'autant de tirs pour abattre un seul animal, on préfère faire disparaître les témoins gênants :-O
Bonne soirée,
Frans

Écrit par : Frans | 18/11/2013

La beauté et la nature sont des alliés qui donnent des ailes et c'est très bien car le besoin de prendre de la hauteur est nécessaire ; vous au moins vous avez trouvé comment prendre du recul pour tenir bon et comment supporter ne serait-ce qu'un jour de temps en temps, les vicissitudes d'ici-bas, même si au détour des chemins il vous arrive de constater qu'il est difficile de ne pas croiser sur son chemin même en altitude ce qui laisse un goût amer et ne peut contenir notre colère. Comme c'est beau là-haut, comme c'est vivifiant, comme ces forêts sont accueillantes même si des risques de chutes de pierre et de mauvaises rencontres restent toujours possibles mais je vous devine "des marioles sympas" (sans doute) mais prudents et conscients des dangers.

Écrit par : monique | 18/11/2013

Bonjour Ulysse,

Magnifique ta rando, et j'apprécie de la faire du fond de mon fauteuil! trop raide pour moi!
Ta dernière photo me parle bien, j'avais le même spectacle ou je vivais auparavant. Ce qui m'étonne, c'est de ne point en trouver là ou je vis maintenant. Les chasseurs respectant la Nature ça existe????

Bises

Écrit par : Gaya Nature | 19/11/2013

Ulysse, le ravin de la Lauze, heum ! Il faut se faire fin et discret, c'est dans la réserve, tête de mouflon rouge sur les arbres. Je n'ai rien vu, rien lu et rien entendu :-). Ceci dit, il est vrai que Razigade et le ravin de la Lauze sont magnifiques.
Pour notre RDV à Caissenols-le-Haut, Pierre ayant des impératifs il nous propose le dernier mercredi de novembre ou bien le premier mercredi de décembre. Tiens-moi au courant si cela vous convient à toi et à Gibus. Sinon pour ma part je peux être disponible tous les jours, sauf les lundis et le mercredi 18 décembre.

Écrit par : bernard | 19/11/2013

Frans mémorable elle fut et il y en aura d'autres....

Monique oui nous sommes prudents et conscients des dangers et n'allons jamais au delà des limites que nous nous sommes fixées ....enfin sauf imprévu ! Nous sommes touchés par votre sollicitude

Gaya je ne veux pas diaboliser tous les chasseurs même si je n'approuve pas cette activité et je pense qu'il y en a qui respectent strictement la réglementation et ne tirent pas sur les espèces protégées ni ne laissent pas leurs cartouches dans la nature.

Bernard selon le Guide du Caroux dont je dispose édité par la CAF le sentier n'est pas mentionné comme interdit D'ailleurs il est dorénavant balisé en bleu et cairné je te réponds sur ton blog pour la date qui a notre préférence

Écrit par : ulysse | 19/11/2013

une balade que je ne pourrai faire avec mon coeur malade mais j'apprécie surtout les mouflons que je découvre ... bonne soirée Ulysse

Écrit par : dom | 19/11/2013

une super promenade et la forêt est encore belle et éclatante de lumière.
Bonne soirée

Écrit par : durgalola | 19/11/2013

tu as de la chance d'être maître marcheur alpiniste. quand aux chasseurs ceux là ceux nul .
belle soirée à toi . en vendée il commence à faire frisquet

Écrit par : la griffe du loup | 19/11/2013

Ulysse, pour la date du RDV à Caissenols c'est d'accord pour moi, je pense que pierre le sera aussi, je viens de lui envoyer un courriel lui demandant de me donner son accord définitif. De toute manière en ce qui me concerne je serai là.
Pour le ravin de la Lauze je te confirme son interdiction, cairns et balisages ne prévalent pas sur l'interdiction de l'ONC qui a mon sens est abusive et que je conteste totalement.
Va sur ce lien : http://www.montagne-haut-languedoc.com/mouflon-carte-reserve-chasse.htm

Écrit par : bernard | 20/11/2013

Dom je suis heureux de t'emmener où tu ne peux plus aller

Andrée oui mais les feuilles ont dû tomber depuis il a neigé sur le massif

La Griffe du Loup je ne suis qu'un modeste randonneur un peu aguerri l'alpinisme c'est autrement plus sportif !!!

Bernard on est d'accord l'interdiction est abusive surtout si l'on ne sort pas du sentier balisé. On cause moins de tort aux mouflons que ceux qui tirent dessus pour en réguler la population.

Écrit par : ulysse | 20/11/2013

Comme c'est beau et comme je vous envie!
Merci et bravo!

Écrit par : arlequin | 20/11/2013

Bonsoir Ulysse, je me régale de ton billet plein d'humour et surtout de la beauté du paysage. Tout est magnifique. Et c'est normal de ne pas avoir vu les fées puisqu'elles étaient au-dessus de votre tête...
C'est un endroit de toute beauté. Profitez tous les deux encore de belles randonnées.
Mes amitiés ;-)

Écrit par : Denise | 20/11/2013

MAGNIFIQUE ! je me suis bien régalée ! Merci !!!

Écrit par : Hélène | 20/11/2013

bonjour, je suis depuis longtemps vos belles aventures et pour une fois, je me décide à laisser un com !
ce n'est malheureusement pas nouveau, les chasseurs ne respectent pas la nature...désolant !
je pratique la rando et le trail dans le caroux/espinouse et je connais pas mal les sentiers décrits dans vos récits. hors, l'arête de razigade m'est inconnue, vous avez une trace GPS de cette sortie ou bien un tracé sur carte svp ?
au plaisir de vous croiser sur un sentier.
bonne continuation, Doumé.

Écrit par : doumé | 21/11/2013

Magnifique balade. merci Ulysse
Tu as l'art de découvrir des rochers, des arbres extraordinaires. Ta collection te permettrait une superbe exposition sur le thème "étrange! Vous avez dit étrange? comme c'est étrange..."
:)

Écrit par : Martine | 21/11/2013

Ulysse, pour mercredi prochain je viens d'avoir la confirmation de Pierre. A condition évidemment qu'il n'y ai pas un déluge de pluie ou de neige :-)

Écrit par : bernard | 21/11/2013

Arlequin je comprends que de tels paysages vous fassent envie

Denise nous aurions aimé que les fées veinnent dans nos bras !

Hélène c'était le but en partageant cette rando

Doumé nous n'avons pas de GPS (nous sommes de la génération "boussole et flair !) pour trouver l'itinéraire je vous conseille d'acheter le guide du Caroux édité par le club alpin de Béziers en vente chez sauramps à Montpellier ou sur leur site www.ffcam.fr/beziers ainsi que leur carte au 1/15000 . Vous y trouverez tous les itinéraires possibles sur le Caroux et l'Espinousse

Martine j'ai une passion pour les vieux arbres et les rochers qui me "parlent" !

Bernard c'est super ! Caroline sera-t-elle avec vous également ? Nos épouses devraient aussi venir si bien sûr il n'y a pas de déluge !

Écrit par : ulysse | 21/11/2013

J'aime tout particulièrement la photo n°12

Écrit par : Maria-D | 22/11/2013

Pfffff! Le schasseurs ces défenseurs de l'environnement!
Continue par tes vues et tes mots choisis à nous le défendre, toi! J'ai plus confiance!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 26/11/2013

bonjour, j'ai fait le circuit ce dimanche sous un grand soleil....un régal !
merci pour le topo. ;)

Écrit par : doumé | 16/12/2013

Les commentaires sont fermés.