suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2014

Du saut du lit au saut de l'âne

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Revenons quelques semaines en arrière, avant que nous n’allions Gibus et moi nous réchauffer la couenne au soleil de Guadeloupe. C’était donc en décembre 2013 (que ce temps paraît déjà loin !) il faisait un froid de canard sibérien, mais soucieux de vous fournir chères lectrices et lecteurs votre ration hebdomadaire d’aventures (vous êtes de plus en plus nombreux à être « accros » et ça me fait plaisir) Gibus et moi nous sommes fait violence pour affronter les rigueurs du Caroux, en empruntant le sentier assez sportif dit « du saut de l’Ane ». A ceux qui ne sont pas de fidèles lecteurs du blog, je rappelle que le carton que Gibus porte souvent l’hiver dans son dos n’est pas un cubitainer de « vitis vinifera » mais une brassée de branchages secs pour allumer le feu (ne ricanez pas oh ! esprits médisants !) .

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Le sentier sinue entre d’impressionnantes barres rocheuses qui présentent l’avantage de nous protéger du vent glacial qui règne ce jour là !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Bien que l’altitude reste relativement modeste (autour de 800 mètres) le contexte est véritablement montagnard et mieux vaut ne pas y aller en espadrilles, comme on voit parfois des inconscients le faire, à moins d’appartenir au peuple des Sherpas !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Le massif du Caroux, malgré ses deux cent millions d’années, a les crocs encore bien pointus, mais ce matin il a de la peine à déchirer la couche de nuages qui recouvre la région. Lectrices et lecteurs du nord vous constatez ainsi que le ciel n’est pas toujours bleu dans la région, contrairement à ce qu’affirment certains méridionaux un brin vantards !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Heureusement cette couche nuageuse ne donne pas  de pluie ce  qui rendrait cette ascension un brin risquée. Mais le risque c’est aussi le sel de la vie et il est bon d’en mettre de temps en temps une pincée dans notre quotidien.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Bon, nous ne sommes pas non plus des "fadas" prêts à escalader des aiguilles comme ce guetteur que l’on aperçoit là haut et qui y a trouvé refuge, peut être en prévision des tempêtes cataclysmiques qui vont balayer la Terre si l’homme continue à la maltraiter comme il le fait (allez voir sur ce point le dossier consacré par Gaya à Maxime Ginolin)

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Vue d’ici, Gaïa paraît en ébullition, des nuées ardentes semblant monter des vallées environnantes.  Avec le réchauffement du climat on pourra bientôt faire cuire des œufs durs dans les torrents de montagne !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Nous poursuivons notre ascension en prenant garde à ne pas bousculer les rochers en équilibre instable qui bordent la piste. Nous tenons à nos "arpions" qui nous permettent de faire la chose que nous aimons le mieux au monde (après le jus de vitis vinifera et le Ti Punch !) qui est de marcher !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Nous franchissons intacts le passage dit du Saut de l’Ane et passons sous une magnifique arche de pierre qui nous ouvre la porte d’un autre monde, celui du vallon magnifique de l’Albine.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

L’Albine est ce torrent dont je vous ai fait découvrir la superbe chute gelée dans ma note du 18 février dernier. Aujourd’hui la température plus clémente a libéré ses eaux qui dévalent avec fougue  le Caroux.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Vous connaissez ma passion pour les arbres morts qui s’accrochent encore à la pente envers et contre tout. Belle leçon de courage qui nous invite à tenir bon contre l’adversité et résister au découragement, au renoncement où à la facilité qui nous tentent parfois.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Nous arrivons enfin sur le plateau sommital parsemé de neige, ce qui réjouit toujours la part d’enfance que j’essaie de préserver dans mon âme.

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

 

Nous récoltons du bois bien qu’il soit mouillé. Il complètera le bois sec que nous emmenons et qui nous permettra de faire démarrer le feu.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Et voici la démonstration de nos compétences en la matière, ce qui vous prouve qu’il n’ y a pas que ce bon vieux Johnny  qui soit capable d’allumer le feu !

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Et je suis sûr qu’il y a une chose que Johny ne sait pas  faire aussi bien que Gibus malgré son talent, ce sont les œufs au plat et au jambon. Pur chef d’œuvre de la gastronomie « Gibussienne » qui comporte, par ailleurs, de succulentes fondue, tartiflette et autres mets montagnards. Mais hélas  pour vous ils sont réservés aux intimes !

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

Repus et réchauffés, nous empruntons le sentier du retour qui est entièrement recouvert de neige du fait du tassement du sol par le pas des marcheurs et l’absence de feuilles, ce qui le rend plus froid. Nous avons ainsi le sentiment que la nature a déroulé un tapis blanc sous nos pas pour nous remercier du respect que nous lui manifestons.

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

L’ambiance qui règne dans les sous bois est féérique, mais nous n'y apercevons hélas aucune fée. Mais les fées se montrent–elle à des hommes de nos âges ?

 

 

caroux,sénat,alvine,johny haliday

A défaut de fée, nous faisons une rencontre étrange, un vieil arbre qui affiche sur son tronc un visage humain. Soudain le visage se met à parler et nous conte son triste sort : il s’agit d’un bucheron qui a été surpris à couper des arbres par un ENT et a été transformé sur le champ en arbre pour prix de son forfait. Il nous conjure de faire passer le message aux hommes de respecter les arbres qui, par l’oxygène qu’ils nous fournissent, ont permis le développement et le maintien de la vie sur Terre .

 

Ainsi se termine notre périple; nous redescendons dans la vallée, sainement fourbus par notre journée de marche. En parlant de « fourbu » c’est un mot que les parlementaires ne doivent pas connaître vu qu’ils vont se payer cinq semaines de congé supplémentaires pour permettre aux députés–maires de faire campagne pour les élections municipales ! Honte aux cumulards ! Il faut espérer que les citoyens sauront les sanctionner ! A quand également la suppression du Sénat l’une des institutions les plus couteuses et inutiles de la République qui ne sert qu’à ralentir le processus d’adoption des lois et à caser des politiciens hors d’usage qui y trouvent un fromage pour leur grand âge ! Le Général de Gaulle, seul président de la Vème république intègre et courageux que nous ayons eu (il avait d’autres défauts) voulait sa suppression qu’il n’a pu, hélas, mettre en œuvre. Cela aurait rendu un grand service aux contribuables qui supportent le  train de vie dispendieux de ces 348 nantis, alors qu'ils ne sont que 66 en Allemagne et 100 aux USA, pays autrement plus riches que nous.  Et pour vraiment vous rendre compte de l'ampleur du scandale lisez et faites lire autour de vous cette délicieuse nouvelle de Georges Vigreux sur « Un train de vie de sénateur » . Si quelqu'un d'influent lit ce blog je lui propose de lancer une vaste pétition nationale pour la suppression de cette chambre inutile et archaïque. Excusez moi pour ce coup de gueule mais quand approche la période de la déclaration d'impôts je deviens irritable !

 

Texte & Photos Ulysse 

  

PS : Je vous invite à découvrir mes compositions sur mon nouveau blog musical  OLD NUT que vous pouvez consulter en cliquant ICI

 

Texte & Photos Ulysse

 

 

Commentaires

Ahhh !! Le sénat !!! Reflet flagrant de notre société Française vieillissante, archaïque, sclérosé et conservatrice... Ce machin qui ne sert absolument à rien !!! Si un jour je suis président de la république (on est 65 millions potentiel à pouvoir devenir chef de l'état, autant rêver !!) la première chose que je ferais c'est bien de supprimer le sénat !! Nos hommes politiques, aujourd'hui, ne sont pas assez courageux pour ça...
Depuis que je me suis exilé de France, je vois mon pays d'un autre oeil et franchement on donne une image d'un pays apathique et flétrissant. Nous devons renouveler nos institutions pour remettre la machine en route !!
Je vois que je suis en train de faire un commentaire de politique général sur un site de rando !! C'est mon coté bon râleur franchouillard !!
Merci encore pour ce magnifique blog !!!

Écrit par : Fabrice | 03/03/2014

Merci de partager la magie de ces paysages et de ces instants de vies...
Bonne journée

Écrit par : Pascale☼Nokomis | 03/03/2014

Bonjour Ulysse, j'ai encore bien salivé, langue pendante et les yeux écarquillés (t'imagines le tableau !)devant cette poêle remplie d'oeufs et de jambon, le tout cuit au feu de bois ... oui bon, bref ! bon sang que j'ai faim moi d'un coup ! Belle balade même sous le ciel gris humide, j'admire votre courage mais je vous vois grimper là-haut comme des chamois, et hop là ! nous vlà arrivés.
Tout comme toi, les dépenses incroyables du gouvernement français me mettent hors de moi. En France faut surtout rien changer le monde pourrait s'écrouler, et du coup voilà, nos trois sous, on doit les donner à des gens qui cumulent les mandats, qui n'ont absolument pas besoin de tout çà pour vivre, les vieux sénateurs inutiles encore moins.
Un jour, le peuple français pourrait se révolter et alors là !!!!
Bonne journée et gros bisous (j'attends le facteur, hé hé ♪♪)
Anniclick

Écrit par : AnnickAmiens | 03/03/2014

Un gros merci pour vos balades si bien imagées, testées et en votre si bonne compagnie! Vous nous faites découvrir des endroits de rêves, enchantés et magiques! Bisous tout doux et bon lundi tout joyeux!

Écrit par : Maria-lina | 03/03/2014

J'adore les photos dans la "brume" ! je suis allée t'écouter, une autre corde à ton arc !!! que de talents ! merci de nous en faire profiter ! quant au Sénat, ne dit on pas .....vieille France !!! belle après midi !

Écrit par : Colette | 03/03/2014

Bonjour Ulysse, votre balade est superbe avec un très beau texte. Les photos magnifiques et j'aime la magie qui se dégage avec la brume dans la forêt. Bravo à tous deux!
Amicalement.

Écrit par : Denise | 03/03/2014

BOnsoir Ulysse

quand je vois tes photos et toi a l'oeuvre en alpiniste en escaladeur je me dis quand même que tu es sacrément doué :) et tu dois avoir le pied bien accroché

mais c'est toujours superbe c'est incontestable

bonne fin de journée
bises*

Écrit par : nays | 03/03/2014

Heureusement qu'il y a encore, le rêve, la musique, la nature, l'amour, la beauté de ces lieux magiques plus ou moins épargnés, et des gens vrais, lucides qui disent, dénoncent, écrivent, chantent pour que nous puissions encore "y" croire mais sans mettre n'importe quoi sous le "Y" le commun des mortels ne demande pas la lune juste un peu de bon sens.....Merci pour ces merveilleuses promenades et ce passage dans les sous-bois enneigés et brumeux (belles images!)un de ces moments délicieux à saisir et préserver car ils nous aident à tenir et ne pas sombrer (il y a de quoi !)comme Gaïa dans la déprime...parce qu'alors si même les déesses ont le blues -:) Qu'en sera-t-il de nous pauvres humains ?

Écrit par : monique | 03/03/2014

Fabrice j'espère que nombreux sont ceux qui pensent comme vous et moi cela finira eut être par faire bouger les choses !

Pascale ce qui nous est donné par la nature il faut le partager

Annick je vois que nous partageons au moins deux choses : on apprécie les oeufs au plat et on méprise le sénat

Maria-Lina ces endroits de rêve sont à préserver

Colette merci pour les compliments , je les accepte bien volontiers !

Denise la brume magnifie les paysages

Nays, doué, je ne sais pas mais passionné, oui !

Monique mes lectrices mes lecteurs font partie des gens lucides dont vous parlez et cela me réjouit

Écrit par : Ulysse | 03/03/2014

vous êtes de rudement bons marcheurs !!! j'en connais qui ont bien quelques dizaines de moins .. et n'en sont pas capables ...
pour ta réponse sur mon blog ... si comme Saint Thomas tu ne crois pas à ce que tu ne vois pas ... cela m'amuserait beaucoup que le Christ te convoque in petto pour l'aider à choisir un bon vin pour le paradis ... de celui qui rend aimable tout le monde, à moins qu'il ne préfère que tu lui chantes quelques paroles bien senties ...
et normalement, on devrait refondre les régions, refondre les ctés de communes, mais ... quand ???
très bonne semaine

Écrit par : durgalola | 03/03/2014

toujours merveilleux de voir des coins que je ne pourrais pas voir sans vos balades, escalades crapahutages !!!!!!!!!

Écrit par : maevina | 03/03/2014

Bonsoir, merci pour votre visite sur mon blog... certes la grimpée fut rude mais que ces paysages sont superbes, merci du récit et excellente continuation. Philippe.

Écrit par : Philippe | 03/03/2014

Bonjour Ulysse,
Voilà encore une balade vivifiante! C'est étrange ce passage en-dessous de l'arche pour pénétrer dans la vallée adjacente.
Je te souhaite une bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 03/03/2014

je découvre votre blog photos et j'ai lu qu'il y en a encore un autre , j'irai le voir car j'admire votre vitalité .
j'ai suivi cette belle randonnée dans les rochers et suis allée voir la première partie . j'ai vu aussi la demoiselle avec son brin d'humour et d'amour pour son papi .

Écrit par : ghislaine | 04/03/2014

Bonne semaine à vous, amitiés, Pascal.

Écrit par : Djemaa | 04/03/2014

Pour le Sénat je signerai la pétition qui proposerait sa suppression.
Mais pour le Caroux je signerai une autre pétition, celle qui obligerait chacun à y aller au moins une fois dans sa vie...
Attention en respectant chaque arbre, chaque caillou...
Que serait le monde sans le Caroux ???

Écrit par : Françoise | 04/03/2014

Françoise je ne sais pas pour le monde mais pour ma part je me demande ce que je ferai sans le caroux où je suis retourné hier sous la neige et c'était fabuleux je publierai la note la semaine prochaine

Écrit par : Ulysse | 04/03/2014

Vos trois dernières photos sont magnifiques et tout particulièrement vous vous en doutez je suis touchée par la dernière, il y a quelque chose de très tribale en elle et j'aime énormément ce qu'elle nous dit, au point que je songe vous la voler.... puis-je ?

merci encore pour tout

Écrit par : Maria-D | 05/03/2014

Maria je suis heureux que mes photos vous plaisent et c'est avec plaisir que je vous autorise à me "voler" la dernière La voulez vous en format original ? Dans l'affirmative communiquez moi votre courriel sur mon adresse mail.

Écrit par : Ulysse | 05/03/2014

Dure cette randonnée !! bof;
rien à voir avec la montée du massif de la Soufrière sous la grêle !!!

Écrit par : GIBUS | 05/03/2014

Coucou Ulysse
un plaisir de te retrouver
je ne sais plus depuis quand nos chemins s'étaient quelque peu écartés, mais nous voici retrouvés.
J'habitais encore à Clermont donc je pense que c'est à peut prés vers 2009 ou 2010
De très belles photos avec des paysages fantastiques et des arbres insolites ! Des arbres pour le carnaval !
Très bonne soirée et bisous

Écrit par : L@urence | 05/03/2014

Ta fée sur le tronc me fait plutôt penser au " Cri" de Munch ... Comme tu le dis si bien Gaïa en a ras le bol et elle désespère de l'homme quand on voit les tonnes de déchets rejetés par la mer après les tempêtes succesives, ces déchets sont les traces de l'Homme et de lui uniquement
c'est à désespérer du genre humain .. quand je dis qu'il faut que nous disparaissions je le pense

Écrit par : Framboise44 | 05/03/2014

Gibus ça c'ets sûr surtout pour moi !

Laurence oui je m'en rappelle et je suis heureux que l'on reprenne contact

Framboise ta référence au cri de Munch est pertinente ....quant à disparaître , nous sommes effectivement mal partis !

Écrit par : Ulysse | 06/03/2014

Y'a que des hommes comme vous qui êtes capables d'affronter tous les temps. Mais, quel plaisir au bout du chemin ! Je me demande si ce ne sont pas les œufs aux plats auprès du feu, accompagnés d'un petit verre qui ne vous donnent pas des ailes.
ps : au fait, en parlant de sénateur, ça me fait penser à un ancien client que nous avons eu, un type sympath. Mon mari allait le livrer dans sa modeste chambre (il venait en cure )..Mon mari me disait que le lit de ce monsieur était encombré de tas de papiers, il avait l'air de bosser.
Ce monsieur aimait la nature et a défendu l'étang de Berre et la protection de la côte bleue. Tiens, je te mets un lien. Il était aussi du sud. Mon mari l'aimait bien, outre le fait qu'il était un bon client. Un qui ne nous snobait pas. Nous avons été tristes d'apprendre sa maladie et le reste.
http://www.carnetdefrance.fr/carnetmondain/deces/deces-henri-attilio-1t/

Écrit par : juliette | 06/03/2014

Juju on est d'accord sur les bienfaits de l'extrait de "vitis vinifera" (consommé avec modération, bien sûr ) sur la santé ! Mr Attilio était sans doit un homme respectable mais cç ne justifie en rien le maintien de cette institution archaïque qu'est le Sénat !

Écrit par : Ulysse | 07/03/2014

Bonjour Ulysse,

J'ai parcouru attentivement le compte-rendu de la randonnée et admiré les photos...
C'est toujours un plaisir pour la citadine que je suis de vagabonder dans la nature et escalader des montagnes..-))
J'aime marcher et c'est sûr que de bons préparatifs sont hyper importants pour une randonnée réussie !!
Hihi, je connais le peuple des Ents, et l'univers féérique du Seigneur des Anneaux...-))

Oui, les élections approchent, chez nous en Belgique..ce sera au mois de juin..et concernant le nombre de parlementaires , c'est encore pire ici que en France..pour un si petit pays..-(
Mon ami est chauffeur pour le parlement européen à Bruxelles et oui, c'est un autre monde..!! Très éloigné de nos problèmes quotidiens..!!

Bon dimanche et c'est grand ciel ensoleillé aujourd'hui avec 18°...comme quoi, il ne fait pas toujours gris dans le Nord !! -))

Amitiés!!

Écrit par : Cassandre | 09/03/2014

Cassandre bienvenue sur mon blog et au club des "fans" des Ents !!

Écrit par : Ulysse | 11/03/2014

Les commentaires sont fermés.