Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


06/06/2014

Sixième rencontre au sommet Franco-Belge sur l'Espinousse !

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

 En matière de patates, vous connaissez certainement la charlotte, la roseval, la ratte, la pompadour ou la belle de fontenay parmi les deux cents variétés recensées dans le « catalogue officiel ». Mais  je suis certain que vous ignorez l’existence de la « patate moule » et pour cause elle vient d’être créée dans le plus grand secret par un laboratoire agronomique belge. La patate moule est une pomme de terre à laquelle on a intégré des gènes de la moule afin de lui donner le goût de ce divin mollusque. Innovation révolutionnaire car elle permettra de faire des frites-moules sans moules et donc de les vendre en cornets : un succès mondial en perspective qui va créer un sacré grabuge dans le monde de la restauration !

C’est pour obtenir la license pour la France qu’avec mon ami Gibus et nos épouses, cuisinières émérites,  nous avons convié les créateurs belges de cette patate à une rencontre aux Bourdils, endroit éminemment sauvage situé à plus de mille mètres  sur le plateau de l’Espinoussee,  à l’écart des media. Nous partons donc de bon matin du village de Maurouls, situé au pied de l’Espinousse, les négociateurs belges devant nous rejoindre au sommet pour le pique-nique en partant d’un autre lieu pour ne pas éveiller l’attention.

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Nous sommes un peu inquiets car, selon la rumeur locale, quelques êtres étranges ont élu domicile dans cette partie du massif particulièrement sauvage. Et de fait après une demi heure de marche nous entendons des bruits effrayants de mastication. Nous découvrons un impressionnant monstre xylophage en train de dévorer un tronc mort. Mais tout à son festin, celui-ci ne nous prête aucune attention et nous poursuivons sans plus tarder notre ascension, néanmoins un peu inquiets qu’il finisse par s’intéresser à nos vieux abattis, malgré tout plus appétissants qu’un vieux tronc mort !

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

A peine sommes nous hors de la vue du monstre  que nous tombons sur un calmar géant ! Mais, cette fois ci nous n’avons pas la moindre inquiétude car c’est une vielle connaissance que nous avons déjà croisée l’hiver dernier en ces parages. Ceux qui sont curieux de connaître son histoire peuvent en savoir plus en cliquant ICI . Après l’avoir salué, nous poursuivons notre ascension.

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Mais après un quart d’heure de marche, nous entendons soudain une voix nous dire d’un ton péremptoire « halte là » ! Surpris mais n’étant pas du genre à obtempérer, nous continuons de grimper. La voix réitère son avertissement d’une façon encore plus brutale. Nous stoppons alors pour voir qui nous interpelle ainsi de façon aussi comminatoire et nous apercevons un guetteur dissimulé derrière des rochers. Celui-ci nous prévient que nous sommes sur les terres du marquis des Bourdils et qu’il faut un laisser–passer pour y pénétrer. Par chance, le marquis qui est un descendant d’un amant de la Pompadour - qui se trouve être mon arrière arrière arrrière arrière arrière grand mère - est l’un de mes amis ( je me doute que vous êtes sceptique mais sachez que vous l’êtes faussement car c’est l’exacte vérité) . Joignant le dit ami avec mon mobile je lui demande de dire à son guetteur de nous laisser passer. Ce qu’il fait avec bonne grâce.

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Notre ascension se poursuit sans que l’on fasse  d’autres rencontres, notre seule préoccupation étant d’éviter que les arbres morts ne choisissent le moment de notre passage pour s’effondrer.

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

 Parvenus sur le plateau nous retrouvons nos amis belges fidèles au rendez vous et nous nous rendons alors d’un bon pas vers le refuge des Bourdils pour y pique-niquer. S’il est un trait commun aux français et aux belges c’est bien de ne jamais laisser passer une occasion de se mettre à table !

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

D’ailleurs à table, nous y voilà, la bouteille d’eau au premier plan sur la table n’étant là qu’en vertu des dispositions règlementaires qui interdisent de faire de la publicité pour le vin sur les blogs.   La France est le premier producteur de vin au monde – la valeur des vins que l’on exporte est égale à celle des airbus -  mais au contraire de nos amis espagnols qui en ont fait un bien culturel et le considèrent comme un aliment naturel, nos élus nous interdisent d’en parler ! Ce qui  ne les empêchent pas de  régaler leurs gosiers  aux frais des contribuables !

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Après avoir négocié la cession de la license pour l’exploitation de la « patate moule » en France - la vente des premiers cornets de frites-moules étant prévue pour la Noël, le temps que la première récolte soit faite - nous allons admirer le magnifique panorama sur les monts avoisinants.

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Les genêts en fleurs rehaussent encore la beauté du paysage et il ne nous manque que d’apercevoir quelques mouflons pour parfaire notre bonheur. Mais nous sommes hélas dans un pays de « canardeurs » où les animaux ont appris à craindre l’homme et ils restent sagement sous le couvert des forêts qui nous entourent.

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Ayant rassasié nos âmes des splendeurs du Haut Languedoc nous redescendons tranquillement vers la vallée .

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Le chemin est par endroits encombré d’arbres foudroyés qui nous invitent à méditer sur le temps qui passe et nos vies qui s’acheminent tout doucement vers le néant alors que nous perdons trop souvent les heures précieuses de nos existences à des billevesées….Vivons et aimons nous pendant qu’il est encore temps ! L’amour, l’amitié, la fraternité sont des antidotes au temps qui passe et à la dureté du monde dans lequel on vit .

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Même les montagnes n’échappent pas au sort commun et s’émiettent peu à peu en rochers et cailloux qui dévalent les pentes pour devenir un jour grains de sables dans l’océan !

 

 

espinousse,bourdils,roseval,pompadour

Nous prolongeons ces quelques heures délicieuses passées ensemble par une mémorable soirée qui débute par une fastueuse Sangria préparée par Maître Gibus. Il n’ y a qu’avec des amis belges que les affaires se concluent dans la  fraternité !

 

PS : Ceux qui auraient manqué les précédentes rencontres franco-belges au sommet, peuvent y accéder ICI, ICI, et ICI

 

PS : Je vous invite également à aller à écouter ma dernière composition "Tic Tac Tic Toc" sur  mon blog musical OLD NUT .

 

 

 

Texte & photos Ulysse

Commentaires

Quelle magnifique balade et, en si bonne compagnie, un pique-nique inoubliable! Bise et bon samedi dans la douceur et la tendresse!

Écrit par : Maria-lina | 07/06/2014

Superbe endroit pour se balader , très belles photos

Écrit par : Louisette | 07/06/2014

De beaux endroits encore bien sauvages et qui se méritent et de jolis partages.
Bonne journée

Écrit par : Pascale☼Nokomis | 07/06/2014

Encore une belle balade ensoleillée et pas trop fatigante à mon goût !
tu parles des moules frites, ça devient une horreur sur la côte, tous les restos en font et à toutes les sauces ...
Bon Week end de Pentecôte

Écrit par : Framboise à Pornic | 07/06/2014

Bonjour Ulysse,
Je ne serai jamais adepte des moules-frites et pour cause. :-)
Super la rencontre et le partage de cette nature, des moments qui comme tu le dis, rehaussent la qualité de vie (bien que la vôtre soit déjà fantastique! :-))

Bises et bon week-end.

Écrit par : Gaya Nature | 07/06/2014

Nos amis belges m'ont soufflé un secret à l'oreille,
ils préparent pour l'an prochain une patate-bière !
(variété de patate spongieuse et imbibée de nectar mousseux !!)

Écrit par : GIBUS | 07/06/2014

Hello Ulysse

je ne connais que la patate Bintje c'est un gag cette histoire de patate moule
une patate biere hihi si c'est Jupiler oké

blague a part
sympa votre randonnée et toujours de merveilleux endroits

bon WE Ulysse
bises *

Écrit par : nays | 07/06/2014

Le nom scientifique étant:"Solanum Tuberosum Humulus Lupulus".
Mais nous l'avons rebaptisée en l'honneur de nos amies et amis Languedocien:"La Douce de Pomellan-Plage".
Pour la commercialisation,nous sommes en pourparlers avec l'abbaye de Maguelone, qui pourrait en faire une bière spéciale d'abbaye.
Les contraintes pour une trappiste étant trop importante.
Vivement les premières dégustations.

Écrit par : marc | 07/06/2014

de bons vivants .; c'est super? j'adore frites moules. à la crème. dans le cornet.....

Écrit par : telos | 07/06/2014

Patate moule/bière... 3 en 1 est ce possible ?
J'ai un petit potager (mais non pas pote âgé pffff)
j'en cultiverai bien quelques rangs... d'oignons !
Bon ça y est je délire enivrée par l'air pur respiré
pendant cette superbe balade.

Écrit par : Françoise | 07/06/2014

Maria-Lina nos pique-niques sont toujours inoubliables!

Louisette dans notre région les beaux endroits ne manquent pas

Pascale sûr que le coin est sauvage, on y aperçoit souvent des mouflons!

Framboise la montée est rude quand même !

Caroline des rencontres comme celle-ci sont précieuses

Gibus chut ! on va nous piquer l'idée !!!!

Nays non je te jure la patate moule va être lancée l'automne prochain !

Marc tu m'en mets un tonneau de coté !

Telos tant qu'on est pas mots nous serons de bons vivants !

Françoise au nom de notre amitié je te donnerai un paquet de graines

Bon WE à toutes et à tous !

Écrit par : Ulysse | 07/06/2014

Bonsoir Ulysse, ce que tu nous racontes sont des moments inoubliables. Oui, l'amitié est un précieux cadeau.
Merci pour ton merveilleux billets et tes photos sont de toute beauté.
Beau week-end de Pentecôte :-)
Bien amicalement.

Écrit par : Denise | 07/06/2014

En voilà une belle rencontre au sommet !!! importante celle-là et non pas faite de billevesées, qu'on voudrait nous faire passer pour des affaires d'état incontournables, inévitables et que sais-je encore !!!! Il me plait ce mot billevesée mais je suis sûre que vous saviez qu'il me plairait !!! autant que la balade et ses rencontres imprévues avec au final la sangria de Maître Gibus, sans aucun doute la bien venue!!!

Écrit par : monique | 08/06/2014

une rencontre sympathique dans un magnifique coin de France ... et pour la patate, finalement je l'aime telle quelle ....
merci pour cette belle histoire et Vive l'Europe !!

Écrit par : durgalola | 08/06/2014

Coucou Ulysse, je reviens d'une ennième balade dans ma ville, et après avoir avalé mes moules frites dans un des restaurants le long de la Somme (je t'assure que c'est vrai), j'arrive ici et je lis que bientôt j'aurai la joie de déguster la fameuse "patate-moule", ah ! vivement !
En attendant j'ai pris plaisir à lire cette nouvelle aventure. Vive la famille, vive ton arrière arrière arrière etc ... grand mère ! vive l'amitié et profitons en effet de chaque minute qui passe.
Il y a des "raps" que j'aime bien, je suis certaine que j'apprécierai le rap chanté par toi et j'ai hâte de l'entendre. Prends le temps de "fignoler" ton CD surtout, la création est aussi un moment fort dans la vie.
A bientôt et gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 08/06/2014

Denise l'amitié est un précieux cadeau qui nous réunit par la magie des blogs

Monique je sais que vous êtes une gourmande de mots inusités et c'est pourquoi j'en sème de temps en temps dans mes notes pour que vous les cueillez au passage

Andrée tu as raison de bonnes pomme de terre écrasées avec un peu de beurre et d'ail c'est délicieux !

Annick t'inquiète je fignole mais il faut savoir aussi que la perfection n'est pas de ce monde ...bon pour le Rap je te préviens ça va décoiffer !!!!

Écrit par : Ulysse | 08/06/2014

parfois les souches d'arbre mort me font peur me faisant penser à des démons . tu me diras nous mort c'est pas joyeux non plus .
je commence sur mon site un cycle histoire la petite servant à comprendre la grande avec humour c'est plus digérable . mes sources sont des revues sérieuse comme national géographique ,belle soirée

Écrit par : keyouest | 08/06/2014

Bonjour Ulysse,
Désolé de ne pas avoir participé à votre rencontre "au sommet", mais j'étais parti en ex-rda pour y vanter les mérites de la patate-moule :-)
Cette année, j'ai planté des "cornes de gatte" bien connues dans la région!
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 09/06/2014

Encore une série bien sympathique en images en mots en sourires et en joie de vivre...

Écrit par : Pastelle | 09/06/2014

Toujours bien sympathiques vos rencontres franco-belge.
Et pis, je suis toujours à l'affût (du canon) des nouvelles recettes de nos amis belges. (ne serais-tu pas un peu belge Ulysse ?)
Ah, la patate-moule, quelle recette géniale, j'en parlais encore hier avec mon mari ! Je suis en train de l'initier à l'informatique (enfin, j'essaie, avec mes faibles moyens, moi la sous-douée). Bientôt, il pourra venir te lire, tout seul, comme un grand.

Écrit par : juliette | 10/06/2014

Je reprendrai bien un peu de la sangria, elle m'a l'air bien goulayante. Merci Gibus.

Écrit par : juliette | 10/06/2014

Keyouest l c'est bien ce que tu fais car les pays qui pibmient leur histoire n'ont pas d'avenir

Franz merci pour la promotion de la patate moule

Pastelle les sourires c'est ce qu'il y a de plus important

Juliette pour mes origines belges laquerions se pose vu qu'il y a un village en Belgique qui porte mon véritable nom ...merci de m'apporter un lecteur de plus ! Quant à la sangria désolé elle est terminée !

Écrit par : Ulysse | 10/06/2014

Pour mes origines belges la questions se pose vu qu'il y a un village en Belgique qui porte mon véritable nom


Eh oui, et c'est près de chez nous, dans la belle province de Liège!

Écrit par : marc | 10/06/2014

vous êtes à table depuis une semaine allez faut se remettre en route :-)) mercredissime

Écrit par : keyouest | 11/06/2014

Marc et d'ailleurs il y a de nombreuses familles en Belgique qui ont le même patronyme que le mien

Keyouest on n'est pas pressés il fait beau !

Écrit par : Ulysse | 11/06/2014

Cher Ulysse,
En tant que descendant de Jeanne-Antoinette Poisson, tu étais prédestiné à présider les négociations pour les contrats de la "patate moule" car tu as, sans conteste, hérité de ta célèbre aïeule la Pompadour, l'art de la conversation et les valeurs de l'esprit ! Quant à ton collaborateur Gibus, il est le maître absolu des accompagnements liquides d'origine houbloneuse, vinicole ou de la canne à sucre ! Bravo pour ces photos et ce beau récit !
De vos associés belge, un grand merci ainsi qu'à vos épouses pour ces moments extrêmement privilégiés et sincères que vous nous avez permis de partager.
A bientôt.....amitiés de tous.

Écrit par : eric | 11/06/2014

Espérons que la licence n'aura coûté aux français que quelques verres de vin.

Écrit par : bernard | 13/06/2014

Hello Eric merci pour ton chaleureux et drôlatique commentaire ....un grand merci aussi à vous pour votre réjouissante compagnie

Bernard oui et versé avec générosité et grand plaisir

Écrit par : Ulysse | 14/06/2014

Écrire un commentaire