suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/08/2014

Voulez vous voir la vie en rose…?

 

Bien que l'on soit au mois d'août, vous avez été des milliers à me  suivre sur les sentiers du Caroux et de l'Espinousse couverts de bruyères.  Pour vous remercier je vous convie à une dernière balade en ces lieux enchanteurs, avant que le soleil n'ait consumé cette splendeur. J'ai pour l'occasion titillé ma plume un brin paresseuse afin qu'elle vous ponde dans la douleur - je vous demande donc d'être indulgents - quelques quatrains pour vous accompagner en chemin. 

 

Bonne balade.....

bruyère,caroux,dieu,rose

 

Nous passons notre vie durant

A courir après l’argent

Je vous propose de faire une pause

Pour voir enfin la vie en rose…

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Pour cela partons au grand air

Afin d’ aller contempler les bruyères

Avant que tout ne se débine

Et qu’on ne les voit par les racines

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

En cette période estivale

Gaïa a mis sa robe de bal

Pour nous offrir une dernière danse

Avant que l’automne n’avance

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Sa robe a un décolleté profond

Qui laisse voir ses jolis tétons

Regardez les, mais ne touchez pas

Vous vous en mordriez les doigts !

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

 Car des escadrons d’abeilles

Y butinent pour en faire du miel

Et les impudents peloteurs

Comprendraient leur douleur

 

bruyère,caroux,dieu,rose 

Une vache a moitié assoupie

Se dit  « dieu ! que le Caroux est  joli ! »

Comme quoi il n’ y a pas que  les trains

Qui intéressent les bovins

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

 

 

On ne sait plus où donner des yeux

Tant le panorama est merveilleux

Et de surcroît tout ça est offert

Au « grand dam » des milliardaires!

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Car ce n’est pas sur le pont de leur yacht

Ou dans leur palace sur la Côte

Que de telles beautés, ils peuvent voir

Ces sinistres bouffeurs de dollars

 

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Hélas, cette beauté est condamnée

Car de conifères, cette armée

En grandissant fera de l’ombre

Des bruyères provoquant l’hécatombe

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

En attendant ce sort inéluctable

Célébrons ensemble l’ineffable

Beauté de cette mer de bruyères

Encerclant quelques ilots de pierres

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Cette rencontre magnifique

Entre bruyère et granit

Est elle le fruit du hasard

Où un dieu y a-t-il pris part ?

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Si la folie  des humains

Me fait douter d’un ordre divin

J’avoue que devant une telle splendeur

J’en cherche le créateur

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Car si le hasard fait bien les choses

Il y a une question que je me pose :

Comment le monde peut être si beau

S’il est né du chaos ?

 

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

On n’y trouve aucune faute de goût

L’harmonie règne partout

Sauf hélas là où l’humain

A posé la main !

(nous on n’y pose que les pieds !!!)

 

 

bruyère,caroux,dieu,rose

Mais notre virée se termine

Nous retournons dans nos chaumines

L’âme  et le cœur enchantés

De cette incomparable beauté

 

 Après cette balade sur les sommets je vous invite à un intermède tropico-musical en allant écouter ma dernière composition

"Mon verre de Ti Punch est vide..."

sur  mon blog  OLD NUT  

 

 

Photos & texte Ulysse (merci à  Marie pour ses idées sur la robe de bal et les abeilles butineuses)

 

 

 

 

 

08:52 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : bruyère, caroux, dieu, rose

Commentaires

Merci! merci Ulysse ! pour cette balade enchanteresse ! c'est purement magnifique ! et espère que j'aurai encore un week au moins pour suivre tes traces avant l'automne.... cela m'a fait penser à une dernière lecture que je te partage : «Plus que sur toute autre manifestation vitale, je me suis penchée, toute mon existence, sur les éclosions. C'est là pour moi que réside le drame essentiel, mieux que dans la mort qui n'est qu'une banale défaite... L'heure de la fin des découvertes ne sonne jamais. Le monde m'est nouveau à mon réveil chaque matin, et je ne cesserai d'éclore que pour cesser de vivre.» Colette

Écrit par : Hélène | 18/08/2014

Jolies photos, mais je préfère ta prose
Bon lundi Ulysse

Écrit par : H-IL | 18/08/2014

Bonjour Ulysse

ces paysages valent bien plus que l'or du monde, rien n'est comparable aux merveilles de la nature qui nous sont gracieusement offertes...

magnifiques ces couleurs roses un régal pour les yeux
merci pour la superbe promenade

bonne journée
bises*

Écrit par : nays | 18/08/2014

Merci Ulysse, grâce à tes merveilleuses photos, tu as su partager cette vie en rose et mon cœur en est tout aussi enchanté. Je me suis imaginée marchant avec vous, en silence pour mieux apprécier ces beautés.
Oui, il y a de quoi se poser des questions, notre petite planète bleue (et rose) est si belle.
J'ai passé cet été la tête dans les cartons, je suis toute fatiguée mais il me fallait voir d'autres horizons moi aussi ... quelques fois cela devient indispensable. Le centre ville m'accueille, je m'y sens bien ... mais c'est vrai que tes photos me donnent très envie.
Merci donc du cadeau de ce partage.
A bientôt de te lire et de t'entendre et gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 18/08/2014

Tout simplement superbe ce petit bout de Paradis !
Merci pour le partage de cette belle rando.
Bonne journée

Écrit par : Pascale MD | 18/08/2014

cet endroit est magnifique à toutes saisons et merci de nous en faire profiter ...
et pour le créateur ... il/elle/ils est(sont) tel(le, les) que nous ne le/la/les comprendrons que bien après ... juste qu'en étant en harmonie avec le monde, nous recevons des messages, des douceurs parfois.
Bonne journée

Écrit par : durgalola | 18/08/2014

Merci Ulysse,
Comme d'habitude vous nous faites rêver avec vos magnifiques photos et surtout vos textes. Je me croirait presque avec vous parmi ces bruyères d'une exceptionnelle beauté, ces couleurs sont vraiment magnifiques, j'adore.
Continuez à nous faire voyager avec vous dans vos paysages exceptionnels et vos péripéties toujours aussi fabuleuses.
Bonne continuation à vous.
Ornella

Écrit par : Ornella | 18/08/2014

Un pique-nique dans un tel décor, quel délice ! aucun restaurant étoilé ne pourrait nous l'offrir.

Écrit par : GIBUS | 18/08/2014

Wow, je n'ai de mots tellement c'est beau, vraiment magnifique!!! Un gros merci pour ce beau moment tendresse, c'est merveilleux! Bise et bonne journée toute douce!

Écrit par : Maria-lina | 18/08/2014

Bonjour Ulysse,
Merci pour cette belle balade poétique :-)
Pourvu que les requins de la finance ne se mettent pas en tête de faire breveter ces magnifiques paysages! On en a vu d'autres de leur part... :-(
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 19/08/2014

On ne se lasse pas d'admirer de tels paysages, qui, plus est aussi bien accompagnés par la bande à Ulysse.
Il parait que les causses aussi sont de plus en plus envahis par les conifères. Encore un coup des américains.

Écrit par : juliette | 19/08/2014

C'est simple comme Nature ..
c'est beau comme Nature ...
tu es un vrai poète

Écrit par : Framboise à Pornic | 19/08/2014

Chaos et harmonie, les deux pendants sont nécessaire à un tout...
Ta promenade rose me rappelle un voyage en Ecosse avec sa très belle nature à découvrir, bâton en main.
Hi Old Nut !
eMmA

Écrit par : eMmA | 19/08/2014

Que tout cela est beau, Ulysse. Grâce à tes photos, je peux admirer cet endroit féerique et peut-être que je vais rêver en rose!
Tes mots sont bien jolis aussi. Merci de toutes ces merveilles.
Bises

Écrit par : Denise | 19/08/2014

Hélène merci pour cette belle citation de Colette que je fais mienne...oui il faut tenter d'éclore chaque matin

HIL mais la nature est encore plus belle

Nays je suis d'accord l'or c'est du beurre de cacahuète à coté de cette beauté

Annick je suis heureux que tu sois passé malgré tes occupations ...la maison est pleine avec les vacances mais je vais bientôt revenir parmi vous

Pascale oui c'est un bout de paradis

Andrée oui par moments on a l'intuition de leur existence

Ornella je suis heureux de vous faire rêver

Gibus oui surtout quand on le partage avec des amis

Maria_Lina oui la nature sait parfois être tendre

Frans ils sont incapables d'y monter il n'y aucun risque

Juliette oui c'est sûr qu'on est pus cool que la bande à Bonnot

Framboise disons que ces paysages sont un sujet qui m'inspirent

eMma j'ai toujours rêvé de visiter l'Ecosse j'aimerais bien y aller un jour

Denise alors rêvons ensemble veux tu ?

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 19/08/2014

Bel intermède poétique traduisant les interrogations de l'homme devant la nature et loin des folles apparences humaines.
Une plume nourrie de bruyères et voilà que de doux accents philosophiques et/ou rêveurs nous transportent dans les hauteurs.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 19/08/2014

le Caroux est un lieu magique où la poésie et la beauté s'associent à l'impénétrable mystère de la nature loin de la course au fric et à la gloire qui finissent par bruler les mains de ceux qui y accèdent j'ai toujours pensé qu'un jour l'argent et le pouvoir n'auront plus aucune valeur comme les religions qui sont juste une invention humaine pour faire la guerre;je ne suis allé que deux fois au Caroux mais j'ai été frappé par la beauté magique de cette montagne on monte dans la végétation méditerranéenne et on arrive sur le plateau sommitale avec une végétation de montagne
un contraste saisissant,malheureusement après avoir rêvé dans cette lande du Caroux il faut revenir dans cette société où les impératifs destructeurs sont bien trop présents.

Écrit par : bruno | 19/08/2014

Merci Ulysse pour ce moment de rêve de réflexions philosophiques et de questionnements....mon dieu que la montagne est belle dans sa robe de fleurs, j'entends chanter les abeilles....

Pierres et Bruyères
Pour colorer notre terre
La beauté opère

Écrit par : monique | 19/08/2014

C'est carrément fabuleux, ces étendues de rose sur la pierre et sous le ciel bleu ! Une merveille... ♥

Écrit par : Pastelle | 20/08/2014

une ballade bien fleuri ,mrecredissime

Écrit par : la griffe du loup | 20/08/2014

Maïté la bruyère a rendu ma plume légère

Bruno je souhaite comme toi qu'un jour l'argent et le pouvoir n'auront plus aucune valeur

Monique merci pour votre beau Haïku

Pastelle "merveille" est le mot juste

La Griffe du loup ce fut une balade fleurie et revigorante !

Écrit par : Ulysse | 20/08/2014

merci Ulysse de nous faire encore profiter de ces magnifiques montagnes roses . je retiens le nom et la période pour aller voir ça un jour avant que les pins ou les promoteurs détruisent cette beauté .

Écrit par : ghislaine | 21/08/2014

Ulysse, toi aussi, tu as vu comment les résineux envahissent ce magnifique Caroux. Moi qui le connais depuis plus de trente ans pour y avoir usé quelques paires de chaussures, je peux te dire que sa physionomie change, et de plus en plus vite.

Écrit par : bernard | 22/08/2014

Ghislaine je crains plus les pins que les promoteurs qui auraient du mal à gravir les sentiers du Caroux

Bernard oui hélas je fais le constat que les pins envahissent peu à peu cette magnifique lande à bruyères

Écrit par : Ulysse | 22/08/2014

le même problème existe sur les Causses que l'armée de résineux envahit peu à peu

Écrit par : maevina | 24/08/2014

Les commentaires sont fermés.