suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2014

Partons du bon pied pour la baume de l’Olivier

  

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduseHola ! Nous revoilà,  la bande des quatre : Carla, Tom, Romain et moi, Emilie, qui partons du bon pied (c’est important quand on veut arriver à bon port) pour aller explorer la baume de l’Olivier en compagnie de nos ancêtres, Marie, Gibus, Monique et Ulysse (ils ont plus de deux siècles et demi à eux quatre !!!). On aime bien marcher mais le problème c’est que les jours de rando il faut se lever aux aurores. Notre papi, Ulysse, n’arrête pas de nous dire que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et autres balivernes, mais je peux vous assurer que mon frère et moi on se lève tôt tous les jours pour aller à l’école et on ne possède pas grand chose. Comment voulez vous faire confiance à ce que vous racontent les adultes après ça !!

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Mon frérot Romain n’est pas encore très expert en laçage de lacets et il doit souvent s’y reprendre à plusieurs fois. C’est assez injuste que le monde soit dominé par les hommes alors qu’ils sont généralement moins doués que nous les filles.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Certains esprits masculins mal tournés pourraient penser à voir cette photo que les filles sont d’incorrigibles pipelettes qui ne peuvent pas marcher sans parler…

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Mais vous pouvez constater que les garçons d’aujourd’hui n’ont rien à nous envier, la seule différence  porte sur les sujets de conversation : alors que nous  parlons de choses sérieuses comme la mode de cet automne, les garçons s’intéressent à des sujets futiles comme la théorie du Big Bang.

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

 D’ailleurs mon frérot passe son temps dans des réflexions  fumeuses du genre : quel est l’ancêtre des doudous et à partir de quel moment les hommes et les doudous ont connu des évolutions distinctes.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Mais nous approchons des falaises où se niche la baume de l’Olivier et nous pressons le pas, impatients d’en faire l’exploration.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Cette grotte est en quelque sorte un lieu de pèlerinage, un ermite célèbre dans la région, « Frigoule », amoureux de la nature, y a vécu qui accueillait avec chaleur ceux qui s’aventuraient jusqu’ici. Bien qu’il n’avait que de l’eau à offrir à boire à ses visiteurs, je suis sûre que mon papi Ulysse aurait apprécié sa compagnie.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Seul témoignage de son séjour ici, Frigoule a accroché à la paroi de la grotte un émouvant plaidoyer en faveur de la nature sauvage de Samivel (1907-1992), écrivain, poète, auteur de pièces de théâtre, graphiste, aquarelliste, cinéaste, conférencier, qui fut, dès les années trente, l'un des précurseurs de la protection de la nature. Je vous conseille de faire lire à vos enfants et de leur chiper après pour le lire "les contes à pic" un régal !!!

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Mais à coté de la Baume de l’Olivier, nous apercevons une autre grotte plus difficile d’accès.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Etant d’une nature intrépide, nous décidons d’aller l’explorer. Les filles d’aujourd’hui sont certes comme leurs ainées accro à la mode, mais elles peuvent aussi en remontrer aux garçons en matière d’audace et d’exploits sportifs.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Nous remontons un étroit boyau creusé dans la falaise par les eaux de ruissellement et  qui nous donne le sentiment de pénétrer dans les entrailles d’un monstre endormi.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

En raison du terrain escarpé, Tom et Romain ont besoin de la main secourable de Gibus du fait de la taille encore réduite de leurs gambettes.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Parvenus sur une plateforme rocheuse nous faisons un bond de plusieurs  millénaires en arrière en pensant à nos lointains  ancêtres qui sont venus sans doute s’y réfugier pour se protéger des orages qu’ils devaient craindre, de leurs ennemis  ou du froid de l’hiver. La mode vestimentaire était alors à la peau de renne et ne variait gère d’une saison à l’autre !

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Nous éprouvons un moment d’effroi en apercevant accrochée dans une échancrure du plafond de la grotte une énorme méduse. Mais nous comprenons vite qu’il s’agit d’une concrétion formée par l’écoulement des eaux. Peut être que nos ancêtres en ont fait une divinité et lui ont adressé des prières.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Une fois sortis de la grotte, les garçons, un peu mortifiés d’avoir dû recourir à l’aide des anciens pour y accéder,  veulent nous prouver qu’ils sont capables de grimper dans les arbres sans assistance technique .

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Et je mets un point d’honneur à leur montrer que sur ce point les filles n’ont pas de complexe à avoir, comme dans bon nombre d’autres domaines d’ailleurs.

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Gibus épaté par nos exploits (du moins nous le pensons !) se décide à nous donner un cours d’escalade. J’ouvre la voie…

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

…suivie par mon frérot qui se débrouille pas mal malgré ses courtes gambettes. Par contre, Carla et Tom, en bons savoyards n’ont,  guère besoin de l’assistance de leur papi.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Gibus nous met ensuite au défi de repartir en gravissant la falaise qui nous surplombe, mais nous déclinons l’invitation en prenant prétexte que nos mamies ne pourraient pas suivre……

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

Le chemin du retour longe un plateau rocheux sur lequel les randonneurs qui sont passés par là ont édifié une multitude de cairns qui forment un étonnant bestiaire de pierre qui défie les lois de l’équilibre.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

J’ajoute ma pierre à l’un de ces édifices, créant ainsi un lien secret entre mon existence et celle de ceux qui ont participé à leur édification. Mon papi pense que tous ceux qui suivent un même chemin sont liés entre eux car ils ont, imprimés en leur mémoire, des paysages communs en partage.

 

 

frigoule,samivel,baume de l'olivier,méduse

La fin de la rando se poursuit sans histoire, la beauté austère des paysages  et la rudesse du chemin nourrissant nos  jeunes âmes et fortifiant nos cœurs, nous préparant ainsi à affronter un avenir incertain et difficile dans un monde en pleine mutation. Mais bon laissons du temps au temps et sortons le paquet de cookies au chocolat car il est l’heure de goûter !!!!

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur le blog musical de mon papi, alias, OLD NUT pour écouter sa nouvelle chanson "Les Doudous et les Blessures"

Cliquez :

 

ICI

 

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Merci beaucoup Emilie pour avoir si bien décrit et photographier cette nouvelle aventure.
Vous affrontez les montagnes les plus hautes, les plus escarpées, pleines de grands trous tout noir et ... même pas peur ! Grand bravo pour votre courage à tous les quatre. Mais que de souvenirs, que de belles leçons qui vont vous aider à affronter cette drôle vie qui vous attend.
Merci Ulysse évidemment, je te devine derrière Emilie (sourire).
A bientôt pour une nouvelle aventure et gros bisous à distribuer.
AnnickAmiens

Écrit par : AnnickAmiens | 28/10/2014

je crois que l'heure du goûter doit s'oublier dans la tête avec une telle promenade, bon ! l'estomac est là pour le rappeler !!

Écrit par : maevina | 28/10/2014

Que dire de plus, marche,aventure et découverte, c'est la plus jolie forme de vacance pour les enfants de tout ages.......Belle journée a vous tous, et merci pour les photos commentées par .....Un peu des deux!

Écrit par : marc | 28/10/2014

c'est un beau coin et une belle sortie en famille. bises

Écrit par : durgalola | 28/10/2014

Ulysse, mais où est donc passé l'olivier de cette fameuse baume ?

Écrit par : bernard | 28/10/2014

Bonjour les enfants. Vous nous avez manqué. Pour nous, les blogueurs, vous faites partie de la bande à Ulysse. Heureux enfants qui sautez comme des cabris. Ah, on aimerait bien encore avoir votre âge. Je me souviens, enfant, avoir fait le poirier" au dessus du puits. Pas bien, pas bien.
ps : pour Romain : j'ai un petit fils qui en a bavé pour lacer ses chaussures. Il était très maladroit. Très intelligent, mais maladroit. Il s'entrainait parfois des heures, ne voulant plus mettre de chaussures scratchs, il faut dire qu'il avait dépassé l'âge raisonnable où l'on est sensé savoir attacher ses lacets, c'est à dire 18 ans.

Écrit par : juliette | 28/10/2014

Ah, au fait, merci au rédacteur Ulysse qui a retrouvé sa motivation humoristique.

Écrit par : juliette | 28/10/2014

Annick oui nos petits loups n'ont peur de rien et ce sera pour eux un atout dans le monde de demain

Maevina après de tels efforts et de telles émotions il faut refaire le plein d'énergie

Marc oui c'est la bonne formule pour vivre à cent à l'heure

Andrée les beaux coins ne manquent pas par chez nous

Bernard je ne l'ai jamais vu....

Juliette Romain est rassuré de savoir qu'il n'est pas le seul dans son cas

Écrit par : Ulysse | 28/10/2014

Ulysse, et moi donc !

Écrit par : bernard | 28/10/2014

Quelle magnifique balade en famille, que du bonheur, c'est superbe, photos et textes! Bise et bon mercredi dans la tendresse!

Écrit par : Maria-lina | 29/10/2014

cette randonnée racontée par ta petite fille avec ton humour est bien sympathique et laissera son empreinte dans leurs esprits car ce n'est pas donné à tout les enfants de visiter des grottes dont l'accès est un peu difficile . de belles vacances pour eux , tu es un papi formidable .
bonne semaine et merci de ces photos .

Écrit par : ghislaine | 29/10/2014

Les consignes de Samivel me plaisent énormément et c'est une grande chance que vos mamies et papy vous les fassent découvrir ! il y a de la place pour y réflèchir entre deux blas blas sur la mode ou sur le big band !!!! j'a i été heureuse de te lire Emilie !!

Écrit par : Colette | 29/10/2014

Oups !!!! Big Bang serait mieux !!!!

Écrit par : Colette | 29/10/2014

Bernard peut être un ermite y a vécu qui s'appelait Olivier ?

Maria-Lina oui marcher avec ses petis enfants et partager ce que l'on aime est un bonheur

Ghislaine il est certain que l'on n'a pas croisé grand monde et pourtant ce sont les vacances

Colette oui il faut lire et relire Samivel si l'on veut sauver la nature sauvage. Colette il y a eu aussi un "Big Band" c'était l'un des orchestres de rock des années 70 si j'ai bonne mémoire...

Écrit par : Ulysse | 29/10/2014

Merci Ulysse et Emilie pour ce merveilleux billet. Cette randonnée avec tes petits-enfants est magnifique et eux s'en souviendront toute leur vie et de toutes les autres balades en long et en large dans ces belles montagnes. Tous ces moments ne s'oublient pas.
Gros bisous à vous tous.

Écrit par : Denise | 30/10/2014

Bonjour Emilie (et les autres bien sûr également!)

Voilà encore une belle randonnée avec ces grottes fascinantes au bout du chemin.
Et oui: il ne faut toujours croire ce que disent les ancêtres surtout lorsqu'ils sont un peu espiègles comme ton papy et Gibus, quoique... :-)

Allez, bon courage pour l'école. Bientôt ce sont à nouveau les vacances!
Frans

Écrit par : Frans | 31/10/2014

DENISE non seulement ils ne les oublient pas mais ils en redemandent....pour nous c'est le bonheur !

FRANS on a tous voulu se faire sa propre idée du monde pour ensuite revenir à ce que nous disaient les anciens Ainsi va le monde...

Écrit par : Ulysse | 31/10/2014

Bravo à Emilie pour cette balade superbement racontée, c'est un régal de te lire ;-)
Merci à toi Ulysse pour ton petit mot par chez moi. Je ne sais pas si tu te souviens de moi, et de Miesmo, il y a quelques années sur midiblog. Je vois que depuis tout ce temps, tu es resté fidèle à tes rêves, à ta soif de découverte par la rando. Ton blog est un délice, c'est un grand plaisir de suivre tes périples et de te lire aussi. A bientôt !!

Écrit par : Isa | 31/10/2014

Superbe journée d'aventure et de découverte pour nos petits loups qui dès lundi reprendront un chemin beaucoup moins passionnant; celui de l'école!!

Écrit par : GIBUS | 31/10/2014

ISA merci pour ton passage et ton chaleureux commentaire . En lisant le nom de Miesmo je me suis effectivement souvenu de toi

Gibus ils pensent déjà aux prochaines vacances .....

Écrit par : Ulysse | 31/10/2014

BRAVO aux courageux et merci à toi pour le partage :)

Écrit par : chris H | 31/10/2014

J'ai rattrapé mon retard, j'étais quelque peu à la traîne sur les compte-rendus de vos randonnées, il faut dire que je me suis octroyée un petit détour par le Val de Loire et Sologne, régions chères à mon cœur ! Une promenade en forêt me manquait! Pas de grottes mais des troglodytes bien aménagées... . Pas d'escalade mais l'odeur, le silence, la profondeur sombre des sous-bois procurent des sensations similaires (les entrailles de la forêt nous ayant réservé avec chance des surprises : cerf, biches et un sanglier)
Bravo à vous tous pour vos exploits, votre courage pour le "lever tôt" (votre papy a raison et je suis sûre qu'au retour de vos escapades vous êtes tous d'accord avec lui).
Bises à chacun et encore félicitation au photographe

Un peu perdue sur les chemins mon commentaire arrive enfin à bon port :)

Écrit par : monique | 01/11/2014

C'est toujours un plaisir de vous suivre, de regarder, et de lire... J'aime beaucoup cette réflexion "tous ceux qui suivent un même chemin sont liés entre eux". J'en suis persuadée aussi...

Écrit par : Pastelle | 01/11/2014

Encore une belle sortie et une belle découverte en compagnie des petits enfants , ils doivent vraiment se régaler d'arpenter la montagne de cette si belle façon !
Merci de partager ces moments de bonheur en famille
bon week end

Écrit par : Framboise à Pornic | 01/11/2014

Chris il n'est pas besoin de courage car ce n'est que du bonheur !

Monique je vous ai répondu sur la note des Bourdils . Heureux de vous voir de retour !

Pastelle oui nous le savons les chemins lient ceux qui les empruntent

Framboise ils se régalent d'autant plus que dans les sacs il y a ce qu'il faut en friandises ....

Écrit par : Ulysse | 01/11/2014

la famille est un baume..des enfants pleins de vie saine et de partage
bravo

Écrit par : FreeB | 02/11/2014

FreeB quand les petits enfants partagent les passions de leurs "ancêtres" c'est un bonheur

Écrit par : Ulysse | 02/11/2014

c'est chouette cet endroit ,les enfants ont l'air d'apprécier ,belle soirée

Écrit par : la griffe du loup | 03/11/2014

La Griffe ils ont effectivement beaucoup apprécié !

Écrit par : Ulysse | 04/11/2014

Félicitations aux 4 as...de l'escalade. Gageons que l'ami Gibus a été ravi de les initier à un art qu'il maîtrise parfaitement ! Superbes photos et jolie grotte. Que de beaux souvenirs de vacances pour les enfants....et les actifs retraités !
Amitiés,

Écrit par : eric | 04/11/2014

Eric les jeunes font de l'escalade et moi je suis le roi de la descente de nectars ! A chacun sa spécialité. L'ami Gibus est parti chauffer ses (pas très) vieux os au soleil des Antilles me laissant un peu orphelin mais je vais ne vais pas pour autant délaisser le Caroux et autres chemins je te rassure sur ce point !

Écrit par : Ulysse | 04/11/2014

Les commentaires sont fermés.