suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/11/2014

Où va-t-on aujourd'hui papi ? Sur le Caroux pardi !!!

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Un grand soleil était annoncé sur le massif du Haut Languedoc en ce jeudi 30 octobre, la fin des vacances était proche et à mes petits loups qui me demandaient « Où va-t-on aujourd’hui papi ? » je répondis « Sur le Caroux pardi ! ». Car aussi sûrement que je ne mettrai jamais d’eau dans mon vin, ni de glaçon dans mon Ti-Punch (crime puni de 40 jours d’abstinence !) il ne peut se passer de vacances sans que l’on aille rende visite à la mère des Montagnes. Je dis  « mère des montagnes » car le Caroux est, de fait, la plus vieille montagne du monde, puisqu’elle est composée pour partie du socle du massif hercynien né il y a 500 millions d’années  et qui, dans sa prime jeunesse, était aussi haut que l’Himalaya !

Pour la circonstance, mes petits loups - Emilie et Romain - ont le renfort de petits enfants - Laetitia, Alex, Colin et Max - d’un couple d’amis auxquels nous allons faire découvrir les beautés de cette antique et rude montagne.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Antique et rude elle l’est assurément, car ses vieux os affleurent sous sa maigre tignasse de bruyère roussie par les premiers froids de l’automne. A ceux de mes lecteurs qui, comme moi,  croient encore aux farfadets, lutins, elfes (ils sont nombreux je pense)  et savent voir les merveilles du monde, il n’aura pas échappé qu’un mouton s’est assoupi dans cet amas de rochers, recourant à un parfait mimétisme pour échapper aux éventuels prédateurs (chien errant ou chasseur bredouille) qui passeraient par là.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

L’un des attraits de la montagne est qu’elle vous ouvre des horizons infinis qui happent nos esprits et âmes, restreints par les espaces bornés des campagnes et des villes. Il est difficile alors de ne pas courir emportés par cette irrésistible attraction et envahis du sentiment que l’on va pouvoir s’envoler.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

La vallée du Jaur et de l’Orb que domine le massif du Caroux est envahie par une mer de nuages qui semble prête à engloutir les collines environnantes.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Emergeant de cette immense nappe de crème chantilly, on aperçoit dans le lointain le Seigneur du Roussillon, El canigo , dont j’ai eu le plaisir de gratter la couenne avec mes semelles il y a quelques années et je compte bien recommencer.

N.B Ceux qui seraient intéressés par le récit de mon ascension peuvent cliquer ICI

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

La montagne nous apprend l’humilité en réduisant les constructions humaines, quelque soit leur arrogance et prétention, à  des jouets de poupée. Nos maisons deviennent ainsi  des morceaux  de sucre et les usines, des boites d’allumette.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Alors que nous sommes condamnés par la pesanteur à la simple contemplation de ces espaces infinis, l’oiseau révèle ici sa supériorité en s’en rendant maître par d’infimes coups d’aile.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Mais revenons à El Canigo qui mérite bien qu’on lui manifeste un peu de dévotion vu qu’étant farci de fer il sert de paratonnerre à toute la région. Il faut d’ailleurs éviter d’y grimper par temps orageux. De ses 2784 mètres il domine la plaine du Roussillon et est visible à plusieurs centaines de kilomètres de là. Vous pouvez le découvrir dans toute sa majesté sur le magnifique blog photos de Bruno Carrias qui depuis la Provence où il vit l’a souvent dans sa ligne de mire !

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

La beauté du Caroux  doit beaucoup à la diversité des paysages qu’il comporte sur un espace relativement restreint. Outre des gorges profondes, des a-pics vertigineux, des landes à genêts et bruyères, des vallons recouverts de fougères, une vaste tourbière où prospère des plantes carnivores, on y trouve des hêtraies, des forêts de chênes verts et des pinèdes dont certains sujets sont séculaires. Mais les pins ont tendance à coloniser les autres espaces, comme je le constate depuis dix ans que je parcours les sentiers du Caroux,  ce qui à terme appauvrira ce magnifique patchwork d’écosystèmes et réduira la biodiversité.   Il serait bien que l’O.N.F se préoccupe de ce problème.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Pendant la pause pique-nique nos petits loups se font une joie de nous prouver leur agilité et surtout d’affirmer leur autonomie en  prenant possession des rochers environnants. Ce désir d’aventure et d’exploration est inscrit dans les gènes de l’humanité et ce ne sont pas les jeux vidéos et leurs ersatz d’aventures  débiles  ou mortifères qui peuvent nourrir l’imaginaire de nos enfants et les préparer au monde de demain.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Le moindre bâton de marche ramassé au bord du chemin vaut mieux que la baguette magique des sorciers d’Harry Potter car ce bâton là met à vos pieds une galaxie de monts bleutés.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Et mille merveilles nous attendent au bord du chemin, comme cet aigle qui se repose dans son nid pour jouir paisiblement de ce sublime panorama sans être autrement inquiété par notre présence. Il sait que les humains qui s’aventurent ici sont respectueux de la nature et éprouvent un sentiment de fraternité avec les autres êtres qui partagent cette planète. Qui veut tuer le loup ou l’ours pour sauver ses moutons ne comprend rien à l’âme du monde.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Les kilomètres ainsi défilent sans que personne ne bronche et pour cause : qui peut  être las ou s’ennuyer quand une telle beauté nous entoure ?

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Nous approchons du sommet du Caroux  matérialisé par un gros cairn dont la vue à chaque fois me transporte du fait des heureux souvenirs  qu’il fait naître en ma mémoire.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

De là, la vue est fabuleuse vers l’est sur le mont Ventoux et vers l’ouest  sur la montagne Noire, dont on aperçoit dans la brume  le pylone qui domine le Pic de Nore. J’ai aussi gravi ce « Pic » qui est aussi pointu que le ventre d’un sénateur et j’en ai fait un récit un brin moqueur ICI.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Vers le sud, El Canigo est presque submergé par la mer de nuages qui, au fil des heures, sous l’effet des courants d’air chaud ascendants,  a débordé de la vallée où elle a pris naissance.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Mais le soleil déclinant rapidement, il est temps d’entamer à regret la descente vers le hameau de Douch d’où nous sommes partis.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Dans le soleil rasant, la canopée de certains arbres ressemblent à des îles d’or dans un océan vert bouteille, couleur que j’affectionne particulièrement comme mes fidèles lecteurs  le savent.

 

 

caroux,douch,mouflon,loup,ours

Nous arrivons enfin en vue du hameau de Douch qui commence à être englouti par l’ombre portée des monts environnants. Dans un couple d’heures ce village, que ne pollue aucune source lumineuse humaine, s’endormira sous la vaste bannière étoilée du ciel languedocien. Les mouflons, les renards, les sangliers et autres mammifère sortiront  alors de leurs cachettes dans les espaces environnants et reprendront possession de ce magnifique royaume dont nous les avons pour quelques heures dépossédés. Nous leur en demandons humblement pardon !

 

PS : Au cours de cette balade j’ai croisé l’un de mes lecteurs qui m’a spontanément reconnu et salué en me remerciant de partager ainsi mes aventures. J’ai été très touché par son geste et ses propos qui m’encouragent à poursuivre ce partage malgré la lassitude qui parfois me gagne par crainte de « radoter ». Je  le salue à mon tour chaleureusement et lui souhaite bon vent en espérant pouvoir un jour de nouveau le croiser.

 

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma nouvelle chanson "Gaïa Blues" (nouvelle version pour ceux qui la connaissent déjà)

Cliquez :

 

ICI

 

 

Texte & Photos Ulysse

 

 

09:45 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : caroux, douch, mouflon, loup, ours

Commentaires

c'est très beau, et si quelquefois, je fatigue aussi à bloguer ... mais aussi pour tous les jours pratiquer le yoga, la prière, un zeste de méditation , la cuisine ... tes efforts ne sont pas vains. Tu as un seul message à passer, la beauté, l'amour, le partage (enfin l'amour sous toutes ses belles formes) et cela ravit notre coeur, nos oreilles (oui pour l'autre blog) et nos yeux ... j'aime beaucoup aussi les arbres sous le soleil rasant.
Bises mouillées, grisouilles ...

Écrit par : durgalola | 04/11/2014

J'ai cherché le mouton mais ne l'ait point trouvé. Tant mieux, le mimétisme est parfait. :-))
C'est fantastique d'avoir autant de biodiversité dans un espace restreint, tu as tout pour être heureux.
Merci pour cette balade, qui comme les autres, m'enchante.

Bises Ulysse

Écrit par : Gaya Nature | 04/11/2014

la chance d'avoir eu une journée de soleil !!!!!!!!!!!

Écrit par : maevina | 04/11/2014

Quelle merveilleuse journée sous le soleil du Caroux que vos fervents lecteurs sont "hyper" heureux de retrouver en direct..photographique. Même dans le Nord, nous avons eu 22 degrés le dernier week-end...
Les îles d'or dans le soleil rasant sont des trésors dont aucune liasse de billets ne peut atteindre la valeur. Quant au vert bouteille de cette inestimable photo, c'est une flèche d'oxygène en plein coeur...
Merci pour cette super randonnée,
Amitiés

Écrit par : eric | 04/11/2014

dommage que la bruyère s'est éteinte , j'en ai encore plein la tête .
j'ai appris quelque chose aujourd'hui , que c'est une vieille montagne ce Caroux .j'espère le voir avant qu'il n'en reste plus rien !!!
merci pour cette sortie avec vos jeunes dans ce décor fabuleux .

Écrit par : ghislaine | 04/11/2014

Moi j'aime bien quand tu "radotes" Ulysse, tu le fais tellement bien. Je prends toujours un grand plaisir à te lire, à te voir accompagner tes petiots dans ces paysages merveilleux.
J'ai vu l'ombre qui va recouvrir le village ... je ne connais pas cela dans mon plat pays évidemment où seule ma Cathédrale peut nous faire de l'ombre ...
Merci beaucoup et à très bientôt !
Gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 04/11/2014

Toujours aussi beau ce Caroux on comprend pourquoi tu y reviens toujours c'est mille fois mieux qu'une croisière dans les caraibes à coup de millions d'euros(l'argent Dieu de l'univers malheureusement)je te remercie de mentionner mes photos je continue d'observer le canigou de provence le Caroux aussi est visible de Provence et même le Roc de Montalet de Sainte-Victoire.il a neigé aujourd'hui sur Les Pyrénées-Orientales j'espère voir des couchers de soleil sur le Canigou depuis la chaîne de l'étoile au Nord de Marseille demain le 6 et le 7 Novembre,continue tes récits toujours poétiques et fort bien écrit.

Écrit par : bruno | 04/11/2014

les plans larges sur la montagne bleue, j'adore, c'est reposant et grandiose.. là, toujours là.
bonsoir

Écrit par : FreeB | 04/11/2014

Je retrouve ici mon vénérable ami, avec toutes la jeunesses des enfants, et son savoir incommensurable sur la vie Caroussiene! Merci Claude-Ulysse, continue ton œuvre,et que jamais le doute ne t'en empêche!
Bonnes soirée a toutes et a tous, et amitiés du Nord.

Écrit par : marc | 04/11/2014

Mes promenades à travers vos images et vos récits sont devenues incontournables, j'ai approché le Caroux l'an dernier et je ressens d'autant plus de plaisir à me balader avec vous tous, de plus il y a les enfants, petite envolée de moineaux dans la montagne qui donne un parfum supplémentaire à vos escapades, je voudrais que tous les enfants connaissent ce bonheur là, qu'ils aient tous l'envie de poser leurs tablettes et smartphones de temps en temps pour s'apercevoir que la beauté peut prendre des dimensions autrement plus panoramiques que leur petit écran même si je comprends fort bien l'intérêt qu'ils portent à ce que notre époque s'applique à leur offrir sachant que rien n'est tout à fait négatif mais bon il n'y a là rien de comparable évidemment. Difficile de se lasser de ces petits rendez-vous sur votre blog et qui n'ont qu'une conséquence celle de nous pousser à vouloir profiter au maximun de cette nature qui nous entoure tant qu'il nous en est possible, chacun selon son rythme et ses capacités. Je fais des promenades souvent dans les mêmes lieux, et ce n'est jamais pareil...lorsque l'on me dit, tu dois connaître par cœur cela me fait juste un peu sourire et vous devez comprendre ce sourire je pense. Merci Ulysse c'est un véritable cadeau.

Écrit par : monique | 04/11/2014

Bonjour Ulysse, quelle chance ils ont ces enfants d'avoir un tel Papy... Ces balades sont tellement belles, magnifiques! Bise et bonne journée dans la joie!

Écrit par : Maria-lina | 04/11/2014

Pas encore lasse de te lire :) merci à toi, je m'évade pleinement à chaque fois !
Superbes photos

Écrit par : chris H | 04/11/2014

Ah ! si il y a bien une chose qui me réconforte autant qu'une balade sur le Caroux ce sont mes chères lectrices et mes chers lecteurs qui prennent plaisir à partager les émotions que j'y éprouve. Merci mes ami(e)s de me suivre ainsi fidèlement, vos commentaires donnent du "peps" à mes vieilles jambes et à ma plume ou plutôt à mon "mulot", sans lequel ce partage ne serait pas possible.

Andrée oui parfois il faut se faire une douce violence pour ne pas se laisser gagner par la facilité et baisser les bras mais la récompense est là car dans l'effort et la ténacité il y toujours ne petite fleur de bonheur à cueillir quelles que soient les circonstances

Caroline sais tu que le Caroux comporte aussi des voies réputées d'escalade comme ces jeunes montagnes que sont les Alpes et les Pyrénées. Pour le mouton regarde bien une nouvelle fois et tu verras sa tête émerger des rochers

Maevina même par temps de brouillard où sous la pluie le Caroux mérite d'être visité

Eric vers ces îles d'or nous avons vogué ensemble et j'en suis heureux

Ghislaine le Caroux doit perdre 1mm par an ....tu as de bonnes chances d'y mettre le pied un jour !

Annick ta chaleureuse fidélité me pousse donc à radoter encore et encore...

Bruno tes photos étonnantes méritent d'être largement partagées....quant à l'argent espérons qu'il y a une planète habitée dans cet univers qui ait échappé à son emprise

FreeB oui ces visions bleutées où le monde se dissout nous font rêver éveillés

Marc si parfois le doute me saisit je pense à mes ami(e)s qui fidèlement me suivent et me donnent alors des ailes

Monique vous avez raison les outils technologiques modernes ont des aspects positifs car utilisés avec modération et à bon escient ils permettent de partager nos coups de coeur et émotions avec ceux qui ont les même valeurs et centres d'intérêts que nous. Ils peuvent être aussi de précieux outils de recherche de connaissances et de découvertes. Et si je connais par coeur le tracé des chemins du Caroux leur aspect n'est jamais le même du fait de la luminosité, de la saison, de mon humeur et je découvre toujours un détail qui m'avait échappé.

Maria-Lina ...et je sais aussi jouer à la marelle, à cache cache, au chat perché , au ballon prisonnier....

Chris alors je vais continuer...


Amitiés à toutes et à tous et bises à mes lectrices

Écrit par : Ulysse | 04/11/2014

Un article qui sent bon le bonheur et la joie de partager avec les petits enfants...

Écrit par : dj34 | 05/11/2014

DJ34 profitons en car les petits enfants grandissent vite !!!

Écrit par : Ulysse | 05/11/2014

joli cadeau que tu leur as fait à ces petits, Ulysse. Le + beau c'est qu'ils ont l'air d'aimer vraiment! Ca fait plaisir!

Écrit par : arlequin | 05/11/2014

Arlequin à chaque vacances ils en redemandent !

Écrit par : Ulysse | 05/11/2014

Ulysse, pour ce qui concerne les pins sur le plateau du Caroux, je connais un remède, il est certes homéopathique, mais j'y prends un malin plaisir à l'utiliser.

Écrit par : bernard | 05/11/2014

Bonjour Ulysse,
Je n'aurai probablement pas le plaisir de te rencontrer lors d'une de tes randonnées dans ta belle région, mais cela ne m'empêche pas de te remercier pour tous ces merveilleux paysages que tu partages via ton blog.
Frans

Écrit par : Frans | 06/11/2014

Bernard c'est une bonne idée si on s'y met tous on règlera peut être le problème !

Frans c'est un bonheur de partager ces balades je les fais ainsi deux fois !!

Écrit par : Ulysse | 06/11/2014

Est-ce la même montagne que nous avions vue si belle au printemps, recouverte de bruyère rouge ? Bon, elle est encore bien belle, mais, là, elle ressemble à ce que j'ai vu au sommet de Super-Besse.
Mais, la montagne, contrairement aux femmes, retrouvera sa beauté au printemps. Tandis que nous, dame, il n'y a que la chirurgie qui pourrait arranger notre façade, et encore, quand on voit à quoi ressemblent certaines vedettes après être passé sous le bistouri d'un chirurgien, mon dieu, vaut mieux rester telles que dieu nous a faites.
Nous randonnerons avec plaisir avec les enfants aux prochaines vacances. C'est toujours un plaisir que d'être en votre compagnie à tous.

Écrit par : juliette | 06/11/2014

Juliette ce n'est pas la jeunesse du corps qui compte mais la jeunesse d'esprit et de ce coté là tu n'as rien à craindre...

Écrit par : Ulysse | 06/11/2014

Quel bonheur de voir toutes ces jeunes gambettes vous suivre à travers ces superbes paysages !toi ce sont les nuages qui se font chantilly, moi c'est l'écume des vagues par jours de grand vent qui le devient !bises

Écrit par : Colette | 07/11/2014

Quel plaisir Ulysse tu me fais en regardant tes magnifiques photos et cet endroit dont tu profites pleinement avec des petits-enfants. Même s'ils en redemandent, tu leur fais un très beau cadeau pour la vie.
Je te souhaite un tout bon week-end :-)

Écrit par : Denise | 07/11/2014

Colette j'aime aussi la crème chantilly produite par les vagues de l'océan

Denise et ce sont des bonheurs simples et peu couteux à la portée de tout le monde...

Écrit par : Ulysse | 08/11/2014

Prendre d ela hauteur comme l'oiseau dans ces paysages sublimes, quel bonheur!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 12/11/2014

Les commentaires sont fermés.