suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2014

Rock and roll to Caissenols !

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Mes chers et fidèles lectrices et lecteurs qui savent que sur ce blog j’essaie d’honorer notre belle (et complexe) langue française, seront peut être étonnés, voire choqués, par mon titre en anglais. Mais en la circonstance, il traduit bien le parcours chaotique de notre périple vers le refuge de Caissenols, but de cette nouvelle randonnée. Une température ressentie de -7° est  annoncée par Météo France, qui, combinée à une tramontane prévue à 100 km/h, nous a conduit à prendre nos précautions et à emporter avec nous un peu de bois sec (il a beaucoup plu ces derniers temps dans le sud)  pour démarrer le feu, vu mon expérience désastreuse de la semaine passée (voir l’article précédent).

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Parvenus sur la Serre de More, nous découvrons le massif du Marcou dont le sommet est recouvert de neige. La Tramontane, fidèle à sa réputation,  tente de nous renverser à chaque fois que nous levons un pied pour faire un pas.  Nous vacillons plusieurs fois, le  chemin étant de surcroit parsemé de pierres instables. La bonne tactique est d’avancer en dansant avec le vent, en « rock and rollant » en quelque sorte. Mais, vu de derrière, je pense que l’on doit plutôt donner l’impression d’effectuer la danse des canards !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Soudain, en amont sur le sentier, nous apercevons des mouflons qui n’ont pu percevoir notre odeur grâce à la Tramontane qui souffle vers nous. Ils nous regardent un instant, fascinés de voir des bipèdes en ce lieu avec un vent aussi violent. Nous croyons les entendre ricaner devant notre démarche chaotique, mais peut être est ce un effet des tourbillons du vent !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Curieux mais pas téméraires et connaissant notre sinistre réputation de prédateur sans foi ni loi, ils décampent vite fait en se riant des difficultés du terrain et des éléments.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous parvenons enfin au bout de la serre de More et nous apprêtons à plonger vers le portail de Roquandouire, lieu qui devrait être moins exposé au vent. Le panorama qui s’offre à nous nous fait oublier le froid glacial qui mord le bout de nos doigts de mains et de pieds, la beauté étant un excellent anesthésique. Rares sont les endroits du monde (et pourtant j’en ai parcouru une bonne partie) qui, en un si petit espace, présente une telle variété de paysages.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous traversons le portail de Roquandouire, curiosité géologique résultant d’une plaque sédimentaire  dressée à la verticale par la poussée des Pyrénées il y a quarante millions d’années.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Les abords du torrent - bien nommé - de la Taillade que nous traversons témoignent des quantités monstrueuses d’eau qui sont tombées sur le Languedoc au cours des dernières semaines. Ce sont des dizaines de tonnes de troncs d’arbres et de branches qui sont allés ainsi s’échouer sur les plages du littoral charriés par les cours d’eau. Ce qui permet au demeurant à des artistes de génie comme James Doran-Webb de faire de sublimes sculptures avec ces bouts de bois « flottés ».

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Et nous voici en vue du refuge de Caissenols, notre Elysée, notre Taj Mahal, notre coin de paradis sur terre, réhabilité grâce au travail bénévole d’une association que je tiens une nouvelle fois à remercier pour le magnifique travail accompli, œuvre d’intérêt public. On donne la médaille du mérite ou la légion d’Honneur à des aigrefins ou des imposteurs qui ont dans leur manche quelques hommes politiques alors que ce sont des gens comme ceux là que l’on devrait décorer.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Maître Gibus n’a aucun mal à faire démarrer le feu et je l’observe attentivement moi qui ai lamentablement échoué la semaine passée. Il va falloir que je m’entraine si un jour je veux, comme  ce bon vieux Johny, « allumer le feu » au stade de France (là je fais référence à mon double Old Nut).

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Je sais, ce n’est pas sympa de ma part de vous mettre cette poêle  sous le nez alors que nous avons tout mangé, mais bon, c’est pour que vous compreniez mieux pourquoi on est prêts à affronter un froid aussi glacial !  C’est un plat « six étoiles » que les émirs de Barhein ou du  Quatar malgré leurs milliards ne pourront jamais s’offrir ! Il va sans dire que ce chef d’œuvre de la gastronomie gibussienne était d’accompagné d’élixirs adéquats : vin chaud et vin frais, la vie étant trop courte pour se priver un seul jour  !

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Mais voici venue l’heure du retour et nous nous remettons en route d’un train de sénateur selon la formule consacrée  (disons d’un sénateur qui ne serait ni ventripotent ni cacochyme, ce qui est une espèce rare car n’oublions pas que le mot vient du latin « senex » qui veut dire « sénile »,  heu !  pardon !  « vieux » !).

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous saluons au passage notre très vieux compagnon, l’arbre mort, qui continue de dresser vaillamment son squelette de bois vers les cieux, comme s’il adressait une prière au grand Manitou pour qu’il le réincarne en oiseau ou en mouflon afin qu’il puisse enfin partir à la découverte de ce magnifique pays qu’il n’a pu qu’apercevoir. J'en profite pour demander également  au grand Manitou qu'il donne un coup de pouce à mon ami Marc, que je salue au passage, afin qu'il puisse de nombreuses années encore venir, de sa lointaine Belgique, pour arpenter ces sentiers qu'il affectionne tant.

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Nous retraversons le portail de Roquendouire où la Tramontane s’engouffre avant d’escalader la serre de More par laquelle nous sommes arrivés ce matin.

 

 

manitou,caissenols,sarkozy,sénateur

Ne souhaitant pas participer à une nouvelle séance de « rock and Roll », nous empruntons un chemin beaucoup plus tranquille qui contourne la serre. N’ayant plus à nous préoccuper de préserver notre position verticale, nous pouvons  nous perdre dans nos rêveries et méditer sur la trace que laisseront nos vies sur cette terre. Compteront-elles plus que notre ombre qui caresse les cailloux sur notre passage ? Et les cailloux se souviennent-ils de nous ?

 

 

 J'ai posté la suite de ma visite "décoiffante " de Paris sur mon blog 

PIQUESEL 

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma derrière chanson La fille de la montagne et les autres si affinité 

  

 (cliquez sur le nom des blogs pour y accéder)

Texte & Photos Ulysse (toute utilisation ou  reproduction des éléments de ce blog est soumise à mon accord préalable) 

 

 

Commentaires

Tout aussi magnifique que le blog que je viens de quitter !
On sens le vent à te lire !
Les instants privilégiés dans une modeste cabane en montagne ne s'échangeraient pour rien au monde !!!
Bonne journée ami
Bien amicalement.

Écrit par : Clarisse-Cordée | 14/12/2014

Des mouflons à cornes et le bipèdes, en ont-ils
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 14/12/2014

Bonjour Ulysse,

Je suis toujours ravie de vous lire, par tous les temps vous êtes par "Monts et par Vaux", vous nous faites profiter de la beauté de nos paysages en toutes saisons, respect.

Un bon feu de bois, un bon plat, miam miam... une bonne nuit dans un duvet bien chaud, tout est là l'essentiel, c'est bien loin de tout ce qui est superficiel aujourd'hui hélas.

Une citation que j'ai lue et que j'aime bien :
"J'aime le froid de l'hiver, ça fait apprécier la chaleur des maisons".

Bonne continuation à vous Ulysse, à la prochaine note.

Je vous souhaite de passer de Joyeuses Fêtes de Noël ainsi qu’une Bonne Année 2015, remplie de tout ce que vous souhaitez, de voyages qui nous feront rêver comme ce fut le cas pour cette année 2014.

A bientôt Ornella

Écrit par : Ornella | 14/12/2014

Rhooooo, aller rockandroller sur les beaux sentiers, ça ne m'étonne guère de vous deux !!!! c'est magnifique !! votre repas m'aurait bien plu !Superbes murs en pierre sèche sur la première photo ! bon dimanche ! si je n'ai pas d'autre occasion de te lire, passe, ainsi que tous ceux que tu aimes, de belles fêtes de fin d'année !

Écrit par : Colette | 14/12/2014

Salut les amis,
J’espère aussi que le grand manitou lis ton blog, et qu'il pense a moi! Sinon, quand je le rencontrerais, il se souviendra de mon passage!
Tu a amplement raison pour la légion d’Honneur, qui souvent n'en a que le nom, moi je propose pour les bénévoles restaurateurs l'ordre de:"Caissenols un jour,Caissenols toujours".
Merci a vous et bon dimanche.

Écrit par : marc | 14/12/2014

Quel beau moment passé avec vous, tout est tellement beau! Bisous tout doux et bon dimanche dans la joie!

Écrit par : Maria-Lina | 14/12/2014

La Tramontane vous réussit à tous les deux.
Je me demande ce qui pourrait vous arrêter
ou vous empêcher de vous lancer dans ces excursions
que nous partageons bien au chaud.
Merci pour ce grand bol d'air frais.

Écrit par : Françoise | 14/12/2014

Je profite de votre courage de braver le grand froid et en prime lutter contre ce grand vent qui vous a obliger à danser sinon, retour à la maison en marche arrière ! J'aime bien voir l'air ébahi des mouflons, enfin un peu de distraction ! ils n'ont pas fini de raconter cela à leurs copains, pliés de rire.
Bon, je rigole mais je vous admire évidemment et vous méritez bien de déguster le contenu de cette poêle, de danser comme des fous n'a même pas cassé les œufs que j'ai l'impression d'entendre chanter sous le feu de bois.
En parlant de chanter, à tout de suite pour écouter ta nouvelle chanson.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 14/12/2014

Oui, les cailloux se souviennent, j'en suis convaincue !

J'AIME ton arbre "mort" que je ne ressens pas mort mais plutôt en ...extase !!! Il semble effectivement être en prière, en communion sacrée avec le ciel .....

Les Cévennes également offrent un paysage varié et grandiose (Tu ne serais pas "légèrement" chauvin, sourire !)
Mais, OUI ceci dit, cette terre cathare est complètement extraordinaire !!!!!!!

Contempler notre ombre en marchant c'est comme si (je trouve) ...on entrait un peu plus en "amitié" avec la terre qui supporte nos pas. C'est lui dire "Ecoute battre mon coeur et n'oublie pas cet instant !"

Dis-moi, ce sont bien des morceaux de lard qui frétillent avec les oeufs ....? (Juste histoire de me pourlécher davantage .........Oh puis non, ne me donne pas de réponse !!!)
Par contre, il manquait à ce festin un vin divin, friand de vent de vie et d'amour , j'ai nommé "L'Hypocras" (ce trésor du Moyen Age !)

Ta danse aussi pourrait s'inscrire dans ......."l'Hope-erra" (pour rester dans la langue anglaise et ...la beauté de toutes choses !)
Bise-houx de mon jarre-daim d'ivre-vert : Sabine.

PS : Tu m'as loupée de peu ......Je viens de laisser un message sur ma page !

Écrit par : sabine la pèlerine | 14/12/2014

Quelle belle randonnée ! voir ce ciel bleu fait beaucoup de bien après le gris de ce jour.
(sans rapport avec votre note : votre commentaire sur mon blog concernant la ferme aux crocodiles était resté en rade, en attente de validation, ce que j'ai fait. Oui les orchidées sont belles, mais les crocodiles sont plus nombreux ! :) )
Bonne soirée

Écrit par : Praline | 14/12/2014

"sénateur" Ah oui ?!! Ainsi Monsieur de la Fontaine savait lorsque dans le lièvre et la tortue
"Il laisse la tortue aller son train de sénateur" comme vont les vieux donc ? même racine que sénile alors n'ayons pas peur des mots !
En attendant pour vous avec le rythme "Rock and roll to Caisseroles vous semblez courir plus vite que votre ombre par tous les temps même face à la Tramontane, un bon bol d'air qui valait bien un œuf au bacon bien arrosé.

Écrit par : monique | 14/12/2014

CLARISSE oui ces moments là ne s'échangent pour rien au monde

HIL bof les cornes aujourd'hui sont à la mode !!

ORNELLA nous avons la même notion de l'essentiel et je vous souhaite également chaleureusement d'heureuses fêtes de fin d'année entourée de ceux que vous chérissez

COLETTE il faut remercier les anciens qui ont bâti ces murets qui ont permis de préserver les sentiers c'est grâce à eux que nous pouvons aller là haut !!

MARC je rappellerai le grand Manitou à l'ordre s'il le faut !

MARIA_LINA et moi je passe d'agréables moments à lire les commentaires de mes lectrices et lecteurs et à vous répondre

FRANCOISE seule la grande faucheuse nous arrêtera

ANNICK c'est sûr que les mouflons en rigolent encore !!!

SABINE ah l'hypocras j'en ai bu en Ariège dans une auberge d'Audressein c'était divin comme tu le dis !! Et puis tu as le droit de savoir c'était du jambon !!! j'ai souri à ton hope erra ! et tes bise houx de ton jarre daim d'ivre vert....

PRALINE les crocodiles se nourrissent-ils d'orchidées ?

MONIQUE je vois que nous apprécions tous deux à leur juste valeur nos sénateurs ! c'est de courir après nos ombres qui nous maintient en forme !!

Belle semaine à vous tous et bises à mes lectrices

Écrit par : Ulysse | 14/12/2014

Superbe, merci pour cette page d'air pur.

Écrit par : Loqman | 15/12/2014

Heureusement que le ciel est bien bleu et que le soleil brille, on a l'impression qu'il fait bien meilleur que la dernière fois où tu nous as fait grelotter avec tes chevaux ...
Je vois que ton copain est de retour et que ton humour et humeur est au beau fixe...

Écrit par : Framboise à Pornic | 15/12/2014

Bonjour Ulysse, ta série de photos me donne envie de (re)voyager et de repartir à l'aventure sur de nouveaux sentiers... quel bel endroit, merci l'Ami.

Écrit par : Philippe | 16/12/2014

Hooooo, aller rock and roller sur les beaux sentiers, ça ne m'étonne guère de toi! c'est magnifique !! votre repas m'aurait bien plu qu'est ce que ça fait du bien les oeufs après si grand effort ! ! si je n'ai pas d'autre occasion de te lire, passe, ainsi que tous ceux que tu aimes, de belles fêtes de fin d'année !

Écrit par : Chadou | 16/12/2014

On peut dire que toutes ces belles choses ont été bien méritées et qu'il faut avoir du souffle et des jambes.
Bravo et merci du partage. Bonne journée

Écrit par : Pascale MD | 16/12/2014

du coeur à l'ouvrage à tout propos....superbe ....

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 16/12/2014

des plaisirs sains, naturels...mais faut avoir de bonnes jambes !! j'ai bien aimé l'ambiance refuge !!

Écrit par : chevrette13 | 16/12/2014

Vous suivre dans cette région est toujours un grand plaisir, c'est tellement beau. Merci Ulysse pour tes belles photos et bravo à Gibus pour son magnifique feu!
Belle fin de journée.

Écrit par : Denise | 16/12/2014

une belle rando gourmande!

Écrit par : eki eder | 16/12/2014

LOQMAN avec le vent qu'il y avait c'est sûr que l'air est pur !!

FRAMBOISE et oui grâce au retour de Gibus cette fois ci j'ai eu droit à un bon feu !!

PHILIPPE oui je connais l'appel des sentiers....c'est parfois difficile de se mettre en route mais il faut y céder on ne le regrette jamais

CHADOu je passerai te voir pour les fêtes

PASCALE oui des oeufs au plat préparés de cette manière ça se mérite!!

PETITES FEURS j'en profite car mon coeur se porte à merveille

CHEVRETTE il faut de bonnes jambes et savoir danser le rock and roll!

DENISE le feu c'était la cerise sur le gâteau

EKI nous sommes de grands gourmands

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 16/12/2014

Bonjour Ulysse,
Je viens de passer encore un bon moment en ta compagnie, mais assis bien au chaud avec une bonne tasse de café pour tenter de me réveiller :-D
Merci pour toutes ces belles balades partagées!!!
Frans

Écrit par : Frans | 17/12/2014

Bonjour Ulysse.
A voir Gibus ainsi harnaché, je veux bien te croire quand tu dis qu'il ne faisait pas chaud du tout, nous avons plus l'habitude de le voir en short que cagoulé et ganté.

Heureusement qu'il y a encore des hommes qui aiment les vieilles pierres pour vous permettre de vous mettre au chaud.
Le petit arbre déplumé a résisté vaillamment aux dernières tempêtes, on dirait.
Je suppose que les petits parisiens viendront avec vous faire un tour pour les fêtes.
A bientôt donc avec eux. Et, bonnes fêtes de Noël à vous tous, si on ne vous revoit pas d'ici là.

Écrit par : juliette | 17/12/2014

Je préférerais un bon froid sec sous un beau ciel bleu que cette grisaille d'aujourd'hui. Il pleut, on aurait envie de se recoucher et d'attendre la fin de l'hiver.

Écrit par : juliette | 17/12/2014

Frans nous aussi nous avons pris le café bien au chaud dans notre refuge !

Juliette oui les petits loups descendent et j'espère que nous aurons l'occasion de faire une balade ! Quant à moi j'aime bien l'hiver car on a le plaisir de pouvoir faire des feux de bois dans les refuges!

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 17/12/2014

des photos superbes et un récit captivants bravo

merci
bonne journée

Écrit par : aphrodithe | 18/12/2014

Heu, une question : les oeufs, ils ont voyagé dans le sac à dos ? (rire).
Belle randonnée ! Merci.

Écrit par : dj34 | 18/12/2014

Oh la balade, elle me semble avoir un vrai goût de paradis ! Et votre repas : "C’est un plat « six étoiles » que les émirs de Barhein ou du Quatar malgré leurs milliards ne pourront jamais s’offrir ! " Tout est dit là, les émirs qui se croient riches sont si pauvres en fait ! Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 18/12/2014

J'aime ta façon de vivre et même si nous (mon mari et moi) sommes "un peu" moins sportifs, nous savons apprécier ces moments simples que la vie nous offre, bien loin du tumulte des villes et de la société de consommation...
C'est toujours un réel plaisir de te lire :)

Écrit par : chris H | 18/12/2014

Bonjour,
Whaaaaaaa! quel beau reportage.
Les photos superbes, les textes idoines... Que du plaisir. Et que dire des paysages ET des hommes !
Tiens, j'abuse de points d'exclamation. Mais bon, ça le vaut bien...
Au plaisir de te relire.

Écrit par : Rafaël | 18/12/2014

Salut cher Ulysse,
On adhère de tout coeur à ta prière et le grand Manitou a intérêt à l'exaucer !
Un régal que ces vues tellement appréciées, merci. Quant à ton cuisinier privé, on l'a entendu greloter jusqu'en Belgique car le Caroux après un mois au soleil....mais un bien beau décor pour vos amicales retrouvailles. Super ! Merci aussi pour le lien avec les sculptures, très impressionnant !
A tous tes fidèles ainsi qu'à toi, épouse et famille, un bon Noël avec beaucoup d'amour, d'affection, d'amitié et de sincérité sous le sapin ! Que 2015 vous apporte de très bons moments et de belles randonnées dont le bienfait ricochera sur nous ! Amen.
Les voeux les plus sincères des 7 belges !

Écrit par : eric | 18/12/2014

Aphrodite le récit n'est que le reflet de notre vécu....j'ai mis mes mots dans mes pas !

DJ34 sûr que si le vent nous avait basculés il y aurait eu une omelette dans le sac !

Plumes d'Anges on est d'accord la richesse en soit n'est pas importante tout dépend de quoi on est riche !

Chris nombreux sont ceux qui ont les mêmes petits bonheurs que nous

Rafaël moi les ponts d'exclamation c'est dans le coeur que je l'ai ai quand je randonne !

Cher Eric oui le grand manitou a intérêt à nous entendre sinon gare à son matricule ! Je vous souhaite à toi et ta fratrie avec un grand feu de bois dans le coeur de belles et chaleureuses fêtes de fin d'année. J'espère pouvoir emmener mes petits loups sur le caroux et on vous donnera des nouvelles !

Écrit par : Ulysse | 18/12/2014

Bonjour Ulysse
Tu as marché dans un froid de gueux mais il y avait le soleil pour vous donner du cœur à l'ouvrage si tant est que vous en ayez besoin. Randonneuse, tu le sais peut être pas, mais je le suis, et hormis la convivialité des œufs que le Katar ne pourra pas s'offrir, je retiendrai ton exquise expression à laquelle j'adhère : la beauté est un excellent anesthésique. A très vite. Chinou

Écrit par : chinou | 18/12/2014

Chinou oui la beauté est un anesthésique qui nous fait oublier les laideurs et les barbaries qui se manifestent ici et là dans notre monde

Écrit par : Ulysse | 18/12/2014

Un Gibus sans oeufs au plat, ne serait pas un Gibus !

Écrit par : bernard | 19/12/2014

de très belles photos et là, pas trop en forme pour affronter le vent ... vous êtes toujours en forme pour grimper comme les mouflons. Bises

Écrit par : durgalola | 19/12/2014

ce qui m'espante en plus de tes capacités a la marche c'est le fait que les oeufs soient toujours entiers à l'arrivée au refuge !!!!!!

Écrit par : maevina | 20/12/2014

BERNARD sans oeufs au plat et sans vin chaud !

ANDREE hélas les mouflons nous sèment facilement

MAEVINA cela demande effectivement des années d'entraînement !!

Beau Week end à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 20/12/2014

Magnifique reportage, merci.
Bon Dimanche.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 20/12/2014

C'est avec un peu de retard que je revis notre randonnée glaciale !!
A peine revenu de la douceur du climat antillais que l'ami Ulysse m'entraîne dans cette nouvelle aventure, mais comme tu l'écris si bien, notre retrouvaille, le bon feu, les œufs au jambon et le vin chaud nous ont réchauffé le corps et le cœur.

Écrit par : GIBUS | 22/12/2014

Les commentaires sont fermés.