suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2015

Les petits loups au Salagou

 

IMG_3186.JPG

Hello ! chères lectrices et chers lecteurs d’Ulysse (qui se trouve être notre papi) nous voici de nouveau de bon matin sur les chemins, moi, Romain, suivi par ma grande sœur, Emilie, à la découverte du vaste monde sur les pas de notre ancêtre.  Vous allez sans doute penser qu’il a une recette magique pour parvenir à nous priver de grasse matinée pendant les vacances et effectivement il en a une : nous avons droit, les jours de randonnée, à une chocolatine de Stéphane Pibre, boulanger à Castelnau de Guers, devant lequel nous passons en partant pour nos pérégrinations. Et nous pouvons vous dire qu’une fois que l’on a goûté à une chocolatine de Stéphane, on est prêt à faire le tour du monde pour recommencer !

 

 

IMG_3215.JPG

En chemin nous longeons un enclos où paissent tranquillement des ânes. Ma sœur Emilie, qui n’est pas encore sortie de l’âge des "doudous", se prend d’affection pour l’un d’entre eux dont la généreuse toison est douce à caresser. Je sais que ça rend mon papi un peu jaloux parce que son crâne d’œuf ne présente pas le même attrait pour sa petite fille !

 

 

IMG_3221.JPG

Des amis de papi et mamie et de Gibus et Marie, qui sont aussi de la partie, nous accompagnent et nous discutons en chemin des choses de la vie. Ce n’est pas parce que j’ai neuf ans que je n’ai pas d’opinion sur la façon dont va le monde.  Par exemple, vu que l’on paie grassement des sénateurs qui ne servent à rien (c’est aussi l’avis de notre papi),  je ne vois pas pourquoi on n’offrirait pas au goûter, à tous les enfants des écoles primaires de  France et de Navarre, une chocolatine de Stéphane. 

 

 

IMG_3227.JPG

Après avoir basculé de l’autre coté du plateau d’Auverne, nous découvrons le lac du Salagou entouré de « ruffes » rouges, roches sédimentaires un peu plus vieilles que notre papi, puisqu’elles ont été formées il y a environ 200 millions d’années.

 

 

IMG_3232.JPG

C’est un vrai bonheur pour nous, petits parisiens, de pouvoir librement courir dans ces vastes espaces sans se préoccuper de la qualité de l’air que l’on respire. C’est quand même un comble que les hommes dépensent des milliards  pour fabriquer des bombes capables de faire sauter mille fois la terre alors que les trois quarts de l’humanité sont obligés de boire et de respirer de l’air et de l’eau pollués ! Quand on voit comment vivent nos cousins les chimpanzés, les gorilles ou les bonobos qui passent leur temps à se faire des câlins en mangeant des bananes, les hommes auraient mieux fait de ne pas descendre des arbres.

 

 

IMG_3240.JPG

Ce qu’il y a de merveilleux au Salagou c’est que l’on se croit transporté de l’autre côté de la Terre en plein cœur du continent australien, sauf qu’ici les kangourous c’est nous ! Enfin disons que c'est comme ça que me surnomme mon papi car je n'arrête pas de sauter. Je pense qu'il est un peu jaloux car il est à peu près aussi souple qu'un fer à repasser ! 

 

IMG_3241.JPG

Nous ne connaissons pas un autre coin de France qui présente une telle diversité de couleurs. On y retrouve toute la palette des bonbons Haribo ! Et comme l’on dit : Haribo c’est beau la vie,  pour les grands et les petits!

 

 

IMG_3245.JPG

Et puis, pour nous qui sommes encore à l’école, une balade au Salagou est une façon amusante de s’instruire, car c’est un livre de géologie à ciel ouvert ! On y voit au cœur des « ruffes » d’anciens  sols lagunaires dont la dessiccation au cours de périodes de sécheresse intense a été conservée par la fossilisation. On a, en quelque sorte, sous les yeux, la météo d’il y a deux cent millions d’années.

 

 

IMG_3246.JPG

Autre leçon de géologie : cette capitelle que vous apercevez a été édifiée avec des pierres provenant des coulées de lave basaltiques qui ont recouvert les ruffes il y a environ deux millions d’années.

 

 

IMG_3247.JPG

Mais nous ne sommes pas venus ici uniquement pour nous instruire mais pour y prendre aussi du plaisir, à l’exemple de nos ancêtres pour lesquels toute randonnée est l’occasion de faire la fête ! La petite différence entre nous est que nous sommes plutôt « bonbons » que « flacons » ….

 

 

IMG_3250.JPG

Requinqués par cette pause épicurienne, nous nous remettons en route et sans vouloir être désobligeant, je vous ferai remarquer que ma foulée, malgré mon jeune âge, a beaucoup plus d’allant  que celle du senior qui me suit !

 

 

IMG_3251.JPG

Je ne souhaite pas, comme disent les anciens, enfoncer le clou  - d’autant qu’à mon âge je ne suis encore qu’un piètre bricoleur – mais je ne tarde pas à prendre de l’avance, aucun obstacle n’étant en mesure d’arrêter ma fougue juvénile.

 

 

IMG_3255.JPG

Je suis tenté un moment donné de piquer une tête dans les eaux émeraudes du Salagou mais la Tramontane qui souffle violemment fait naître des vagues qui m’en dissuadent.

 

 

IMG_3264.JPG

Remontant sur le plateau de l’Auverne, un cheval esseulé dans un pré aperçoit ma soeurette. Tombant manifestement sous son  charme  il se précipite à sa rencontre.

 

 

IMG_3275.JPG

Emilie sensible à sa crinière « peluchienne » ne se fait pas prier pour lui prodiguer des caresses que le bel équidé semble apprécier. Il y a au fond de l’âme humaine une mystérieuse attirance pour la douceur des "doudous" qui doit remonter à un âge où l’homme était encore velu comme ses frères du monde animal.

 

 

IMG_3280.JPG

Puis nous passons devant la capitelle de Laulo, chef d’œuvre de l’art pastoral du XIXème siècle, édifiée par des bergers ou des vignerons pour y ranger leurs outils, leur affaires et provisions et s’y abriter en cas de mauvais temps. La complexité de l’édifice n’est pas nécessaire à sa fonctionnalité et réponds seulement à un souci esthétique qui montre que ces hommes étaient de véritables artistes.

 

 

IMG_3285.JPG

Nous redescendons vers le village de Laulo, d’où nous sommes partis, et ma soeur Emilie qui n’a pas cessé de flâner pendant toute la balade, met un point d’honneur à me passer devant, aidée par ses grandes gambettes, histoire de faire la « fièrote » et de parader à l’arrivée. Ainsi sont les filles d’aujourd’hui, on leur a accordé la parité, mais c’est sûr, qu’au final, les garçons vont se faire «bouffer » !

 

Et maintenant nous vous invitons à aller  écouter la dernière chanson de notre papi  "Je descendais la rivière" sur son blog OLD NUT (cliquez sur le nom du blog)

Et si vous cherchez une idée de sortie pour votre prochain week-end consultez le magnifique blog d'Ornella (cliquez sur le mot "blog")

 

Texte & Photos Ulysse

  

Commentaires

Une bien chouette balade narrée par Romain. D'ailleurs j'ai une chose à lui dire: "je ne sais pas si c'est toi ou ton papy qui a fait les dialogues, mais si c'est toi, je suis bien de ton avis quand tu dis que l'homme n'aurait pas du descendre de son arbre". Belle maturité. :-)))

Écrit par : Gaya Nature | 04/05/2015

Bonjour les amis,
à peine arrivés que les Parisiens se mettent en marche avec papi; une superbe promenade, un beau lac que je connais bien ...un vrai dépaysement, des belles couleurs et une histoire géologique très intéressante !
Le narrateur s'exprime fort bien et il n'oublie rien, la promenade devient alors pour nous passionnante.
Merci beaucoup, pour ce beau partage; bonnes vacances et à bientôt pour de nouvelles aventures; mes amitiés.

Écrit par : Michèle | 04/05/2015

J'ai oublié, il y a des petits loups étranges au Salagou :)
C'est vrai pour l'homme,il aurait du rester dans son arbre ...

Écrit par : Michèle | 04/05/2015

Trop belles, des vacances comme cela ! Tes petits enfants parisiens ont de la chance !
c'est toujours un plaisir de te lire, Ulysse; ton humour m'enchante. Il me fait rire et sourire en cette nuit tropicale, après avoir plongé, seule devant une mer calme, sur mon île de Samal (qui est truffée de Bénitiers géants fossiles), contente de pouvoir un peu communiquer en français ;)
Sourire... Je préfère -ces temps-ci- que l'homme soit descendu de son arbre à temps. En effet, nous tomberions tous comme des mouches. Sécheresse et réchauffement climatique combinés, les arbres sont fragilisés, les branches cassent comme du verre sous le poids des fruits; jack fruit et noix de coco deviennent de vraies bombes en tombant de plus de 20m de haut !

Écrit par : siratus | 04/05/2015

Bonsoir Claude. Nous nous suivons, nous nous croisons peut être sans jamais nous parler. Des appareils photo, j'en ai vu beaucoup. Et toi, ce jour là, n'as tu point vu un carnet de voyage et un pinceau ? Il y avait aussi des petits enfants avec nous. Nous y avons fait 2 séjours en une quinzaine dans une auberge très accueillante . Nous finirons bien par nous rencontrer !

Écrit par : Chinou | 04/05/2015

Joli encore et si agréable ! merci à vous tous de cet échange si vivant ! bonne soirée

Écrit par : Mina. | 04/05/2015

Suis pliée de rire à imaginer l'homme des caverne-doudou-géant ! hi hi ... ainsi que les chimpanzés vivant d'amour et de bananes. Quelle imagination, j'adore lire le papi quand il balade ses petits enfants. Gaffe, ils ne sont pas loin de grimper et descendre bien plus rapidement que vous ainsi que de piquer une tête dans l'eau glacée ... mais seulement après une bonne chocolatine, bien évidemment.
Merci Ulysse et je vais à présent "descendre la rivière" avec toi.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 04/05/2015

Ah les trois petits loups du Salagou,
comment arrivez vous à vivre loin de votre Papi ?
Comme j'aimerais retomber en enfance pour me joindre à vous...
Notez qu'à mon âge, ça me pend au nez LOL

Écrit par : Françoise | 04/05/2015

Que la france est belle. De très beaux paysages. Bravo pour tes photos. Mais au delà des images j'aime particulièrement les mots et la façon dont tu fais parler tes petits enfants. Belle soirée

Écrit par : Martine85 | 04/05/2015

Que du bonheur, vous en avez de la chance d'avoir un tel Papy!!! Superbe balade!!! Bise et bonne soirée tout en douceur!

Écrit par : Maria-Lina | 04/05/2015

CAROLINE et en plus dans les arbres l'air est pur ...

MICHELE hélas les vacances sont déjà finies

SIRATUS c'est parce que l'homme est descendu des arbres qu'il a commencé à les détruire

CHINOU sûr qu'un jour nos chemins se croiseront car j'ai déjà croisé par hasard celui de plusieurs de mes lecteurs qui m'ont reconnu .....

MINA quand on vit de tels moments on a envie de les partager

ANNICK les petits enfants sont pour moi un élixir de jeunesse...je ne te dis pas les partie de cache cache et de fous rires que l'on ensemble !

FRANCOISE comme moi tu fais partie de ces adultes qui ont préservé l'enfant qu'ils étaient

MARTINE quand je fais parler mes petits enfants je redeviens un enfant

MARIA LINA c'est moi qui ai de la chance d'avoir des petits enfants qui partagent ma passion de la marche

BELLE SOIREE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : Ulysse | 04/05/2015

Une véritable terre brûlée
Mais un belle article grâce à tes p'tits Kangourous
Bon Mardi l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 05/05/2015

Bonjour,

Super ce passage de relais ! Y a de la transmission dans l'air au grand air en plus, c'est bon ça ! Ça donne la banane.

@ bientôt.

Écrit par : tmor | 05/05/2015

Merveilleux paysages que te fait découvrir to papy! et puis dis donc, une chocolatine comme ça, ça donne des ailes !! bises

Écrit par : Colette | 05/05/2015

Quelle merveilleuse balade, une fois de plus avec des paysages de toute beauté. Merci pour ce beau récit et bravo à vous, les jeunes. Belle continuation de vacances :-)
Bises

Écrit par : Denise | 05/05/2015

c'est tendre et doux, cet article ... belle joie de voir tes petits enfants.
Bonne soirée et j'ai appris plein de trucs en lisant ta prose.

Écrit par : durgalola | 06/05/2015

génial la couleur de la terre

Écrit par : l'angevine | 06/05/2015

HIL heureusement qu'il y a le lac pour nous rafraichir

TMOR oui le relais est assuré

COLETTE deux chocolatines c'est encore mieux

DENISE hélas les vacances sont déjà finies

ANDREE oui c'est tendre et sous les petits enfants

L'ANGEVINE oui c'est couleur lie de vin et le vin j'adore....

Écrit par : ulysse | 06/05/2015

Une belle journée sûrement inoubliable pour tes petits-enfants !
C'est un endroit beau et insolite aussi.
Il me semble qu'une autre blogueuse en parle souvent, il s'agit de Catalane, je ne sais si tu la connais ?
Bien amicalement.

Écrit par : clara65 | 07/05/2015

on croirait se trouver en dehors de la france ,belle journée

Écrit par : la griffe du loup | 07/05/2015

Bonjour Romain (et les autres),
Vous avez raison de profiter maintenant de toutes les occasions pour parcourir cette belle région car une fois dans la vie active, les occasions se feront plus rares...
Bonne fin de semaine à vous tous!
Frans

Écrit par : Frans | 07/05/2015

Merci à toi, c'était encore SUPER ! Tes petits-enfants sont certainement rentrés à Paris avec de belles couleurs aux joues :)

Écrit par : chris H | 07/05/2015

Bonjour Ulysse, un vrai plaisir de partager les balades de ces deux petits loups et leur chocolatine .... Ils garderont toute leur vie ces souvenirs inoubliables que tu leur fais partager. Bonne fin de semaine, amicalement

Écrit par : miou14 | 07/05/2015

étonnant cette terre rouge cela me rappelle l'Afrique........très jolie balade. Bisesss

Écrit par : Renee | 07/05/2015

bonjour, quelle ressemblance "cette capitelle" en Provence nous avons les borries, anciens abris , il y a même un village non loin des ocres du Roussillon, avec de belles couleurs aussi !! incroyable

Écrit par : chevrette13 | 07/05/2015

Courageux les p'tits loups ?
mais pas suffisamment pour suivre les Papys dans les vagues du Salagou !!!

Écrit par : GIBUS | 08/05/2015

Complètement d'accord avec ton petit-fils : les hommes auraient mieux fait de ne jamais descendre de leur arbre !!!!!!!!!!!!

Il reste une chocolatine du père Stéphane ???

Ah, sinon ze viens plus moi !!!

Tes mots font danser et rire et tes photos ..........divinement planer !!!!!!!!

Gigantesque merci et bisou : sabine.

Écrit par : sabine la pèlerine | 08/05/2015

CLARA j'ai eu quelques échanges avec la CATALANE il y a quelques temps mais j'ai perdu sa trace

LA GRIFFE notre pays est le plus varié du monde et c'est d'ailleurs la première destination touristique mondiale

FRANS bon j'espère qu'ils pourront aussi prendre du bon temps dans leur vie active

CHRIS c'est tout à fait le cas

MIOU j'espère que ces expériences leur donneront la pêche

RENEE les paysages de France sont plus variés qu'on ne le pense

CHEVRETTE je connais aussi les Ocres près du Luberon et c'est un site également magnifique

SABINE pense à réserver tes chocolatines la veille

BON WEEK END A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : ulyse | 08/05/2015

Merci pour la douceur, les roudoudous et les doudous ... les leçons de géologie et d'humanité ... les couleurs et la générosité de cette narration ....
et je suis certaine que ni Romain, ni son papi ne pensent vraiment les derniers mots posés ;-)
Beau Week End

Écrit par : Maria-D | 09/05/2015

Tiens, je croyais avoir commenté cet article quand je suis passée le lire, il y a quelques jours. J'ai dû le faire en rêve. Oui, en rêve, car ton article vaut bien qu'on en rêve. A voir cette terre rouge, je m'imagine être dans de grands espaces américains.
Et pis, imaginer les hommes passant leur vie sur un arbre, en mangeant des bananes, c'est trop drôle. Je pourrais y voir mon mari, car, il achète sans arrêt des bananes, entre-parenthèse, les bananes n'ont plus le même goût de notre enfance.
Tes petits loups vont engranger grâce à vous des souvenirs pour le restant de leurs jours, de biens agréables souvenirs.
Les chocolatines doivent être drôlement bonnes pour faire sortir du lit les enfants. Moi, il m'en faudrait bien 10 kg pour demain, car, nous devons nous lever à 5h du mat, et il y a bien un siècle que ça ne nous ait pas arrivé. Pour ça que l'année dernière, nous n'avions pas fait la brocante, se lever trop tôt nuit.

Écrit par : juliette | 09/05/2015

Maria bien sûr qu'il faut prendre nos propos au second degré ....mais personnellement je ne suis pas contre le fait que les femmes prennent le pouvoir car je pense que le monde serait plus harmonieux

Juliette moi aussi je suis un mangeur de bananes et un buveur de jus de canne à sucre !

Bn week end à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 09/05/2015

C'est encore vivable à cette époque de l'année, sans les touristes. Je reconnais bien là la terre rouge de l'endroit. Bonne journée.

Écrit par : elisabeth | 13/05/2015

Salut la jeunesse,
Qu'on soit chocolatine, bonbons ou flacons, quelque soit le carburant, arpenter les sentiers du Salagou, c'est tellement bon !
A bientôt pour de nouvelles aventures lors de votre prochain séjour.

Écrit par : eric | 17/05/2015

Les commentaires sont fermés.