suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2015

Ah ! cette baignade divine dans l’Albine

 

 

caroux,albine,calade,ent

 Aujourd’hui, Gibus et moi avons décidé d’aller goûter aux eaux vives de l’Albine, fougueux torrent qui dévale le flanc sud du Caroux.  Nous partons donc à l’assaut de ce massif, cher à nos cœurs, en empruntant la piste qui longe le ruisseau de Saint Martin de l’Arçon et qui est constituée, au départ, d’une superbe calade extrêmement glissante en cas de pluie. Le cantonnier du lieu a trouvé un moyen inattendu d’en prévenir les randonneurs. Qu’il en soit remercié !

 

caroux,albine,calade,ent

Bien qu’il n’y ait, à cette heure matinale, pas d’autres randonneurs dans les parages, nous ne sommes pas seuls. Nous savons, pour les avoir souvent rencontrés, que des « Ents » déambulent dans les châtaigneraies qui recouvrent  les contreforts du Caroux. D’ailleurs nous en apercevons un qui nous surveille, du coin de l'œil, par dessus le muret qui borde le sentier. Ces « Ents » sont d’ardents défenseurs des arbres et gare à celui qui viendrait avec l’intention d’en débiter quelques uns pour en faire des bûches pour sa cheminée. Il ne repartirait pas indemne.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Par contre -  si ça vous dit -  il n’est pas interdit de ramasser du bois mort qui abonde en ces lieux, les torrents grossis par les terribles orages qui sévissent à la fin de l’été emportant tout sur leur passage.

 

 

caroux,albine,calade,ent

La piste que nous empruntons est assez sportive et comporte quelques passages rocheux qui font souffrir mes vieilles  articulations. Mais l’exercice est, dit-on, le meilleur remède contre la décrépitude qui nous affecte tous inéluctablement, alors je marche pour vieillir moins vite et j’ai le sentiment, au demeurant,  que la Camarde, qui n’est plus toute jeune,  n’a pas trop envie de me suivre sur les chemins que j’emprunte.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Bon, cela dit, il ne faut pas tenter le diable, toujours prêt à récupérer quelques ouailles pour ses chaudrons infernaux, et il vaut mieux que l’on regarde autour de nous si un rocher ne va pas nous tomber sur le caillou ! Car un caillou contre un rocher, ça ne  fait pas le poids !

 

 

caroux,albine,calade,ent

Mais le fait de veiller à ce que le ciel ne nous tombe pas sur la tête, ne nous empêche pas d’admirer les merveilles qui nous entourent et qui se nichent parfois au ras du sol, comme ce magnifique lézard vert qui prend le soleil sur un confortable lit de feuilles mortes. Gibus et moi devons avoir des gènes de lézard vert, car c’est aussi une pratique qui nous est chère.

 

 

caroux,albine,calade,ent

D’ailleurs cette rencontre nous incite à faire derechef notre pause pique-nique-sieste sur le Plo de l’Aygue à 1050 mètres d’altitude. Nous sommes loin du brouhaha et de l’agitation de notre monde déboussolé où tous les signaux sont au rouge mais où les journaux télévisés de notre république se préoccupent de savoir quel sera le prénom d’un rejeton de la couronne d’Angleterre ! A la prochaine élection je voterai pour « Guignol ». Ayant refait le plein de polyphénols et de vitamine D, nous traversons le Plo de l’Aygue en vue de rejoindre la piste de Rocarel pour descendre vers la cascade d’Albine.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Le feuillage renaissant des hêtraies qui peuplent les dépressions du plateau est un émerveillement.  Quand l’homme saura reproduire le miracle de la photosynthèse qui est ici à l’œuvre et a donné à notre planète son atmosphère, nous disposerons d’une ressource énergétique inépuisable. C’est en  nous inspirant de la nature pas en la détruisant que nous nous sauverons.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Quel bonheur nous prenons à marcher ainsi en montagne où notre regard appréhende des horizons qui nous semblent infinis et où nous n’avons pour compagnie que les nuages, ces autres merveilleux voyageurs. 

 

 

caroux,albine,calade,ent

Puis nous commençons par entamer la descente par la piste de Rocarel réservée, d’après notre guide, aux randonneurs expérimentés.

 

 

 

 

caroux,albine,calade,ent

Et effectivement, expérimentés il faut l’être, car dans sa partie supérieure la piste suit le lit d’un torrent vertigineux.

 

caroux,albine,calade,ent 

Et nous sommes très heureux que les hêtres nous tendent leurs branches secourables pour nous assister au cours de notre descente.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Nous croisons un vénérable chêne pubescent qui partage, d’une certaine manière, le sort d’Atlas, condamné par Zeus à soutenir la voute céleste. Il retient, en effet, deux énormes rochers qui, sans lui, auraient obstrué le cours du torrent.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Après une bonne demi-heure de descente sportive, nous rejoignons la piste plus facile de la Pomarède qui nous amène au pied de la magnifique cascade d’Albine qui, avec ses 80 mètres de haut,  est la plus haute du Languedoc .

 

 

caroux,albine,calade,ent

Nous ne résistons pas au plaisir de rafraîchir et revigorer nos organismes, mis à rude épreuve par nos pérégrinations,  dans les eaux fraiches et bouillonnantes de l’Albine.

 

 

caroux,albine,calade,ent

Ayant refait le plein d’énergie grâce à ce bain de jouvence, l’ami Gibus se sent des ailes et s’amuse comme un jeune mouflon à franchir d’un saut le cours de l’Albine pour prendre le chemin du retour, tandis que votre serviteur le franchit moins glorieusement en s’y mouillant les pieds ! But nobody’s perfect !

 

 

Et maintenant  je vous invite à aller écouter ma dernière chanson "Je descendais la rivière" sur mon blog OLD NUT (cliquez sur le nom du blog)

Et si vous cherchez une idée de sortie pour votre prochain week-end consultez le magnifique blog d'Ornella (cliquez sur le mot "blog")

 

Texte & Photos Ulysse 

  

 

23:06 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : caroux, albine, calade, ent

Commentaires

Un bien beau reportage écrit avec beaucoup de poésie, et un soupçon d'humour . Si les torrents et l'albine vous gardent en bonne condition, ton blog est un bain de jouvence pour tes fidèles lecteurs . Je reviendrai le relire et m'abreuver d'air pur. Bon week end . Chinou. P.S ton ent est superbe . Chez nous ils sont en général plus petit et acceptent très volontiers de prendre la pause lorsque je veux les dessiner .

Écrit par : Chinou | 10/05/2015

Toujours un plaisir de te suivre en te lisant et en admirant tes belles photos !
C'est une rando que je me sens capable de faire, pour admirer ces paysages et cette belle cascade.
Merci pour le partage, en attendant, peut-être un jour, qui sait ?
Bon dimanche.

Écrit par : clara65 | 10/05/2015

Le bain dans la cascade se mérite. J'aime beaucoup marcher, c'est vrai que cela conserve mais ce chemin est trop escarpé pour moi, j'ai le vertige et n'aime pas crapahuter dans les rochers. Très jolie la photo du lézard. Belle semaine

Écrit par : Martine85 | 10/05/2015

En effet il faut du tendon de mouflon pour faire cette marche
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 10/05/2015

Et plouf ! clac clac clac (vos quenottes) car elle ne doit quand même pas être très chaude cette eau vive bouillonnante ! je vous imagine en sortir soit blanc-lavabo, soit rouge-écrevisse !
Bravo à Gibus, le Mouflon qui bondit de roche en roche jusqu'en bas ! bravo à toi pour essayer de faire tout pareil, mais je sais que tu es très modeste ...
C'est très beau, chaque image mériterait d'être commentée, j'adore tes articles et tes commentaires toujours si bien écrits et si humoristiques, bref ! c'est quand la prochaine escapade du Mouflon et du Photographe ?
A bientôt donc et je me retire au son de ta chanson.
Bon dimanche et bises à partager
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 10/05/2015

Bonjour Ulysse, il faut avoir la grande forme pour faire de telle randonnée, merci pour ce beau partage qui nous fait découvrir tellement de beaux endroits, c'est magnifique! Un bain bien mérité... Bise et bon dimanche dans la joie et la tendresse!

Écrit par : Maria-Lina | 10/05/2015

Un bain bien mérité.
Je me demande quel obstacle vous empêcherait tous les deux d'arriver
au but que vous vous êtes fixé.
Demain je vais goûter la température de la grande bleue...
Dehors c'est pratiquement l'été, mais l'eau a t elle eu le temps de tiédir ??

Écrit par : Françoise | 10/05/2015

Une belle foulée sur la dernière photo. L'instant figé est là. On regarde. Le faire c'est autre chose. J'apprécie beaucoup ces promenades en montagnes, virtuelles certes, mais on découvre...

Écrit par : tmor | 10/05/2015

La piste du Rocarel ! Elle ravive pour moi de merveilleux souvenirs.

Écrit par : bernard | 10/05/2015

Superbe mais physique, notre randonnée de mercredi dernier, mes mollets s'en souviennent encore !!
Heureusement notre petite baignade nous a détendu les muscles endoloris par la rude descente !!

Écrit par : GIBUS | 11/05/2015

quelle belle randonnée ... j'admire - bonne soiree

Écrit par : durgalola | 11/05/2015

Bonsoir Ulysse,
Pour ma part je dois me contenter de la cascade de Coo, bien moins haute mais non moins spectaculaire lorsque l'Amblève est grossie par les pluies ou le dégel!
J'admire votre courage à vous baigner dans ces eaux glacées!!!
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 11/05/2015

bonsoir Ulysse, tu prends de vrais bols d'air et des comprimés de jeunesse avec ces escalades où la sensation de liberte s'accroche à chaque branche! c'est super d'y entrainer les enfants aux bonheurs si simple du contact avec la nature, parce que si on admire mère nature, elle nous rend au centuple!

amities
Angie

Écrit par : Angie | 11/05/2015

Belle randonnée, superbes photos !
Excellente semaine Ulysse !

Écrit par : fontaine | 12/05/2015

CHINOU si les gens savaient que l'Albine est une source de jouvence il y aurait foule tous les jours

CLARA ces chemins sont sportifs mais quel bonheur ils procurent

MARTINE tu as raison les rochers ne sont pas les amis de nos articulations

HIL oui il faut du tendon de mouflon et un peu de jus de la treille pour entretenir l'audace

ANNICK nous ne sommes ni blanc lavabo ni rouge écrevisse (propos qui m'ont fait rire) mais nous sommes un peu raccourcis !!!

MARIA LINA se sont justement ces balades qui nous donnent la forme

FRANCOISE j'ai goûté à la grande bleue il ya dix jours avec mes petits loups et elle était bonne

TMOR oui dans la dernière photo le temps suspend son vol

BERNARD il n' y a pas de piste que tu n'aies empruntée l'ami !

GIBUS aurais tu pris un coup de vieux le jeunot ?

ANDREE nous aussi on s'est régalés

FRANS ce n'est pas du courage c'est du bonheur !

ANGIE tu as raison la nature nous rend au centuple l'affection que nous lui portons

FONTAINE les photos ne sont qu'un pâle reflet de la nature

Écrit par : Ulysse | 12/05/2015

Bonjour Ulysse,

Ah les Ents! De sacrés gardiens! On les voit à l’œuvre dans le seigneur des anneaux je crois.
Gibus tient le forme olympique! :)
Une Belle balade comme toujours que j'ai beaucoup apprécie
Merci Ulysse
A une prochaine fois
;)

Écrit par : Martine | 13/05/2015

Pour que Gibus se plaigne, c'est que ça devait effectivement être drôlement sportif cette randonnée. D'ailleurs, il suffit de regarder votre "crapahutage" sportif au milieu des rochers.
Mais, prendre un bain de jouvence qui a dû vous enlever 10 ans, a été votre récompense.
Quand je pense qu'hier, j'ai hésité à faire le tour du lac Pavin à la belle eau turquoise. Mais, une partie était quand même "costaud", enfin, selon moi. Nous avons croisé Tarzan dans les arbres à la recherche probablement de Jane. J'ai essayé de me faire passer pour Jane, mais quand il a dû apercevoir ma tronche, perché tout en haut d'un arbre, il a dû hausser les épaules. Il était dit une heure, nous en avons mis 2. Faut dire que j'ai beaucoup "bavassé" avec d'autres marcheurs et pris beaucoup de photos. D'ailleurs, à propos de photos, comment fais-tu Ulysse pour prendre des photos, tout en marchant, au milieu de tout ce fatras de rochers, dont l'équilibre parait bien instable ? J'ai pris en photo, tout comme toi, des mastodontes aussi énormes. Qui eût cru qu'on trouverait les mêmes paysages que dans le Caroux, hein !

Écrit par : Juliette | 13/05/2015

C'est très sportif comme randonnée. C'est merveilleux de se retrouver dans la nature avec ces pierres immenses, ces animaux et ces créatures imaginaires. Merci pour la découverte.

Écrit par : elisabeth | 13/05/2015

toujours un plaisir de suivre tes randos toniques !

Écrit par : les caphys | 13/05/2015

Oui ! Mais celle-ci c'est moi qui l'ai ouverte avec un ami il y a plus de 20 ans.

Écrit par : bernard | 13/05/2015

MARTINE oui les Ents ont été créés par Tolkien

JULIETTE tu m'as bien fait rire avec ton histoire de Tarzan et Jane Quant aux photos je règle mon appareil sur 800 iso et une haute vitesse ce qui me permet de photographier en courant après Gibus

ELISABETH il est certain que l'on croise rarement quelqu'un en de tels endroits

LES CAPHYS ça pour être toniques elles sont toniques comme votre esprit caustique !

BERNARD merci pour le superbe boulot ainsi accompli

BELLE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : ulysse | 14/05/2015

je ne me souviens plus si j'avais laissé un commentaire ou alors vu avec mon téléphone.
Le lézard, il est magnifique ..
et vous avez toujours la pêche, c'est génial !!!
bonne soirée

Écrit par : durgalola | 14/05/2015

Hello Dad. Magnifique as usual ! Grosses bises.

Écrit par : Eric | 15/05/2015

Bonjour,
Merci pour cette randonnée (hélas) virtuelle.
Ton texte et tes photos habilement entremêlés sont toujours un régal.
Bonne continuation !

Écrit par : Rafaël | 15/05/2015

ANDREEoui tu as laissé un commentaire et j'y ai répondu, merci d'être revenue

ERIC merci dear son de ton passage et de ton appréciation ....we will climb together towards the sky next summer !

RAFAEL les randos réelles sont aussi un régal

Écrit par : Ulysse | 15/05/2015

Bonsoir Ulysse,
Le sédentaire gratte-papiers que je suis est toujours impressionné par votre dynamisme !

Écrit par : eric | 17/05/2015

Eric ton jour viendra !

Écrit par : ulysse | 17/05/2015

Les commentaires sont fermés.