suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2015

A l'assaut du mont Baudille

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Aujourd’hui nous vous emmenons à l’assaut du Mont Baudille, qui dans certains ouvrages est dénommé Pic Baudille. Certes le sommet en est un peu pointu, mais il ne faut rien exagérer, il n’a rien à voir avec le pic du Midi car son altitude reste modeste – 848 m – et le chemin qui mène au sommet est des plus confortables, sauf peut être les derniers cent mètres un peu rocailleux !

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Paradoxalement c’est le sentier d’approche qui nous pose le plus de problèmes, car nous avons décidé pour pimenter notre expédition de remonter le cours d’un torrent qui malheureusement se trouve à sec. Je dis malheureusement , même si cette situation facilite notre progression, car c’est le résultat de la sécheresse estivale qui frappe notre région et qui devient un peu plus sévère chaque année. C’est sans aucun doute la conséquence du réchauffement climatique en cours et ce ne sont pas les violents épisodes cévenols qui se produisent en automne qui réduiront le déficit hydraulique. Car l’eau qui dévale sur les sols secs et durcis - et de plus en plus recouverts d’asphalte - n’y pénètre pas et envahit parfois les habitations avant de partir dans la mer.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous sommes le 1er novembre et le temps est étonnamment clément. Seule la frondaison coloré des arbres à feuillage caduc nous rappelle que nous sommes au cœur de l’automne.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous abordons enfin le chemin qui monte au sommet du Mont Baudille. Ses falaises d’un blanc immaculé sont constituées de roches sédimentaires laissées par l’ancêtre de la mer Méditerranée qui s’étendait jusqu’ici il y 100 millions d’années. Le sommet est orné d’une antenne de télécommunications, ce qui ne m’enchante guère car je préfère les montagnes vierges de toute « scorie » humaine. Mais, étant utilisateur d’un mobile, j’admets que ces antennes sont un « mal » nécessaire, comme le sont les éoliennes, les barrages, les centrales solaires si l’on veut pouvoir utiliser les ordinateurs, télés et appareils ménagers dont nous sommes tous équipés. Au demeurant je suis d’autant plus favorable au développement des modes de production d’énergie renouvelables qu’elles pourront peut être un jour nous permettre de fermer nos polluantes centrales au charbon et nos dangereuses centrales nucléaires. Entre deux maux il faut savoir choisir le moindre !

 

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Du sommet la vue s’étend vers l’Est jusqu’à la dent de requin du Pic Saint Loup, sommet emblématique des Montpelliérains.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous nous dirigeons vers le plateau du causse dont le mont Baudille est le point terminal. Les buis l’on envahit depuis que les moutons n’y viennent plus. Peu à peu, avec la disparition de l’élevage ovin, les paysages se ferment et la diversité végétale s’appauvrit. Si les randonneurs n’y venaient plus la végétation aurait vite fait d’envahir les chemins.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Nous croisons un pénitent gris venu méditer en ce lieu sauvage. Nous passons en silence soucieux de ne pas troubler sa méditation.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Puis nous contournons le Pioch Fario en vue de redescendre dans la plaine. Au loin nous apercevons les falaises qui dominent l’admirable village de Saint Guilhem le Désert qu’il ne faut pas manquer de visiter si vous passez dans la région.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

De retour dans la plaine, nous traversons des vignobles illuminés par les rayons du soleil qui entame sa chute vers l’horizon. Qu’il se méfie car il pourrait bien s’embrocher sur le sommet du Vissou qui se découpe dans le lointain et qui pour le coup a vraiment une allure de Pic !

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Quand on voit la beauté incendiaire de ces vignes, on ne s’étonne pas que le nectar qu’elle produit réchauffe notre cœur et enflamme notre esprit.

 

baudille,saint guilhem le désert,vigne,vissou

Et nous voici revenus à notre point de départ, ayant fait le plein d’air pur, d’espace, de lumière et de beauté. Heureux et privilégiés hommes que nous sommes !

 

*******

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont les trois dernières "Gaïa Blues" "Un monde meilleur" et "J'aimais" sont consacrées à l'état alarmant de notre chère planète et sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play....

 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

 Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

De biens belles photos. Le point de vue depuis le sommet vaut vraiment les derniers mètres rocailleux qui pour moi seraient très difficile à monter. Je n'ai pas le pied montagnard, j'ai le vertige. Je marche beaucoup, monter ne me gêne pas mais sur des sentiers. D'ailleurs avec mon vertige je préfère la montée à la descente. Merci pour ce très beau reportage. Bon week-end

Écrit par : Martine 85 | 05/12/2015

Ah oui alors, çà c'est bien vrai que vous êtes des privilégiés ! quels beaux paysages ... et ces feuilles de vignes d'un si beau rouge.
Une belle randonnée et de très belles photos, bravo et merci à toi Ulysse.
Merci pour ce partage ...
Gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 05/12/2015

Impressionnante silhouette !

Écrit par : tmor | 05/12/2015

Les photos sont toujours aussi belles, et le récit toujours aussi plaisant à lire. Mais si je peux me permettre une suggestion, il serait bon (pour la nullité géographique que je suis) de rajouter une carte, un petit bout de carte, afin de savoir où nous sommes.
D'autant que la semaine dernière j'étais à Sainte Baudille de la Tour, et me voilà toute perturbée car rien ne se ressemble ! :)

Écrit par : Pastelle | 05/12/2015

Merci pour cette belle balade avec tes photos.
Ton pénitent ressemble à un fantôme ...
Ah, que j'aimerais encore pouvoir grimper !
Bon dimanche, sans oublier d'aller voter ...
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 06/12/2015

Martine 85il est vrai que le vertige est un sacré handicap aussi je suis heureux de te faire virtuellement grimper sur les sommets

Annick chaque jour je me dis que je fais partie des humains les plus heureux de la planète

Tmor impressionnante certes mais tout à fait pacifique !

Pastelle je retiens ton excellente suggestion je mettrai une carte à partir de ma prochaine note

Dom ne regrette rien je grimpe pour toi !

Bonne semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 06/12/2015

Il va justement être grand temps de faire des réserves de cette eau qui part à la mer, grand temps que chaque maison possède son réservoir d'eau de pluie enterré dans le jardin
grand temps de faire de l'eau notre bien le plus précieux au lieu de la gaspiller et de ne pas savoir s'en servir
bon lundi bises

Écrit par : framboise à Pornic | 07/12/2015

Une fois de plus, Ulysse, quelle magnifique randonnée. Les couleurs chaudes des vignes sont de toute beauté ainsi que la vue sur ces paysages. Un grand merci, c'est un très beau partage.
Amitiés

Écrit par : Denise | 07/12/2015

Effectivement le manque d'eau devient dramatique, il suffit de regarder les ruisseaux dont le niveau baisse chaque année.

Écrit par : bernard | 07/12/2015

Le pénitent gris est vraiment surprenant et la balade toujours aussi belle

Écrit par : gazou | 08/12/2015

Il me semble que c'est le mont baudille que nous apercevons depuis la terrasse de l'auberge campagnarde du Salagou. Jamais allée en excursion mais.....un jour peut être.

Écrit par : Chinou | 08/12/2015

Bonjour Ulysse,
Comme tu dis: la vue des éoliennes ne m'enchante pas plus que ça, mais c'est toujours mieux que de se retrouver un jour avec un Fukushima-bis...
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 08/12/2015

Je te suis avec joie sur tes chemins riches en couleurs et en poésie cher Ulysse

Curieux ce pénitent
Et quelle somptuosité que les vignes rouges!
Merci pour la balade

;)

Écrit par : Martine | 08/12/2015

Framboise pour moi c'est déjà fait j'ai trois citernes de 300l chacune dans mon jardin

Denise la vigne est une plante magique car elle réjouit nos yeux et notre gosier

Bernard les hêtres et les chênes blancs vont souffrir dans notre région

Gazou oui ce pénitent est impressionnant

Chinou oui on doit l'apercevoir de cette excellente auberge où je suis également allé

Frans oui entre deux maux....

Martine j'aime suivre aussi tes chemins poétiques

Bonne fin de semaine

Écrit par : Ulysse | 08/12/2015

Quel point de vue ! Et les parfums, celui des buis notamment, ils doivent embaumer l'air... Que de cadeaux ! Merci une fois de plus pour la balade, on s'oxygène l'esprit, ce qui n'est pas rien ! Belle soirée Ulysse, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 09/12/2015

Certes, ce n'est pas le Pic du Midi mais c'est bien beau quand même ! et c'est une balade à ma portée, dommage que ce soit un peu loin !
Tes photos sont comme d'habitude, merveilleuses.
Amitié

Écrit par : clara65 | 10/12/2015

Avec un guide comme Gibus, je suis sûre que nous serions toutes capables de vous suivre. Bon, d'accord, pas partout.
Comme tu dis, notre monde sans bêtes, sans ovins, sans vaches, sans paysans pour entretenir nos vastes territoires, retournerait vite fait à l'état sauvage. Quand je vais chez ma mère, dans le nivernais, je me pose les mêmes questions en voyant la nature envahir les maisons abandonnées. Qu'en sera t-il de ces champs dans 50 ans, de ces maisons ? Bon, il est vrai que j'ai commencé à voir des champs de panneaux solaires. Oui, à côté de Decize, dans la Nièvre, il y a un immense, immense champ de panneaux. C'est moche.
De l'eau, on peut vous en donner un chouiä, nous les auvergnats avec tous nos lacs. Du vin, heu, l'est pas trop fameux, quoique, j'aime bien le Boudes.

Écrit par : julie | 11/12/2015

Bon week end, au repos ... ou pas !
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 12/12/2015

Je suis allée pas loin en octobre 2013. On a fait une belle balade de presque 2 h dans le coin pour voir St Guilhem le Désert de tout là haut. C'est un endroit sauvage. Merci beaucoup pour les photos. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 14/12/2015

Plumes d'Ange chez vous aussi on s'oxygène l'esprit !

Clara mon plaisir est de faire découvrir à mes lecteurs des endroits où ils ne peuvent aller

Julie ne sois pas sévère avec les panneaux solaires ça poule moins qu'une centrale au charbon et c'est moins dangereux qu'une centrale nucléaire quant aux vins d'Auvergne j'en ai bu d'excellents des Boudes mais aussi s-des saint Pourçain !

Dom jamais de repos pour moi , il y aura le cimetière pour ça !

Elisabeth Saint Guilhem est une merveille , tu as du monter à notre Dame du Lieu plaisant je pense !

Écrit par : Ulysse | 14/12/2015

Les commentaires sont fermés.