suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2016

Le jour où le Caroux était une île.....

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

A force d’arpenter le massif du Caroux depuis une dizaine d’années, certains de mes lecteurs pourraient penser que je n’ai plus rien à y découvrir et que je vais finir par m’en lasser. C’est aussi parfois ce que je me dis, mais cet étonnant massif s’évertue à chaque sortie à me surprendre. Il en a été une nouvelle fois ainsi aujourd’hui. Parti aux aurores, j’en commence l’ascension sous un ciel maussade, par l’un de ces antiques chemins bâtis par les anciens, pour lesquels j’ai à chaque fois une pensée reconnaissante.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Je passe devant une ancienne ferme à laquelle le brouillard confère un caractère fantasmagorique. Désertée par les hommes, elle est probablement devenue le refuge des lutins, trolls, elfes, farfadets, sylphes et fées, tous ces membres du « petit peuple » qui hante les châtaigneraies, autrefois exploitées par l’homme. Vous pensez que je galèje, que j’affabule, mais comment expliquez vous qu’il n’y ait plus de châtaignes à terre, sinon qu’elles ont servi de festin à tout ce petit monde.

 

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Arrivé à 800 mètres d’altitude, je sors du brouillard d’où émergent les aiguilles et éperons rocheux dont est hérissé le plateau sommital.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Je rends visite, comme à chaque fois que je passe dans ce secteur, à ce frêle arbuste, né d’une graine apportée par le vent ou un oiseau et qui pousse au dessus de l’abime. Sa vaillance et sa résistance au vent, à la canicule, au gel, à la neige me rend admiratif. Il ne doit pas regretter d’être né en un lieu aussi périlleux car il jouit, pour l’heure, d’un somptueux spectacle sur la mer de nuages qui entourent le Caroux.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Cette mer forme des baies où je m’attends à voir, d’un moment à l’autre, un voilier prendre le large.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Sans doute fasciné par ce spectacle inhabituel, un arbuste, probablement de la même famille que mon petit « protégé », semble tendre ses deux branches torturées au dessus des rochers pour mieux l’admirer .

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

J’ai l’impression d’être dans un avion volant au dessus des nuages et cette sensation me fait penser à la magnifique chanson de Charlélie Couture « Comme un avion sans aile ».

 

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Je poursuis ma progression vers le cœur du plateau sommital et la nature – qui est toujours d’une générosité extrême à l’égard de ceux qui l’aiment et la respectent - m’offre le spectacle d’un groupe de mouflons qui gambadent sur les rochers situés en amont. Contrairement à leur habitude, ils ne semblent pas effrayés par ma présence. Mais ils sont encore jeunes et n’ont pas encore pris conscience que nous sommes le plus impitoyable des prédateurs, le seul qui tue pour le plaisir.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Ils me font une démonstration de leur agilité, ce qui me rend un brin jaloux, mais je me console en me disant que je suis gâté par la vie de pouvoir accéder à de tels lieux et contempler les beautés de la nature quand tant de mes congénères en sont privés.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Je m’installe pour pique-niquer en face d’une île rocheuse qui émerge de la mer de nuages.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Et je déguste mon frugal repas en contemplant le ballet des nuages qui tourbillonnent autour de cette île, aspirés par les courants créés par le réchauffement de la roche.

 

 caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

A part quelques grands corbeaux qui passent au dessus de ma tête en poussant leurs chants gutturaux, je suis seul. Sans doute que le temps maussade a dissuadé les randonneurs de partir à l’assaut du Caroux. Après une courte sieste où je me sens un peu comme Robinson sur son île déserte, je me décide à contrecoeur à redescendre vers la grisaille qui règne en contrebas.

 

 caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Le brouillard devient plus épais mais heureusement les cairns me permettent de repérer plus facilement le chemin. Leur présence réconforte le pèlerin solitaire ; ils nous tendent en quelque sorte les mains secourables de ceux qui les ont édifiés .

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Après avoir dévalé quelques pierriers et traversé sans encombre le torrent de l’Albine, ce qui peut être problématique quand il y a de gros orages, je rejoins la partie plus confortable du parcours.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

La mousse qui recouvre pierres et arbres nous révèle que le soleil s’aventure rarement en ces lieux, du fait de la densité des frondaisons.

 

caroux,brouillard,consumérisme,châtaignier,mouflon

Mais il fut un temps où les hommes vivaient ici, travaillant une terre ingrate et élevant quelques moutons. Leur vie était rude mais pas dépourvue de moments de bonheurs, car ils étaient libres et leurs satisfactions étaient, la plupart du temps, à la hauteur de leurs attentes. Nous, hommes « modernes » sommes souvent insatisfaits, déprimés voire malheureux, car le monde dans lequel nous vivons s’ingénie à faire naître de la frustration dans nos esprits consuméristes et tourmentés.

 

 ******

Celles et ceux d'entre vous qui ont une progéniture ont, sans aucun doute, pendant la prime enfance de leurs rejetons, été assaillis de question toutes plus embarrassantes les unes que les autres, qui ont vite appris à nos jeunes têtes brunes et blondes que les adultes, en fait, ne savent pas grand chose et sont loin d'être exemplaires ! J'ai fait une chanson intitulée "Dis papa pourquoi?" tirée de ma propre expérience que mes petits enfants Emilie (12ans ) et Romain (10 ans ) ont bien voulu chanter....Je vous invite à l'écouter sur mon blog

PIQUESEL

Si vous l'appréciez je vous invite à aller écouter mes autres chansons diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur mon blog

OLD NUT

Vous pouvez aussi en écouter ou télécharger certaines sur

DEEZER

(ou Itunes, Spotify, Google play, Amazon....)

 

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

Texte & Photos Ulysse

  

Commentaires

Cher Ulysse,

La Nature est ainsi faite qu'elle n'est jamais la même. Ces lieux que tu parcours maintes et maintes fois, que tu partages ensuite avec tes magnifiques billets, pour ma part, je ne m'en lasse pas.
Merci et douce journée à toi
;)

Écrit par : Martine | 08/02/2016

J'ai lu le récit de cette montée au Caroux avec plaisir comme d'habitude. Les photos en haut des cimes émergeant de la brume sont superbes. Il y a certains lieux qu'on aime dont on ne se lasse pas. A chaque fois ils sont différents en fonction du temps, du moment de la journée, de la lumière, des rencontres que l'on y fait. Belle semaine

Écrit par : Martine 85 | 08/02/2016

Encore un bien belle balade en ta compagnie !
Quelle chance de côtoyer les mouflons et le pays des elfes, qui est un monde que j'aime.
C'est vrai que, tout là-haut, on a d'impression d'être sur un océan ... de nuages.
Je te souhaite un bon début de semaine,
dans la tempête et avant que le courant ne parte encore ...
Avec des bisoux qui s'envolent.

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 08/02/2016

Bonjour Ulysse ,
Merci pour votre appréciation sur votre hommage et les mouflons du cousin Claude !
j' ai adoré votre histoire au dessus de la mer de nuages..j' ai même aperçu sur une vue, avec un peu d'imagination , c'est flagrant deux monstres... on se croirait sur le loch ness ou deux Nessie a l' épine dorsale bien crénelée , voguait sereinement ..
je n' ai pas eu la deuxième photo des mouflons, elle était coupée..caprice de l' informatique !
j' ai râlé..rrrrr!!mais je réessayerai ..
Bonne semaine, Ulysse ..
Pat

Écrit par : pat | 08/02/2016

Très beau récit, si ce n'était pas l'hiver j'aurai bien "piqué" une tête dans ces flots cotonneux et flotter entre deux nuages pour observer de plus près les mouflons. Merci pour les photos qui sont piquées. Cordialement.claude

Écrit par : claude | 08/02/2016

Superbe ce tapis de brume, on aurait presque envie de tater du pied pour voir si c'est dur.

Écrit par : tmor | 08/02/2016

Le coin est très joli, mais tu n'iras pas t'y perdre
Bon lundi Ulysse

Écrit par : H-IL | 08/02/2016

Somptueuses photos !!! Cette île japonisante est un vrai cadeau pour une âme en balade,la rencontre avec les mouflons est la cerise sur le gâteau !!! Merci Ulysse pour ce merveilleux voyage, belle journée. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 08/02/2016

Bonjour Ulysse,

Je me régale à chaque fois que tu fais une sortie, avec tes magnifiques photos et textes avec toujours autant d'humour lors de tes belles balades. On sent à travers tes écrits ta passion pour cette belle nature mais aussi, toute ton humilité d'être dans ces endroits merveilleux.

Ça fait bien longtemps que je n'ait pas vu cette mer de nuages, tu as raison Ulysse on s'attend presque à voir apparaître un voilier, il faudra qu'un jour j'aille faire un tour avec mes amis au dessus des nuages.

Je suis d'accord avec ce que tu viens d'écrire ci-dessous, certains ont tout ce qu'on peut désirer mais, ce sont des éternels insatisfaits, jamais contents, toujours en train de se plaindre, c'est bien dommage. Je me contente de ce que je possède et suis reconnaissante de pouvoir aller ou je veux, de faire de belles balades, à la montagne ou à la mer.
Certaines personnes aimeraient beaucoup être à notre place...

Nous, hommes « modernes » sommes souvent insatisfaits, déprimés voire malheureux, car le monde dans lequel nous vivons s’ingénie à faire naître de la frustration dans nos esprits consuméristes et tourmentés.

Je te souhaite une bonne semaine Ulysse, continue à nous faire vivre tes randonnées au travers de tes notes, je suis toujours heureuse de te lire.

A bientôt pour d'autres aventures.

Écrit par : Ornella | 08/02/2016

Encore un moment de bonheur que tu as vécu en homme libre. Je suis heureux de pouvoir participer a ta joie à tes reves.
A bientot pour d'autres récits.

Écrit par : papytonvelo | 08/02/2016

"je vais finir par m’en lasser..."
oh que non....
surtout pas......
trop beau....
allez en avant !!

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 08/02/2016

Bonjour Ulysse,
Voilà encore une belle rencontre sur cette montagne-île. Ca me fait rêver, moi qui dois souvent me contenter de gambader dans le brouillard, humidité des fagnes et du "pays de l'eau" obligent...
Mais je ne me plains pas car chaque paysage et chaque météo ont leur charme :-)
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 08/02/2016

J'ai cru qu'au fil de ta journée passée là-haut le soleil allait se montrer. Eh non... Tes photos sont magnifiques et le lieu désertique..... Tu sais bien que les hommes autrefois vivaient en contact direct avec la nature et y puisaient tout ce dont ils avaient besoin (d'ailleurs tu viens y puiser du bonheur toi-même). Aujourd'hui, nous ne connaissons plus ce bonheur ou seulement ceux qui peuvent aller dans ces lieux. Les autres ont toute la journée les yeux rivés sur leurs écrans, enfermés ou non dans des bureaux, ou dans leur logement. Alors comment veux-tu qu'ils soient en contact avec la nature ? Merci pour cette belle balade et bonne semaine.

Écrit par : elisabeth | 08/02/2016

Étonnantes images où l'imaginaire troque les nuages pour un nouvel Océan sur lequel nous pourrions embarquer vers ce monde meilleur, bien dommage que les rêves ne puissent apporter des réponses concrètes aux problèmes du monde présent qui auraient pu être évités si les hommes n'avaient pas pris un malin plaisir à les enfanter par ignorance, par boulimie de l'absurde jusqu'à s'enliser dans leur propres fantasmes, mais rien n'est perdu car heureusement il y en a encore qui comme vous, construisent les cairns de l'espoir qui guideront nos enfants et nos petits enfants, Émilie a 12 ans, elle semble déjà avoir compris tout ça, c'est rassurant et laisse ouvert l'horizon de l'espérance. J'aime beaucoup votre petite phrase :
"les cairns me permettent de repérer plus facilement le chemin. Leur présence réconforte le pèlerin solitaire ; ils nous tendent en quelque sorte les mains secourables de ceux qui les ont édifiés."
Encore une belle note à votre actif Ulysse et qui continue de m'émouvoir comme m'ont émue vos deux voix sur les cordes de votre guitare. Merci pour ce regard positif sur l'avenir.

Écrit par : monique | 08/02/2016

Martine et martine 85 vous avez raison chaque année il y 365 caroux différents ....

Dom j'espère que l'océan n'a pas transformé ton village en île !

Pat effectivement après avoir lu votre commentaire j'ai aussi aperçu les deux monstres émergeant des nuages ! Désolé pour la photo manquante cela se produit parfois

Claude mieux vaut ne pas piquer une tête dans ces nuages sous peine de faire une chute de 800 mètres !

Tmor certes mais mieux vaut se retenir !

HIl c'est sûr qu'il faut connaitre les lieux !

Brigitte ton allusion aux estampes japonaises est pertinente , j'avais aussi ce sentiment sur les lieux

Frans oui chaque lieu a ses charmes et ta région n'en manque pas

Elisabeth beaucoup d'entre nous hélas n'ont pas la liberté dont je jouis et c'est mon bonheur de leur ouvrir une petite fenêtre sur les beautés de ma région

Monique je peux grâce à mes pérégrinations montagnardes vivre quelques instants dans un monde meilleur , hélas nombreux sont ceux qui ne peuvent pas vivre de tels moments et c'est un bonheur pour moi de partager les miens en espérant leur rappeler que le bonheur traine plutôt au bord des chemins que dans les zones commerciales. Merci pour le compliment sur la chanson "Un monde meilleur" vous vous doutez du bonheur que j'ai à chanter avec ma petit fille .

Belle semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 08/02/2016

On ne se lasse jamais des coins que l'on aime et on y trouve toujours quelque chose de nouveau.
J'aime la mer de nuages que j'ai pu admirer plusieurs fois également, depuis quelques sommets.
Et j'admire aussi la végétation qui s'installe dans des lieux plus qu'insolites et inconfortables.
Je vais aller t'écouter à présent avec ta petite fille.
Bonne soirée et à très bientôt pour une autre balade.

Écrit par : clara65 | 08/02/2016

Très belles photos accompagnées d'une narration qui vous met les chaussures de rando en émoi

Écrit par : Yves | 08/02/2016

Coucou le petit arbre d'Ulysse, et oui, je commence à bien le reconnaître ainsi que ce chemin.
Que oui que tu es un grand veinard de voir un tel paysage, de marcher "dedans", seul, juste avec le vent, la nature, les animaux, cette mer de nuages ... bon, plonge pas cette fois, tu promets hein ? c'est pas une vraie mer, non non, attend le retour de copain Gybus pour plonger tous les deux dans les lacs glacés d'un si beau bleu ...
Je profite toujours avec bonheur de tes photos, moi par contre je plonge directement dedans et avec délice.
Merci Ulysse et gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 08/02/2016

Ah qu'il est doux le Caroux ! Le brouillard lui va bien. Tu as raison d'évoquer une île. Merci pour le partage.
Mais te balader tout seul, est ce bien raisonnable ??

Écrit par : Françoise | 08/02/2016

Bonsoir Ulysse, ta randonnée est magnifique et j'aime beaucoup la mer de brouillard. J'ai connu cela pendant des années où nous faisions de belles balades en montagne. C'est fabuleux d'être au-dessus des nuages et de pique-niquer au soleil. Que du bonheur.
Merci de tes magnifiques photos.
Mes amitiés.

Écrit par : Denise | 08/02/2016

Ton coté "Robinson" est un enchantement.

Écrit par : Loqman | 09/02/2016

belle expression pour une mer de nuages... j'aime ces chemins empierrés.. comme la marque du temps. bonne journée

Écrit par : photodilettante | 09/02/2016

Je suis bien d'accord avec toi: le Caroux on ne s'en lasse pas, ni de lui, ni des autres massifs. Hier belle rando au dessus de Rodomouls avec vue sur le Canigou enneigé, l'étang de Bages et....la mer. De l'autre côté, la "femme couchée" le tout......sous le soleil et en manches courtes. Que demander de mieux ! Elle est pas belle la vie ?

Écrit par : Chinou | 09/02/2016

Superbes photos et très belle description de cette randonnée
Bravo
Douce journée
@+
timilo

Écrit par : timilo | 10/02/2016

Magnifique randonnée, une atmosphère qui incite vraiment à la découverte .

Écrit par : jazzy57 | 10/02/2016

Merci pour cette magnifique randonnée. J'ai adoré les images et les mots. :)
Douce et belle journée Ulysse.
Merci à AnnickAmiens pour la fenêtre ouverte sur ton espace.

Écrit par : Quichottine | 10/02/2016

Que ces paysages sont beaux ! Je n'ai vu qu'une seule fois une telle mer de nuages. C'était au sommet du Sancy. C'était fabuleux d'avoir la mer sous ses pieds. Et, je t'avouerai que voir la mer en Auvergne, c'est jouissif.
Par contre, quand on redescend dans le brouillard, pas très marrant.
Je m'en vas aller écouter ta chanson.

Écrit par : Julie | 10/02/2016

Je découvre votre blog, hors partie musique, ici, voyage tourisme éclairé.
Pour le rythme de parution, une fois par semaine?
Ou alors selon arrivage?
Et un texte généreux. Je dois pouvoir m'y faire. A vérifier sur la durée.

Et ton texte s'écoule comme un fleuve tranquile, mais tu dois aussi avoir des fulgurances.
Moi, quand j'ai un truc épineux à aborder, je sous traite à mes deux amis anglais, Paul & Mike!

Ami-Calmant. Yann.

Écrit par : yannn | 10/02/2016

Salut Claude
Une mer que je découvre grâce a de superbes photos
Le torrent d'albine endroit magnifique .
Souvenir d'un pique-nique mémorable au printemps avec les amis au (Pas du rat ) prêt de la baraque de Caylus après avoir découvert le passage de la Vire de la Roque Rouge
Bonne semaine Jean-marie Anne-marie

Écrit par : Jean-marie | 10/02/2016

Clara oui on ne se lasse pas des choses que l'on aime car elles nous apportent chaque fois qu'on les rencontre quelque chose de nouveau

Yves mes chaussures de rando aussi sont souvent en émoi !

Annick oui je suis un grand veinard d'avoir le Caroux comme terrain de jeu mais veinard je suis aussi d'avoir des lectrices comme toi pleine d'humour

Françoise la vie sans risque c'est un plat sans sel !

Denise je suis heureux que ma note te rappelle de beaux souvenirs

Loqman je suis un Robinson du dimanche !

Photodilettante pour moi aussi ces chemins caladés sont un enchantement

Chinou quel bonheur de voir le Canigou enneigé ce grand seigneur catalan !

Timilo les photos ne sont qu'un pâle reflet du paysage

Jazzy 57 chaque rando pour moi est une aventure

Quichottine que serait notre vie sans mots pour s'en souvenir

Julie le jour où j'ai gravi le Sancy il faisait grand beau mais avec une mer de nuages le site doit être également splendide

Yann oui j'ai un rythme hebdomadaire mais il m'arrive de flemmarder et de ressortir mes archives Quant aux fulgurances je pousse effectivement de temps en temps un coup de gueule sur la façon dont les humains traitent la nature

Jean Marie & Anne Marie oui ces parcours sont splendides et les pas de marc y résonnent encore

BELLE SEMAINE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : ulysse | 10/02/2016

Merci pour cette superbe randonnée, j'y étais en pensée !!!
Il y a certains lieux on y revient toujours. Nous sommes comblés par la beauté qu'ils dégagent. Que demander de plus à la vie ?

Écrit par : Pâques | 10/02/2016

Bonjour ami Ulysse,
Tu ne peux pas te lasser du Caroux car tu es notre lien avec ces endroits parcourus pendant des années avec tellement de plaisir et bons souvenirs. Albine fut un très bon moment.
On a l'impression de t'accompagner sur ces sentiers !
A bientôt !

Écrit par : Eric | 17/02/2016

Marcelle tu as raison moi je ne demande rien de plus à la vie

Eric jà chaque fois que je vais dans le caroux je pense aux moments que l'on y a passé ensemble

Bonne fin de semaine

Écrit par : ulysse | 17/02/2016

Les commentaires sont fermés.