suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/02/2016

Randos en raquettes dans le Queyras : 1 – Le refuge de la Blanche (2500mètres)

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous voici partis, mon épouse et moi ainsi qu’un couple d’amis, pour une semaine de randos en raquettes dans le Queyras. Nous nous installons au gîte-auberge de la Vie Sauvage, situé dans le hameau de Prats-Hauts, non loin de Ville Vieille. Cet établissement, excellemment géré par Claudine et Marc Laurans, organise et encadre de multiples activités hivernales et estivales. Je vous recommande vivement cette adresse pour la chaleur de l’accueil, l’excellence et la générosité de la cuisine, la qualité de l’organisation et la beauté de l’environnement.

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Notre premier jour de séjour étant un dimanche, nous avons quartier libre et nous décidons donc de nous dérouiller les gambettes en nous rendant au refuge de la Blanche (2500mètres), sage précaution en prévision de la semaine de randos raquettes que nous avons réservée avec un guide de montagne. Nous partons de Saint Véran, plus haute commune d’Europe (2040 mètres) classée, à juste titre, parmi les plus beaux villages de France.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Le charme de Saint Veran doit beaucoup aux nombreuses fontaines en bois alimentées par des sources, que l’on découvre au hasard des places et des rues. J’imagine que le paradis est à cette image, sauf que j’espère que les fontaines y sont alimentées par les vignes du « Seigneur » et non par des sources de montagne !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichtiqueyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

 

 

 

 

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

Pittoresques aussi sont les nombreux cadrans solaires peints et imagés qui ornent les murs des chalets.

 

 

 

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

De même que les antiques chalets en bois de mélèzes aux toits couverts de lauzes, situés dans une environnement montagnard exceptionnel. Il est réconfortant de visiter un village dont les habitants veillent à ce que leur habitat soit en harmonie avec la beauté de l’environnement, au contraire des ces villages du Languedoc, d’où je viens, qui – à de rares exceptions près - sont défigurés par de hideux murs en parpaings bruts qui entourent les maisons.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Bien que nous soyons au cœur de l’hiver, la neige n’est pas très abondante mais néanmoins suffisante pour que nous puissions nous rendre en raquettes au refuge de la Blanche, situé à neuf kilomètres du village et à 2500 mètres d’altitude. Une belle virée en perspective !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous remontons une vallée d’origine glaciaire où coule le torrent de l’Aigue Blanche, dominée par une impressionnante chaine de montagnes dont les sommets, aujourd’hui masqués par le brouillard, oscillent autour des 3000 mètres.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

En approchant du fond du cirque glaciaire nous découvrons la chapelle N.D. de Clausis juchée sur un promontoire dont l’ascension sollicite nos ventricules. La montagne a de commun avec l’amour qu’elle accélère notre pouls et nous fait haleter, mais à sa différence elle ne nous brise jamais le cœur ! La Tête de Toillies (3175 mètres) domine les lieux de sa masse imposante.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Ayant grimpé sur le promontoire, un vaste plateau enneigé s’offre à nos raquettes, mais notre progression est un brin ralentie par une vive bise qui dévale des sommets et nous oblige à courber l’échine.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Il nous reste un dernier ressac rocheux à franchir avant d’apercevoir le refuge. La fatigue commence à se faire sentir mais la perspective d’un repas montagnard concocté par François, gardien du refuge, nous donne des (petites !) ailes !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Le temps en montagne est imprévisible car souvent les sommets séparent des zones climatiques très différentes. Nous en faisons ici l’expérience, les sommets marquant la frontière avec l’Italie. Or les pentes italiennes descendent vers la plaine du Pô où l’évaporation est importante. Cette humidité se condense en altitude donnant naissance à de nombreux nuages que le vent pousse de temps à autre sur notre territoire . Les nuages ces merveilleux voyageurs se soucient comme d’une guigne des frontières !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Mais le ciel se découvre aussi vite qu’il s’est chargé et nous découvrons bientôt le refuge installé sur un promontoire au bord d’un lac pour l’heure gelé et recouvert de neige.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Ayant déchaussé les raquettes, nous prenons, en guise d’apéritif, un excellent vin chaud qui ramène notre température interne, abaissée par la bise glaciale, à son niveau normal !  

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Puis nous nous régalons du divin « frichti » du père François dont on parle dans toutes les vallées du Queyras, accompagné, ça va de soi, d’un bon « rouquin «  que je ne peux vous montrer sous peine d’être accusé par notre ministre de la Santé d’incitation à la débauche. Le vin, ce divin breuvage multimillénaire célébré par la Bible et les dieux de l’Olympe, est devenu chez nous un produit diabolique que nos dirigeants n’osent même plus boire quand les barbus du moyen-orient leur rendent visite !

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

 

Bien que nous aimerions prolonger notre séjour dans le douillet cocon de ce convivial refuge, l’heure tourne et il nous faut repartir. Ah ! quelle galère, quand on a la panse bien remplie, de se plier en deux pour chausser et ajuster les raquettes !

 

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous sommes tentés un instant de faire du traineau-stop mais notre sens de l’honneur reprend vite le dessus et nous entamons la descente.

 

queyras,saint véran,cadran solaire,raquettes,vin chaud,frichti

Nous sommes redescendus juste à temps car le soleil entame sa descente derrière la formidable muraille de montagnes et une ombre glaciale envahit la vallée qui nous pousse à presser le pas. Revenus à « la vie sauvage » un second vin chaud n’est pas de trop pour calmer les frissons qui ont commencé à nous envahir et nous réconforter après environ 20 kilomètres en raquettes agrémentés de 500 mètres de dénivelé ! Pas mal "is not it " pour des "seniors" !

  

A suivre……

 

*****

Si vous appréciez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons dont je viens de poster trois nouvelles : "T'es trader" "Monsieur Jésus"  et  "Ado-blues" sur le site musical:

 DEEZER (Cliquez sur le nom du site pour y accéder)

(De nombreuses autres chansons sont postées également sur DEEZER sous le nom de OLD NUT)

 

Vous pouvez également écouter mes chansons (sauf les nouvelles ) sur mon blog :

OLD NUT (en accès libre )

 

Texte & Photos Ulysse  

 

Commentaires

Bien qu'elles le soient toutes, la dernière image est d'une SPLEN DEUR !!!!
Rien que "revenir avec le couchant" en est une, quel que soit l'endroit !

J'adore cet abreuvoir en bois, un pur bijou fait main !

Nous avons également ici des cadrans solaires accrochés aux demeures, représentant des scènes de mer ou de jolis bateaux ....

Ta photo sur le toit de lauze est superbe aussi, il manque juste de la fumée s'échappant d'une cheminée ...

Non, la montagne ne nous brise jamais le coeur, elle nous le fait RENAITRE au contraire !

Bon, sinon je constate que, comme nous, c'est ....la carotte au bout du chemin qui te fait avancer (Rires .....)

Par contre, je ne vois pas un p'tit rouquin pour moi sur la table ....L'aurais-tu oublié ? Attention, je ne viendrais pluuuuuuuuuuus !!!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai TROP envie de faire cette rando, je note l'endroit .........Bisou bisou : sabine

Écrit par : sabine la pèlerine | 13/02/2016

Bonjour.

Je prends un énorme plaisir à vous emboîter le pas à votre suite ...... Mais 20 km, ce n'est plus pour moi. Comme je suis content d'avoir trouvé des amis reporters éclairés, prêts à partager.

Saint-Véran, là où les coqs picorent les étoiles, et aux fermes si caractéristiques. Séchage à l'étage ouvert face au soleil plein Sud.

Pas trop des fontaines pour les pompiers, la ville divisée en sept quartiers, pour que l'incendie qui occupe l'un, ne se transmette pas à l'autre.

Je crois, sauf erreur, que c'est Annick qui a conseillé votre blog. Elle a bien fait.

Amicalement, yann

Écrit par : yannn | 13/02/2016

Vite vite, la suite ... je l'attends avec impatience. Tu racontes si bien que j'ai presque l'impression de vous accompagner. Je devine le goût du vin chaud, j'adore çà.
Tu me fais rire avec tes espoirs de fontaines-au-nectar au paradis, mais bien entendu que tu pourras te régaler d'un nectar super parfait et délicieux (sinon tu redescends illico et tu retournes dans ce bon refuge). Récompense hautement mérité ... je vous dis bravo à tous.
Merci de prendre le temps de sortir tes mains de tes moufles pour prendre toutes ces superbes photos ! tu nous fais là un beau cadeau.
A très bientôt et bon week-end des zamoureux.
Gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 13/02/2016

quel plaisir de retrouver le queyras où pendant plusieurs années nous sommes allées en vacances avec les enfants

Écrit par : gazou | 13/02/2016

Tu me fais envie. J'aime les randonnėes raquettes. De très belles photos.

Écrit par : martine 85 | 13/02/2016

Tu me fais envie. J'aime les randonnėes raquettes. De très belles photos.

Écrit par : martine 85 | 13/02/2016

Belle rando, profitez bien.

Écrit par : Loqman | 13/02/2016

Bonjour Ulysse ,
Que c'est " chouette " cette virée ! le vin chaud et tout le reste ...belle histoire d'un jour éclatant de bonheur !
...mais les moletons ont été rudement sollicité...Quel effort !
Merci merci pour ce conte des hautes montagnes ..
Pat

Écrit par : pat | 13/02/2016

et quelles photos.....bel endroit....ah ces jeunes !!!!!!!

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 13/02/2016

Tout d'abord, tes photos de ce charmant village me donnent envie d'aller croquer fontaines et vieilles pierres, puis votre montée en raquettes évoque mes randonnées dans les Montagnes Rocheuses : -40°, le respiration qui se gèle dur la cagoule , le bonheur d'être là. Tout ce que vous faîtes, se mérite et nous avons la chance de le partager grâce à tes reportages rondement menés. Bonne soirée. Chinou

Écrit par : Chinou | 13/02/2016

Superbes paysages, appétissant frichti sans parler de ce qui l'arrose, et j'adore les cadrans solaires ! :)

Écrit par : Pastelle | 13/02/2016

Encore une superbe balade en ta compagnie !!!
Pour les raquettes, je n'ai pratiqué que celles de tennis ... ;-)
Tu me fais envie avec ton frichti et le rouquin, interdit aux barbus (Qui ne savent pas ce qu'ils perdent !).
La tempête s'est calmée et il pleut, il pleut ...
Bon dimanche et bonne ♥ Saint Valentin ♥ !
Bisoux à toi et ton népouse.

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 14/02/2016

Très beau voyage une fois de plus. La fontaine me rappelle celle d'un village d'enfance en lorraine mais en pierre, non en bois. Après l'effort, le réconfort comme il se doit, dans l'assiette, dans le gosier et aussi dans les mirettes. Des images qui restent longtemps en mémoire j'imagine.

Écrit par : tmor | 14/02/2016

Sabine désolé pour le rouquin mais 10 kilomètres (aller !) en raquettes ça donne soif !

Yann bien venu sur mon blog. Merci pour la précision concernant la disposition de Saint Véran en sept quartiers et votre belle formule "ce lieu où les coqs picorent les étoiles"

Annick je pense qu'avec ton humour tu amadoueras Saint Pierre quand nous serons tous les deux là haut afin qu'il me serve du "rouquin" en rab.....

Gazou j'y suis également allé en vacances avec mes enfants et nous avons vécu des moments mémorables : coursés par un taureau dans une prairie sans dommage fort heureusement !

Martine 85 le Queyras est le royaume de la raquette car il n' ya aucune grande station de ski pour défigurer les lieux

Loqman nous en avons bien profité

Pat comme tu le dis les molletons ont été sollicités.....

Brigitte comme l'on dit on a l'âge de ses artères

Chinou c'est sûr que tes pinceaux feraient des merveilles en ce lieu ! Quant aux températures extrêmes j'ai aussi connu cela dans les Appalaches quand on faisait du ski de nuit !

Pastelle les cadrans solaires nous incitent à mieux vivre en nous rappelant le temps qui passe

Dom les "barbus" se privent de deux choses essentielles de la vie le vin et la douceur des femmes

Tmor ces souvenirs ne sont pas près de s'effacer et d'ailleurs nous y retournerons l'année prochaine

Bon dimanche de la Saint Valentin à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 14/02/2016

Quels beaux paysages ! Le Queyras est aussi beau l'hiver que l'été. Vous avez randonné pendant plusieurs jours au cœur de l'hiver ?
J'attends la suite avec impatience.
ps : je me suis permis de mettre sur mon blog, le lien de ta chanson "dis papa ! Malheureusement, certains n'ont pas su trouver comment faire pour entendre vos voix. Ont-ils seulement lu tes textes, aussi savoureux que tes photos ? Pas facile de prendre le chemin d'un autre blog. Finalement, nous sommes des privilégiés, nous qui te lisons depuis pas mal d'années. L'amie Michèle a su, tout comme moi, trouver une "pépite" dans ce fatras bloguesque. Oui, n'ayons pas peur des mots. Sur internet, on trouve le meilleur et le pire.

Écrit par : Julie | 14/02/2016

Un grand merci Ulysse pour tes photos de toute beauté. Votre randonnée est magnifique. Je connais le Queyras en été. J'imagine votre plaisir de faire une telle marche en raquettes. Merci pour tout avec mes amitiés.

Écrit par : Denise | 14/02/2016

merci de nous partager ces bons moments - dommage pour la bise, mais c'est vrai, vous êtes vaillants.
une belle adresse que tu nous partages.
Bises

Écrit par : durgalola | 14/02/2016

J'ai beaucoup aimé et bien ri en lisant ton article sous la photo du frichti du père François :-) :-)

Écrit par : bernard | 14/02/2016

je connais particulièrement bien cette région pour avoir été mariée avec un type de ville vieille.
c'est un bel article que je ne peux approfondir.. alors je bois un coup à votre santé et je me "casse"...@+

Écrit par : photodilettante | 15/02/2016

Ah, le beau pays que je connais un peu... Abries, Ceillac, la lac Sainte Anne, Font Sancte... Sublime région, à Abriès un merveilleux saucisson artisanal et un fromage blanc avec confiture de fruits rouges "à se rouler par terre" ... !!! J'ai mangé il y a très longtemps à La vie sauvage, il y avait abondance sur la table... Merci Ulysse pour ce beau voyage, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 15/02/2016

Tes photos sont très belles et j'ai pris avec toi un grand souffle d'air pur. amitiés.

Écrit par : Ariaga | 15/02/2016

Bonjour Ulysse,
C'est toujours avec un grand plaisir que je lis tes notes sur tes sorties, toujours aussi intéressantes entre tes textes qui nous expliquent, non sans humour tes émotions et tes envies. Avec tes photos,ses immenses paysages blanc, ces montagnes (le vin chaud et le repas, miam miam) c'est comme si on y était, elles sont vraiment très belles qu'on se croirait avec vous.

Moi je fais de la raquette au Mont Aigoual mais jamais aussi loin, mais je passe toujours un bon moment comme tu dis : après l'effort le réconfort d'un bon petit resto au chaud avec des produits du terroir. J'ai fait de la moto-neige il y a plus de 20 ans, déjà... (beaucoup de bruit mais sympa, j'aimerais faire du traîneau... plus en accord avec la nature) à Vars et à Serre Chevalier dans les Hautes Alpes je me suis régalée.

Bonne semaine à toi et à madame ainsi qu'a tes amis, à bientôt

Écrit par : Ornella | 15/02/2016

Julie oui nous sommes partis une semaine et ce fut une semaine d'aventures et de bonheur ! Merci pour la pub faite à mon blog PIQUESEL

Bernard c'est la complicité des vieux chemineurs qui en ont vu des vertes et des pas mûres !

Photodilettante revenez quand vous voulez !

Brigitte Abriès aussi est un beau village mais à vrai dire tout est beau et bon dans cette région

Ariaga oui et je peux te garantir que l'air est vraiment pur dans cette région

Ornella tu me donnes des idées avec ton allusion de virée en raquettes au Mont Aigoual !

Bonne fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 15/02/2016

Toujours sympa comme balade mais cette fois assez sportif! Je vous retrouve pour le "frichti".....

Écrit par : Alezandro | 16/02/2016

Bonjour Ulysse,
C'est froid, mis vivifiant :-)
Belle randonnée dans un paysage superbe! Pour ma part je suis obligé de garder l'intérieur - grippe oblige - alors que dehors on a enfin des températures dignes d'un hiver (-8,5°C) et une belle petite couche de neige qui doit être magnifique sur les hauteurs...
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Fra,s | 16/02/2016

Oui, pas mal, parce que parfois, c'est plus dur en raquettes que sans !
bravo donc, et les paysages sont magiques.
Amicalement.

Écrit par : clara65 | 17/02/2016

Salut Monique et Claude,
Ah Saint Véran...et le Queyras, je ne connais pas la jalousie matérielle mais là, je vous envie....une fois de plus, que de souvenirs heureux, sur la terrasse "la Marmotte" et sa "brocante" permanente....le lac Saint-Anne...Abriès...Ceillac...
Quelle belle expérience que cette rando en raquettes, une bien jolie façon de redécouvrir cette nature exceptionnelle. Chaque village possède ses cadrans solaires, abreuvoirs et fontaines qu'on ne se lasse pas d'admirer....et de photographier ! Hors des circuits touristiques traditionnels, les hameaux du Queyras, c'est l'endroit idéal pour se ressourcer !
Je suis impatient de découvrir la suite.
Amitiés du Nord.

Écrit par : Eric | 17/02/2016

Alezandro pour digérer le frichti il faut être arrivé en raquettes !

Frans j'espère que tu vas vite te rétablir

Clara 65 oui les raquettes pèsent leur poids et quand la neige est damée on va plus vite sans mais elles permettent d'aller dans les pentes de poudreuse et là c'est le pied !
!
Eric je suis heureux de raviver de merveilleux souvenirs je te comprends car le Queyras c'est la montagne authentique !

Bonne fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 17/02/2016

Bonjour Ulysse,

magnifique! je découvre cette belle région sous son beau manteau hivernal. J'ai plutôt l'habitude de la visiter en juillet ou en août.
Je note l'adresse qui donne envie de s’attabler et se reposer de ces belles marches qui fouettent le sang.

Par contre, pour se balader en raquettes, il faut sans doute avoir l'habitude. Je n'ai jamais pratiquer ça.

merci Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 18/02/2016

Bonjour Ulysse

Des photos de toute beauté et une montagne plus ou moins vierge. Et merci pour ce moment partager.

Bonne journée
Jean -Marie

Écrit par : Jean-marie | 18/02/2016

Martine pour faire de la raquette il suffit de savoir marcher et d'avoir de l'endurance!

Jean-Marie la neige n'étzit pas très abondante mais il y en avait suffisamment pour se faire plaisir !

Bon week end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 18/02/2016

20 kilomètres en raquettes ! il ne faut pas les faire seuls, heureusement que vous étiez plusieurs. Surtout que le soleil se couche encore tôt relativement. Nous ne sommes qu'en février. Merci pour ces belles photos, je ne connais pas du tout le coin. Il mérite le détour même s'il fait bien froid. Bravo pour cette belle note. Bon week end.

Écrit par : elisabeth | 19/02/2016

Les commentaires sont fermés.