suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/02/2016

En raquettes dans le Queyras :2 - Montées aux cabanes de La Gardiole (2200mètres) et de la Baoude (2100mètres)

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Celles et ceux qui nous ont fait le plaisir, et surtout ont eu le courage, de nous accompagner au refuge de La Blanche (voir ma note précédente) doivent avoir une pêche d’enfer, aussi je leur propose de faire en un jour ce que nous avons fait en deux. Soit une première virée jusqu’à la Bergerie de la Gardiole, avec à la clé 500 mètres de dénivelé, puis une seconde jusqu’à la cabane de Baoude, ce qui ajoute 500 mètres de dénivelé. Vous êtes partants ? Oui ! Je n’en attendais pas moins de vous ! Alors en route !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Nous sommes dans une telle forme que nous avons gravi les 500 mètres de dénivelé sans nous en rendre compte et nous voilà déjà rendus à la bergerie de la Gardiole, lieu prévu pour notre pique-nique. Il faut dire que fouler la neige vierge en raquettes provoque une ivresse incomparable et une joie enfantine et l’on sait bien que les enfants ne ménagent pas leurs efforts jusqu’à ce qu’ils s ‘écroulent sur leurs lits morts de fatigue ! C’est sans doute ce qui nous attend quand nous serons rentrés au bercail!

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Une fois nos agapes terminées, loin de redescendre nous demandons à Patrick, notre guide, de poursuivre notre ascension dans les alpages pour jouir plus largement du magnifique panorama qui s’offre à nous.

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Outre la beauté des paysages, ineffable est le plaisir de descendre à grandes enjambées dans des pentes couvertes de neige vierge !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Le manteau neigeux qui recouvre tout ou partie de la montagne lui confère un aspect irréel. Elle perd de sa densité, de son épaisseur et semble mois menaçante. Mais pourtant elle est encore plus dangereuse et gare à celui qui s’égare ou se fait prendre par une avalanche, car il est vite transformé en bonhomme de neige !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

J’espère que malgré mes mises en garde, vous êtes d’accord pour repartir pour une nouvelle virée en direction de la cabane de Baoude, perchée sur un magnifique plateau alpin. A voir mon sac (c’est mon ami qui prend la photo) vous comprenez que l’on ne part jamais en rando montagnarde hivernale, même s’il fait grand soleil, sans équipement chaud. C'est indispensable car le temps peut à tout moment changer et l'on n'est jamais à l'abri d’une mauvais chute qui pourrait nous immobiliser. Certes, le sac tire sur les épaules mais la sécurité est à ce prix ! L’autre inconvénient est qu’il n’y a guère de place pour emporter un flacon de « rouquin», mais le vin chaud qui nous accueillera le soir à l’auberge nous fera oublier cette privation !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Notre guide Patrick qui lit « la nature »,comme vous et moi lisons les livres, décrypte les traces laissées par les animaux pendant la nuit. Là, nous voyons les traces d’un lièvre qui a descendu en courant le talus. Bon cela dit, ne me demandez ni son sexe ni son âge, le talent de notre guide ne va pas jusque là !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Nous approchons du plateau où est implantée la cabane de Baoude, surplombée par une barre rocheuse où, selon notre guide, nichent des aigles.

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Bientôt la cabane est en vue, promesse d’une pause ensoleillée et idyllique.

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

 

Idyllique elle l’est effectivement, compte tenu de la vue somptueuse que nous avons sur la chaine qui nous fait face

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Mais aussi parce qu’un jeune aigle (que l’on identifie grâce aux plumes blanches sous ses ailes) nous fait une magnifique démonstration de son aptitude à utiliser les courants d’air ascendants pour se déplacer sans bouger la moindre rémige !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Le pique-nique achevé, Patrick, qui a constaté que nous avons grimpé nos 500 mètres sans sourciller et émettre un seul grommellement (voilà un mot un peu désuet que les ados –s’il y en a qui lisent ce blog – risquent de ne pas comprendre) nous emmène à l’assaut du sommet de Baoude, ce qui rajoute au menu 100 mètres de dénivelé, effort qui, accomplit sur la digestion, est loin d’être négligeable. Les montagnards savent de quoi je parle !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Le sommet nous offre une vue panoramique sur les chaines de montagnes environnantes, ce qui nous donne l’impression d’être devenus des aigles, certes un brin déplumés pour certains d’entre nous (dont je suis !)

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Dans la descente nous « lâchons les chevaux » et dévalons, en riants comme des enfants, des pentes couvertes d’une neige poudreuse qui nous rend euphoriques, comme du champagne, que certains au demeurant ont à cœur de goûter ! Par charité je ne mets pas de photo !

 

queyras,raquettes,baoude,la gardiole

Pour clore cette belle journée, le soleil en se retirant met le feu à quelques nuages restés en rade au dessus des sommets. Et, pour notre part, comme prévu, une fois bu notre vin chaud et avalé le pantagruélique repas montagnard de l'Auberge, nous tirons très vite notre révérence et dormons comme des "bébés". 

 

****** 

Vous aimez lire mes récits de randonnée, alors sans doute apprécierez vous la chanson que j'ai composée en hommage à la marche - cette passion que je partage avec vous - et que vous pouvez écouter sur mon blog PIQUESEL (cliquez sur le nom)

 

Texte & Photos (sauf la 6ème C. Harmoy) Ulysse

 

Commentaires

Encore une superbe "sortie" en ta compagnie !
L'aigle est magnifique.
J'admire votre belle énergie à fouler cette neige vierge.
Merci pour tes belles photos et les explications, toujours avec humour.
Bon week end, en famille (Pour moi).
A lundi !
Bisoux, sans rouquin ;-)

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 20/02/2016

Jeu set et match. Belles images. Merci pour le dépaysement.

Écrit par : tmor | 20/02/2016

Tu me donnes envie avec tes superbes photos. J'aime faire de la raquette. Cela fait deux ans que je ne suis pas partie l'hiver en faire. Cela me manque. Beau samedi

Écrit par : Martine 85 | 20/02/2016

Mrerci de partager avec les amis les joies de la montagne .j
J'ai pris un réel plaisir (envieux) à te lire et à admirer les photos.
Amitiés.

Écrit par : Francine Bourcier | 20/02/2016

Vous avez eu un guide sans pitié, vous faire monter un sommet sur la digestion, j'espère qu'une fois tout en haut il vous restait encore un thermos de vin chaud à boire tout en admirant les paysages.

Écrit par : bernard | 20/02/2016

Ah Claude si tu savais comme cette balade m'a fait du bien...
Surtout sans aucune fatigue... devant l'écran pas d'effort, que le plaisir d'admirer le
paysage et les autres travailler pour mon plus grand plaisir LOL
C'est magnifique... mais de raquette je n'ai connu que celle de tennis... reLOL

Écrit par : Françoise | 20/02/2016

Pantagruélique, grommeller, que des gros mots ... heureusement, les enfants ne comprennent pas.
Quel beau paysage, des ailes vous ont poussé dans l'dos pour grimper ainsi quatre à quatre la grande montagne ! incroyable la forme que vous avez tous.
Moi je suis encore en bas à essayer de scotcher mes raquettes de tennis à mes semelles de chaussures de ville. Comment peut-on marcher avec çà aux pieds ? et même dévaler des pentes de neige aussi vite que les lièvres ?
Ah oui, tu m'étonneras toujours par tes récits. Belles sont tes photos ... un grand bonheur chaque fois de les découvrir.
J'peux avoir un p'tit coup de nectar ?
Gros bisous Ulysse et à bientôt !
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 20/02/2016

Dom c'est la beauté des lieux qui nous donne de l'énergie ....et le rouquin de l'Auberge !

Tmor tu as raison aux raquettes je suis imbattable !

Martine85 j'espère que tu pourras y retourner

Francine le partage ajoute à mon plaisir

Bernard hélas Bernard il nous a fallut atteindre le soir pour le vin chaud !

Françoise moi je fais comme Ducros je me décarcasse pour mes lecteurs sauf que je ne les fais pas payer !

Annick les ailes c'est le vin chaud de la veille au soir qui nous les donne !

Bon dimanche a toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 20/02/2016

Pas de raquettes pour moi, encore, cette année, parce que jusqu'à présent, il n'y avait pas assez de neige et parce que maintenant qu'il y en a, c'est envahi de touristes !
A venir, peut-être, je l'espère.
Mais 1000 m de dénivelé, pour moi, c'est un peu trop en une seule fois.
Et gare aux avalanches, aussi.
Aujourd'hui, on va faire une rando vers 1400 m d'altitude et je pense qu'il n'y aura pas de neige.
Bon dimanche.

Écrit par : clara65 | 21/02/2016

Encore une belle sortie en ta compagnie, et celle de ton guide. Pas de place pour le rouquin, le pôv il a du rester en bas. Belles images bien coloriées sans dépasser.
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 21/02/2016

C'est toujours avec plaisir que je revois ces paysages du Queyras

Écrit par : gazou | 21/02/2016

de belles photos....et vive la montagne....

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 21/02/2016

J'ai le souffle court, la vapeur qui sort des narines se givre un peu sur les bords de ma cagoule,. Tiens, si le la quittais; il ne fait pas si froid et la marche réchauffe. Voilà, je suis arrivée à l'auberge, bien après vous mais vousm 'avez attendue pour boire le vin chaud. Merci Ulysse. De tels moments se partagent et, à défaut de les vivre avec toi, je prends un réel plaisir à les lire

Écrit par : Chinou | 21/02/2016

Clara oui la montagne s'apprécie dans une relative solitude

HIl t'en fais pas on a retrouvé le rouquin le soir !

Gazou et moi j'y retournerai également avec plaisir !

Béatrice oui vive la montagne !

Chinou le vin chaud se partage c'est ainsi que l'on scelle de belles amitiés

bBonne semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 21/02/2016

Bon début de semaine, après un week end de "yesouf" : maintenant, repos !
Bisoux

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 22/02/2016

Vous êtes tous une bande de jeunes en pleine forme, c'est la beauté du monde qui vous donne des ailes, formidable !!! Belle journée Ulysse, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 22/02/2016

Bonjour Ulysse,
Que de magnifiques paysages enneigés, neige qui nous a fait faux bond en province de Liège cette année.... Si notre ami Gibus avait participé à cette rando, il s'en serait donné à coeur joie, mais il n'est pas à plaindre pour l'instant, je pense...
Bonne semaine à tous et au prochain reportage.

Écrit par : eric | 22/02/2016

Extraordinaire voyage au dessus à fleurs de montagnes ...Aie les molletons !!!20/20 Maître Ulysse
Bonne semaine et merci pour cette fabuleuse bafouille ...
pat

Écrit par : pat | 22/02/2016

Bonjour Claude

Magnifique reportage une fois de plus et une région que je découvre (superbe),à bientôt .Jean-marie

Écrit par : Jean-marie | 22/02/2016

Bonjour Claude,

Je te remercie pour ton magnifique reportage. J'ai eu l'opportunité de pouvoir revoir cette magnifique région que nous avons parcourue avec Marc et Eric il y a quelques années. Bonne fin de séjour à vous tous!

Écrit par : VANWELDEN | 23/02/2016

Je compare tes photos sous le soleil ou sous la grisaille. Elles n'ont pas la même saveur, la même beauté. Mais, les 2 ont aussi leur charme je suppose.
Sur le journal La Montagne, hier ou avant-hier, on parlait des raquettes. Je ne savais pas qu'il en fallait de telle ou telle taille, selon si tu es grand ou petit, selon si tu fais une simple balade ou une longue randonnée. En tout cas, ça a l'air quand même physique. Vaut mieux être des randonneurs aguerris...On y donnait aussi des consignes, l'équipement à emporter, couverture de survie, boissons (heu !), lampe, gps au cas où vous seriez ensevelis sous la neige, et quelques en-cas énergétiques..

Écrit par : Julie | 23/02/2016

Oui, oui, deux randos en un jour, je suis partant.
1 000 m de dénivelé. Comme tu as la forme et peut te promener accompagné dans
ces paysages, de vraies peintures, mais le blanc y est à basse température.

Au Québec, comment fait on pour jouer au tennis sur la neige?
Et bien, comme vous, on prend les raquettes!

yann, ami de toi, si tu le veux bien.

Écrit par : yannn | 23/02/2016

DOM alors repose toi bien et profite...

Plumes d'Angéla jeunesse d'esprit compense la vieillesse des jambes

Eric je pense que l'ami Gibus n'a aucune envie de neige.....

Pat comme l'a chanté Jean Ferrat "que le montagne est belle "

Jean Marie heureux de te faire découvrir une région que tu ne connais pas

Myriam la prochaine fois que j'irai je penserai à Marc

Julie pour faire de la raquette il faut avoir de l'endurance et ne pas avoir peur de la pente ! Quant au mauvais temps tu le découvriras sur le prochain article

Yann et bien soyons amis tu habites un beau pays celui de Félix Leclerc Gilles Vignault Charlebois Fabienne Thibault dont j'ai usé les disques

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 23/02/2016

Encore un plein sac de rêves et de senteurs que tu nous poses là, au pied de nos pas tout frétillants d'envie !

C'est chez toi que je viens marcher en ce moment, n'ayant plus trop le temps, mes bâtons de marche attendent désespérément la prochaine aventure et ....j'en crève !

L'aigle est sublime .....!

Bise-yourte : sabine

Écrit par : sabine la pèlerine | 25/02/2016

Bonne fin de semaine, toujours dans la douceur ...
Bisoux, avec un ptit coup de rouquin ! ;-)

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 26/02/2016

Bonsoir Ulysse, quel joli billet et superbe randonnée. C'est tout simplement magnifique et cela fait plaisir de vous voir tous heureux :-) Tes photos sont de toute beauté. Bravo.
Bon week-end.
Amitiés.

Écrit par : Denise | 26/02/2016

Bonjour Old ; je t'admire, partir par ce froid et cette neige (car marcher dans la neige fatigue plus)....Vous êtes quelques uns pour vous épauler et, en cas de problèmes aussi, on ne sait jamais ce qui peu arriver (même si on prend des précautions avant de partir pour penser à tout). Il reste que c'est un vrai plaisir de marcher et de découvrir ces paysages. Bon après midi. Je vais lire la note suivante.

Écrit par : elisabeth | 29/02/2016

Sabine j'espère que tu pourras très vite te remettre en chemin

Dom pourquoi petit le coup de rouquin ?

Denise la nature me rend toujours heureux

Elisabeth marcher dans la neige en bonne compagnie ce n'est que du bonheur !

Écrit par : ulysse | 29/02/2016

Les commentaires sont fermés.