suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2016

Périple Cathare - 4 - A l'assaut du château de Puilaurens

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte du château de Puilaurens, situé à la limite de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Perché à près de 700 mètres d’altitude, sur le mont Ardu – qui porte bien son nom - ce château domine le village de Lapradelle, au milieu d’une forêt de sapins.

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

La première mention de ce château remonte à 985. Il appartient alors à l’abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa (autre merveille à visiter dans la région, voir l’article de mon blog ). Le premier châtelain connu de Puilaurens, Pierre Catala, est témoin de la soumission de Peyrepertuse (que nous avons visité la semaine passée) à Simon de Montfort. Mais le château de Puylaurens, dans lequel se réfugient des cathares, ne tombe pas aux mains de l’infâme Simon. Toutefois le château passe finalement sous le contrôle du roi de France vers 1250 quand le Roi d’Aragon admet sa défaite. Défendant alors la frontière face à l'Aragon, le château est occupé par la plus importante garnison de toute la frontière. Jusqu’au Traité des Pyrénées (1659) il subit à maintes reprises des incursions espagnoles mais résiste. Mal défendu et peu entretenu dès la fin du XVIIème siècle, il est définitivement abandonné à la Révolution. 

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Malgré son abandon, il a conservé l’ensemble de ses formidables murailles dont la vue nous fait comprendre pourquoi Simon de Montfort,  un chef de guerre pourtant orgueilleux et sanguinaire  agissant au nom d’une église prêchant soi disant la miséricorde (Dieu reconnaîtra les siens !) n’a pu en venir à bout.

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Tout en faisant le tour des imposantes ruines qui subsistent, revenons sur cette épopée cathare dont le souvenir est resté vif en Languedoc, ce qui est légitime car ses adeptes ont été injustement et horriblement persécutés.Les fondements de la foi des Cathares faisaient d’eux des croyants tolérants et respectueux des autres. Ils étaient pacifiques et vivaient en bonne intelligence avec les croyants catholiques qui les toléraient également.

 

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Ils étaient appréciés et soutenus par les commerçants, les artisans et les bourgeois, car ils étaient favorable au travail manuel, au commerce et au prêt d'argent (alors que l'église catholique condamnait à l’époque le prêt avec intérêt, ce qui ne l’empêchait pas de s’enrichir !) ainsi que par les femmes, qu'ils considéraient comme les égales des hommes. Ils avaient enfin le soutien de leurs seigneurs qui voyaient en eux des sujets industrieux et pacifiques.

 

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Mais le pape Innocent III à la fin du XIIème siècle a considéré que les cathares constituaient une menace pour l'église catholique car leur dogme et leur conduite affaiblissent ses positions morales et matérielles. Il faut dire que la corruption et le train de vie de la hiérarchie catholique, conjugués à la volonté de puissance de la papauté choquaient alors de nombreux fidèles. Il a réussi à persuader le Roi de France, Philippe Auguste, à organiser une croisade contre ces « hérétiques » (désignés aussi par le terme d'Albigeois, Albi étant l'un de leurs centres les plus actifs) qui en a tiré un immense bénéfice : la mainmise sur la région ! 

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Aujourd’hui cette page sanglante de notre histoire est tournée, mais pas tout à fait oubliée et les seuls assaiilants auxquels doit faire face le château est celui d’arbres audacieux et un brin inconscients qui partent à l’assaut leurs murailles !

 

puilaurens,cathare,simon de montfort,aragon

Leur histoire mouvementée confère à ces châteaux une aura romantique et dramatique. Mais même en temps de paix ceux qui y vivaient, y compris les seigneurs et les soldats de haut rang, étaient loin d'y mener une vie de"château". La rareté de l'eau, l'isolement, les difficultés d'approvisionnement, l'exiguïté de l'espace, le fait d'être entouré de hauts murs ne rendaient guère leur sort enviable. Les châteaux d'agrément comme Chambord  ou Versailles sont venus bien plus tard où la gabegie et le gaspillage étaient la règle, comme d'ailleurs aujourd'hui dans les palais de notre république et notamment ceux de l'Elysée, de Bourbon et du Luxembourg où une "noblesse" d'Etat mène grand train de vie aux frais de leurs con-citoyens......

 

*****

Je viens de mettre en ligne une nouvelle chanson "Marie-Galante"sur mon blog

PIQUESEL

Mes autres chansons sont publiées sur mon blog musical

OLD NUT

(cliquez sur le nom des blogs)

 

 

 

 

Commentaires

Merci Ulysse. Celui là je ne l'ai pas encore visité. J'irai probablement cette année... hors période touristique pour ne pas me faire écraser les arpions. Il est magnifique et peut être le chemin est il moins fatiguant pour mes vieilles guiboles.

Écrit par : Françoise | 10/06/2016

Je souris en découvrant ce "château" tout là-haut de la montagne. Je pense à mon F2 recherché et introuvable ! on pourrait faire un F72 au moins entre ces murs ! Mais pour aller acheter ma tomate à Carrefour, pas facile, et j'aurais un peu le vertige quand même.
Tu en as fait de belles photos qui mettent ce lieu en valeur. Je me rends bien compte de la grandeur grâce à tes premiers plans.
Merci pour tes mots chez moi, j'aime aller dans ce cimetière, je profite toujours d'un temps ensoleillé et chaud, c'est le meilleur moment pour en profiter pleinement. Il y a des endroits du style fantômes et Dracula ! je n'ose photographier ... mais j'oserai un jour, j'ai bien découvert un lapin et un écureil, pourquoi pas un fantôme ?
Bon week-end Claude et gros bisous d'amitié
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 10/06/2016

Bonjour Ulysse ..
Excellent reportage et photos sensationnelles ... ce château à l'air plus plat que les autres ..
C'est bien vrai que la vie de château n' était pas toujours au top...et les commodités moindres.
Bonne journée et merci pour ce délicieux récit.
j' attends avec impatience ..je vais en Ardèche dès mardi prochain avec un couple de d'amis exceptionnels , pour 3 jours ..de belles photos en perspective je l'espère..
PAt

Écrit par : pat | 10/06/2016

bien beau par ici ...et quelle histoire... !!
que souhaiter de plus ?

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 10/06/2016

Merci pour ces envolées en pays cathare - url à redéfinir sous dizaine,merci de votre compréhension.

Écrit par : Philippe Guitard | 10/06/2016

URL:pour le moment.

Écrit par : Philippe Guitard | 10/06/2016

cela donne envie de partir en vacances. J'admire tes photos. Bises

Écrit par : durgalola | 10/06/2016

Magnifiques photos !
Je reviendrais lire plus longuement : RDV urgent.
Bon week end, avec le retour de la pluie !
Bisoux, ulysse

dom

Écrit par : dom | 11/06/2016

J'y suis passé dans les années 70 Un souvenir qui ne m'a jamais quitté.

Écrit par : Loqman | 11/06/2016

La montagne embrumée couvée par l'arche est superbe.

Écrit par : tmor | 11/06/2016

La montée et la descente depuis le village nous ont mis en appétit, nous sommes ensuite allés déguster un excellent et copieux cassoulet à Lapradelle.

Écrit par : Gibus | 11/06/2016

L'église catholique étalait sa toute puissance, il y a encore peu de temps et faisait plier même les rois. Actuellement.. CQFD...elle est moribonde...quoique, il est d'autres puissances, hum, hum....
Maintenant, l'église catholique se traine de biens vilaines casseroles qui ressurgissent, on ne sait trop pourquoi. A l'époque, qu'en était-il ? Silence radio total....Pire que la grande muette.

Vraiment, même l'intérieur de ce château ressemble à celui de Billy. Ptêtre est-il un tantinet plus grand....quoique...as-tu compté combien de pas il faut faire pour le parcourir de long en large ?
Bon week-end.

Écrit par : Julie | 11/06/2016

c'est un beau site ! et une belle promenade !
Mais je n'aurais pas aimé y vivre...non, ce n'était pas une vie de château telle qu'on la rêve../
Bon week-end !

Écrit par : gazou | 11/06/2016

Françoise oui celui ci n'est pas très difficile d'accès , un quart d'heure de marche sur un bon chemin un peu pentu Tu ne regretteras pas la visite 'autant que l'environnement est très beau aussi; Bises

Annick oui c'est sûr que l'on pourrait y faire un F72 voire plus mais il serait un peu venté et il faudrait que tu apprivoises quelques corbeaux pour t'approvisionner ! Bises

Pat ou le terrain sur lequel il est construit est moins tourmenté que pour Quéribus ou Peyrépertuse ! S-Quant à l'Ardèche hj'y suis allé en mai dernier et c'était aussi très beau (je ferai des notes un peu plus tard)Bonne balade

Petits Coeurs, oui que souhaiter de pus ?

Philippe j'avoue que je ne comprends pas votre commentaire Avez vous le projet de créer un site ?

Andrée les voyages forment ou redonnent la jeunesse ....comme tu peux le voir !

Dom reviens quand et autant de fois que tu veux ! Pas trop de pluie j'espère !

Loqman on n'oublie pas les châteaux cathares

Tmor la brume et les nuages sont des amis des photographes

Gibus ..tu oublies l'essentiel : cassoulet arrosé d'un bon vin du cru !!!

Julie dès que je peux j'irai visiter le château de Billy qui semble t'avoir impressionné

Gazou anciens ou modernes les châteaux ne sont pas des lieux conviviaux ....

Bon week end à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 11/06/2016

Non cher ami,
L'url que vous devez appercevoir est celle d'origine et je compte en faire une autre plus personnelle et non falsifiable.Pas de blog et pas de site,pour le moment.Par ailleurs,vous savez que vos propositions sont toujours les bienvenues......je me rappelle de trés belles photos.Bonsoir.

Écrit par : Philippe Guitard | 11/06/2016

De jolies pièces bien aménagées dans ce chateau
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 12/06/2016

Bonjour Ulysse,
Il est vraiment impressionnant celui-là! C'est à se demander s'il reste encore une montagne qui n'a pas son château, tant qu'on en trouve dans cette région :-)
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 12/06/2016

Encore une superbe découverte !
Merci pour toutes ces explications et ces belles photos.
Toujours un régal de te suivre dans tes balades.
Bon début de semaine, avec toujours un temps incertain ... et du vent !
Bisoux, ulysse

dom

Écrit par : dom | 13/06/2016

Bonjour Ulysse,

Comme toujours de belles photos et textes, on ne s'ennuie jamais et on apprends des choses avec ton blog. Je les ait aperçus de loin ces magnifiques châteaux mais jamais mis les pieds, avec tes notes tu m'as donnée envie d'aller y faire une petite balade entre amis, pas lorsqu'il fait trop chaud on attendras la fin de l'été.

Bonne continuation à très bientôt Ulysse.

Écrit par : Ornella | 13/06/2016

Il y a quelques heures , non loin de Quérigut dont tu nous parlais il y a peu, la vallée d'Eyne nous accueillait ; flore , faune, névés tout y était pour un régal des yeux . Je garde la visite des châteaux pour une autre saison .

Écrit par : Chinou | 13/06/2016

Philippe merci pour les précisions

HIL il y a aussi pas mal de courants d'air

Dom oui même chez nous le temps est instable

Ornella tu as raison il vaut mieux éviter la chaleur de l'été et attendre l'automne pour les visiter

Chinou la vallée de l'Eyne que je connais est au coeur des Pyrénées catalanes et c'est quand même un peu loin de Quéribus ! Parle -t-on du même château ?

Écrit par : Ulysse | 13/06/2016

Nous habitons tout de même un drôle de monde, où alors nous habitons ce monde d'une étrange façon, je ne sais comment il faut l'exprimer... Des prouesses architecturales dans des lieux improbables mais encore et toujours de l'orgueil et du sang et l'histoire se répète au fil du temps... Seule la nature reste époustouflante et inspirante, alors arpentons, baladons, découvrons... Belle soirée Ulysse, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 13/06/2016

Bonjour Ulysse,

Un autre château visité il y a longtemps, du temps où nous vivions dans les Pyrénées. Ces citadelles du vertige marquent à jamais ceux qui y posent leurs pas
cela fait plaisir de les revoir
Merci Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 14/06/2016

Coucou Ulysse

Heureusement que la Nature reste un sujet d'émerveillement, car en ce qui concerne les hommes de tous temps, c'est catastrophe ! Je viens de fuir les infos : quelle gabegie !

Quel nid d'aigle une fois de plus ! Les photos sont fortes : les 1ères très impressionnantes !
Merci de ce reportage palpitant et bonne soirée

Écrit par : luciole 83 | 14/06/2016

Merci d'avoir partagé ce périple des châteaux cathares en 4 épisodes parcourus avec beaucoup d'émotion. J'aime ces vestiges des citadelles du vertige au cœur d'un paysage chargé d'Histoire. Je me régale.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 14/06/2016

Cher Ulysse,
C'est très agréable d'avoir lu l'histoire de ces châteaux cathares grâce à ta manière de nous la conter, et avec des vues époustouflantes !
A bientôt,

Écrit par : eric | 16/06/2016

Plumes d'Ange oui le monde est déroutant et on ne se lasse pas de l'arpenter...

Martine oui leur silhouette reste gravée dans notre mémoire

Luciole oui la nature est indifférente à notre sort mais elle nous console de nos vilenies

Maïté/Aliénor nous sommes une petite communauté de blogueurs qui s'enrichissent par le partage

Eric je suis heureux qu'une fois de plus tu aies suivi mes pas A bientôt l'ami !

Écrit par : Ulysse | 17/06/2016

Les commentaires sont fermés.