suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2016

Deux petits loups au Salagou

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Avec l’arrivée de l’été et le retour des cigales, j’ai le bonheur de voir aussi débarquer dans mes pénates sudistes mes derniers petits loups, Emilie et Romain, qui hélas grandissent plus vite que mes pieds de tomate ! Ce sont les derniers de la lignée et je sais hélas qu’une fois qu’ils auront atteint les rives de l’adolescence, je devrai renoncer aux parties de cache-cache, de sept familles, de Mille Bornes et de Uno ainsi qu’aux enlèvements et rançons de Doudous qui me font oublier que septuagénaire je suis devenu. Mais j’espère qu’il y a une chose que nous continuerons de partager et ce jusqu’à mon dernier souffle : le goût de la randonnée ! Car c’est en marchant que l’on découvre vraiment le monde, la vie et que l’on se construit ! Pour l’heure, nous voilà partis pour une randonnée au bord du lac du Salagou que mes lectrices et lecteurs ont maintes fois arpenté en ma compagnie ! Mais quand on aime on ne se lasse pas !

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Les plateaux herbeux qui dominent le lac étaient autrefois occupés par des bergeries et nombreux étaient les moutons qui gambadaient en ces lieux, aujourd’hui fréquentés par les seuls randonneurs. Le nom de la chapelle Notre Dame des Clans, que l’on aperçoit en contrebas, lui viendrait d’ailleurs du tintement des cloches (les clans) des troupeaux qui pâturaient dans les environs.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Aujourd’hui le soleil du sud donne à plein et mes petits parisiens qui sortent à peine de l’hiver, qui a duré dans le nord jusqu’au moi de juin, souffrent un peu de la chaleur. Romain a fini par accepter de porter le chapeau de sa maman pour protéger son épiderme très ressemblant à celui d’un citoyen de sa -plus - très gracieuse majesté !

 

 

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Mais la simple vue de l’eau émeraude du lac dans laquelle nous allons bientôt plonger nous aide à supporter le soleil ardent et à avancer coûte que coûte.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Cela dit il est temps que nous arrivions au bord de l’eau car même Emilie qui est généralement l’un des éléments les plus vaillant de la troupe commence à souffrir de la chaleur.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Parvenus au bord de l’eau , il nous faut d’abord déloger une baigneuse imprévue – une jeune couleuvre vipérine tout à fait inoffensive – avant qu’Emilie et Romain n’osent mettre un orteil dans l’eau ! Mes jeunes parisiens ne sont pas encore tout à fait accoutumés aux rencontres insolites que nous réserve le monde sauvage et qui en font la beauté. Si un jour Monsanto, aidé par nos hommes politiques affairistes, veules et incultes, règne sur le monde, l’humanité vivra sous de vastes cloches en verre aseptisées et se nourrira de gélules aromatisées.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

La couleuvre ayant obligeamment décidé de nous laisser la place, Emilie et Romain se décident à se jeter à l’eau, mais en veillant à ce que leur géniteur leur serve de garde du corps ! Courageuse mais pas téméraire la jeune génération ! A leur âge je descendais la rivière Thio en Nouvelle-Calédonie sur des radeaux de bambous qui se fracassaient sur le mascaret de l’embouchure infestée de requins. Bon, on avait la présence d’esprit de quitter le radeau bien avant l’arrivée dans l’embouchure, sinon je ne serai pas là pour le raconter !

 

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Pendant que les adultes finissent tranquillement leur pique-nique en buvant leur café sur la plus belle terrasse du monde (ou du moins l’une des plus belles !) les jeunes s’amusent au bord de l’eau comme les enfants le font depuis des millénaires, échappant pour un temps aux liens occultes des tablettes qui rêvent de transformer l’humanité en marionnettes « consumivores ».

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Le pique-nique terminé, il faut penser au retour et Romain, qui découvre le chemin qui reste à parcourir, se prend la tête à deux mains en pensant sans doute qu’on est à la limite de la maltraitance. Mais heureusement il n’a pas encore de téléphone pour appeler les services sociaux !

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Son papa et sa sœur s’étant mis en chemin sans piper mot ni lui prêter aucune attention (père indigne !) il est bien obligé de suivre.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Mais après une heure de marche, nos corps ont besoin d’être réhydratés et nous redescendons vers les rives du lac à la recherche d’un endroit propice à la baignade.

 

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Romain qui jusque là traînait les pieds retrouve soudain son allant et se précipite vers l’eau salvatrice.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Et il est le premier dans l’eau, sans même avoir pris le temps de vérifier s’il n’y avait pas d’intruse occupant déjà les lieux.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Le « hic » car souvent dans tout bonheur il y a un « hic » - ne serait ce que pour nous rappeler que le paradis n’est pas sur cette terre - c’est qu’après la baignade, il faut remonter vers le chemin. Et là, oh ! surprise ! Romain revigoré par l’eau du lac fait la course en tête ! Il a même l’outrecuidance de morigéner ceux qui trainent derrière !

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Piquée au vif, Emilie s’empresse de le devancer , lui montrant ainsi que les filles d‘aujourd’hui ne sont plus disposées à se laisser faire et sont prêtes à prendre les commandes de ce monde assez machiste (en témoigne avec brio la classe politique française et sa cohorte de députés et sénateurs misogynes et séniles) et il faut le dire plutôt mal géré !

 

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Toute balade se prête à une leçon d’histoire, de géographie, de science naturelle ou de géologie. Et sur ce dernier point le Salagou est un livre à ciel ouvert qui expose ses « ruffes », roches sédimentaires rouges déposées il y a deux cent millions d’années par d’anciennes lagunes, sur lesquelles des volcans il y a environ deux millions d’années ont craché des coulées de lave basaltique.

 

salagou,ruffes,couleuvre vipérine,basalte,volcan

Et nous voilà revenus à notre point de départ ahanant sous le soleil quasi tropical qui règne en ce début du mois de juillet. Nous jetons un dernier coup d’œil à ce paysage inhabituel sous nos latitudes en nous disant que décidément nul n’est besoin d’aller à l’autre bout de la terre pour être dépayser !

 

Je viens de publier mon dernier CD "Bulles de savon" sur les plateformes musicales Deezer, Itunes, Fnac Juke box, Google play etc...

Voici le lien vers : DEEZER

 Mes autres chansons sont publiées sur mon blog musical en accès libre

OLD NUT

(cliquez sur les noms en rouge)

 

 

Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

Quel bonheur ce petit retour au lac Salagou, d'autant plus apprécié que j'ai trotté sur ses rives au printemps dernier, non pas avec Romain, et oui moi aussi j'ai un petit Romain mais avec Adrien heureux de découvrir et d'écraser entre ses doigts la roche friables des ruffes. Un souvenir inoubliable, beaucoup de fleurs, un paysage et des lumières à vous couper le souffle, c'est sûr j'y retournerai mais pas sous la chaleur écrasante de ce mois de juillet !
De bien belles images, petites friandises à déguster au frais... un avantage il faut le reconnaître de nos temps modernes !!! sinon je n'aurais pas eu le bonheur d'y retourner si vite, alors merci, merci et bisou à Émilie et Romain.

Écrit par : monique | 08/07/2016

Que voila une belle balade superbement racontée !
En n'oubliant pas de décocher quelques flèches à nos chers dirigeants et une vilaine réflexion sur la Queen (couine).
J'adore ton humour et c'est une vrai régal de te suivre avec ta petite famille parisienne.
Bon week end, avec la clim' ... ou pas ;-)
Bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 09/07/2016

Je t'ai lu avec beaucoup de plaisir comme à chaque fois. En plus de nous raconter avec talent cette journée passée avec tes petits enfants tu fais avec un humour discret passer quelques unes de tes pensées auxquelles j’adhère. Tes photos sont superbes, notamment la première que j'aime particulièrement. Continues à faire aimer la marche à tes petits enfants, nul doute qu'ils continueront à marcher avec toi plus tard, l'adolescence passée.... Bon samedi.

Écrit par : Martine 85 | 09/07/2016

que souhaiter de plus....
c'est génial ♥

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 09/07/2016

Bonjour Ulysse ,
je sais qu'à l'heure ou je vous adresse ma petite bafouille , vous êtes en route vers le caroux avec vos jeunes loups ..
Toujours une plume extraordinaire ! je suis devenue " accro " de vos narrations pleine d'amour surtout en compagnie de vos coquins à deux pattes ,venus de l'Ile de France ...ça change !
Quelle veine ils ont d'avoir un Papy écrivain et découvreur de paysage tous plus beaux les uns que les autres ..aux gambettes bien solides et a l' émerveillement sans limite ..UN JEUNE HOMME !
Bravo encore pour cette journée en famille que vous partagez avec nous en toute simplicité !
Le Salagou est superbe et agrémenté de cette jolie et saine famille lui donne des airs de vacances ...Bravo , merci , merci d'éparpiller tant d'émotion..
Bon dimanche
Pat

Écrit par : pat | 09/07/2016

Un beau parcours ! On a envie de se plonger dans le lac.

Écrit par : tmor | 09/07/2016

C'est toujours un plaisir que de cheminer à tes cotés.

Écrit par : Loqman | 09/07/2016

Et voici les toutes premières aventures de l'été 2016 ! les pauvres choupinets devant marcher sous une chaleur accablante, au bord des précipices, si si, j'ai vu sur une photo, devant plonger parmi des monstres !
"Oh ! Jennijennijennifer ♪ ..." et oui,j'aime t'écouter chanter quand je lis tes articles. "Je me demande ♪" moi aussi je me demande qui a inventé ce superbe endroit. Tu vis dans un beau pays mais pas envahi de plein de touristes car peu ont votre courage de faire d'aussi grandes randonnées. Ils ont bien tort évidemment ! Vous pouvez donc en profiter pleinement.
Tu vas avoir du temps et du plaisir à répondre à tous leurs "Dis papy pourquoi ? ♪♪"
Merci pour tes écrits toujours bien rigolos, bon courage les pitchounes pour les randonnées mais vous êtes de sacrés veinards, vous garderez des souvenirs pour votre vie entière. Oui, c'est vrai çà, "pourquoi papy tu dis des gros mots chaque fois que tu bricoles ?" hi hi j'adore aussi cette chanson.
Merci pour ce bon moment
Gros bisous à partager

Écrit par : AnnickAmiens | 09/07/2016

Chaque année je vais arpenter, non les rives, mais les chemins de randonnée qui nous permettent de voir le Salagou depuis les hauteurs. C'est de là haut que le lac s'habille de violet, que les champs s'entremêlent dans un patchwork coloré, que le plaisir de se retrouver le soir autour d'un verre de "Pic St Loup" devient pour nous une évidence et que le partage et l'amitié à l'auberge campagnarde deviennent incontournables

Écrit par : Chinou | 09/07/2016

Mon commentaire écrit hier s'est envolé... quelque fantôme jaloux de mon bonheur d'avoir partagé cette balade et
surtout la baignade.
Que lis je au Caroux avec les petits loups aujourd'hui ????
Vivement le compte rendu.
Bises à toute la jolie famille.

Écrit par : Françoise | 09/07/2016

Emilie et Romain grandissent plus vite que tes pieds de tomates, dis-tu...Si vite ?
Mais quand même, je suis bien d'accord..;nos petits enfants grandissent vraiment trop vite...Mes enfants, j'avais hâte de les voir grandir...hâte de mener ma mission à bien...les aider à grandir...mais les petits enfants, ils pourraient être un peu moins pressés, je trouve

Écrit par : gazou | 09/07/2016

Ils sont volontaires et bons marcheurs tes petits-enfants, il faut dire qu'ils ont un bon guide et un bel exemple d'endurance en leur papy.
La couleuvre vipérine est impressionnante par sa taille, bien que la sachant inoffensive j'aurais poussé un cri, j'éprouve une répulsion devant tous les serpents.
Bon dimanche, Ulysse.

Écrit par : Praline | 10/07/2016

Il est bien célèbre, ce lac dont j'ai entendu parler sur d'autres blogs ! c'est qu'il vaut le coup. Comme toi, j'ai les deux derniers de mes petits-enfants encore intéressés par ce que tu dis, mais pour les grands, c'est terminé, ils sont bien occupés à autre chose et je ne les vois plus autant qu'avant.
C’était un petit passage entre deux balades pour te saluer. Je profite de cette pause pour changer d’hébergeur pour mon blog. Je te donnerai la nouvelle adresse bientôt. Espérant que tu profites bien de cette période estivale, bien amicalement.

Écrit par : clara65 | 10/07/2016

Monique oui c'est un lieu enchanteur même sous la canicule car l'eau n'est jamais loin. Avez vous vu le "dyke" de la Roque qui se trouve au bord de la rive ouest du lac ? Les bisous ont été transmis !

Dom il est légitime d'égratigner les pseudos grands de ce monde qui développent souvent un sentiment injustifié de supériorité ! Bon week-end à toi aussi

Martine 85 je suis un papi comblé car hier mes petits loups ont fait le grand tour du Caroux soit 15km et 600m de dénivelé et en étaient enchantés !

Petits coeurs oui que souhaiter de plus ?

Pat j'ai aussi transmis le virus de l'écriture à Emilie qui s'est mis à écrire un livre....la relève est assurée !

Tmor veillez à ne pas mettre le pied sur une couleuvre vipérine !

Loqman et c'est un plaisir d'avoir autant de lectrices et de lecteurs qui me suivent

Annick les pitchouns ont gravi monts et vaux hier sans mon cheval noir mais en chantant Gaïa blues et Dis papa y a-t-il un monde ! Tes cd vont être usés je vais t'en envoyer d'autres !

Chinou le plateau de l'Averse permet effectivement d'avoir de belles vues sur le lac mais le point de vue que je préfère est la montagne de Liausson. Y es tu allée ?

Françoise je pense que tu ne seras pas déçue par notre dernière aventure sur le Caroux

Gazou oui si on pouvait ralentir le temps rien que pour nos petits enfants....

Praline les serpents n'attaquent jamais l'homme mais l'homme lui ne se prive jamais de tuer pour le plaisir

Clara les ados reviendront vers nous quand ils seront adultes du moins je l'espère et puis c'est la vie !

Bon dimanche à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 10/07/2016

C'est un plaisir de revoir le Salagou que nous avons parcouru ensemble, à l'époque au complet avec tous nos amis. cher Ulysse, ce sont aussi des moments privilégiés avec Emilie et Romain,
il faut les savourer ! Merci aux enfants pour cette jolie ballade et la baignade, ce doit être le pied !
Amitiés d'Eric

Écrit par : Eric | 10/07/2016

Bonne balade et bonne baignade les P'tits Loups !!
Mais serez vous aussi vaillants le prochain week-end pour vous jeter dans les étangs glacés des pyrénées andorranes ?

Écrit par : Gibus | 10/07/2016

Oui Ulysse, je sais que le serpent n'attaque pas l'homme, mais j'aurais tellement peur de lui marcher dessus, alors là il se défendrait c'est normal. Mais oui, l'homme est le pire prédateur de la terre, beaucoup détruisent les serpents (et autres animaux) alors qu'ils sont utiles.

Écrit par : Praline | 10/07/2016

Eric oui nous avons fait ce tour ensemble quand Marc était encore là mais à vrai dire son ombre est partout où nous sommes allés ensemble. Amitiés

Gibus tu oublies que les petits loups ont des gènes de Breton !

Praline ton propos est juste tous les animaux ont le droit de vivre même si ils sont dangereux pour nous

Écrit par : Ulysse | 11/07/2016

Bonjour les ptits loups. Contente de vous revoir et de me balader avec vous. Vous avez encore pris quelques cm on dirait. Bientôt, votre papy sera obligé de monter sur un escabeau pour vous embrasser.
Sûr qu'Ulysse, tu as de la chance qu'ils veuillent bien randonner. Nous avons été contrariés, il y a 15 jours, quand nous avons proposé le tour du lac Pavin à nos 2 collégiens. Z'avaient pas envie. Non pas qu'ils ne soient pas sportifs, car, ils courent beaucoup, font pas mal de sport, mais leurs parents ne leur ont pas inculqué la culture de la montagne, même la moyenne montagne.
Si Emilie a le même talent pour écrire que son grand-père, la relève est assurée.
A bientôt pour une autre balade et bonnes vacances à tous.

Écrit par : julie | 11/07/2016

Heureusement qu'il y avait le bain pour se rafraîchir ! car avec la chaleur tropicale de ce début de mois, je ne sors que pour aller dans ma piscine, ou bien tôt le matin. Les enfants ont été heureux, c'est une belle balade. Je me souviens y être allé en 1980 avec ma fille qui a bien profité mais elle avait un petit gilet sur une photo. Car début juillet 1980 il n'a pas fait chaud. Bonne semaine.

Écrit par : elisabeth | 11/07/2016

S'il n'y avait pas l'eau du lac, il est vrai que se pourrait être vu comme de la maltraitance d'amener des enfants marcher au Salagou avec cette chaleur :-)

Écrit par : bernard | 12/07/2016

Bonjour Ulysse,
Une balade en famille dans un paysage de rêve: que du bonheur :-)
Pour ma part je dois me contenter de toute petites sorties ces derniers temps, péri-phlébite tenace oblige... J'espère que ça ira mieux fin août lorsque l'intervention chirurgicale ne sera plus qu'un mauvais souvenir!
Bonnes balades en compagnie d'Emilie et de Romain!
Frans

Écrit par : Frans | 12/07/2016

C'était une belle promenade familiale... Chris

Écrit par : Chris | 14/07/2016

Julie le virus de la montagne ça prend ou ça prend pas ! Moi j'ai de la chance tout le monde est atteint dans la famille ! Samedi rendez vous sur le Caroux !

Elisabeth un gilet en juillet en 1980 ! Vive le réchauffement climatique !

Bernard cela fait longtemps que je devrais être sous les verrous avec tous les mauvais traitements que je leur inflige !

Frans je te souhaite un prompt rétablissement

Écrit par : Ulysse | 14/07/2016

Magnifique ballade et superbe photos dans une superbe régions (que de souvenirs )

Bonne soirée Jean-Marie

Écrit par : jean-marie | 14/07/2016

Petit coucou ouikénal.
Le soleil est bien présent mais il pleut dans mon coeur.
Une pensée pour tous ces gens qui voulaient voir le ciel illuminé, pas pour y aller.
Bonne fin de semaine ... La vie continue ...
Bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 16/07/2016

Je me régale de lire tes textes et regarder tes belles photos avec tes petits qui grandissent.
Bisous à toute la famille.

Écrit par : Abadie | 25/07/2016

Écrire un commentaire