suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2016

les petits loups à l'assaut du Marcou

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Hello, vous vous rappelez de moi ? Je m’appelle Romain, descendu des brumes nordiques, avec ma sœur Emilie, pour passer les vacances chez nos grands parents sous le généreux soleil languedocien. Nous vous invitons à aller contempler les splendeurs automnales de cette région bénie des dieux sur les pentes du Marcou (1093m), le plus haut sommet des monts d’Orb. Suivez le guide !

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Comme nous ne nous sommes pas levés aux aurores - vacances obligent - nous ne partons pas de la plaine, comme le font mon papi et son copain Gibus qui sont un peu « masos », mais du col de Leyrac situé à 770 mètres d’altitude, ce qui nous fait quand même un peu plus de 300mètres de dénivelé à grimper. Vu la longueur de mes jambes, c’est un exploit honorable ! Le parcours commence « moderato » et emprunte une allée bordée de hêtres qui sont au moins aussi vieux que mon papi, mais qui, eux, ont gardé leur ramure ! Je marche en tête avec les « grands » tandis que ma sœur traîne derrière comme toute pré-ado qui se respecte.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Cette allée débouche sur une vaste prairie d’où l’on découvre l’imposant Marcou, dont le sommet est orné d’une croix. De fait, selon mon ancêtre Ulysse, le chemin le plus direct pour y accéder est un vrai chemin de croix ! Mais, comme il va de soi, nous allons prendre le chemin des « écoliers » dont la pente est plus douce, ce qui permettra aux lectrices et lecteurs les moins aguerris de nous suivre sans difficulté.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Quelques chevaux se repaissent avidement de l’herbe dont les pluies récentes, après un été aride, ont permis la repousse.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

De nombreux adultes considèrent encore les animaux comme des êtres ne se préoccupant que de manger, boire et dormir. Mais nous, les enfants, savons par la fréquentation de nos doudous, que ce sont des êtres sensibles, comme en témoigne ce cheval perdu dans la contemplation du magnifique panorama qui s’offre à lui.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Somptueux, effectivement, est le paysage qui se dévoile où le camaïeu d’or et de bruns des feuillages d’automne contraste avec le bleu des sommets noyés dans la brume venue de la mer. 

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Après une bonne heure de marche nous arrivons au sommet au dessus duquel tournoient quelques vautours, que notre présence ne semble pas inquiéter. Mais quel mal pourrions nous faire à ces seigneurs de l’air, nous, pauvres bipèdes collés à la terre par la loi de la gravité.

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Nous nous asseyons un instant au sommet et papi en profite pour nous donner une leçon de géographie, vu qu’il a grimpé la plupart des sommets que l’on aperçoit.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Afin de nous protéger de la brise qui souffle de la mer, nous redescendons une vingtaine de mètres sur le flanc nord du Marcou pour pique-niquer. Le spectacle dont on jouit n’a rien à voir avec celui de la cantine scolaire.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Après avoir festoyé, nous redescendons du Marcou pour poursuivre notre randonnée. Je reprends ma place en tête et cours en dévalant la pente et en étendant les bras, essayant vainement de décoller. Même les formules de Harry Potter, que je connais par cœur, sont inopérantes. Vous qui me lisez, faites le savoir autour de vous : Harry Potter est un imposteur !

 

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Mais mon papi me dit qu’avec un tel paysage, on n’a pas besoin de voler et que de toute façon, si on volait, on risquerait de se faire canarder par des « Nemrods » en vadrouille.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Nous quittons les pentes du Marcou pour nous engager sur une piste qui sinue dans les sous-bois éclairés par une douce lumière tamisée par les feuilles d’or des hêtres.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Je trouve surprenant que les feuilles se parent d’une telle beauté au moment de leur mort. Papi me dit que c’est un signal de la nature pour nous enseigner à révéler le beau et le bon qui est en nous avant de mourir. J’ai donc décidé à la rentrée prochaine de partager mes billes avec mes copains, mais bon je vous avoue que ça m’embête un peu !

 

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Dans une partie du sous-bois plus sombre colonisée par les sapins, un hêtre, dont le feuillage est éclairé par le soleil, brille comme une bougie dans cette obscurité.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Nous nous arrêtons un instant pour laisser passer un éphippigère (grosse sauterelle) qui traverse le chemin insouciant de notre présence. J’avoue qu’à voir son rostre arrière en forme de glaive, je ne suis pas rassuré, mais mon papi m’affirme que cet insecte est inoffensif.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Nous croisons ensuite un autre randonneur avec lequel – étant un enfant bien élevé - j’entame la conversation. Mais il est si dur de la feuille que je poursuis mon chemin. Dommage, car il avait l’air sympa le vieux !

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

La randonnée s’achève par un sentier bordé de vieux hêtres majestueux qui ont dû voir de nombreuses générations d'hommes passer sur ce chemin et qui en verront encore d'innombrables. 

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

Les pierres du muret qui borde le chemin sont recouvertes d’une épaisse couche de mousse qui confère au lieu une atmosphère féérique.

 

marcou,hêtre,fayard,sauterelle

 Finalement pas besoin de s’appeler Alice pour découvrir le pays des merveilles ! Il est ici !

 ******

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement toutes mes chansons

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière, nouvelle version postée ce jour, s'intitule "Ecoute ton âme"

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite.

 


Texte & photos Ulysse

 

Commentaires

Il est bien évident que c'est mieux qu'à la cantoche, de pique-niquer dans un tel lieu !!
Cette balade serait à ma portée.
Bon week-end.

Écrit par : Clara65 | 05/11/2016

Une randonnée que je pourrais faire avec plaisir dans ses magnifiques paysages. C'est bien de communiquer la passion de la randonnée et de ton pays à tes petits enfants. Bravo pour tes photos. Un vrai coup de cœur pour celle des arbres roussis d'automne vus de haut et celles avec les hêtres majestueux. Bon week-end.

Écrit par : Martine 85 | 05/11/2016

Romain comment t'oublier ?
Avoue que c'est une chance d'avoir un papy amoureux de la balade, de la nature et qui sait si bien vous montrer ces merveilles.
Peut être, que plus tard... beaucoup plus tard, quand tu seras Papy à ton tour tu transmettras à tes petits enfants l'amour de notre belle terre. Mais oui, elle sera toujours belle, crois moi...
Et arrête de dénigrer ta soeur... LOL

Écrit par : Françoise | 05/11/2016

Que de beautés !
Merci d'avoir pris le chemin des écoliers, cela me convient mieux en effet

Écrit par : gazou | 05/11/2016

c'est magnifique , le paysage, les enfants, le bonheur et ton humour. Et toujours très bon photographe. (les couleurs sont magnifiques en cette saison). Bises

Écrit par : durgalola | 05/11/2016

Tu as bien raison pas besoin de s'appeler Alice pour découvrir le pays des merveilles !!!

Écrit par : Pâques | 05/11/2016

Bonjour Ulysse et Romain,
Voilà encore une belle randonnée en famille!
Pour distribuer tes billes aux copains, tu as encore un peu de temps devant toi :-)
Mais profites-en bien car le temps passe vite...
Bon dimanche à toutes et tous,
Frans

Écrit par : Frans | 05/11/2016

Merci à Romain pour ce beau reportage, il écrit aussi bien que son papi. ;-)
Par contre, pas bien de dire du mal de la soeur, hien !
Pour le pique-nique, s'il avait été relaté par ulysse & Co, on aurait eu droit à la bonne rasade de pinard qui réchauffe les corps et les coeurs ...
Une super belle balade qui fait du bien aux yeux pour la pauvre lectrice que je suis, incapable de vous suivre.
Bon dimanche ... gris foncé.
Bisoux, ulysse (qui fait le négre) et romain ! :-)

Écrit par : dom | 06/11/2016

Endroit grandiose..avec du beau temps ! belles photos...et bravo papy ♥...n'aura pas besoin de se raser...il sait faire ...

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 06/11/2016

Avec Alice c'est été parfait
BonDim Ulysse

Écrit par : H-IL | 06/11/2016

Maousse la sauterelle ! Belle promenade. Merci pour le partage.

Écrit par : tmor | 06/11/2016

Et non, on ne vous oublie pas comme ça les ptits loups. C'est toujours un plaisir de vous voir gambader devant vos aïeux. J'espère que vous garderez le même plaisir qu'eux des randonnées en montagne. C'est tout le mal que je vous souhaite.
ps : et si vous avez en plus le même humour que pépère à la moustache moussue, un peu dur de la feuille, il vous aura transmis un bien beau patrimoine.
Bon, là, fini de rêver les petits, les devoirs vous attendent, c'est terminé les vacances...jusqu'aux prochaines, à Noël. Comme une piqûre de rappel, vous n'aurez pas le temps de dire aïe, aïe, qu'elles seront déjà là.

Écrit par : julie | 06/11/2016

Au fait, Romain, une petite question qui me turlupine. Tu dis que le beau cheval blanc contemple le magnifique paysage devant lui. A ton avis, il le voit comment ? En couleur ou en noir et blanc ?

Écrit par : julie | 06/11/2016

Comme toujours, du rêve dans les talons. Superbe.

Écrit par : Loqman | 06/11/2016

Clara et en plus quand on sort de la cantoche généralement il pleut !

Martine oui les hêtres sont de beaux êtres !

Françoise peut être que quand je serai papi on vivra sur Mars

Gazou à paris les chemins que je préfère sont ceux de l'école buissonnière !

Andrée c'est vrai qu'avec papi on ne s'ennuie pas mais il devient dur de la feuille !

Marcelle oui et puis Alice c'est pas un nom de garçon

Frans oui le temps passe trop vite j'ai déjà dix ans et je n'ai pas vue le temps passer !

Dom papi est sobre quand il est avec nous pour nous donner le bon exemple, mais il se rattrape quand on n'est pas là !

Petits coeurs papi a la nostalgie des mèches de la jeunesse !

HIL se méfier des Alice ce sont des filles à malice !

Tmor j'ai fait semblant d'avoir peur !

Julie t'en fais pas le gène de l'humour ne s'est pas perdu en route car je suis déjà plus filou que mon papi. Quant à la façon dont les chevaux voient le monde tu me poses une colle ! je vais étudier ça !

Loqman et du rêve aussi dans les mirettes !

Écrit par : Romain | 06/11/2016

J'aurais du demander à Astérix et Obélix de venir surveiller mon coin de pique-nique pour qu'un Romain ne vienne pas occuper l'endroit !

Écrit par : GIBUS | 06/11/2016

Encore une belle randonnée racontée avec les pointes d'humour nécessaires pour nous donner un large sourire ;-)

Écrit par : Praline | 06/11/2016

Toujours autant d'humour, de bonne humeur et de gais lurons dans des panoramas superbes. Que la montagne est belle, surtout en automne!
Merci.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 06/11/2016

Gibus mais je suis plus fort qu'Obéis et Astérix réunis !

Praline sans humour la vie serait triste aurait dit La Palisse

Maïté comment ne pas être un gai luron avec de tels horizons !

Écrit par : Romain | 07/11/2016

Quelle beauté,ces couleurs de l'automne, et tes p'tits loups ont l'air d'apprécier, c'est formidable !!! Merci Ulysse pour ce "dépaysement", ta parure d'homme des bois moussu est remarquable ! Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 07/11/2016

Coucou Les ptits loups et Ulysse

Des photos magnifiques... j'ai rêvé ! Vous ai suivis avec un plaisir immense... Ai regardé avec le cheval blanc le paysage camaïeu roux et or... Dommage que l'ordi ne puisse envoyer les senteurs de l'Automne ; ce serait parfait !
Merci, merci pour ce beau voyage des yeux et de l'âme !
Bisous à vous

Écrit par : luciole 83 | 09/11/2016

Je ne me suis jamais pris pour Alice, mais j'ai toujours pris plaisir à parcourir notre pays des merveilles.

Écrit par : bernard | 10/11/2016

Brigitte les petits loups font plus qu'apprécier à chaque vacances ils en redemandent !

Luciole si l'ordinateur véhiculait les odeurs les gens ne sortiraient plus de chez eux !

Bernard et j'espère que pendant longtemps encore on pourra le parcourir et se croiser !

Écrit par : Ulysse | 10/11/2016

Coucou Ulysse, c'est en voyant le reportage de ce jour que je me suis souvenu que je n' avais pas lu celui ci...seulement survolé !je couds tellement
Alors , c'est chose faite ..bravo pour ce merveilleux Papi qui brode a merveille et se prend pour une tête persillée ...j' adore ! j'espère que je serai une Mère Grand comme vous ..encore 2 mois a attendre maximum a moins qu'elle pointe son museau avant l'heure prévue...
je vais donc lire de ce pas la suite ..
Merci Ulysse et bon Dimanche !
Pat

Écrit par : pat | 12/11/2016

Tout est gratuit, pas besoin de payer pour entrer dans ce coin de belle nature. Alors tu as eu raison d'en profiter avec les petits enfants. Bonne fin de week end.

Écrit par : elisabeth | 13/11/2016

Une jolie ballade familiale ! J'avais également apprécié cette rando partagée avec notre ami Marc, Jean-Marie et Raymond il y a quelques années et depuis, j'avais donné le surnom de Marcou à Marc.

Écrit par : Eric | 20/11/2016

Magique!
Merci Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 21/11/2016

Pat alors bienvenue au club des grands parents, vous verrez c'est un métier merveilleux !

Elisabeth c'est gratuit parce que les hommes politiques n'ont pas trouvé le moyen de faire payer

Eric marc est toujours avec nous quand on arpente les chemins d'Oc

Martine merci

Écrit par : Ulysse | 21/11/2016

Écrire un commentaire