suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2017

Un vieux loup sur le Caroux !

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Les petits loups ayant regagné leur tanière parisienne, je m’en vais, vieux loup solitaire, à l’assaut du Caroux par le sentier pierreux de l’Esquino d’Aze. Le Caroux - l’une des plus vieilles montagnes du monde qui a connu de nombreux soubresauts au cours de l’histoire mouvementée de la terre - n’est plus qu’un immense tas de cailloux. Les générations des siècles passés n’ont eu qu’à se baisser pour ramasser les centaines de milliers de pierres nécessaires à l’édification des murets qui bordent les sentiers accédant aux terrasses qu’ils cultivaient et aux estives sommitales. Les hommes d’alors vivaient et travaillaient autant pour les générations futures que pour eux mêmes. Tandis que notre génération sacrifie le futur pour satisfaire son insatiable appétit et assurer son confort.

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Ces hommes du passé avaient planté des châtaigneraies dont les fruit - qu’ils faisaient sécher dans des « sécadous » - constituaient la base de leur nourriture hivernale. Ces châtaigneraies sont, pour la plupart, aujourd’hui abandonnées et ce vieux châtaignier crie son désespoir de voir ses fruits pourrir au sol et ne servir au mieux de nourriture qu’aux sangliers. Mais il n’est pas dit que les hommes n’aient pas besoin un jour de retourner vers ces antiques châtaigneraies pour s’y nourrir, vu la dévastation provoquée par l’agriculture suicidaire et pestifère qui envahit nos plaines et vallons, stérilise nos sols et détruit la biodiversité.

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Après plus d’une heure d’ascension, j’accède au plateau sommital où émergent des mamelons rocheux craquelés qui semblent prêts à s’écrouler au premier coup de Tramontane. Mais ils sont à mon image : ridés, chauves et inébranlables !

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

J’aime déceler, dans les « os » de notre vieille planète, les sculptures créées par la pluie et le vent, inlassables et créatifs sculpteurs. Ainsi, voyez vous, comme moi, cette paresseuse tortue juchée au sommet de cette grosse meringue caillouteuse ?

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Et là, ce vieux berger coiffé d’un béret, qui semble héler son troupeau de moutons ?

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Les arbres profitent de la moindre anfractuosité dans les rochers pour en jaillir, à la fois protégés des intempéries par ces encombrants voisins mais aussi sous la menace de leur chute due à l’érosion.

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Il ne manque, dans ce magnifique paysage essentiellement minéral, que la présence de mes amis les mouflons que j’aperçois de plus en plus rarement. La pratique de la chasse par des « nemrods » bedonnants qui montent en 4X4 pour tuer la représentation de ce qu’ils n’ont pas : la grâce et la beauté, rend ces animaux extrêmement farouches. Il serait plus cohérent de confier aux loups le soin de réguler cette espèce, la lutte serait plus égale et les mouflons craindraient moins les pacifiques randonneurs. Mais hélas dans notre pays de viandards même les loups, pourtant protégés par une convention internationale, sont exterminés du fait de la pression exercée sur les pouvoirs publics par de pseudo-bergers, chasseurs d’indemnités. Il suffit d’interroger les gestionnaires du Yellowstone, le plus grand et plus vieux parc américain, pour comprendre le rôle fondamental que jouent les loups dans le bon équilibre des écosystèmes. Notre pseudo ministre de l’Ecologie ferait bien de regarder cette vidéo qui en témoigne.

 

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Mais oublions un instant les méfaits commis par quelques imbéciles « homo sapiens » pour admirer cette étonnante lentille minérale qui, si mon petit loup Romain avait été là, m’aurait amené à lui poser la devinette suivante : "S’agit-il : 1) d’une galette de sarrasin fossilisée oubliée par les celtes qui vivaient dans la région il y 4.000 ans 2) D’une soucoupe volante venue d’une planète de Lilliputiens ou 3) d’un disque perdu par un discobole de l’antiquité, les romains ayant occupé les lieux il y a 2.000 ans". Connaissant mon petit gaulois sur le bout des doigts, celui-ci m’aurait répondu : "Arrête ton char papi, je ne suis pas de la dernière pluie, je ne crois plus depuis longtemps à tes fariboles. C’est tout simplement un disque d’orthogneiss (roche proche du granit) sculpté par le vent et la pluie".

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Cette autre sculpture, d’un style plus abstrait, défie les lois de l’équilibre, mais je pense qu’elle sera encore visible alors que les atomes qui me constituent seront retournés au grand maelström originel.

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Pour aiguiser un peu plus votre sens de l’observation, voyez vous comme moi cet épagneul à l’affut qui semble humer l’air en quête d’une proie ?

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Ou cette tête de cheval qui semble sur le point de hennir ?

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Quant à ce soldat casqué qui semble se dissimuler derrière un rocher, de quelle guerre ne s’est-il enfui, effaré de la stupidité et de la cruauté des hommes ? Certains penseront au vu de mes hallucinations que j’ai emmené avec moi quelque produit illicite. Je les rassure, je me contente du jus de la vigne pour exalter mon imagination !

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Je suis un amoureux des arbres, dont on découvre qu’il s’agit d’êtres bien plus complexes que l’on ne pensait. Ainsi ils collaborent et échangent des informations entre eux concernant l’arrivée de prédateurs, comme le révèle un excellent article que vous pouvez lire ICI. Ce jeune hêtre, qui a jaillit d’une anfractuosité dans le plateau rocheux, mérite toute notre admiration. Il n’a pas eu le choix de son implantation, sa graine ayant été apportée là par le vent, l’eau ruisselante ou un oiseau. Toujours est-il qu’il doit lutter contre la Tramontane qui souffle fréquemment et parfois violemment en ces lieux, tout en ne disposant pour croître que d’une maigre pitance tirée d’un sol aride.

 

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

D’autres arbres colonisent les pentes dégagées entre les promontoires rocheux et retiennent ainsi le sol qui, sinon, disparaîtrait à la première pluie, entrainant sans doute ces empilements précaires de rochers qui semblent aussi fragiles que des châteaux de cartes.

 

caroux,loup,nemrod,homo sapiens

Le Caroux l’hiver présente une beauté austère qui nait du camaïeu de gris des rochers, teintés de vert par les mousses et lichens qui les recouvrent en partie, auxquels s’ajoutent les bistre, terre sienne brûlée et mauve des ramures des arbres et des bruyères fanées. Une écharpe de ciel bleu illumine l’horizon conférant à l’ensemble profondeur et sérénité.

Prenez le temps que vous voulez pour contempler cette beauté pendant que je vous quitte sur la pointe des pieds.

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon...

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement toutes mes précédentes chansons

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière chanson mise en ligne s'intitule "I want to be a rockstar"

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite


Texte & Photo Ulysse

 

Commentaires

De la paréïdolie du plus bel effet avec ces roches érodées par le vent, la pluie et le temps.
Doit pas y faire très chaud en ce moment. Je garde le souvenir d'un de tes anciennes publications où tu nous montrais de splendides photos du Caroux sous la neige : un rêve que je caresse depuis fort longtemps mais que je ne réaliserai certainement jamais.

Écrit par : chinou | 07/01/2017

Les sculptures que nous offre la nature sont vraiment magnifiques et étonnantes

Écrit par : gazou | 07/01/2017

Je vois bien la tortue et le vieux berger. De très beaux paysages. Bon week-end.

Écrit par : Martine 85 | 07/01/2017

Je vois bien la tortue et le vieux berger. De très beaux paysages. Bon week-end.

Écrit par : Martine 85 | 07/01/2017

Superbe reportage et magnifiques photos pour un vieux loup en terre conquise .

Écrit par : Jeam-marie | 07/01/2017

Quel plaisir cette balade ! J'ai reconnu chaque personnage rencontré ! Merci Claude :)

Écrit par : Elisabeth | 07/01/2017

J'adore quand tu te compares à ces mamelons rocheux ! lolll
Et c'est vrai qu'on peut y trouver plein de personnages avec un peu d'imagination ...
Tu as aussi raison avec la réflexion sur l'agriculture moderne qui est en train de stériliser notre pauvre terre.
La surproduction va le tuer !
Bon dimanche, vite, pendant que tout le monde dort !
Bisoux, claude

Écrit par : dom | 08/01/2017

Le vieux loup à l'imagination encore bien aiguisée
BonDimUlysse

Écrit par : H-IL | 08/01/2017

Trou béant du tronc
Arbre poussant sur le roc
Au faciès humain

Écrit par : tmor | 08/01/2017

Paysage d'une grande beauté sauvage en effet. Beaucoup de minéral qui deviennent des êtres vivants grâce à ton imagination et tes mots.
J'ai reconnu assez vite tous ces personnages, j'adore cela, je vois beaucoup d'être dans la nature.
A la place de ta tête de cheval, j'avais vu une tortue, entière, la tête à gauche, et traînant sa lourde carapace.
J'ai bien aimé la réponse de Romain ! ben voyons papy ... :)
Merci Claude, j'aime beaucoup te lire et me promener dans ta montagne
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 08/01/2017

Chinou joli mot que "paréidolie" (sans tréma d'après wikipédia) que je ne connaissais pas . Merci ! Moi aussi j'attends le retour de la neige sur le Caroux

Gazou la nature c'est mieux que les musées !

Martine 85 pour rester jeune il faut voir le monde avec des yeux d'enfant

Jean-Marie hélas je suis le seul loup du coin !

Elisabeth alors tu as gardé ton âme d'enfant

Dom oui c'est un paradoxe : l'agriculture censée nous nourrir nous empoissonne !

HIL et le pied aussi l'ami !

Tmor hommes plantes rocs sont fait de la même matière

Annick va pour la tortue ou aussi un escargot ...le monde est comme chacun le voit ! J'ai plaisir à t'offrir ma montagne !

Écrit par : Ulysse | 08/01/2017

Dans ce parcours le loup n'est pas toujours celui qu'on croit. Au détour du chemin entre toute une meute d'animaux étranges, il est là qui guette et son image vous séduit...le petit Romain qui n'a plus peur du loup garou s'en remet à la sagesse du savoir comme son papy, il trouve comme lui mille merveilles qui alimentent son imaginaire mais il sait aussi que la nature nous réserve bien des surprises et ce qui semble loufoque pour certains (tiens ce serait mieux écrit comme ça "louphoque") est pourtant la plus belle des réalités, et oui les arbres communiquent entre eux mais est-ce que les humains savent les entendre, les aimer, les observer pour les comprendre ces derniers ayant des comportements qui doivent surprendre la montagne entière !! merci pour ce petit voyage dans ces contrées habitées !

Écrit par : monique | 08/01/2017

Monique je retiens votre suggestion d'écrire "louphoque" qui évoque mieux la puissance de l'imaginaire et de fait je suis à moitié loup et à moitié phoque aimant la sauvagerie des monts et vaux reculés et l'immensité et la force de la mer ! Quant aux arbres, certains hommes les respectent mais d'autres leur font subir bien des avanies, ce dont ils se vengeront un jour prochain !

Écrit par : ulysse | 09/01/2017

Encore une balade enchanteresse. Merci

Écrit par : Loqman | 09/01/2017

Tes os de pierre sont magnifiques, ils rassurent pas leur solidité et sont comme des ancres dans un monde si instable. Amitiés.

Écrit par : Ariaga | 09/01/2017

Un lieu plein de charme bien qu'érodé par des siècles d'intempéries !
J'aime aussi les arbres et cela me fait toujours de la peine quand je vois un abattage.
Tu dis que tu ne fumes pas de produits illicites, le vin n'en fait pas partie c'est vrai, mais il pourrait car lui aussi provoque quelques anomalies dans la vision !
Pour ton imagination par rapport aux rochers, je vois bien ce que tu vois.
Bonne soirée.

Écrit par : Clara65 | 09/01/2017

un monde de formes qui fait rêver; qui transcende l'imagination.

ce que j'aime te suivre dans tes promenades, tes mots poétiques et tes coups de gueule.
Merci pour tout cela Ulysse

Écrit par : Martine | 10/01/2017

Loqman en la partageant je retrouve le bonheur pris à la faire

Ariaga oui la Terre est notre ancre spatiale , préservons la !

Clara 65 nous avons donc la même vision du monde : poétique !

Martine hélas mes coups de gueule ne changeront pas grand chose mais ça fait du bien !

Écrit par : Ulysse | 10/01/2017

Tu es peut-être un vieux loup Ulysse, mais, ma foi, un loup qui a encore de belles pattes..
On ne se lasse pas de se promener avec toi dans ces étendues, exemptes de tous touristes..
Oui, tout comme toi, j'aime aussi les arbres morts, y voir des êtres dans leur immobilité rigide.
Quand je pense qu'on a voulu introduire le loup sur notre territoire, et, maintenant, on veut le chasser, voir le tuer...Te laisses pas faire Ulysse. Comme tu dis au dessus, nos coups de gueule n'y changeront rien, mis à part nous soulager.
Bonne journée.

Écrit par : julie | 10/01/2017

Encore un beau voyage Ulysse Loup-Carroux, ces sculptures naturelles sont incroyables, la nature est parfaite quand l'homme ne s'en mêle pas... Allez, ici et maintenant est beau et demain sera un autre jour... Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 10/01/2017

Je connais bien ces rochers, mais seule ton imagination sait leur donner vie.
A demain sur d'autres traces et d'autres rochers.

Écrit par : bernard | 10/01/2017

Ah vous l'aimez votre Caroux ! et vous nous faites profiter de ses beaux paysages. Merci !

Écrit par : Praline | 10/01/2017

Julie moi j'ai de belles pattes et toi une plume qui galope comme une antilope ! Tes coups de gueule valent les miens c'est sans doute sans doute pour cela que l'on est de "virtuels" copains !

Plumes d'Anges oui demain est un autre jour qui nous offrira d'autres merveilles !

Bernard tes haïkus aussi leur rendent un bel hommage l'ami ! A demain

Praline ah ! oui je l'aime et ma foi j'en ferai bien mon cimetière !

Écrit par : Ulysse | 10/01/2017

Bonjour Ulysse,
On a beau t'avoir suivi déjà maintes fois sur le Caroux, tu parviens malgré tout chaque fois à nous dénicher des petits coins inédits :-)
Je te souhaite un bon weekend depuis les Ardennes couvertes par un beau manteau blanc ce matin.
Frans

Écrit par : Frans | 13/01/2017

Frans j'attends avec impatience la neige qui devrait tomber sur le caroux lundi !

Écrit par : Ulysse | 13/01/2017

Que de bêtes en ces rocs , sculptés par les vents ! c'est incroyable
Merci pour ce parcours accidenté et superbe !
le caroux est enneigé ...vous allez vous régaler !
A bientôt , Ulysse
PAt

Écrit par : pat | 14/01/2017

Écrire un commentaire