suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2017

« Tranquillou » sur le Caroux

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

A lire le titre de cet article, vous allez vous dire chères lectrices et chers lecteurs, que je suis devenu « mou du genou » et que je suis bon pour m’inscrire dans un E.H.P.A.D. Je vous rassure tout de suite, cette balade « tranquillou » n’est qu’une parenthèse, dues aux circonstances, dans mes pérégrinations aventureuses. La raison en est qu’il avait neigé l’avant veille sur le Caroux et qu’il faisait un froid de canard avec une Tramontane désireuse de nous faire danser la valse malgré nos gros godillots. Avec l’ami Bernard, qui au demeurant souffrait d’un refroidissement, nous nous sommes dit que nous nous contenterions, pour le coup, d’une balade contemplative et photographique sur la plateau sommital, avec déjeuner au chaud dans le refuge de Font Salesse. Nous voici donc tranquillement partis, provision de bois sec sur le dos, à l’assaut du sommet arrondi du plateau carrousien.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Le sommet, matérialisé par un imposant cairn, offre une vue circulaire sur les environs. Si Dali avait connu ce lieu, sans doute l’aurait-il désigné comme étant le centre du monde plutôt que la gare de Perpignan. Car ici aucun obstacle ne bouche la vue et l’on voit aussi loin que la courbure de la terre le permet.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous nous dirigeons ensuite vers le Lucadou en empruntant une piste qui domine les vertigineuses gorges d’Héric. Un tapis élimé de neige recouvre le pelage roux du Caroux, tandis qu’au loin un polochon de nuages se traine sur le Sommail et la Montagne Noire.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Puisque l’humeur du jour est à la contemplation, nous nous arrêtons un instant pour admirer l’océan de collines bleutées qui vient battre les flancs du Caroux.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Le tapis de neige est un livre dont les pages blanches racontent, à ceux qui savent le lire, la vie intense qui va et vient en ces lieux quand l’homme, ce prédateur sans pitié craint de tous, n’y est pas.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

L’heure du déjeuner approchant, nous ramassons quelques branches mortes pour compléter notre fagot de bois et nous prenons possession du refuge de Font Salesse où un feu réchauffe bientôt nos abattis transis. Je ne dirai jamais assez la colère que m’inspire les stupides graffitis que des promeneurs se croient obligés de laisser pour immortaliser leur passage. Alors que les animaux urinent pour marquer leur territoire, ce qui n’a aucun effet délétère sur l’environnement et ne laisse aucune trace, l’homme lui y laisse ses immondices et vomissures matérielles ou cérébrales.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous repartons en direction du secteur des Barmelles qui offre une vue somptueuse sur la vallée de l’Orb. Un arbuste installé au bord de la falaise y jouit d’une vue imprenable sur la mer qui gît comme un filon d’or au bout de la plaine bleutée.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Non loin de là, un aigle reste niché dans son aire indifférent à notre présence. Sans doute attend-il la sortie de ses proies habituelles, serpents, lapins, mulots et autres campagnols, blottis dans leurs terriers du fait des conditions hivernales.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

En cheminant sur le plateau le matin même, Bernard m’avait indiqué que, selon des observateurs, le loup serait revenu dans notre région. Ce n’est donc qu’à moitié étonnés que nous le surprenons soudain au détour d’un chemin, à l’affût, gueule ouverte, attendant le passage de mouflons. Soit le bienvenu oh ! loup, toi qui, contrairement aux légendes, n’a jamais croqué de grand-mère, ni de chaperon rouge ni quiconque d’ailleurs ! Je te crains bien moins que les « nemrods » en vadrouille qui chaque année tuent ou blessent nombre de leurs congénères (146 en 2016 !!). Et ce ne sont pas les quelques moutons que tu croques ici et là (grassement indemnisés) qui me feront changer d’avis. Ce n’est qu’une peccadille - au demeurant justifiée par la nécessité de te nourrir – par rapport aux massacres de masse perpétrés par l’homme dans le monde animal et qui font qu’en l’espace de 40 ans plus de la moitié des vertébrés ont disparu de la planète. La génération à naître ne verra plus de lion, de guépard, d’éléphant, de rhinocéros, d’ours blanc ainsi que nos cousins les singes et bien d’autres espèces autrement que dans les zoos.

 

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Bernard m’emmène ensuite à la découverte du dolmen du Caroux qui atteste que ces lieux sont fréquentés et appréciés par l’homme depuis des millénaires. Il n’ y a pas de plus bel endroit pour y mettre une dépouille mortuaire afin qu’une fois dissoute par le gel, la pluie et le soleil ses atomes rejoignent le grand bal des atomes de l’univers.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous traversons le cours de l’Albine dont les eaux en partie gelées offrent à Gaïa de magnifiques pendentifs de cristal.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

 Ceux qui ont vu au cinéma, le Seigneur des Anneaux reconnaitront tout de suite Golum que l’on aperçoit juché sur une énorme tortue à la recherche de son anneau magique perdu. J’aurais bien aimé le trouver moi même pour me rendre invisible et approcher ainsi les mouflons sans les effaroucher.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous traversons le ruisseau de Combe Gairau qui lui aussi offre à Gaïa une magnifique parure en cristal. L’homme qui maltraite notre belle planète ferait bien de suivre l’exemple de ces modestes ruisseaux et respecter et honorer celle qui lui a permis de naître.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Cet arbuste, que le hasard a fait naître dans l’étroite faille d’un rocher, atteste de la puissance de la vie. Il nous incite à faire face vaillamment à nos soucis et problèmes, à lutter avec courage contre le sort contraire qui peut nous assaillir. « Ne lâchez rien, ne cédez pas au découragement » semble-t-il nous dire   et me vient alors à l’esprit le souvenir de mon ami Marc qui fit preuve de tant de courage face à la maladie funeste qui l’a emporté. 

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous reprenons notre marche, petits hommes perdus sur ce vaste plateau, enivrés par l’air vif, éblouis par la lumière radieuse et la beauté austère des champs de bruyère fanées saupoudrées de neige.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Nous nous arrêtons un instant pour admirer la beauté simple et subtile de ces graminées dorées jaillissant de la neige et y projetant leurs fines ombres bleutées.

 

caroux,neige,loup,douch,font salesse

Et c’est le retour à notre point de départ dans le vallon de Douch, où la lumière rasante du soleil illumine les ramures dénudées des hêtraies qui occupent les flancs et le creux du vallon, leur conférant une apparence de boules de coton poussées là par le vent !

 

NB: Je pars faire de la  rando-raquette dans le Queyras et répondrai à vos commentaires à mon retour

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon...

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement toutes mes précédentes chansons

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière chanson mise en ligne s'intitule "Jennifer"

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite

 

Texte & Photos (sauf 1, 6 et 16 Bernard R.) Ulysse

 

Commentaires

Une très jolie ballade et de bien belles photos !

Écrit par : gazou | 27/01/2017

Bonjour Ulysse ,
Quel voyageur heureux vous êtes ! Toujours en action ..C'est pour cela que vous êtes jeune et que vos récits transpirent la vraie vie ! Et Gibus , vous l' avez perdu ? Hiberne t'il?
L' ami Bernard s'avère un bon compagnon de marche et connait aussi plein de choses.
je vous souhaite une bonne semaine en attendant le récit des raquettes ...A bientôt
Pat
Vos photos sont superbes

Écrit par : pat | 27/01/2017

Quelle belle rando. Photos superbes et texte qui se lit avec plaisir. C'est vrai que le rocher ressemble à la gueule d'un loup. Sympa le feu dans le refuge. Belle journée

Écrit par : Martine 85qq | 27/01/2017

Encore une magnifique balade, Ulysse. Mais non, vous n'êtes pas encore bon pour l'EHPAD :-)
Ça devait bien souffler là-haut, d'ailleurs je crois que cela se voit sur l'avant-dernière photo.
Quel dommage que vous n'ayez pu photographier le loup. Cet animal tant détesté m'est sympathique et je sais qu'il ne mange pas les petites filles, alors une coriace comme moi !... hihi
D'accord avec vous pour les graffitis, c'est un manque total de civisme, j'ai du mal à imaginer que des randonneurs puissent agir ainsi... à mon avis ce sont des petits cons qui ont fait ça.
Bonne soirée et merci pour ces photos de balades qui me font envie.

Écrit par : Praline | 27/01/2017

Le Caroux Claude, on en veut, encore et encore mais le Caroux sous la neige, on en redemande tant tu sais nous le faire aimer.
Bon week end
cHINOU

Écrit par : Chinou | 27/01/2017

la vie saine d'hommes qui résistent dans la passion et l'amitié. bravo pour ce reportage

Écrit par : photodilettante | 28/01/2017

mou du genou.....tu n'as plus 20 ans....il faut faire attention....ah ces messieurs.....

et pourtant
provision de bois sec sur le dos, à l’assaut du sommet arrondi du plateau carrousien....

belles photos...merci à toi

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 28/01/2017

"Tranquillou" c'est pas le mal absolu hein.Je préfère les gens qui prennent le temps de respirer, de regarder, et de faire des photos surtout, que ceux qui marchent comme des malades pour le plaisir de marcher mais sans regarder autour d'eux ou à peine...

Écrit par : Pastelle | 28/01/2017

Hé bien meêm nous on n'en n'a pas eu autant de la neige.
On a croisé des gens de ton secteur une revue Dadaiste tout à l'heure, je pensais à toi du coup.

Écrit par : tmor | 28/01/2017

Un bonjour et des bisous en c/c

Écrit par : H-IL | 30/01/2017

Les graminées sous la neige... que c'est beau ! C'est tout de même une sacrée marche pour des contemplatifs, bravo ! À bientôt Ulysse. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 30/01/2017

Tant de belles choses encore, au creux de ton chemin, sur les merveilles animales ou végétales à préserver, et celles "humaines" aussi, emplies de foi et de courage !

Comme toi, la force des arbustes frêles et solitaires me submerge toujours d'admiration ...

Ces graminées ont un parfum de dunes ....!

Il faudrait demander au refuge de Font Salesse de mettre à la disposition des pèlerins un "livre d'or".
Les mots écrits avec le coeur ne polluent rien, bien au contraire !
Si tu savais le nombre de témoignages émouvants ou chaleureux que j'ai pu croiser sur les chemins, écrits ou dessinés sur les pavés, les poteaux .....J'en ai moi-même écrit un, l'été dernier, sur un mur ...
Autant de messages qui se lisent, se transmettent, et donnent souvent des ailes au pèlerin fatigué ou découragé qui arrive !
L'homme préhistorique s'exprimait sur les roches, il y gravait, y dessinait et ...c'était très beau !

Je suis pour l'expression libre, pourvu qu'elle soit belle et surtout respectueuse ....

Qu'il est également beau ce dauphin préhistorique sur fond de vagues, là où ton aigle a pour habitude de se blottir ............La pierre aussi s'exprime, c'est une artiste (sourire ).

J'en profite pour te transmettre tous mes voeux de bonheur, et de santé aussi pour pouvoir continuer à aller toucher, respirer toutes ces hauteurs ne faisant que nous élever nous-même spirituellement ...

Le plus châle-heureuse-aimant : sabine

Écrit par : Sabine la pèlerine | 31/01/2017

Bonjour Ulysse,

Encore une belle découverte du Haut Languedoc...!!
Je m'imprègne des photos, du paysage, des noms..
Je retrouve à travers toutes tes paréidolies, des références connues, des amis communs..(ah, ce fameux Gollum !)

Oui, le loup revient, et le renard aussi ( mais lui, c'est plus de mon côté -))
Moi aussi, je suis très en alerte concernant la protection de notre environnement et le respect qu'on doit à la Terre et à toutes les espèces vivantes..
Mais la vie est forte et réapparaît toujours, et dans des endroits qu'on n'imaginerait pas..

Une rando raquette, ça doit être vraiment magique !!
Toutes mes amitiés !!

Écrit par : Cassandre | 31/01/2017

Ulysse, je te souhaite de passer un bon séjour dans le Queyras, la neige a l'air d'être au rendez-vous.

Écrit par : bernard | 31/01/2017

Bonsoir Ulysse,
Vous êtes des courageux! Mais le soleil rend le froid bien plus supportable :-)
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 31/01/2017

C'est si beau ! Pour etre heureux pas besoin de grand chose.. l'amitié l.amour la bonté et la beauté. Bonnes vacances.

Écrit par : durgalola | 02/02/2017

Quel beau billet où" l'esprit raisonne" et "l'âme résonne" comme l'écrit François Cheng. Tout y est et surtout cette 7 ème photo que j'aime tant (un clin d'œil aussi à la couverture de son livre " De l'âme".

Toujours beaucoup d'humour,d'amitié, d'à-propos sur le monde actuel, de sensibilité et cet amour de la paréidolie qui nous donne à voir l'invisible pour le commun des mortels.
Merci.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 03/02/2017

Rien ne vous arrête, c'est là qu'on voit que vous êtes de vrais passionnés.
Merci pour ces belles photos et explications.
Bon week-end, bien venté.

Écrit par : Clara65 | 04/02/2017

Superbe. Merci du partage.

Écrit par : Loqman | 04/02/2017

Re-coucou Ulysse

Ah moi aussi, je raffole des graminées... je les trouve si élégantes, raffinées et belles ! En admiration devant les fabuleuses rencontrées en Camargue !

Et une aversion totale envers les graffitis ! car cet "art de la rue" suppose une profanation de la propriété d'autrui ! donc de l'incivilité ...

toujours fan de tes reportages ... écrits et photos ! un régal !

Merci et bisous

Écrit par : luciole 83 | 07/02/2017

Merci à celles et ceux qui ont laissé un commentaire . Après une semaine de randos-raquettes enchanteresses je vais bientôt reprendre le fil de mes récits

Bonne semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 08/02/2017

Les commentaires sont fermés.