suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/02/2017

Rando-raquettes dans le Queyras : Montée au col du Cascavelier

 

IMG_3604.jpg

Ce matin notre guide, Pierre, a projeté de nous emmener au col du Cascavelier, une rando plutôt facile destinée à nous tester. Pour pimenter un peu le parcours, il propose aux plus aventureux du groupe de marcher sur le lit d’un torrent recouvert de glace et de neige, que la piste longe au départ sur quelques centaines de mètres.

 

IMG_3606.jpg

Pour des promeneurs non avertis, le parcours semble sans risque. Mais nous apercevons ici et là des trous dans la couche de glace qui pourraient réserver au marcheur inattentif de mauvaises surprises !

 

20170130_104940[1].jpg

Pour éviter une telle mésaventure, Pierre nous conseille de garder un œil vigilant sur le sol et de le frapper de temps en temps avec nos bâtons pour nous assurer de l’épaisseur adéquate de la glace.

 

IMG_3739.jpg

Nous croisons un promeneur dont la légèreté et l’agilité le prémunissent contre tout risque de prendre un bain de pieds glacé ! Cet écureuil gris au demeurant est un intrus. Il est, en effet, originaire de l’Amérique du Nord et a été introduit en Europe à la fin du XIXème siècle. De plus grande taille, plus résistant et mieux habitué aux températures rigoureuses de l’hiver que l’écureuil roux, son cousin européen plus petit et timide, ce « yankee » est en train d’éliminer ce dernier qui est dorénavant protégé par la convention de Berne .

 

IMG_3706.jpg

Nous passons près d’un mélèze dont le tronc est incrusté de petites pommes dont on se demande bien comment elles ont pu arriver là. Pierre nous explique que c’est le Pic Epeiche qui les coince dans les anfractuosités de l’écorce de l’arbre pour pouvoir en extirper les graines, car cet oiseau, comme la plupart des pics, ne peuvent se nourrir qu’en position verticale.

  

 

IMG_3608.jpg

Quittant le lit du torrent – sans s’être mouillés les pieds ! - nous longeons une formidable barre rocheuse irisée de neige qui en magnifie la beauté.

 

IMG_3616.jpg

La neige rend les montagnes accueillantes, elle gomme l’austérité, l’agressivité que leur confère leur ossature minérale. Mais cette douceur est trompeuse car ce blanc manteau peut vite devenir un linceul pour l’imprudent montagnard qui s’y aventure sans les équipements et les précautions adéquates.

 

IMG_3640.jpg

Au fur et à mesure que nous progressons, les arbres se raréfient et nous abordons une ligne de crête qui offre une vue de plus en plus vaste sur les sommets environnants. Ces vastes panoramas ouvrent l’âme, le cœur et l’esprit. En les contemplant les frontières se dissolvent, les visions ratiocinées, hexagonales, frileuses du monde s’étiolent. Dans cet univers sauvage loin du babil ségrégationniste des « boni-menteurs », nous retrouvons le lien secret qui unit le monde vivant issu de la même cellule originelle, l’animal est un cousin, l’étranger, un frère.

 

IMG_3648.jpg

En ces lieux si près des cieux couverts d’une neige immaculée, nous avons le sentiment de marcher là où aucun autre homme n’a auparavant marché.

 

IMG_3650.jpg

Et nous voici au col où un renard nous a précédés. Loin d’être contrarié, je suis heureux qu’en ces contrées le monde animal puisse vaquer librement et jouer sa partition sauvage dans la symphonie du monde, à l’abri des « nemrods » ventripotents qui peuvent à distance d’un coup de fusil mettre fin à leur existence pour satisfaire leur ego mortifère.

 

IMG_3652.jpg

Au loin, un sommet est coiffé d’un nuage lenticulaire, phénomène classique en montagne provoqué par l’ascension le long des pentes de l’air réchauffé par le soleil et dont l’eau sous forme gazeuse se condense du fait de l’abaissement de la température liée à la moindre pression.

 

IMG_3656.jpg

Aton commençant sa lente descente vers l’horizon, nous suivons son exemple et rebroussons chemin.

 

IMG_3659.jpg

Notre guide apercevant une vaste pente de neige immaculée, nous propose de la dévaler pour rejoindre en contrebas la piste empruntée à l’aller.

 

IMG_3660.jpg

Le moelleux tapis de la neige nous donne le sentiment d’évoluer sur un tapis volant.

 

IMG_3586.jpg

Nous prolongeons au maximum ce plaisir indicible de gambader dans la neige poudreuse et Aton s’est depuis longtemps glissé sous son édredon de nuages quand nous apercevons le clocher de Saint Véran où nos traineaux à moteur sont garés. Cinq heures sonnent ! C’est l’heure du vin chaud !

 

*****

Si vous appréciez mes récits et mes photos, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" en accès libre sur :

Mon blog musical OLD NUT (cliquez sur le nom)

ou sur les plateformes musicales Deezer, Itunes, Spotify, Google play, Amazon...

 

Mes autres blogs:

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière chanson mise en ligne s'intitule "Mon verre de Ti' Punch est vide"

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite

Texte & Photos (sauf la 3ème C. Harmoy) Ulysse

 

 

11:00 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (27)

Commentaires

Quelle balade de rêve sur ce tapis de neige vierge qui réchauffe les yeux et les coeurs.
Hélas la neige n'est pas aussi accueillante pour tout le monde, tout dépend du lieu
où elle tombe.
Mais quand elle est si belle, pourquoi ne pas en profiter ??
Je croyais que l'écureuil gris était originaire de Chine, mais peut être s'agit il d'un
animal plus petit qui décime également notre bel écureuil roux.

Écrit par : Françoise | 18/02/2017

Quel bonheur ce doit être une randonnée comme celle-ci

Écrit par : gazou | 18/02/2017

Tu as donc abandonné ton "bac à sable héraultais, " terrain de jeu habituel pour aller te frotter à d'autres conquêtes ! Dire que certains se plaignent de trop de neige ! Tes photos m'ont donné envie d'en savoir plus et je suis allée sur google voir temps de marche, dénivelé etc.... et un gros radonneur comme toi a du réaliser cette sortie ...."les doigts dans le nez". Ton reportage est un peur moment de bonheur, une bonne bouffée d'air frais .

Écrit par : Chinou | 18/02/2017

Bonjour Ulysse ,
Quelle balade rocambolesque ...vous êtes bien téméraires , tous !
Photos aux tons naturels à différentes heures...sublime !
Bravo au conteur et au guide !A chaque fois, vous nous transportez !
A bientôt
Pat

Écrit par : pat | 18/02/2017

et bravo au Pic Epeich...
ne savais pas ...
génial cet oiseau... !!

belles photos
merci à toi

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 18/02/2017

Bonsoir Ulysse,
Comme toujours, de belles randonnées, de beaux textes, de magnifiques images qui me font voyager virtuellement au delà de l'écran de mon pc.

J'ai beaucoup aimé la photo (les autres sont superbes aussi) ou vous êtes tous ensemble sur "Le moelleux tapis de la neige nous donne le sentiment d’évoluer sur un tapis volant".

Bonne continuation à vous tous, cin cin, santé.

Vous qui aimez le bon vin, voici la note sur mon blog, concernant le Concours International des Grenaches du Monde 2017 qui a eu lieu en Sardaigne à Alghero :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2016/10/18/concours-international-des-grenaches-du-monde-2017-en-sardaigne-a-alghero.html

Écrit par : Ornella | 18/02/2017

belle balade Ulysse!
on croirait que vous marchez sur un delicieux gateau recouvert de Chantilly,
mais comme tu l'écris, ça peut être un manteau ou un linceul, alors il faut tout de même faire attention car le resultat n'est pas le même !

amitiés et bon weekend
Angie

Écrit par : Angie | 18/02/2017

Comment des pommes de PIN peuvent être sur un SAPIN ????
BonDimUlysse

Écrit par : H-IL | 19/02/2017

Superbe balade et vous avez l' air en pleine formes
Amitiés et bon Dimanche

Écrit par : Jeam-marie | 19/02/2017

Françoise je te confirme que l'écureuil gris est yankee Les chinois nous envoient déjà assez de saloperies comme ça !

Gazou oui il est là bonheur que cherche Christophe Maé

Chinou c'était notre première sortie avec le guide alors il y est allé "mollo" mais c'était tellement beau que j'aurais regretté d'aller plus vite !

Pat on ne risque pas grand chose à chuter dans le poudreuse !

Huguette oui les oiseaux ont plus d'intelligence que l'on ne pense

Ornella j'essaierai un jour de trouver un grenache de Sardaigne

Angie ce jour là on ne risquait rien sinon d'avaler un peu de poudreuse !

HIL bien vu l'ami Je corrige !

Jean Marie la montagne cela entretient Amical salut à la fratrie

Écrit par : Ulysse | 19/02/2017

Génial les petites pommes dans le mélèze, je vous le dis l'intelligence est de ce monde mais pas toujours là où l'on croit !.... Marcher sur les joues enneigées des monts presque sans rides dans le flash de la lumière se reflétant sur la neige, c'est tout simplement pure merveille (bravo au photographe !) c'est caresser la beauté du monde. Ah comme tout cela est beau ! jusqu'au petit nuage lenticulaire comme un bonnet sur la tête d'un bonhomme de neige pour qu'il n'ait pas froid.

Écrit par : monique | 19/02/2017

c'est très beau et cela donne des envies d'ailleurs

Écrit par : photodilettante | 19/02/2017

Mon cher Ulysse,
Je te dirais ou en trouver du CANNONAU (grenache), j'allais en acheter à LUNEL et AGDE ou il y avait des magasins de produits italiens et sarde, je te dirais si ils sont toujours là. Sinon je t'enverrais une bouteille avec plaisir j'ai de la famille qui va bientôt venir, tu m'enverras ton adresse sur mon mail privé, je te tiendrais au courant. Si tu as un mail à m'envoyer je te dirais ça en privé.
Je te souhaite une très bonne soirée, à bientôt.

Écrit par : Ornella | 19/02/2017

Quel magnifique voyage avec toi Claude, l'impression de suivre vos traces bercée part ta partition. Inaccessible en vrai pour moi maintenant, mais par la pensée je vous ai accompagné ...

Écrit par : NellYllen | 19/02/2017

Wahou ! C'est du sérieux ! Superbes images.

Écrit par : tmor | 20/02/2017

Monique oui l'intelligence est partout où il y a de la vie (sauf chez certains zozos qui peuvent même devenir prez' des states !!) J'aime bien votre image "de joues enneigés des monts presque sans ride "!

photodilettante l'ailleurs est souvent à notre porte c'est notre regard qui le crée !

Ornella c'est très gentil de ta part, Agde n'est pas loin de chez moi et j'irai volontiers si la boutique est toujours là

Nelly mon bonheur est aussi dans le partage de mes aventures avec des personnes qui comme toi ne peuvent plus les vivre

Tmor c'est du beau surtout, l'effort ouvre la porte du paradis !

Écrit par : Ulysse | 20/02/2017

De magnifiques photos et tu es un beau messager de la montagne. Cela donne envie d'y aller. Bises.

Écrit par : durgalola | 20/02/2017

Andrée et moi j'ai envie d'y retourner !

Écrit par : Ulysse | 21/02/2017

Bonjour Ulysse,
Ce paysage est de toute beauté! Et oui: sous des aspects riants, la nature peut se montrer redoutable pour qui ne prête pas attention a ses avertissements :-)
Ici, pluie, brouillard et vent de tempête se relayent...
Bonne journée,
Frans

Écrit par : Frans | 23/02/2017

Il vaut mieux être des randonneurs chevronnés et avertis pour partir en randonnée en hiver et regarder plutôt ses pieds que lever les yeux au ciel pour voir si une corneille n'est pas en train de bailler.
On s'instructionne aussi en venant chez toi. J'ai eu un doute avec les pommes de pin et puis, suis allée voir ton lien. Effectivement, les pics coincent les pommes de pin entre des écorces pour pouvoir mieux en décortiquer les graines.
Le Queyras est une région magnifique.
Bonne fin de journée

Écrit par : julie | 23/02/2017

Il y a si longtemps que je n'ai pas chaussé les raquettes! Là , ça fait envie!

Écrit par : Anne | 23/02/2017

Je découvre votre blog avec plaisir, moi qui aime les montagnes. Une très belle découverte qui donne envie de monter encore plus haut. Merci et à bientôt.

Écrit par : Dédé | 23/02/2017

Frans j'espère que le soleil reviendra bientôt chez toi Chez nous il est généreux !

Julie c'est-y que l'on ne ferait pas confiance à Ulysse ? Qu'on le soupçonne de raconter des calembredaines ! C'est pas gentil ça ! Ah Ah Ah !

Anne donnez libre cours à vos envies l'hiver n'est pas fini

Dédé bienvenue sur mon blog et rendez vous pour la prochaine sortie où nous irons plus haut !

Écrit par : Uysse | 23/02/2017

J'avais loupé aussi ce bel article, avec en prime les pattounes du renard, le petit écureuil, des photos à couper le souffle.
Je suis inscrite à ta newsletters pourtant mais apparemment çà ne fonctionne pas.
Tu peux profiter de spectacles hors du commun, merci de nous en faire aussi profiter.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 25/02/2017

Annick je suis heureux de partager mes balades et mes chansons avec toi ! Désolé pour la newsletter !

Écrit par : ulysse | 25/02/2017

Une belle promenade où vous vous épaulez en cas d'accident, on ne sait jamais. Encore une belle note. On se sent bien dans ces espaces, j'en suis certaine. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | 27/02/2017

Quelle belle balade qui réveille encore une fois mes souvenirs de promenade en skis de fond.
Quelles magnifiques images. des effets de lumière merveilleux!
Bravo et merci Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 02/03/2017

Les commentaires sont fermés.