suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2017

Rando-raquettes dans le Queyras : le belvédère du Mont Viso

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Pour notre dernière randonnée, le soleil est de la partie, ce qui nous réjouit car nous avons prévu de nous rendre au belvédère du Viso (3841m). Cette plateforme, située à 2500mètres d’altitude, offre une vue majestueuse sur le plus haut sommet des Alpes du sud, magnifique pyramide de basalte dont les glaciers donnent naissance au Pô, le plus long fleuve d’Italie.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Certes, quelques nuages se vautrent encore dans les vallées, mais ils n’empêchent pas le soleil radieux d’illuminer les cimes environnantes.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous remontons la vallée du Guil pour nous rendre à l’Echalp, point de départ de notre randonnée. Il a neigé au cours de la nuit et les mélèzes habituellement dénudés du fait qu’ils perdent leurs aiguilles sont revêtus de blanc. Chez les autres conifères la couche de cire permet aux aiguilles de résister au froid mais celle qui recouvre les aiguilles du mélèze n’y résiste pas. Cette particularité présente un avantage car les aiguilles de ce conifère sont bénéfiques au sol et favorisent la pousse et la croissance d'autres arbres comme l'épicéa. En plus d'être un bel arbre, le mélèze est solidaire, prenons en de la graine !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Parvenus à l’Echalp, nous chaussons les raquettes et traversons le Guil, qui n’est encore à cet endroit qu’un modeste torrent. Son cours en aval est bien plus tumultueux, avant qu’il ne se jette dans la Durance à Mont-Dauphin.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous pénétrons bientôt dans un univers féerique créé par les frondaisons couvertes de neige qu’illumine le soleil encore bas sur l’horizon.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous passons près de la cascade d’un torrent dont le cours a été stoppé par le gel. Ah ! si le froid pouvait aussi geler l’écoulement du temps, peut être célèbrerait-on plus l’hiver que le printemps !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous parvenons sur un replat couvert de brume et bordé d’une armée – pacifique – de Mélèzes. Au loin nous devinons au travers des nuées quelques sommets qui semblent irréels.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Soudain dans le sous-bois nous apercevons un jeune chamois à l’arrêt. Il a probablement perçu notre présence mais ne semble pas inquiet. Il reste là un long moment, nous permettant de le photographier à loisir avant de s’enfoncer plus avant dans la forêt. C’est ainsi que nous devrions vivre avec les animaux : se contenter de les croiser lors de brèves rencontres respectueuses de leur mode de vie, la Terre étant notre berceau commun.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Au fur et à mesure que nous avançons au coeur du massif, le paysage devint de plus en plus fantasmagorique.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous progressons sans mot dire, respectueux du silence qui règne en ces lieux, silence que ne trouble que le crissement ouaté de nos raquettes sur la neige. Ce silence extérieur s’infiltre dans nos consciences et fait taire le babil de nos pensées. Nous sommes alors en prise directe avec le courant de la vie qui nous traverse et nous mène de la rive qui nous voit naître à celle qui nous voit mourir. Au terme de cette existence le courant de la vie nous reprendra pour d’autres aventures. J'espère simplement, pour ce qui me concerne, que ce sera dans des endroits où il y a de la vigne !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Le spectacle d’une beauté indicible qui s’offre à nous, nous fait croire que nous sommes arrivés au paradis. Mais ne voyant pas d'anges virevolter autour de nous, nous en concluons que nous sommes toujours sur notre bonne et belle  vieille Terre !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous faisons une pause pour s’imprégner, se nourrir de cette beauté inouïe, tout en ayant conscience du privilège qui nous est offert de la contempler. 

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Ayant repris notre progression, nous jouissons d’un premier aperçu sur le mont Viso. Nous avons de la chance car il est habituellement enveloppé de nuages venus de la plaine du Pô, que sa stature arrête.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Mais ce n’est parce que nous avons vu le Viso que nous allons nous arrêter en chemin. De vastes pentes de neige immaculée s’offrent à nos raquettes et nous ne résistons pas au désir de les fouler.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous passons au dessus du chalet de la Medille, magnifique lieu d’estive l’été et l’on se dit qu’il vaut mieux naître mouton dans le Queyras qu’humain dans certains pays où règnent des tyrans sanguinaires.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nous poursuivons notre exploration avec le sentiment d’êtres les explorateurs d’un monde inviolé, d’un monde pur épargné par les turpitudes, la cupidité et l’inconscience humaine.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Bientôt la crête de la Taillante (3197m) l’un des plus beaux sommets des Alpes du Sud se dresse au dessus de nous.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Son profil en dent de requin lacère les nuées qui l’environnent. Sur sa face nord abrupte, l’air plus chaud de la vallée est aspiré vers le ciel et emporte avec lui la neige qui le recouvre.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Notre guide François, soucieux de nous éviter cette zone de turbulence, sonne l’heure de la pause déjeuner ce qui, compte tenu des efforts accomplis au cours de la matinée, n’est pas pour nous déplaire.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Nos agapes terminées, nous nous rendons au belvédère du Viso au lieu dit de la Roche Ecroulée, d’où l’on découvre la superbe et sauvage haute vallée du Guil. Un ours a choisi ce lieu pour hiberner et nous prenons garde à ne pas le réveiller !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

A notre droite, nous retrouvons la crête de la Taillante balayée par un vent violent qui projette dans le ciel une nuée neigeuse comme le ferait un énorme canon à neige.

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

En face de nous, nous avons le Mont Viso qui, chose rarissime n’est accompagné d’aucun nuage. Vêtu de blanc, ce bel italien a vraiment de l’allure !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Et cerise sur notre gâteau hivernal, sur un rocher en contrebas du point de vue, un bouquetin admire comme nous le paysage !

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

Ayant pris conscience de notre présence mais nullement effrayé, il tourne la tête vers nous et semble nous dire « Il est beau mon pays, n'est ce pas ! ». Et mentalement nous lui répondons en chœur « Oui, il est vraiment beau l’ami ton pays ! ».

 

queyras,médille,mont viso,bouquetin

C’est à regret que nous prenons le chemin du retour, point final à une semaine enchantée de balades en raquettes, mais, c’est promis, l’année prochaine nous reviendrons.

 


*****

Si vous appréciez mes récits et mes photos, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" en accès libre sur :

mon Blog musical OLD NUT (cliquez sur le nom)

ou sur les plateformes musicales Deezer, Itunes, Spotify, Google play, Amazon...

 

Mes autres blogs:

Canta-la-Vida où j'illustre certaines chansons en photos.

La dernière chanson mise en ligne s'intitule "Je me demande...."

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite

 

Texte & Photos (sauf la 6 C. H) Ulysse

 

 

Commentaires

Merci pour le dépaysement de paysages en paysages. Les animaux doivent se demander que ce l'on fait là. Sympa le pic nic !

Écrit par : tmor | 04/03/2017

Quelle magnifique randonnée !!! Merci Claude pour vos superbes photos : les nuages s'attardant ici ou là.. les rencontres magiques avant chamois et bouquetin... et toujours la beauté des montagnes en hiver.

Écrit par : Elisabeth | 04/03/2017

Superbe !!!

Écrit par : Vincent | 04/03/2017

Tu as fait une infidélité à nos belles Pyrénées... et ce n'est pas moi qui te le reprocherais
Cette balade est magnifique, chamois et bouquetin n'ont pas peur de l'objectif ni de vous tous
parce qu'il sent que vous ne leur voulez aucun mal, au contraire.
Encore merci pour ce partage.

Écrit par : Françoise | 04/03/2017

Merci Claude, elles me semblent déjà bien loin ces randos dans le Queyras, au travers de tes photos et de ton texte j'ai l'impression de m'y replongé. Un grand merci à toi c'est un vrai régal!!!
Isabelle la postière

Écrit par : RICHARD | 04/03/2017

Quelle belle randonnée. Tu vois cela me donne envie de vous suivre même si la montage et moi.... Tes deux premières photos sont superbes surtout la première magique. Merci de ce petit bonheur que tu m'as procuré. Belle semaine

Écrit par : Martine 85 | 04/03/2017

Que c'est beau Ulysse, je suis éblouie autant par la blancheur de la neige que par la beauté de tes photos qui nous transporte dans ces lieux où la nature semble encore etre maitresse de son destin, mais pour combien de temps se dit-on avec inquietude ?
j'aime bien ton respect pour les animaux qui ne savent pas non plus combien les machines peuvent transformer tout l'encadrement des qu'elles aparaissent,,
si tout pouvait etre bien reparti je suis sure que nous pourions vivre confortablement sans autant tirer sur les ressources de la planete et laisser ses beautés pour les futures generations, comme toi j'ai des enfants et des petits enfants !!!
bonne et douce journée Ulysse
Angie

Écrit par : Angie | 04/03/2017

oui c'est superbe...tout comme les photos...
et la pause déjeuner ...!! Ordnung muss sein !!!
infatigables ces MMsieurs

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 04/03/2017

Si tu continues de nous abreuver de splendides photos, d'animaux sauvages, de pique nique grand luxe, d'immensités vierges, de cascades dignes des grandes orgues de Notre Dame de Paris je vais devenir jalouse !

Écrit par : Chinou | 04/03/2017

Alors là, nous en prenons plein les mirettes !
A chaque sortie, tout est encore plus beau ! et les bêtes , et les petites sébiles remplies de bonnes choses...à croquer ! je prendrai bien un ticket restaurant , nom d'un chien !
Celui qui ne voit pas ces beaux paysages ignore tout ! C'est comme une conquête ..un défi ..une extase intérieure ..
Merci Ulysse pour ces trésors de notre planète qui est très belle encore mais il faut grimper pour s'en rendre compte ...
Bien à vous et bon dimanche
Pat

Écrit par : pat | 04/03/2017

Pour la dernière sortie en raquettes, le soleil et le ciel bleu étaient là, pour que tu puisses partager des photos extraordinairement belles.
J'ai encore une fois détaillé longuement chacune d'elles. Le chamois semble tout près ! pas effrayé effectivement.
C'est beau mais çà se mérite, il faut être un grand sportif comme tu l'es.
Merci beaucoup de nous montrer qu'il y a des endroits encore sauvages, hors d'atteinte des humains qui saccagent tout. Oui, les moutons, les animaux qui grandissent ici ont bien de la chance.
Bonne soirée Claude et gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 04/03/2017

Bonsoir Ulysse,
Si déjà la vue reflétée par les photos sont si grandioses, qu'est-ce que ça doit être de se retrouver là "en chair et en os"!!!
Et la rencontre avec cet autochtone des lieux est une belle récompense des efforts consentis :-)
Je te souhaite un excellent dimanche,
Frans

Écrit par : Frans | 04/03/2017

Je prendrais bien une banane pour le repas.

Écrit par : Dédé | 04/03/2017

Absolument magnifique ! Merci de nous faire rêver avec ces superbes photos !

Écrit par : Françoise de Sète | 04/03/2017

Tmor pour être dépaysées ça nous étions dépaysés !

Elisabeth cette beauté est dure pour les animaux qui y vivent

Vincent c'est le mot !

Françoise ce n'est qu'une infidélité passagère !

Isabelle merci pour ton message , oui cela nous fait de beaux souvenirs !

Martine 85 je suis heureux de parvenir à te faire aimer la montagne !

Angie je n'ai pas de souci pour la planète qui se portera très bien sans nous mais j'en ai pour mes descendants

Huguette il y avait aussi des dames avec nous tout aussi vaillantes !

Chinou tes pinceaux aussi nous enchantent

Pat oui ce fut extatique !

Annick le contact avec la nature sauvage est ce qui m'inspire et me nourrit Bisous

Frans oui les photos ne sont qu'un pâle reflet du vécu

Dédé il n' y en a plus !

Françoise de Sète il est vrai que le mont Saint Clair n'est jamais autant enneigé !


Bon dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 05/03/2017

Joli mais pas pour moi
BonDim Ulyyse

Écrit par : H-IL | 05/03/2017

Je n'ai qu'un mot : M A G N I F I Q U E !

Écrit par : Flaviemiky | 05/03/2017

Échappée "belle" pour cette sortie hors des sentiers battus là où règne splendeur paix et grand air, une ascension extraordinaire à vous couper le souffle, mais il n'en est rien c'est géant de beauté et à vous lire c'est une bouffée d'air qui nous vient et nous fait du bien, que la montagne est belle "il" l'a chanté et il avait raison, qu'elle soit de blanc vêtue, de brumes ou de pierre, elle est magique ! Ah comme vous savez nous montrer la belle face du monde, celle qui j'espère saura garder toute sa splendeur !!!

Écrit par : monique | 05/03/2017

Merci pour cette magnifique promenade superbement illustrée.
Bonne semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 05/03/2017

Chamois, bouquetin et pour finir un ours et de plus dans un paysage majestueux, quel beau périple ! Pour les anges ce sera peut-être une prochaine fois :-)

Écrit par : bernard | 05/03/2017

Magnifique rando, sans doute un peu trop difficile pour moi !
Les paysages sont à couper le souffle.
Tu sais sans doute que le chamois des Alpes et l'isard des Pyrénées est la même bête ? bizarrerie de notre langue !
J'ai eu la chance d'en rencontrer aussi parfois.
Bon début de semaine et amicalement.

Écrit par : Clara65 | 06/03/2017

Encore une superbe balade en ta compagnie !
Mais je suis en colère car je ne reçois plus tes NL ...
Pas trop de courage pour commenter longuement, mais je me suis régalée ...
Bon début de semaine ... qui se traine ...
Bisoux, bisoux

Écrit par : dom | 06/03/2017

me suis réabonnée ...

Écrit par : dom | 06/03/2017

Hil c'est pour cela que je te l'apporte à domicile !

Flaviemiky oui notre périple était magnifique

Monique oui notre Terre est infiniment belle et pourrait être un paradis si tous les humains y mettaient un peu de bonne volonté

Bernard oui pour les anges je préfère attendre encore un peu !

Clara oui Chamois et Isards sont deux formes géographiques, légèrement différentes du point de vue morphologique, de la même espèce. L'isard, ou chamois des Pyrénées, est plus petit et plus gracile que le chamois des Alpes

Dom tu n'es pas la seule à me le dire alors que tu es dans la liste des destinataires il est possible que le message arrive dans tes spams !

Écrit par : Ulysse | 06/03/2017

Mince. Je me rends compte qu'une partie de mon commentaire n'a pas été publié. Je parlais de banane mais comme il n'y en a plus, je n'insiste pas. Je disais également que toutes tes photos étaient de qualité et c'est un enchantement de te suivre. Notamment sur les traces des deux superbes animaux que tu nous laisses voir.

Quant au Mont Viso, j'ai plutôt l'habitude de le voir du côté italien. Merci pour ce très très beau partage qui me rend toute chose. (je suis une grande sensible). :-)

Écrit par : Dédé | 06/03/2017

C'est un voyage au paradis que tu nous offres !!! Que c'est beau, que c'est fort, merci Ulysse, on ne peut rester de glace face à de tels paysages. À bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 06/03/2017

Bonsoir Ulysse et merci pour ce merveilleux billet. L'endroit est de toute beauté et cela me donne envie de ressortir mes raquettes :-)
Tes photos sont superbes et la nature si belle.
Mes amitiés.

Écrit par : Denise | 06/03/2017

Dédé le Viso doit être également imposant du coté italien !

Brigitte oui c'est un paradis qu'il nous a fallut quitter hélas !

Denise je suis heureux de t'avoir donné des "fourmis " dans les raquettes !

Écrit par : Ulysse | 07/03/2017

Bonsoir Ulysse,

Encore une belle ballade, bien décrite...
On te suit pas à pas , en s"imprégnant de tes descriptions , de tes photos, de tes découvertes et rencontres...et c'est toujours un plaisir..^^
Quel bonheur aussi de croiser des animaux qui n'ont pas peur de l'homme, qui sont en confiance..cela devrait être partout comme cela..

Toutes mes amitiés !!

Écrit par : Cassandre | 07/03/2017

la 1 la 2 la 7 sont sublimes.. bravo les passionnés sportifs..

Écrit par : photodilettante | 08/03/2017

Cassandre oui c'est un bonheur de croiser des animaux qui ne semblent pas craindre l'homme et c'est de plus en plus rare

photodilettante la beauté est attirante et les efforts pour y accéder ne comptent pas

Écrit par : Uysse | 09/03/2017

Magnifiques, époustouflantes sont tes photos. On en prend plein les yeux..On ne sait laquelle est la plus belle.
Une petite question : est-ce que tes belles photos, tu en fais des albums ? Elles mériteraient d'être publiées. Tiens, comme les photos de Diverticimes, les montagnards grenoblois.
En plus, vous aviez un guide "aux petits oignons", quelle chance !
Bonne journée..

Écrit par : julie | 09/03/2017

Comme c'est joli, ce paysage dans la neige, tes photos et les rencontres ! magnifique ! Je te dis bravo. Comme j'aurais bien aimé faire cette randonnée, bien que je n'aime pas le froid. Merci beaucoup, tes photos sont magnifiques. Bonne soirée.

Écrit par : Elisabeth | 09/03/2017

Julie oui je fais des albums personnels, quant à la comparaison avec Diverticimes elle est flatteuse car ce sont des pro hors pair !

Elisabeth je t'assure que quand on grimpe on n'a jamais froid !

Écrit par : ulysse | 09/03/2017

Bonsoir Ulysse, pas froid car vous bougez, vous faites des efforts, je comprends. J'ai trouvé cette note tellement magnifique que j'en ai mis le lien sur mon facebook. Bon week end.

Écrit par : Elisabeth | 10/03/2017

Elisabeth merci pour le promotion faite à mon blog Bon week end

Écrit par : Ulysse | 10/03/2017

Magique ! De tout cœur un grand merci pour les récits et images féériques de cette magnifique région qu'est le Queyras. Tout y contribue à partager d'inoubliables moments d'amitiés et ce n'est pas sans émotion que je me souviens de moments précieux que j'y ai vécus avec notre ami commun Marc et Myriam.
Ce doit être une formidable expérience que de le découvrir en raquettes et on comprend aisément que vous pensez y retourner.
Bonne semaine et amitiés.

Écrit par : eric | 12/03/2017

Eric je comprends que cela t'ait ému de revoir le Queyras que tu as visité avec Myriam et Marc A bientôt Amitiés

Écrit par : ulysse | 12/03/2017

Un rêve d'évasion..
Somptueux!
Merci Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 24/03/2017

Écrire un commentaire