suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2017

A la découverte du Sidobre : 1 - Le chaos de la Balme..sous la pluie!

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Je vous emmène, avec un groupe d’amis guidés par Gibus, à la découverte du Sidobre. Cette région montueuse, située à l’Est de Castres, est couverte de forêts au sein desquelles dévalent d’impétueux cours d’eau dont les rives sont émaillées de pittoresques villages. Notre camp de base est situé à Brassac sur Agout, village doté de deux ponts et de deux châteaux qui témoignent du riche passé de la région.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

La richesse du Sidobre lui vient en grande partie des carrières de granit dont il est truffé et dont est extrait une grande partie du granit français. C’est une manne providentielle – d’autant qu’il est d’une très grande qualité - exploitée par de nombreuses entreprises pour satisfaire les besoins d’équipement domestique (cuisine) décoratif, funéraire ou urbanistiques. Ainsi sur les trottoirs des Champs Elysées, à l'hôtel de région de Toulouse, au centre ville d'Albi, dans le métro de Singapour, à l’aéroport de Francfort, au World Trade Center de Shanghaï  on marche sur du granit du Sidobre ! Quand on finit ses jours sous une dalle de granit du Sidobre on n’est pas près d’en sortir et ceux qui croient en la résurrection des corps feraient bien, dans ce cas, de se faire enterrer avec un pied de biche.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Si les machines accomplissent aujourd’hui l’essentiel des tâches d’extraction, de découpe, de façonnage et de polissage du granit, elles le font toutefois sous la conduite et la surveillance de techniciens qui restent également indispensables pour les travaux de finition délicats, comme certains types de polissage. Les techniciens de l’entreprise que nous avons visitée semblaient heureux dans leur travail qui nécessite une grande expertise. N’ayons pas peur des robots qui ne sont que des auxiliaires incapables d'initiative et qui ne prendront jamais plaisir à ce qu'ils font.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

On croit le monde minéral inerte mais c’est une erreur. Une vie existe au cœur des pierres que le ciseau du sculpteur révèle. Et je pense que cet œil de granit qui nous fixe nous voit aussi bien que nous le voyons.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Regardez cette main de granit, ne dirait-on pas qu’elle s’apprête à cueillir une fleur. J’ai posé mon pouce au niveau du poignet et j’ai cru percevoir le battement d’un pouls !

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Comment ne pas tomber sous le charme de cette femme qui semble méditer ? J’avoue avoir eu envie de la sortir de sa rêverie par un baiser.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Quant à ce pèlerin du Chemin de Saint Jacques de Compostelle qui traverse le Sidobre (sculpté comme les autres œuvres par J. Bourges) sa chair de granit lui permet d’affronter sans dommage les intempéries.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Ce qui est loin d’être notre cas ! Partis pour une balade nous menant au chaos rocheux de la Balme, nous avons dû affronter des averses torrentielles. Mais elle n’est pas encore tombée la pluie qui nous fera renoncer !

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Au vu de cette pluie - nous on n'a pas fait que la voir ! - on ne s’étonne pas de la densité des forêts qui couvrent une grande partie du Sidobre et qui sont constituées d’essences très variées, ce qui en fait le charme.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Même les ancolies, qui habituellement ouvrent grand leur corolle de pétales, courbent l'échine sous le déluge céleste !

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

De jeunes fougères, qui ont l’aspect facétieux des « langues de belle mère », semblent les seules à se réjouir de l’eau qui tombe à seaux du ciel.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Nous longeons une petite rivière impétueuse qui nous pose un sacré problème car nous devons la traverser ! Comme elle est peuplée d’écrevisses nos compagnes rechignent à la franchir  pieds nus ! A vrai dire, leur réticence ne nous contrarie guère ! Aussi cherchons nous un endroit propice.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Ces arbres couchés en travers de la rivière qui pourraient servir de « pont » ne nous inspirent guère confiance. Il est vrai que nous serions moins pusillanimes si une tribu de chasseurs de têtes était à nos trousses. Mais fort heureusement les Sidobriens sont des gens pacifiques qui préfèrent le saucisson sec au cuissot de randonneur !

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Il ne nous reste qu’une solution : édifier un gué, Gibus étant le maître d’œuvre et les autres garçons du groupe – galanterie oblige - les pourvoyeurs de pierres.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson 

Mais malgré notre dévouement et notre assistance, la traversée n’est pas de tout repos pour nos compagnes.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Nous ne sommes pas au bout de nos peines, car à peine avons nous franchi la rivière que nous devons escalader les troncs d’arbres abattus par une tempête. Exercice que ne facilite pas la cape de pluie que nous portons.

 

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Imperturbables, nous poursuivons notre périple vers le chaos rocheux, but de notre balade.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Enfin récompensés de notre persévérance et détermination, nous apercevons les premiers blocs du chaos.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Nous avons le sentiment de pénétrer dans un sanctuaire édifié par des géants. Une légende raconte que c'est Jupiter qui a lancé ces rochers du ciel sur deux géants qui assaillaient Hercule et qui périrent écrabouillés. Mais cette légende est douteuse car on n'a pas retrouvé  de squelettes !

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

De fait, selon les scientifiques - qui n'ont pas bonne presse aux USA où l'on croit toujours que Dieu a créé la Terre en sept jours ou au FN qui croit toujours qu'il y a plusieurs races humaines -  ces énormes rochers sont les vestiges du vieux massif hercynien qui recouvrait la région il y a 300 millions d’années et que l’érosion à réduit à quelques tas d’énormes blocs de granit.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

Des rochers de dizaines de tonnes reposent parfois dans des positions qui semblent instables et c’est avec précaution que l’on en fait le tour.

 

sidobre,brassac,chaos de la balme,saucisson

L’un des plus curieux blocs de ce chaos – dont nous avons écourté la visite à cause de la pluie - est le chapeau de Napoléon que personne d’entre nous ne s’est avisé de coiffer ! Mais il y a dans le Sidobre d’autres rochers encore plus étonnants que nous découvrirons dans une prochaine note !

 

A suivre…

 

*****

Mon dernier CD "La casa de Maria" comportant dix nouvelles chansons vient de sortir sur les plateformes musicales (Itunes, Google Play, Amazon, Spotify et Deezer)

cliquez ICI pour y accéder

Vous pouvez écouter librement mes autres chansons sur mes autres blogs

CANTA-la -VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & photos Ulysse

 

Commentaires

J'en conviens, la forêt est plus invitante, les sculptures, ont une autre dimension sous le soleil. Mais c'est tout de même une superbe coin. Vous aviez pris le pique nique ....mais il y a aussi quelques bons petits restos .

Écrit par : Chinou | 13/05/2017

En commençant notre séjour sous une pluie diluvienne, le temps ne pouvait que s'arranger pour les jours suivants. L'apéro était prévu pour notre retour, nous nous sommes vite réchauffés !!

Écrit par : GIBUS | 13/05/2017

Bel article, j'aime bien ce gravillon géant qui vous solidifie le parcours.
Bon samedi Ulysse

Écrit par : H-IL | 13/05/2017

Coucou Ulysse ,
Comme c'est intéressant le traitement du granit ..je regarde toujours des émissions ou j' apprends des choses ...et là, servi sur un plateau , encore mieux !
Belle rando pluvieuse et chaotique..Quels chevaliers servant vous faites avec Gibus !je me souviens d'une sortie ou nous étions trempés et un copain m' a passé son bermuda ..qu'il m' a fallu tenir avec une ficelle , il tombait tout seul ...mais en tout cas, j' étais au sec , nous avons bien ri...
Merci encore pour cette découverte ..j' attends la suite avec impatience
Bon dimanche
Pat

Écrit par : pat | 13/05/2017

c'est un peu frais comme ambiance, vue la pluie qui fait tout de même pousser de beaux arbres, cela me semble un coin superbe pour la randonnée!!!
tu m'inspire pour faire un autre post sur les Açores, j'ai vu récemment de beaux films sur Youtube, j'adore cette nature que Dieu a fait si belle, peut-être pas en 7 jours, mais bon, on ne sait pas si dans le temps la journée se comptait par 24 heures ou 24 siècles ?!!!
on est heureux du resultat, qu'il ne faudrait pas abîmer ...
bon weekend Ulysse,
a bientôt
Angie

Écrit par : Angie | 13/05/2017

Bonjour Ulysse,

Ces blocs de granit sont réellement impressionnants, autant ceux gravés par l'homme que ceux érodés par la nature..

J'aime ce styles de balades aventureuses où il faut passer des gués, escalader des tronc d'arbres...j'aime aussi la pluie...mais il faut être bien équipés, bien couverts, et attention à l'humidité et au risque de rhume par la suite..^^

Bon week-end !!

Écrit par : Cassandre | 13/05/2017

Tranquillement assise devant mon écran, la rando me plaît... et me plairait dans le réel mais avec beaucoup plus d'entraînement que je n'en ai :-) J'ai pourtant, voici quelques années, bravé la neige et franchi des troncs d'arbres tombés sous le poids de la neige, avec le bras en écharpe suite à mon opération d'épaule... Mais c'était il y a "quelques années"...
Bravo à ces dames pour leur ténacité !

Écrit par : Praline | 13/05/2017

Chinou oui malgré la pluie cette région est superbe et quant au resto c'était réservé le soir

Gibus ce qui nous a réchauffé c'est surtout le Ti Punch !

Pat un copain qui prête son bermuda ça ne s'oublie pas !

Angie je suis impatient de voir tes articles sur les Açores que je ne connais pas

Cassandre oui j'aime aussi les imprévus en balade

Praline un jour aussi je me contenterais de lire les récits des autres , la roue tourne !

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 13/05/2017

Bonjour Ulysse,
Tiens, la pluie semble aussi mouillée dans le Sidobre que dans le Jura que j'ai visité la semaine passée :-D
Peu importe: l'essentiel c'est de faire ce qu'on aime!
Bon dimanche,
Frans

Écrit par : Frans | 14/05/2017

Superbes sculptures. La pluie vous avait à l'oeil. Pas facile de marcher avec une cape de pluie. Dis donc le petit ruisseau il avait l'air glissant... Bon dimanche.

Écrit par : tmor | 14/05/2017

les courageux....rien ne les arrête.... !!! superbe cette usine et tout ce travail...pierre de pierre...du costaud !! je ne connaissais pas du tout....merci à toi

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 14/05/2017

J'adore ta façon de conter tes aventures. Attention à ne pas te faire voir si tu donnes un baiser à la jeune femme de pierre, on pourrait te croire un peu fou. J'aime aussi cette main qui semble cueillir une fleur.
Je suis intimement persuadée, en tant que fille de la montagne, que les pierres, nous parlent, d'une manière ou d'une autre. Il faut juste tendre l'oreille et les caresser de temps en temps mais faire attention, quand il pleut, de ne pas glisser dessus!

Je vois que la pluie n'a pas épargné le groupe des randonneurs. Cela me rappelle des balades en Ecosse, toujours faites sous une pluie persistante. Pas toujours simple quand on dégouline de partout. Merci pour ce partage et je me réjouis de la suite. Bises alpines.

Écrit par : Dédé | 14/05/2017

Les sculptures sont superbes et la ballade aussi...enfin sans la pluie

Écrit par : gazou | 14/05/2017

Frans la pluie c'est la pluie qu'elle soit du sud ou du nord !

Tmor comme tu le dis , pas facile de marcher avec une cape de pluie

Brigitte non rien ne nous arrête ....

Dédé cela ne me soucie guère de passer pour fou , le monde leur appartient

Gazou la pluie conférait un brin de mystère à notre épopée

Écrit par : Ulysse | 14/05/2017

Merci Ulysse pour tes belles photos même sous la pluie. Cet endroit est magnifique et j'admire votre courage mais à plusieurs, on s'entraide.
Mes amitiés. Bises.

Écrit par : Denise | 16/05/2017

On se demande par quel miracle ces rochers branlants tiennent debout.
Quel talent aussi pour tailler dans le granit de si belles sculptures ! Ca m'épate.
Vous aussi, les marcheurs de la pluie, vous m'épapatez, car, il vous serait si facile, quand il pleut, de rester bien au sec et jouer à la belote ou à la coinchée. Ben non, rien ne vous arrête, ni le vent, ni la pluie, ni les obstacles des chemins.
Il faut dire aussi, que pour nous, lecteurs, c'est autrement plus marrant de vous voir marcher sous la pluie, enveloppés dans vos sacs poubelles, qu'autour d'une table à abattre vos as. Profitez, profitez...pour notre plus grand plaisir. Merci Ulysse.

Écrit par : julie | 18/05/2017

Que de merveilles rencontrées au cours de cette échappée et ce dans des conditions presque extrêmes, les capes faisaient de vous une processions de moines endurcis qui cherchent à gagner leur paradis par des chemins on ne peut plus tortueux et semés d'embûches, ce n'était pas gagné !!! et si vous n'avez pas gagné le paradis au moins vous y avez mis tout votre cœur et vous en avez été récompensés par le plaisir, la beauté, l'amitié c'est déjà énorme !

Écrit par : monique | 18/05/2017

Je m'y suis aventuré dans les années 70... Souvenirs.

Écrit par : Loqman | 20/05/2017

J'ai suivi avec plaisir le chemin de rocher en rocher et à travers la forêt. Magique c'était comme si j'y étais. Merci. Belle semainece

Écrit par : Martine 85 | 21/05/2017

Bonjour Ulysse,

Je viens terminer la visite ... à l'envers. :)
Même sous la pluie battante? Que vous êtes vaillants! remarque, il devait y avoir de merveilleux parfums de mousse, de végétaux révélés grâce à l'eau
Magnifiques ces blocs! très impressionnants aussi
Et ton humour que j'apprécie tant
Merci Ulysse
A bientôt
;)

Écrit par : Martine | 23/05/2017

Les commentaires sont fermés.