suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/05/2017

Ballet de vautours au Rocher du Caire

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Me voici de nouveau parti, avec mes copains Gibus et Jean-Mi, par monts et par vaux, invités avec nos compagnes par des amis, Rémi et Suzanne, qui possèdent une superbe maison perdue au cœur des Baronnies dromoises. L’objectif du jour est le rocher du Caire que nous allons grimper entre hommes par une voie un brin acrobatique, tandis que nos précieuses épouses vont nous rejoindre au sommet en prenant un itinéraire moins risqué. Il n’y a rien d’étonnant à ce que l’espérance de vie des femmes soit largement supérieure à celle des hommes vu que les hommes n’atteignent jamais l’âge de raison !

 

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

L’intérêt de cette randonnée est qu’elle mène à un belvédère d’où nous pouvons admirer le ballet des vautours qui nichent dans la falaise orientale protégée de tout accès. Mais avant d’admirer les vautours, rois des airs, il nous faut, pauvres bipèdes, lutter contre la gravité et se hisser péniblement au sommet aidés par de bienvenus filins accrochés à la paroi .

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Nous parvenons à un premier palier où nous empruntons un sentier en balcon qui nous permet de retrouver notre souffle. Mais la vigilance s’impose car le passage est étroit et quelques racines courent sur le sol qu’il vaut mieux éviter, si l’on ne veut pas jouer à nos dépends aux apprentis vautours.

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Ce répit ne dure guère car de nouveaux filins nous tendent les bras que certains utilisent avec beaucoup plus d’aisance….

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

…que certains autres, dont votre humble serviteur qui est bien incapable de vous dire comment était le paysage à cet endroit précis !!!

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Lorsque nous en avons terminés avec les filins, nous abordons un pierrier ce qui nous ravit guère car, bien que moins pentu, les pierres en sont instables. Et là encore il n’est guère question d’admirer le paysage !

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Mais, récompensés de nos efforts, nous arrivons enfin en vue du plateau. Il nous reste quelques grosses « marches » à grimper » : une simple formalité après ce que nous avons enduré.

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Ayant retrouvé nos compagnes, apparemment heureuses de nous voir tous sains et saufs - on n’est jamais sûr de rien et c’est ce qui fait le sel de la vie - nous nous rendons au belvédère et sortons les appareils photos. Que le spectacle commence !

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Malheureusement le spectacle offert par ces majestueux rapaces injustement dénigrés se termine . Je saisis l’occasion pour dénoncer l’hypocrisie de l’homme qui utilise le mot de « vautour » pour désigner des personnes peu recommandables qui se repaissent du malheur des autres ou qui ose affirmer que l’homme est un « loup » pour l’homme laissant entendre que ce canidé est un être particulièrement cruel. Ainsi projetons nous notre propre cruauté et malveillance sur des animaux qui en sont dépourvus et dont le comportement naturel s’inscrit dans une relation équilibrée au sein de la nature. Les vautours nettoient le monde des cadavres d’animaux morts et les loups régulent des espèces dont le surnombre peut causer des dégâts aux forêts et cultures. Malheureusement dans notre pays les pouvoirs publics pétochards cèdent aux injonctions de pseudo bergers - qui ne mettent pas en place les mesures nécessaires de protection (chien de protection, gardiennage, regroupement la nuit, parc de pâturage) et qui sont généreusement indemnisés - pour exterminer le loup, pourtant protégé par une convention internationale. Il faut lire cette interview et voir ce reportage sur le rôle du loup dans le parc national du Yellowstone pour comprendre l’utilité fondamentale de ce noble et intelligent animal. Cessons d’imposer au monde naturel la loi du tiroir caisse, nous n’avons pas plus de légitimité que les autres espèces pour décider qui a le droit de vivre sur cette planète.

 

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Encore émerveillés par ce fabuleux ballet aérien, nous poursuivons notre randonnée sur le plateau du roc du Caire.

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

En contrebas, dans la vallée, des siècles d’agriculture ont dessiné un patchwork de parcelles dont le dessin irrégulier témoigne de la présence de cours d’eau, de zones rocheuses, de ruptures de terrains, mais sans doute aussi de querelles ou d’ententes humaines quant à l’attribution de la terre. Le premier homme qui a dit aux autres (ça devait être un gros malabar mal embouché !) : « ce terrain est à moi ! » a ouvert la boite de Pandore de la propriété privée qui a précipité l’humanité dans une course sans fin à l’enrichissement et l’avidité !

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Au loin se dressent les cimes encore enneigées des Alpes, spectacle qui semble irréel car pour l’heure nous suons et soufflons sous un soleil de plomb !

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Puis c’est la descente vers la vallée où les champs de lavande ne sont pas encore sortis de leur torpeur hivernale.

 

rocher du caire,vautours,loup,rémuzat,biodiversité

Nous arrivons en vue du village de Rémuzat où quelques rafraichissantes blondes attendent les garçons du groupe, ce dont ne prennent pas ombrage les filles qui se régalent de boules de ....délicieux sorbets venus tout droit des Alpes !

 

 

*****

Mon dernier CD "La casa de Maria" comportant dix nouvelles chansons est disponible sur les plateformes musicales (Itunes, Google Play, Amazon, Spotify et Deezer)

cliquez ICI pour y accéder

Vous pouvez écouter librement mes autres chansons sur mes autres blogs

CANTA-la -VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & photos (sauf la 5 Gibus) Ulysse

 

Commentaires

J'admire votre courage. La montée m'a donnée le vertige. Superbes photos. J'aime le pladoyer pour les loups et j'y adhère. Bon samedi

Écrit par : Martine 85 | 27/05/2017

Quelle énergie !
Les photos sont très belles

Écrit par : gazou | 27/05/2017

J'ai admiré, contemplé, sué, peiné, avec vous, c'est superbe et sportif !
Magnifiques photos de vautours, vous devez avoir de bons appareils photos.
Et bien sûr, j'adhère complètement sur ce que vous dites concernant les vautours, les loups et tout animal utile ! Traiter un individu de vautour, c'est insulter les vautours !
Bon week-end Ulysse.

Écrit par : Praline | 27/05/2017

Prendre de la hauteur, allonger les perspectives, se donner du mal pour voir autrement. Bravo.

Écrit par : tmor | 27/05/2017

ces majestueux rapaces injustement dénigrés se termine . Je saisis l’occasion pour dénoncer l’hypocrisie de l’homme qui utilise le mot de vautour ...
la loi du tiroir caisse...ouf ouf il est vrai....
quel monde vivons-nous !!!
superbes photos...bravo...

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 27/05/2017

Heureuse de lire cette prodigieuse aventure. Il faut de l'endurance, le pas sûre, des muscles plein les bras et des mollets d'acier pour grimper cette montagne totalement verticale ou presque.
J'ai eu très peur pour toi, pour vous les hommes qui aimaient prendre des risques. Les femmes vivent plus longtemps car elles savent qu'un autre chemin très raisonnable mène au même endroit !! et que c'est comme çà pour tout ! hi hi ...
Mais rassure-toi, elles aiment aussi admirer la force de l'homme, si si.
Tes photos sont époustouflantes ! ces grands oiseaux, quel spectacle ce doit être en vrai !
Merci beaucoup de ce bel et grandiose spectacle.
A bientôt pour la prochaine randonnée.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 27/05/2017

c'est hard pour atteindre son rep aire.. une belle région âpre et chaude

Écrit par : photodilettante | 28/05/2017

Martine85 oui les ours les loups les renards tous ces animaux que d'aucuns traitent de "nuisibles" sont nos amis

Gazou le secret de notre énergie est la passion pour la nature

Praline merci de nous avoir suivi . Je possède un CANON600D qui fait des merveilles

Tmor nous nous faisons du bien en se faisant du mal !

Brigitte oui dans quel monde vivons nous avec une crapule president des States !

Annick tu as compris que nous faisions cela pour lire l'admiration dans les yeux de nos compagnes ! hi hi

Photodillettante oui chaud il faisait dans la grimpette !!!

Écrit par : Ulysse | 28/05/2017

Amusante mais chaude grimpette qui justifie notre fin de rando dans une brasserie de Remuzat !

Écrit par : GIBUS | 28/05/2017

Bonsoir Ulysse ,
Quel magnifique reportage ! et pour moi qui suis férue d'ornithologie , ce ballet aérien vaut de l' or ...
Belle grimpette , paysage grandiose et majestueux , on ne s'en lasse pas !
Merci au conteur et aussi pour les liens qui nous permettent d' apprendre ...
A bientôt
Pat

Écrit par : pat | 28/05/2017

Merci Claude pour ce magnifique résumé de notre escapade à Rémuzat. Tout y est, rien à ajouter sinon de "siroter" tranquillement cette perfection de l'aéronautique que l'homme n'arrivera jamais à égaler^...

Écrit par : Rémy | 28/05/2017

Encore une jolie virée et de belles photos
Bon lundi Ulysse

Écrit par : H-IL | 29/05/2017

Coucou Ulysse. Bravo pour les efforts. Pas toujours simple d'avoir à faire à des cordes et autres filins dans les ascensions, surtout quand le sac à dos est lourd. Mais l'effort en vaut la chandelle car la vue depuis le sommet est absolument superbe. J'aime surtout la photo avec les Alpes blanches en arrière-plan. C'est vrai qu'elles sont encore bien enneigées au sommet à cause des chutes de neige de début mai.

Les vautours sont superbes et j'aime bien aussi ton coup de gueule sur les "vautours" humains. Merci pour ce beau partage et à bientôt. Belle semaine et belles prochaines randos! Bises alpines.

Écrit par : Dédé | 29/05/2017

Gibus toi tu t'amuses moi je serre les fesses !

Pat oui ce ballet aérien était sublime

Remy oui hélas nous sommes pauvres humains cloués au sol par la loi de la gravité surtout quand on abuse des "blondes"

HIl il y en aura d'autres l'ami

Dédé un bon coup de gueule ça lubrifie les artères !

Écrit par : ulysse | 29/05/2017

Oh les jeunes, vous n'avez pas le vertige, quelle chance !!! Encore un lieu superbe, bravo pour ton coup de gueule, il y en a tant à pousser... À bientôt Ulysse. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 29/05/2017

Bonjour Ulysse,
Quelle chorégraphie!!!
Le jeu en valait bien la chandelle (ou mieux: les filins...)
Pour ma part, je me contente des buses, faucons (en un mot...) et autres hérons cendrés qui ne sont pas rares dans la région.
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 29/05/2017

superbe reportage comme d'habitudes que dire de plus !
Jean-marie

Écrit par : jean-marie | 29/05/2017

Ce n'était pas de tout repos et digne d'intrépides mais le spectacle en valait la peine, quant à votre petite mise au point sur les comportements humains elle est tout à fait justifiée. Je m'en vais m'instruire avec cet interview et ce reportage. Merci, il est bon parfois de faire des petits rappels ! -:))

Écrit par : monique | 29/05/2017

Comme toujours un régal de te suivre pas à pas.

Écrit par : Loqman | 30/05/2017

Bonsoir Ulysse,
Votre randonnée ne fut pas facile et j'ai souffert avec vous! La récompense était là-haut avec ces magnifiques vautours. Un grand bravo et le paysage en bas est magnifique. Merci pour ce beau moment.
Mes amitiés :-) et bravo aux dames même si elles ont pris un autre chemin.

Écrit par : Denise | 30/05/2017

Suer et sueur froide, au sommet se sentir pousser des ailes. Lequel de ces vautours as-tu choisi pour redescendre ?

Écrit par : bernard | 30/05/2017

Vertigineux ton article. Je n'ai pas d'autres mots pour décrire votre "grimpette" qui donne le frisson..
Mais, quel spectacle en arrivant au sommet ! Un spectacle pour vous accueillir probablement. Quelle envergure font les ailes déployées de ces vautours ? Sûrement plus que mes deux bras tendus.
Je me suis délectée à lire les liens sur les loups que tu as mis Ulysse. J'y ai appris beaucoup de choses sur les loups ; pourtant, j'en savais déjà...loups qui me passionnent, loups stigmatisés, loups victimes des prédateurs que sont les hommes, qui les déciment ou les remettent au goût du jour pour faire joli dans la nature...loups pourtant fort utiles pour réguler les espèces et régénérer la nature.
Il est bon qu'à travers vos reportages, aux uns et aux autres, nous nous instructionnons et ne prenions pas pour "argent comptant" toutes les couleuvres qu'on nous fait avaler.
Bonne journée.

Écrit par : julie | 31/05/2017

Bonjour Ulysse,

Une randonnée bcp + à risques...Ce ne doit pas être évident d'utiliser ces filins..

Par contre, ce sentier en balcon, ce pierrier, ces marches de pierres méritent tous ces efforts..

et la vue sur la vallée, sur les Alpes ainsi que sur le vol des vautours est tout simplement magnifique..!!

Que la Nature est belle et oui, l'homme devrait mieux la respecter pour tout ce qu'elle nous donne...

Belle journée !!

Écrit par : Cassandre | 31/05/2017

Brigitte plus on sera à protester peut être finira-t-on par nous entendre !

Frans oui le jeu en valait bien les filins !

Jean-Marie oui admirons ce spectacle en silence en pesant à Marc qui l'aurait apprécié

Monique disons répétons et à la fin on finira par se faire entendre

Loqman ce fut un régal d'y aller

Bernard j'ai fait du vautour stop sans succès !

Julie je pense que l'envergure du vautour est d'environ 2m80 et tu as raison n'oublions pas que l'histoire du chaperon rouge n'est qu'une fable

Cassandre si on ne lâche pas le filin on ne risque rien !!!!

Écrit par : Ulysse | 01/06/2017

Écrire un commentaire