suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2017

On va où ? Au Caroux !

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Après quelques balades tranquilles, il est temps que nous retournions à l'assaut du Caroux. Le principe d'entropie qui gère l'univers et qui fait qu'il se désagrège à petit feu, n'épargne pas notre coeur et nos vieilles jambes  que nous devons régulièrement stimuler pour rester en forme. Nous empruntons donc ce matin le sentier des Gardes, l'un des plus pentus du massif, qui mène par le col de Bartouyre au refuge de Font Salesse.

 

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Le sentier monte au départ à flanc de falaise et les arbres, que le hasard a fait pousser en ces lieux, se hissent vers le ciel pour y capter la lumière. On y voit ainsi un pin qui semble défier une aiguille rocheuse dans un duel silencieux.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Après avoir longtemps grimpé dans une forêt de chênes verts, nous émergeons sur un premier plateau qui nous révèle, vers le Sud, une galaxie de monts bleutés, formidables vagues d’un océan minéral.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Nous parvenons ensuite au pied du rocher de Lucet (1010m), soit 800 mètres de dénivelé que nos vieilles jambes ont « avalés » en une heure trente. Pas mal pour des vieux rossignols !

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Nous poursuivons notre ascension vers le refuge de Font Salesse d’une façon plus contemplative. Au plaisir – un brin masochiste - de l’effort, nous ajoutons celui qu’offre le spectacle du monde.

 

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Et aujourd’hui, nous sommes particulièrement gâtés, la luminosité légèrement embrumée et latérale du soleil d’octobre accentue le relief du paysage magnifié par les couleurs automnales.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Une impression de paix se dégage de ce sous bois où quelques géants fauchés par l’âge se désagrègent lentement dans un lit de fougères, elles mêmes déliquescentes. Le phénomène d’entropie, déjà évoqué au début de ma note, est ainsi à l’œuvre en tous lieux. Nos vies s’inscrivent dans ce phénomène et il faut accepter avec sérénité, comme le font ces grands arbres, que nous retournions un jour au ballet d’atomes dont nous sommes temporairement sortis.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Après avoir pique-niqué non loin de Font Salesse, et à cette occasion régalé nos papilles d’un divin rosé Languedocien - chacun prêche pour sa chapelle ou plutôt pour son tonneau - nous dévalons vers le Rieutort, modeste torrent à sec (événement rarissime et inquiétant !) puis vers le hameau d’Heric. Le paysage est une explosion de couleurs qui ravit nos pupilles. Nous ne sommes pas que des gosiers mais aussi des esthètes !

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Ayant dépassé le hameau d’Heric, nous empruntons le chemin du col de Bardou, ce qui implique une bonne grimpette post-digestive. Comme je l’ai laissé entendre, nous sommes un brin « masos » ! Fort heureusement, nous croisons avant la grimpette le cours du Vialay où, malgré la sécheresse, subsistent quelques vasques d’eau limpide.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

C’est avec délice que nous plongeons dans l’eau vivifiante du torrent, véritable cure de jouvence pour nos abattis quelque peu malmenés au cours de la journée.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Vous avez plus souvent droit à des photos de Gibus (surtout ses mollets !) qu’à celle de ma binette, mais je fais aujourd’hui une exception pour vous prouver que je ne me défile pas quand il s’agit de plonger dans l’eau fraîche d’un torrent !

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Revigorés et ayant franchi le col du Bardou, nous redescendons vers Mons, notre point de départ, toujours subjugués par la beauté des lieux.

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Mais la beauté du monde n’est pas qu’autour de nous, elle est aussi à nos pieds dans ces châtaignes qui jaillissent de leurs bogues et reposent sur un lit de feuilles mortes. Ces bogues, intraitables défenses, sont là pour veiller à ce que les châtaignes ne soient récoltées qu’une fois mûres. Mystère de la nature où tout est voulu et « pensé », mais par « Qui » ?

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Et revoilà les mollets de Gibus dans un décor d’Indiana Jones qui lui sied à merveille. Seuls les héros ne vieillissent pas !

 

caroux,héric,bardou,châtaigne,bogue

Et pour finir, avant que nous allions rejoindre les charmantes et pétillantes « blondes » qui nous attendent au frais dans le coffre de la voiture, je vous offre ce merveilleux mariage de l’œuvre de l’homme et de la nature : un magnifique sentier caladé qui permettait aux anciens d’accéder aux terrasses qu’ils cultivaient. C’était un temps où l’homme vivait encore en harmonie avec la nature alors qu’il la malmène sans vergogne aujourd’hui.

 

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons ?

Mon dernier album Canta la Vida vient de sortir sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Vous pouvez aussi écouter mes autres chansons sur mes autres blogs

1) CANTA-la -VIDA

La dernière chanson mise en ligne étant "Ta guitare manque à ma vie"

(blogs de chansons illustrées par des photos)

2) OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

Les couleurs sont magnifiques, à cette saison !
Heureusement que tu es là pour nous montrer toutes ces merveilles que la plupart d'entre nous ne connaîtrons jamais !
Ah, on te voit enfin dans l'eau ...
Merci pour cette magnifique rando et tes mots, toujours pleins d'humour.
Bon week end, toujours dans la douceur.
Bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 21/10/2017

Quel plaisir de gambader de bon matin à l'aube auprès de joyeux vieux rossignols... éternellement jeunes, MERCI, c'est formidable. Beau week end Ulysse, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 21/10/2017

Je vous ai suivis avec beaucoup de plaisir et sans peine dans mon fauteuil. Je marche beaucoup chaque jour mais la montagne pas pour moi qui redoute plus les descentes que les montées (vertihe). Superbes photos. Bon week-end.

Écrit par : Martine 85 | 21/10/2017

Jolies couleurs pour ta balade
BonWik Ulysse

Écrit par : H-IL | 21/10/2017

Bonjour Ulysse,
Ah oui! il y avait bien longtemps qu'on n'avait plus admiré ce beau spectacle offert gracieusement par le majestueux Caroux.
Merci à vous deux pour la belle randonnée!
Frans

Écrit par : Frans | 21/10/2017

Encore une belle série et une superbe balade. 800 mètres en 1h30. Wouahhhh! Les fous. J'aime bien Gibus et ses mollets dans le décor d'Indiana Jones et bravo pour le petit plongeon dans l'eau froide! Ils sont fous ces Gaulois. :-)) Bises alpines et belle fin de semaine.

Écrit par : Dédé | 21/10/2017

Que du bonheur que cette presque dernière randonnée automnale, couleurs et température de fin d'été avant que je t'abandonne, l'ami Ulysse, la totalité du Caroux pour tes escapades hivernales.

Écrit par : Gibus | 21/10/2017

DOM je suis heureux de t'offrir ces merveilleux paysages Bon week end Bises

MARTINE85 à chacun selon ses moyens et son plaisir Bon week end

HIl elles sont naturelles !

FRANS il ne faut pas abuser des bonnes choses sauf du Caroux !

DEDE ou il y a de la folie il y a du plaisir Bon week end !

GIBUS ça ne se fait pas d'abandonner ses vieux copains dans la montagne !!!

Écrit par : Ulysse | 21/10/2017

c'est beau...
un bain bien frais.....au secours ....
n'arrivais pas à ouvrir la page ce matin....

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 21/10/2017

Coucou Ulysse, ça fait du bien dès le matin une virée virtuelle pour nous et contée de façon remarquable !
Que de belles photos et couleurs d'automne !
Il faudra que j' emmène mes 2 complices un de ces jours avec une étape a l' auberge du caroux!!!
Bon dimanche a vous et famille ...et amis aussi si vous crapahutez !
PAt

Écrit par : pat | 22/10/2017

Ce temps là fait rêver. On en est loin ici du bain dans le lac. Profitez bien !

Écrit par : tmor | 22/10/2017

Ta dernière photo est tellement belle qu'on dirait un tableau. Amitiés.

Écrit par : Ariaga | 22/10/2017

Merci pour ces belles photos colorées, l'automne est superbe ; mais depuis hier chez moi, un grand vent dépouille les arbres. Néanmoins ce fut une superbe pluie d'or. Bonne soirée Ulysse.

Écrit par : Praline | 22/10/2017

Petits coeurs nous nous baignons en espérant que des naïades viendront nous secourir

Pat oui l'auberge du Caroux est une bonne adresse et ensuite vous montez à Douch à partir duquel vous pouvez facilement monter sur le plateau

Tmor qu'il soit au nord ou au sud aucun lac ne nous résiste

Ariaga oui l'ambiance en est féerique

Praline dans le sud les feuilles des arbres résistent encore

Écrit par : Ulysse | 23/10/2017

Pardon Ulysse. J'avais oublié que tu avais encore moins de cheveux que moi...Hic..

Écrit par : julie | 23/10/2017

Un bonheur de randonner dans ces chaudes couleurs automnales, les fougères sont une pure merveille.. La nature est généreuse. Je ne suis pas étonnée que tu te sois baigné; j'ai fait de même l'an dernier en Montagne Noire

Écrit par : Chinou | 23/10/2017

Ulysse, c'est un plaisir de retrouver les odeurs du Caroux.

Écrit par : bernard | 24/10/2017

Julie ce n'est pas moins c'est pas du tout !

Chinou on fait partie de l'amicale des baigneurs de lacs et torrents de montagne

Bernard oui on ne s'en lasse pas !

Écrit par : Ulysse | 24/10/2017

Les couleurs automnales sont un régal pour les yeux et ces images du Caroux bien appréciables.
Quand à la baignade, elle doit être plus que fraîche à cette saison, quel courage !
Le Vialay est pour moi synonyme d'un merveilleux casse-croute en votre compagnie.

Écrit par : eric | 01/11/2017

Eric oui à chaque fois que nous allons dans le caroux nous nous souvenons de nos balades ensemble

Écrit par : Ulysse | 03/11/2017

Bonjour Ulysse
Parfois au détour d'un chemin en venant voir une amie un nom m'interpelle ... tient je venais il y a quelques années et j'entrouve la porte et là le spectacle me ravi. Belles phoros en rando
A bientôt

Écrit par : Océanique | 10/11/2017

Océanique votre passage me ravit aussi

Écrit par : Ulysse | 11/11/2017

Écrire un commentaire