suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2018

L’eau était diablement fraîche dans le canyon du Diable !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Après vous avoir emmenés, la semaine passée, au paradis blanc de Clapeyto, je vous invite, aujourd’hui, à nous suivre dans le canyon rougeoyant du Diable. Mais auparavant, histoire de se mettre en jambes, nous allons rendre visite à deux « vierges » qui se sont installées depuis des temps immémoriaux au sommet d’une montagnette qui domine la vaste plaine où coule paresseusement - nous sommes dans le midi ! - l’Hérault. Ce matin le ciel est cristallin et la végétation pimpante, revigorée par les abondantes pluies de l’hiver.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Je vous fais grâce de la grimpette assez sportive que requiert l’accès aux deux vierges ( le sont elles encore depuis le temps ?) qui sont en train de papoter au moment où nous arrivons à leurs pieds. Je n’ai pas entendu ce que l’une chuchotait à l’autre, mais je me demande si ce n’était pas une moquerie à notre égard car il m’a semblé entendre l’autre vierge rire. Où peut être était ce le vent où bien un oiseau facétieux se moquant de notre poussive ascension quand d’un coup d’aile il se rend maitre des cieux !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Baguenaudant sur le sommet, nous découvrons, autre intrigant mystère, un énorme bolet fossilisé ! S’il avait été frais, imaginez l’omelette que nous aurions pus faire avec deux douzaines d’œufs d’autruche ! Bon certes, les œufs d’autruche ne sont pas aisés à trouver dans notre région, mais on a le droit de rêver !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Après avoir passé en revue tous les sommets que nous avons grimpés – ils sont nombreux - que nous apercevons aux alentours de cet observatoire idéal, nous entamons la descente pour rejoindre le sentier menant au canyon du Diable.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Si certains chemins pentus et caillouteux nous imposent vigilance et nous obligent à nous « sortir les tripes » pour avancer, sur d’autres, comme sur cette avenante piste forestière, nous pouvons nous mettre en « roue libre » et laisser nos pensées vagabonder en admirant le paysage. J’aime quand le chemin que nous avons à parcourir se déploie devant mes yeux. J’ai le sentiment d’être maître du temps car en regardant devant je découvrons mon proche avenir et en me retournant je contemple mon proche passé. Les pessimistes me feront remarquer que, pour ce qui concerne mon proche avenir, le ciel peut à tout moment me tomber sur la tête sous la forme d’un météorite, comme ce malheureux promeneur en Inde, mais je ne suis pas d’un naturel inquiet !

 

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Après une petite heure de marche méditative, nous arrivons en surplomb du canyon du Diable, vaste espace de « ruffes » rouges, vieilles de 200 millions d’années que la pluie et le vent ont sculptées. On peut supposer que ce nom de « diable » lui a été donné en raison des roches rouges qui évoquent les flammes de l’enfer. Il est amusant de noter qu’il se trouve au pied de la montagnette où papotent nos deux vierges. Peut être qu’avec le temps elles finiront par y tomber ? Ce serait alors un scoop : deux vierges en enfer ! Autant ne pas se priver de batifoler !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous arrivons bientôt au cœur de cet espace étonnant, issu de lagunes qui s’étendaient en ces lieux il y a deux cents millions d’années. Non loin de là, en un lieu similaire – la plaque de la Lieude - des traces fossiles de reptiles pré-mammaliens ont été retrouvées et peuvent être observées.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

L’absence de couvert végétal dû à la stérilité du sol facilite l’érosion et l’eau y a sculpté un relief fantasmagorique.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Quelques rares nutriments accumulés ici et là permettent toutefois à des plantes d’y pousser comme ces audacieux et solitaires narcisses.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous croisons un torrent dont nous décidons de remonter le cours car nous savons qu’en amont se trouve une superbe cascade.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Ce modeste torrent à creusé un impressionnant canyon qui nous permet de matérialiser l’échelle du temps, quelques millions d’années séparant le sol où nous marchons des crêtes qui nous surplombent.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

L’aspect sauvage et exotique du canyon, qui me rappelle en miniature ceux que j’ai parcourus en Arizona, confère à notre randonnée un parfum d’aventure.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Parvenus à la cascade Jo et moi ne résistons pas au plaisir d’aller nous y rafraîchir, ce qui en l’occurrence est le mot juste car la température de l’eau conviendrait tout à fait pour un pastis ! Je salue au passage mon ami Gibus, exilé climatique aux Antilles  qui est dorénavant privé de ce plaisir !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Revigorés par cette douche tonique, nous reprenons l’exploration du canyon.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Dans les ruffes, on aperçoit à intervalles réguliers des strates plus denses résultant de la solidification des sédiments lors de périodes de sécheresse intense, séparées par des milliers ou des millions d’années, qu’a connu la région. Avec le réchauffement climatique en cours, peut être que d’ici quelques milliers d’années l’ensemble de l’Occitanie ressemblera au Sahara !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous approchons en vue d’un nouveau canyon dont l’aspect éminemment sauvage titille notre esprit aventureux. A vrai dire, il en faut peu pour nous émoustiller, grands enfants que nous sommes, sauf bien sûr pour le pique-nique où ne buvons pas de la grenadine !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Le canyon se révèle étonnamment étroit, les sédiments apparaissant plus durs qu’en d’autres endroits et résistant donc mieux à l’érosion.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Peu à peu le sol s’élève nous ramenant vers le haut du plateau.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Parvenus sur le plateau, nous découvrons une nouvelle cascade, dénommée le saut du Poisson, qui nous donne envie à Jo et Moi de « goûter » à son eau !

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous voici bientôt à pied d’œuvre dans un cadre idyllique où les trois couleurs primaires propices à une belle photographie : le bleu, le vert et le rouge, sont présentes. Elles se marient idéalement au blanc des nuages et de la cascade.

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous allons derechef goûter l’eau de la cascade qui, bien que plus ensoleillée que la précédente, n’en est pas plus chaude pour autant ! On a beau être chez le Diable plutôt réputé pour son climat caniculaire, l'eau y est diablement fraîche ! Nos attributs masculins s’en sont du coup évanouis ! 

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Nous reprenons notre périple dans le but de trouver la sortie de ce labyrinthe guidés par quelques erratiques cairns .

 

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

Avant de reprendre nos montures, nous jetons un dernier coup d’oeil à ce lieu enchanteur qui vaut bien des paysages situés dans des pays lointains que nous vantent les brochures touristiques. Ici nous sommes dans l’Hérault, pays que la plupart des touristes voient comme un pays de campings et de plages ! Mais si vous y venez, oubliez les plages, vous serez heureusement surpris !

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

ma dernière étant LUPO que je viens de publier sur les plateformes musicales

 

canyon du diable,ruffes,la lieude,vierge,cascade

 

notamment DEEZER (cliquez sur le nom)

Vous pouvez aussi les écouter sur mes autres blogs

1) CANTA-la-VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

La dernière chanson mise en ligne étant

"Aime moi "

2) OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

Des paysages de canyons rouge qui me rappellent l'Ouest américain : superbe. Attention à l'ivresse des cimes (lol). Belle semaine.

Écrit par : Martine Martin | 17/03/2018

Cette région est très belle...mais peut-êtreest-il heureux que vous n'ayez pas entendu ce que se disaient les deux vierges?

Écrit par : gazou | 17/03/2018

Ça fait rêver ici il fait moins deux. Cette terre rouge qu'elle est belle.

Écrit par : tmor | 17/03/2018

encore un superbe paysage que tu nous montres Ulysse:)
ça fait envie d'aller voir ces chutes d'eau fraiche ! que du bonheur , la vegetation typique de ces lieux cachés des grandes foules ! a mon avis les deux vierges rigolent des hommes qui selon elles, vont tomber dans le canyon du diable, tellement aventuriers qu'ils sont ! il va s'en dire qu'elles ne connaissent pas l'expérience des montagnes depuis longtemps acquisent par Ulysse et son copain ! Que tel l'Ulysse des mers, a bien retrouvé sa Penélope !
bonne soirée Ulysse

Angie

Écrit par : Angie | 17/03/2018

encore un superbe paysage que tu nous montres Ulysse:)
ça fait envie d'aller voir ces chutes d'eau fraiche ! que du bonheur , la vegetation typique de ces lieux cachés des grandes foules ! a mon avis les deux vierges rigolent des hommes qui selon elles, vont tomber dans le canyon du diable, tellement aventuriers qu'ils sont ! il va s'en dire qu'elles ne connaissent pas l'expérience des montagnes depuis longtemps acquisent par Ulysse et son copain ! Que tel l'Ulysse des mers, a bien retrouvé sa Penélope !
bonne soirée Ulysse

Angie

Écrit par : Angie | 17/03/2018

Et bien moi je sais pourquoi les deux vierges riaient en vous voyant monter, elle se rappelle un de nos passages à leurs pieds où nous avions fait escale pour un déjeuner et au moment de prendre notre apéritif tu t'es aperçu que tu avais oublié la bouteille de rosé !! mais moi, je ne riais pas !!!

Écrit par : GIBUS | 18/03/2018

Ces paysages sont vraiment magnifiques et je n'avais jamais vu ce genre de sol rouge.
J'aime bien des deux vierges qui papotent et le cèpe : original.
Par contre, quel courage de vous prendre pour du pastis !
Encore une fois, merci pour ce partage.
Bon dimanche froid dehors mais chaud dans mon coeur.
Merci et bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 18/03/2018

Coucou Ulysse ,
j'ai reconnu le hangar ou je suis déjà allée en rando au lac du salagou . Vraiment merveilleux ce site que je ne connaissais pas dans tous ses aspects et bien trop frileuse pour faire la baignade ..quoiqu' en plein été ce doit être géant ..Bravo pour cette balade fort intéressante et savoureuse a souhait ..La terre est superbe et les rochers incroyables ..j' aime bien le bolet , je connaissais les vierges .
Bon dimanche Ulysse et a ce soir pour le chant
Pat

Écrit par : pat | 18/03/2018

Les douches glacées, tu veux y laisser ta peau ou quoi ?
Bon Dimanche l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 18/03/2018

Toujours en balade, et encore une fois au Salagou, mais pour rajouter un peu d'eau dans le verre rempli du breuvage jaune, va chez Riri.

Écrit par : jacques | 18/03/2018

grandiose et vivement les beaux jours ....

par ici les cigognes sont dans la neige....dans leur nid...ce matin...pauvres bêtes

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 18/03/2018

Encore un beau reportage, photos et récit compris ; comme d'hab comme diraient les d'jeunes..
J'en connais deux qui ont dû bien rigoler en vous voyant jouer les glaçons sous la cascade...Ce sont les deux vierges...Manquait juste votre pote Gibus pour que le tableau soit parfait.

Écrit par : julie | 18/03/2018

Bonsoir Ulysse.
Ce Canyon du Diable est pour moi une découverte.
Attention, là où est le Diable, est la traitrise. Les deux vierges et le bolet... Satan (pour sûr !) ne sont que des leurres destinés à tenter le pèlerin qui passe à proximité !
De belles couleur et une belle balade... pour me tenter !

Écrit par : Michel Hugues | 18/03/2018

des paysages fabuleux! Ah ce rouge! et les cascades... et autres surprises
:)
Merci pour l'évasion et le sourire

Écrit par : Martine | 18/03/2018

Martine Martin j'ai sillonné aussi les parcs de l'Arizona et de l'Utah et j'en ai effectivement retrouvé l'ambiance ...

Gazou oui peut être vaut il mieux ne pas savoir

Angie il est vrai que nous avons le pied montagnard mais la prudence est la mère des suretés. Quand l'été viendra ces chutes se tariront hélas

Gibus avec l'âge j'ai la mémoire qui flanche mais pas encore les jambes

Dom ce n'est pas du courage c'est une douce folie

Pat en été hélas les cascades se tarissent

HIl au contraire c'est tonique

Jacques le Salagou est à environ 10 km vers l'ouest et hélas je ne connais pas Riri

Petits coeurs je pense que ces cigognes en ont vu d'autres

Julie mon pote Gibus a fuit l'hiver et ses plaisirs

Michel l'âge aidant nous avons su résister à la tentation

Martine une vie sans rire c'est du pain sans sel

Écrit par : Ulysse | 19/03/2018

Je défie quiconque parachuté dans cet endroit de dire qu'il se trouve en France !
on te suit pas à pas, on n'en perd pas une miette , Gibus ne regrette pas ces folles randonnées et ces bains dans l'eau fraiche des torrents ?
Encore un bel article !

Écrit par : Framboise à Pornic | 19/03/2018

j'ai qu'un mot ou en fait une exclamation waouwwwwwww

Écrit par : amandine durez | 19/03/2018

J'ai aussi une cascade dans ma salle de bain. L'eau sort du pommeau, elle est chaude ou froide, voire tiède mais le paysage n'est pas aussi beau que celui que tu nous présentes dans ton billet. Superbe! et merci pour ce beau partage. Belle semaine.

Écrit par : Dédé | 19/03/2018

Superbe ! jamais je n'aurais imaginé un tel paysage en France !
Par contre, oser vous mettre nus devant ou près de deux vierges... de quoi leur donner des idées, mais bon... la fraîcheur de l'eau aidant, ce n'est plus aussi attractif :-))

Écrit par : Praline | 20/03/2018

superbe rando encore, des paysages pittoresques et hautement dépaysants, et même un strip tease gratos, que demander de plus ? fais bien attention aux météorites, un signe annonciateur qui ne trompe pas, les dinosaures se mettent la tête dans le sable
merci heureux Ulysse qui fait de si beaux voyages

Écrit par : emma | 20/03/2018

Framboise mon ami Gibus préfère hélas l'eau à 28° des Antilles

Amandine c'est le bon mot

Dédé désolé je ne suis pas plombier !

Praline nous ne sommes plus des jouvenceaux !

Emma merci pour l'info concernant les météorites

Écrit par : ulysse | 20/03/2018

Ulysse, dans cette eau un peu fraîche c'est une bien belle façon de se croire un instant poisson ou glaçon. A bientôt !

Écrit par : bernard | 20/03/2018

Une seule envie, partir à la découverte de ce haut lieu magique !!! Est-ce la beauté du site qui donne le courage de goûter la fraicheur de l'eau où votre grande jeunesse qui vous fait dire "même pas peur" ? Bravo et puis vous vous marrez bien, ça c'est important et vivifiant pour nous aussi. Merci Ulysse, belle journée à toi et à tes potes. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 21/03/2018

Bernard plutôt glaçon que poisson

Brigitte c'est notre grande jeunesse....d'esprit !

Écrit par : Ulysse | 21/03/2018

Écrire un commentaire