suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/07/2018

Périple à travers les Causses (2ème partie) : Des arcs de St Pierre aux gorges de la Jonte

 Après quelques soucis informatiques mon blog est de nouveau opérationnel !

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Après avoir fait bombance la veille au soir et dormi comme des loirs au confortable hôtel restaurant de la Jonte * situé dans le hameau de Douzes - où nous sommes traités comme des amis – nous grimpons sur le Causse Méjean pour aller à la découverte des arcs de St Pierre. Les causses, avec leurs grandes étendues herbeuses, sont des zones propices à l’élevage ovin que célèbre de magnifique et originale façon ce « calvaire ». Au vu de la finesse des détails des personnages et des épis de blés, dont les grains sont parfaitement distincts, on est ici face à un chef d’œuvre de ferronnerie dont l’auteur est resté anonyme. Autrefois les artistes n’oeuvraient pas pour acquérir la célébrité mais pour le seul bien commun.

 * Etablissement que je recommande chaudement d'où l'on repart avec un diplôme unique au monde  !

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Ces vastes plateaux sédimentaires créés par une ancienne mer ont été, par endroits, fortement érodés par les intempéries et l’on y traverse ici et là des dépressions et des chaos rocheux. Certains arbres, à la recherche du maximum de lumière pour les besoins de leur photosynthèse, ne manquent pas d’audace et sont allés se jucher sur le sommet des rochers.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Témoin de la présence d’une ancienne mer, on croise au détour du chemin un compère de Jojo le mérou, fossilisé.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Dans le creux des dépressions, où l’humidité est plus grande, règne une atmosphère sub-tropicale où propèrent ces magnifiques orchidées.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Nous arrivons au lieu dit des Arc de St Pierre, sans doute nommé ainsi car l’endroit est un  vrai paradis.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Malgré l’âge vénérable de certains d’entre nous – dont votre serviteur - nous avons encore assez d ‘agilité pour grimper sur cette arche, d’où nous vous adressons un amical salut chères lectrices et chers lecteurs. Bon, il est vrai que vous ne m’y voyez pas car je prends la photo, mais je vous rassure, j’y suis monté après !

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

C’est sans doute en contemplant de tels reliefs que les anciens ont eu l’idée d’édifier des colonnes pour soutenir leurs temples. L’observation de la nature en tout est une excellente école.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Le grand intérêt du site est qu’il comporte pas moins de quatre arches d’une belle amplitude, sous lesquelles on peut cheminer en toute quiétude.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

En foulant le sol de ces abris naturels - précieux en cas d’orages qui peuvent être très violents dans la région - on sait que l’on met ses pas dans ceux d’humains qui s’y sont réfugiés au cours des millénaires passés. Ainsi se tisse à travers les âges une vaste chaine humaine virtuelle .

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Nous reprenons nos montures pour aller cheminer à quelques kilomètres de là sur un sentier qui domine les Gorges de la Jonte, qui coule paisiblement à 400 mètres sous nos pieds.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

La formation des gorges qui éventrent les causses est due à la surrection de ces anciens plateaux sédimentaires à plus de mille mètres sous la poussée des Pyrénées. L’eau les a ensuite érodés pendant des millions d’années .

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Ici aussi nous rencontrons de petites arches, la pluie et le vent étant d’infatigables et talentueux sculpteurs

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Mais le clou du spectacle sont ces deux énormes blocs rocheux suspendus au dessus du vide et qui tiennent on ne sait comment ! On les a dénommés « vase de Sèvres » et « vase de Chine » et je crains qu’avec le temps ils ne finissent comme le vase de Soissons ! D’ailleurs cela pourrait arriver plus vite qu’on ne le croit, si l’on prête attention à la fissure qui parcourt toute la base du « vase » près duquel se tiennent Gibus et Marie !

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

En approchant du vase de Sèvres on découvre d’ailleurs un énorme bloc qui, vu la couleur vive de l’un des flancs, a du tomber du haut de la falaise qui nous surplombe il n’y a pas très longtemps. Au demeurant, je ne me souviens pas l’avoir vu quand je suis passé en ces lieux, une première fois, il y a une dizaine d’années. Brrrrr ! Croyez bien qu’à ce moment là j’ai levé la tête vers le haut de la falaise avec inquiétude !

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

L’érosion est aussi à l’œuvre sur le chemin profondément raviné par les pluies torrentielles de l’hiver et du printemps passés.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Nous voici arrivés au pied du vase de Sèvres qui révèle également une inquiétante fissure. Avis à ceux qui seraient tentés de descendre la Jonte en canoë !

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Mais les gorges de la Jonte vont nous offrir un autre merveilleux spectacle, car nombreux sont les vautours qui y vivent. On aperçoit l’un d’entre eux perché sur ce promontoire rocheux.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Sans doute payé par le syndicat d’initiative, il se livre à une démonstration de vol.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Après avoir tournoyé, il descend vers nous en agitant à peine ses rémiges, maître des airs…

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Il passe en silence devant nos regards admiratifs, merveilleuse manifestation de l’adaptation du monde animal à son environnement, que des Nemrods stupides et bedonnants se plaisent à massacrer. 

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Sa démonstration effectuée, il retourne se poser sur un promontoire rocheux.

 

jonte,vautour,arcs de st pierre,orchidée

Et là il arrache une touffe d’herbes qui va lui permettre de poursuivre l’édification de son nid. Pendant que nous baguenaudons en contemplant les merveilles de la nature, heureux homo sapiens à la retraite, les animaux doivent sans cesse œuvrer et lutter pour leur survie.

 

A suivre…

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

Trois nouvelles dont "Tu es l'obscur objet de mon désir"

sont postées sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Certaines sont aussi publiées illustrées par des photos sur mon blog Canta la Vida

la dernière étant "Heureux celui qui prend le temps "

Vous pouvez aussi les écouter classées par album sur mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 
Texte & photos Ulysse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Eh oui ces merveilleuses sculptures géologiques vivent 10 à 100 milles ans et soudain plouf sans qu'on ne sache pourquoi
Jeudissimes amitiés Ulysse

Écrit par : H-IL | 05/07/2018

Coucou le cascadeur! Et bien! Quelle superbe région. Je découvre un lieu magnifique avec des sculptures de pierres et je m'en mets plein les yeux. Cependant, tu as bien raison, il faut faire gaffe à ne pas se ramasser un caillou sur la tête, au risque de finir pétrifié! Bises alpines et belle fin de semaine.

Écrit par : Dédé | 05/07/2018

De très belles pierres.

Écrit par : tmor | 05/07/2018

Ton reportage est bien plus complet que le mien, paru en 2011 sur mon blog : http://nordetsud.hautetfort.com/archive/2010/11/20/la-jonte-entre-aigoual-et-grands-causses.html
C'est un endroit fait pour de belles balades quand on aime la nature. En groupe c'est encore mieux.

Écrit par : elisabeth | 07/07/2018

Paru en 2010, je rectifie.

Écrit par : elisabeth | 07/07/2018

Incroyables sculptures naturelles et en perpétuelle évolution, la nature cisèle son œuvre dans l'invisible... Merci Ulysse, une fois de plus tu nous offres la beauté du monde. Belle semaine à toi et à tous ces jeunes qui t'accompagnent. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 08/07/2018

Encore une magnifique région que tu nous as fait découvrir l'ami Ulysse. Ce jour le spectacle de Dame Nature était grandiose tout au long de notre randonnée, la fin des gorges avec la rencontre des Vautours, la cerise sur le gâteau !!

Écrit par : GIBUS | 08/07/2018

Coucou Ulysse ,
J'aurai donné cher pour prendre les photos de ce vautour surtout celle vue du dessus avec toute ses plumes ...j' ai fait ces gorges ..une vraie merveille..j' ai ramassé aussi un gros crapaud bien gras ..ce qui répugnait l' assemblée ..c'est vrai faut faire attention surtout pour la truffe des chiens ..
Bravo pour cette sortie tellement belle et pleine de surprises .
Merci et bonne soirée

Écrit par : pat | 08/07/2018

Hil nous aussi on fera plouf un jour et on sait pourquoi !

Dédé oui même avec un casque ça serait l'au delà assuré !

Tmor et de beaux oiseaux !

Elisabeth à chacun sa vision du monde et elles sont complémentaires

Brigitte c'est le monde qui nous offre sa beauté soyons à l'affut pour la capter

Gibus tu nous a fait découvrir bien d'autres merveilles mon ami

Pat tout est une question de chance et d'être là au bon moment !

Écrit par : ulysse | 08/07/2018

La nature nous offre de bien beaux chefs d'oeuvres. Ces rochers, on se demande comment ils peuvent bien tenir...Je n'aurais pas trop envie de passer sous eux.
Voir des vautours en plein vol n'est pas donné à tout le monde. Pour en voir, moi, il me faut aller au Pal, qui œuvre à la protection de certaines espèces menacées…

Écrit par : julie | 15/07/2018

Écrire un commentaire