suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2018

Les petits loups jouent les casse-cou dans les Canoles du Larzac

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous voila partis pour une nouvelle aventure avec les petits loups. Mais pour cette virée, nous délaissons les sommets du Haut Languedoc pour  explorer les canoles * du Larzac, profondes et étroites failles creusées par l’érosion dans le plateau calcaire du causse. Au préalable, histoire de nous mettre en jambes, nous partons à la découverte de la magnifique source du Durzon, vigoureux torrent qui coule dans une dépression du causse et se jette dans la Dourbie.

* Appelées aussi Canalettes du fait de la proximité de la maison forestière des Canalettes.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous cheminons dans une magnifique forêt où les feuillus cohabitent avec les résineux, créant un dense et rafraichissant fouillis végétal, alors que la fournaise plombe la plaine. Ici le monde végétal vit à son rythme, les arbres morts gisants au milieu des vivants, contraignant les bipèdes qui y cheminent à quelques acrobaties, plus ou moins aisées à accomplir, selon l’âge de leurs articulations.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Soudain le chemin descend en pente raide vers la source située 200mètres plus bas et prend un aspect plus raviné et chaotique qui fait le bonheur de mes petits loups, mais que je déconseille aux randonneurs peu aguerris.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Le bonheur de cette balade est qu’il nous permet de prendre un régénérant « bain d’arbres », tant à la mode dans les magazines pour « Bobos »  stressés, mais que nous pratiquons en famille depuis des décennies.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous arrivons à la source du Durzon où Romain, subjugué par la clarté et la vivacité des eaux, s’apprête à y faire un plongeon. Nous avons de la peine à l’en dissuader !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

De véritables escadrilles de « demoiselles » survolent les eaux limpides, en quête de proies, larves d’insectes et minuscules alevins, dont elles se délectent, précieux auxiliaires des humains dans la chasse aux moustiques. Merci mesdemoiselles !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Au contraire des libellules (anisoptères) dont les ailes sont horizontales au repos, les «demoiselles » (zygoptères) replient leurs ailes à la verticale. Mais tous ces « odonates » ont en commun des yeux extraordinaires qui leur permettent de repérer leurs proies, même les plus infimes.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous longeons un moment le cours du Durzon dont la fraîcheur des eaux est préservée par un dense couvert arboré. De rares rais de lumière le traversent qui illuminent les flots tumulteux.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Etant remontés sur le causse et ayant pique-niqué à la maison forestière des Canalettes, où de confortables tables ombragées attendent les randonneurs, nous partons explorer les canoles. Dans ces étonnantes failles règne en toutes saisons une température fraîche et humide propice au développement de mousses, lichens et fougères, leur conférant une allure de jungle tropicale.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Les petits loups, partis en éclaireurs dans la première des canoles, sont confrontés à un éboulis dont l’escalade apparaît risquée, surtout que les rochers sont glissants et que nous n’avons pas pris de corde.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Mais à l’observation, un orifice se révèle à la base de l’éboulis où Romain et Emilie arrivent à s’engouffrer.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Fabienne, leur maman puis, Sébastien, leur papa, suivent avec un peu moins de facilité.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Ne voulant pas être en reste, votre serviteur s’engage également avec détermination dans l’étroit boyau, pour ne pas perdre la face vis à vis de ma descendance, mais aussi vis à vis de vous chères lectrices et chers lecteurs.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte 

Mais hélas mes vieilles articulations ne sont guère faites pour ce genre d’exercice et je renonce, par prudence, à suivre le reste de l’équipe. Je n’imagine pas un seul instant devoir rester bloqué une soirée dans une canole (les secours mettraient quelques heures à arriver !) et être privé de dîner en étant condamné à boire l’eau de ma gourde !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Suivons donc le reste de l’équipe, photographiée par Sébastien, ses photos révélant l’aspect un brin scabreux de l’aventure ! Finalement je ne regrette pas d’être resté coincé !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

La mine de nos lascars, qui contemplent Sébastien franchir un nouvel obstacle, en dit long sur les difficultés du parcours…

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Une désagréable surprise attend notre équipe au bout de la canole, car là où une corde permet normalement d’en sortir, le terrain a été fortement raviné par les pluies intenses de l’hiver et le franchissement de cet obstacle est risqué sans corde ou harnais de sécurité. Notre petite troupe est donc contrainte à faire le chemin inverse, doublant leur ration d'émotions et de plaisir.

NB : On peut accéder à la canole sans passer par l’éboulis en empruntant un autre chemin qui y descend de façon abrupte sur la rive gauche en regardant vers  le Nord et que j’ai emprunté il y a quelques années.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Notre petite troupe est donc revenue au trou de « souris » du départ, ce coté vous donnant un meilleur aperçu de la difficulté du passage !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous partons explorer la deuxième canole où l’extrême densité de la végétation n’est guère appréciée d’Emilie dont la toison, autrement plus conséquente que la mienne limitée aujourd’hui au menton, fait obstacle à sa progression.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il est vrai que l’on se croit transportés dans une jungle tropicale où l’on s’attend à voir surgir des frondaisons à tout instant chimpanzés ou cacatoès.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Malgré un rocher en suspension au dessus de nos têtes, mais qui au vu de la végétation dont il est couvert semble bien arrimé, nous nous engageons résolument dans la canole.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Mais là aussi très vite, nous rencontrons un obstacle, la faille s’étant rétrécie à la base et ne permettant qu’un passage en hauteur. Sébastien, le plus téméraire, tente de passer mais doit renoncer en raison de la roche trop glissante pour prendre de bons appuis.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous partons alors à la découverte de la troisième canole, la plus profonde et la plus impressionnante, où le soleil peine à darder ses rayons.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

A l’entrée une arche nous accueille que nos petits loups, un brin présomptueux, essaient vainement de surélever ! Mais il bon que la jeunesse tente l’impossible !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il faut avoir la taille mannequin pour se faufiler à ‘intérieur de la canole et Emilie est, sur ce point, favorisée.

 

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Un rocher facétieux a eu la bonne idée de se bloquer à un mètre du sol nous obligeant à quelques contorsions. A vrai dire, on progresse un peu inquiet en se disant que d’autres rochers peuvent à tout moment chuter .

 

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Le fond de la canole donne accès à une galerie souterraine qui n’est accessible qu’aux spéléologues.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Nous rebroussons donc chemin, ravis par cette exploration mais conscients qu’à tout moment le ciel peut nous tomber sur la tête !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

Il nous reste une merveille à explorer que nous mettons du temps à découvrir : une source souterraine !

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

En prévision de son exploration, nous nous sommes munis de lampes qui se révèlent précieuses. Nous descendons par un antique escalier, signe que la source servait à l’approvisionnement en eau potable dans les temps anciens.

 

larzac,canoles,canalettes,durzon,grotte

La galerie débouche sur un ruisseau souterrain dont la fraîcheur ravit les petits loups harassés par les aventures du jour ! Ainsi s’achève une journée qui restera dans leur mémoire de petits parisiens condamnés le reste de l’année aux horizons bétonnés et aux miasmes d'un air empoisonné.

 
*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

Trois nouvelles dont "Tu es l'obscur objet de mon désir"

sont postées sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Certaines sont aussi publiées illustrées par des photos sur mon blog Canta la Vida

la dernière étant "Trop belle la fille du motel "

Vous pouvez aussi les écouter classées par album sur mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 Texte Ulysse, Photos Ulysse & Sébastien (2 à 4  & 13 à 18)

 

Commentaires

Hé hé, ils sont carrément aventureux les petits loups, bravo !

Écrit par : tmor | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

Quelle aventure !
Je pense que les petits loups ne sont pas prêts de l'oublier...Bonne journée !

Écrit par : gazou | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

Balade rafraîchissante et risquée.
J'ai l'impression que la petite Emilie devient une louve... comme elle a grandi !
Il est bon de voir qu'il y a encore de l'eau qui "coule de source".
Bises à toute la famille.

Écrit par : Françoise | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

Méfie-toi mon ami, je pense que ta descendance est à la recherche de catacombes pour déposer les anciens le jour venu !

Écrit par : GIBUS | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

super cette rando sportive. j'admire. Toujours un plaisir de lire et voir les photos.

Écrit par : Martine Martin | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

j'ai adoré tes photos et explications Ulysse, comme chaque fois on sent le plaisir que tu prends à explorer les différents spectacles de relief que mere nature met a notre disposition!
il faut tout de même etre prudent car mere nature n'a pas terminé son travail de transformation de notre espace vital et elle peut être distraite et laisser tomber un bout de roche qui a fait son temps accrochée à son support et qu'il lui est ordonné de venir sur terre pour continuer son existence!

toute cette vegatation est superbe embellie par le bruit des sources et des ruisseaux !
bonne fin de samedi Ullysse, et bonne semaine
Angie

Écrit par : Angie | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Ulysse, je n'ai pas le temps tout de suite de lire ton article car je pars... mais je reviendrai ! Juste pour te dire que j'ai supprimé un de tes commentaires, par inadvertance, en voulant supprimer un commentaire malveillant. Mes excuses !

Écrit par : Praline | 28/07/2018

Répondre à ce commentaire

Un paysage d'une beauté à couper le souffle. Une merveilleuse balade en famille que je te remercie d'avoir partagé avec nous.
Magnifiques tes odonates Ulysse
;)

Écrit par : Martine | 29/07/2018

Répondre à ce commentaire

Pense à prendre un grande entonnoir pour ne pas rester coincer
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 29/07/2018

Répondre à ce commentaire

C'est splendide mais je préfère voir ces lieux en photos que dans la réalité, je m'y sentirais oppressée. Bravo à tous jeunes et moins jeunes ! À bientôt Ulysse, belle journée avec les p'tits loups. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 30/07/2018

Répondre à ce commentaire

Tmor c'est de la graine d'indiana jones !

Gazou et moi non plus

Françoise hélas il n' y a pas de source de vin...

Gibus les papis de notre genre sont résistants

Martine Martin il y en aura d'autres

Angie les gaulois avaient raison de craindre que le ciel ne leur tombe sur la tête

Praline pas de souci cela m'arise aussi de faire une mauvaise manip

Martine les odonates sont parmi les plus beaux insectes

Hil et qui va le porter ?

Brigitte ces lieux sont effectivement oppressants

Écrit par : Ulysse | 30/07/2018

Répondre à ce commentaire

quelle équipe...ouf....un endroti que je ne connais pas du tout du tout
et trop cool les photos ...
un grand merci...

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 30/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ulysse, merveilleux endroit où la sensation d'être un explorateur est grande.

Écrit par : bernard | 30/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ravie de pouvoir suivre vos nouvelles aventures en famille pigmentées de quelques dangers cette fois ! Mais, presque rien :) ne vous arrête et votre famille fait le plein d'aventures qui laissera des souvenirs inoubliables

Écrit par : Renee Da Silva | 31/07/2018

Répondre à ce commentaire

Intéressant et impressionnant ! mais je n'aurais pas suivi, claustrophobie quand tu nous tiens :(
J'aime la pugnacité que tu as su transmettre à tes petits loups !

Écrit par : Praline | 31/07/2018

Répondre à ce commentaire

Petits coeurs cet endroit est perdu sur le Causse et pas facile à trouver

Bernard oui nous avions l'esprit de Livingstone !

Renée Da Silva je vous rassure on ne prend jamais trop de risques !

Praline l'éducation se fait beaucoup par l'exemple

Écrit par : Ulysse | 01/08/2018

Répondre à ce commentaire

Citation:
"Mais hélas mes vieilles articulations ne sont guère faites pour ce genre d’exercice et je renonce, par prudence, à suivre le reste de l’équipe. Je n’imagine pas un seul instant devoir rester bloqué une soirée dans une canole (les secours mettraient quelques heures à arriver !) et être privé de dîner en étant condamné à boire l’eau de ma gourde !"
C'est surtout la fin de la phrase qui fait froid dans le dos Ulysse!!! :-p
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 01/08/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse ..
Je connais ces fameuses canalettes ..j' ai les photos similaires !
ça bouge et les éboulis en sont le témoignage ..
Vos petits Loups se souviendront de ce périple féerique ..un brin flippant mais d'un autre monde
digne d'un tournage de film !
J' attends d'autres découvertes..
Hier , nous pique-niquions à Ceilhes avec Elie et ses Parents ou le lac et la température moins élevée qu' en bas nous a reposé ..
Belle journée a tous
Pat

Écrit par : pat | 02/08/2018

Répondre à ce commentaire

Frans oui une telle perspective fait froid dans le dos !

Pat Ceilhes est aussi un joli coin J'ai aussi randonné autour d'Avène il y a longtemps Belle journée à vous

Écrit par : ULYSSE | 02/08/2018

Répondre à ce commentaire

Waouuh ! flippante cette exploration ! suis trop claustro pour m'aventurer dans ces gorges...
Un grand bravo à tes petits loups qui n'ont pas froid aux yeux...
Les photos sont vraiment impressionnantes.
Merci de ce partage juste incroyable et bisous à toute l'équipe

Écrit par : luciole 83 | 10/08/2018

Répondre à ce commentaire

Luciole merci de ton passage, oui rien n'effraie mas petits loups

Écrit par : ulysse | 11/08/2018

Répondre à ce commentaire

Belle randonnée très escarpée. Ils ont l'air heureux les jeunes. Quelle chance ils ont d'avoir un grand père qui aime escalader. Tout le monde ne serait pas capable de marcher dans de tels endroits. Je suis sportive, Je marche beaucoup (15 km en moyenne par jour) et j'aime cela mais pas dans de tels terrains. Belle semaine

Écrit par : Martine Martin | 19/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire