suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/04/2018

A la découverte du pays carcassonnais

 

IMG_1659.jpg

Voyager en France, c’est très souvent faire un voyage dans le temps, les villages conservant dans leur chair de pierre les strates des siècles, voire des millénaires, écoulés. Il en est ainsi à Montolieu, village perché sur la rive droite des gorges de la Doure dont l’église St André, de style gothique tardif, remonte au XIVème siècle. Ce village, qui fut connu dans un lointain passé jusqu’en Chine pour sa manufacture de draps, est devenu depuis 28 ans un temple du livre et des métiers qui lui sont associés.

 

IMG_1500.jpg

Avant de déambuler dans ses ruelles à la découverte des quinze librairies et des non moins nombreux ateliers d’artisans qui s’y sont installés, allons jeter un coup d’œil aux gorges de la Doure, ragaillardie par les pluies abondantes de ce début de printemps.

 

IMG_1496.jpg

Amateurs de livres rares et en tous genres c’est ici qu’il faut venir ! Il est réconfortant de voir que cet objet, né au XVème siècle du génie de Gutenberg, est encore aussi usité et prisé. Personnellement, je pense qu’il a encore devant lui un bel avenir, car il ne craint ni le chaud, ni le froid, ni la poussière, ni les chocs. Il n’a pas de batterie est n’est pas victime d’obsolescence programmée. Et puis une fois lu, il peut voyager de main en main et créer ainsi une chaine fraternelle de lectrices et lecteurs.

 

IMG_1520.jpg

Dans ce village, on n’est pas surpris de croiser à chaque coin de rue des lectrices ou lecteurs tellement absorbés par leurs bouquins qu’ils vous ignorent totalement.

 

IMG_1515.jpg

Même les volets de certaines maisons rendent hommage à la lecture, noble et pacifique activité, mais éminemment dangereuse si vous traversez une rue le nez plongé dans un bouquin.

 

 

IMG_1498.jpg

Certains libraires proposent même du khebab à bases de livres !

 

IMG_1493.jpg

En d’autres lieux, des livres déposés par de généreux lecteurs prennent leur envol pour se rendre chez d’autres lecteurs en quête d’aventure.

 

IMG_1657.jpg

On peut aussi vous les livrer par la voie des airs, de quoi occuper vos soirées autrement qu’en somnolant devant les émissions débiles de la téloche ou en blablatant sur face de bouc !

 

IMG_1514.jpg

Dans ce village où l’on prend le temps de lire, nul n’est stressé et chacun profite du temps qui passe sans se soucier de l’heure qu’il est ! Ainsi faut-il accepter le bon vouloir des boutiquiers si l’on veut faire affaire.

 

IMG_1655.jpg

Entre deux livres, certains se livrent au plaisir convivial de la pétanque, autre activité qui de mémoire de médecin n’a jamais provoqué d’infarctus !

 

IMG_1489.jpg

Outre les livres, les Montolivains semblent avoir une passion pour le jardinage car sur la place du village on peut découvrir une série de casiers où ils proposent à la vente le produit de leurs potagers « bio ».

 

IMG_1509.jpg

Ils ne manquent pas non plus d’humour et ont fait de leurs toilettes publiques un lieu poétique où l’on peut lire cette drolatique chanson des Frères jacques (que seuls les gens de ma génération connaissent) « Les petits cabinets de province ». Cela dit, malgré l’aspect poétique du lieu, je ne prendrais pas la place du type qui fait la sieste au dessus de ce lieu d’aisance.

 

IMG_1526.jpg

Quittons Montolieu pour remonter un peu plus loin dans le temps en nous rendant à Saissac dont le château - l’un des plus vastes du Languedoc - fut édifié au XIIème siècle sur les ruines d’un autre château, après la funeste croisade contre les Cathares, ces croyants sincères qui prônaient l’égalité et la fraternité entre les hommes et les femmes.

 

IMG_1533.jpg

Ce château fut assailli par les protestants pendant les guerres de religion (oh ! Dieu que de crimes ont été et sont encore commis en ton nom) mais ne fut jamais pris.

 

IMG_1554.jpg

En 1979, non loin du château, un trésor a été découvert dans une poterie en creusant un terrain pour y installer un village de vacances. Il était constitué d’environ 2000 deniers émis sous les règnes de Louis VIII et Louis IX. Une somme rondelette sachant qu’à l’époque un litre de vin (à chacun ses références !) coûtait 2 deniers !

 

IMG_1556.jpg

Il faut dire qu’à l’époque on ne pouvait pas déposer ses économies à la banque et, pour se protéger des pillages qui étaient fréquents, on les dissimulait dans des poteries que l’on enterrait dans son jardin.

 

IMG_1560.jpg

De la plateforme du Château qui domine la Vernassonne, on jouit, par temps clair - ce qui n’est pas le cas aujourd’hui - d’une vision panoramique sur les Pyrénées. Il n’ y a hélas pas de réduction sur le prix du billet les jours couverts !

 

IMG_1601.jpg

Nous changeons de lieu et de siècle en nous rendant à St Papoul, village qui a conservé de vieilles maisons à colombage datant du XVIIème siècle

 

 

IMG_1600.jpg

Les bâtisseurs de ces maisons étaient ingénieux et combinaient pour leur construction les pierres nobles pour le premier étage et les murs porteurs et le bois et les briques – bien moins coûteux mais isolants - pour les autres murs. Le tout était agencé avec une fantaisie et un souci esthétique que l’on aimerait trouver dans les villages de l’Hérault où les maires d’aujourd’hui laissent leurs ouailles édifier d’hideux murs en parpaings qui les défigurent.

 

IMG_1580.jpg

St Papoul recèle une autre merveille avec son abbaye bénédictine dont le cloitre bâti au XIVème siècle est d’une rare élégance

 

IMG_1583.jpg

Les chapiteaux des colonnes sont ornés de sculptures végétales ou animalières hélas érodés par les griffes du temps.

 

IMG_1590.jpg

La plus belle sculpture se trouve sur le chapiteau de l’une des colonnes externes de l’abside nord de l’église. Elle est attribuée au Maître de Cabestany, ce mystérieux sculpteur du moyen âge auquel le village de Cabestany (où se trouve l’une de ses plus belles œuvres) a consacré un musée que je vous invite à visiter.

 

 

IMG_1572.jpg

Les œuvres de ce sculpteur ont, de fait, un style très particulier : les personnages ont des visages triangulaires au menton fuyant avec de grands yeux et des mains aux doigts effilés qui leur confèrent un aspect très moderne.

 

 

IMG_1611.jpg

Nous achevons notre périple par un joyau cistercien : l’abbaye de Villelongue édifiée au XIIème siècle dans un vallon perdu où se dresse aujourd’hui des arbres pluri-centenaires qui confèrent au site un aspect très romantique.

      

IMG_1614.jpg

Elle a été agrandie et remaniée au XIII ème et XIVème siècle et marrie harmonieusement l’architecture romane et gothique.

 

IMG_1624.jpg

Bien qu’elle soit endommagée, elle conserve une magnifique allure et je dirais même que les voutes qui laissent voir le ciel en apparaissent encore plus audacieuses.

 

IMG_1632.jpg

Et ces étonnants personnages qui soutiennent les colonnes depuis des siècles gardent le sourire, bel exemple de courage et d’abnégation pour nous hommes de peu de foi qui gémissons pour le moindre petit « bobo ».

 

IMG_1638.jpg

Dans le jardin de l’abbaye, on y découvre, scène touchante qui fait penser au Petit Prince de St Exupéry, un enfant qui joue avec des renards.

 

IMG_1644.jpg

Sur l’un des murs dans la même veine, on voit des oiseaux s’échapper des mains du Petit Prince, moment magique en plein accord avec ces lieux qui relient la Terre et le Ciel .

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

Trois nouvelles dont "Je crois au matin" sont postées sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Certaines sont aussi publiées sur mon blog Canta la Vida

la dernière étant "Oh ! Marin " 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photos Ulysse