suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2006

Courrez voir la Belle scribote !

medium_img_1339.3.jpg

Vous aimez les comédies musicales et les histoires de pirates et d'enlèvement émaillées de scènes de combat, et de danse sur fond de romance, alors courrez voir la Belle Scribote qui se joue les lundi 10 et mardi 11 juillet sur le port de Tabarka à Marseillan ville (renseignement et réservation au 04 67 77 97 20 et 04 67 21 82 43)

Mise en Scène par Olivier Cabassut, cette comédie musicale écrite et composée par Denis Hermannn et Philippe cauchi Pomponi raconte l'histoire de Marie, dit la Scribote, une jeune et jolie marseillannaise enlevée au XV ème siècle par les barbaresques, qui à cette époque razziaient les côtes du languedoc-Roussillon.

Apprenant qu'elle est détenue à Grenade dans le sérail de l'infâme calife, son bien aimé Jean Mas part pour l'Espagne et trouve un allié dans la personne d'Ali un sarrazin ennemi du Calife. Grace à son soutien, il libère Marie et la ramène au pays.

Outre le cadre du port de Tabarka qui vous offre en toile de fond les lumières du Mont Saint Clair se reflétant dans les eaux du bassin de Thau, le spectacle vous fait faire un merveilleux voyage dans le temps et l'espace et reconstitue avec talent l'orient tel que l'ont illustré des peintres comme Géricault et Delacroix ...Combats, danses , scènes de rue, scènes de romance se succèdent animés par le talent et l'énergie de près de 200 figurants et comédiens qui soulèvent l'enthousiasme des spectateurs.

PS: cette histoire nous rappelle qu'en Espagne au temps des maures, chrétiens, musulmans et juifs vivaient en bonne entente...celà n'a pas duré certes, mais on peut avoir espoir que cette bonne entente ressucite un jour...

Et voici le spectacle en quelques tableaux :

Au cours d'une fête de village, les bararesques attaquent...
medium_img_1229.jpg
Et enlèvent la Belle Scribote...
medium_img_1226.jpg

Jean Mas part pour Grenade où il se lie d'amitié avec Ali qui lui apporte son soutien pour tenter de libérer Marie....
medium_img_1252.jpg
Mais le palais du Calife est bien gardé...
medium_img_1282.jpg
Il erre autour du palais à la recherche d'une solution pendant que des fêtes sont données par le calife...
medium_img_1271.jpg

medium_img_1285.jpg

Avec l'aide des soldats d'Ali jean se décide à attaquer la garde du Calife....
medium_img_1300.jpg
Blessé au combat Jean est sauvé d'une mort certaine par son ami Ali....
medium_img_1302.jpg

Mais Marie a pu être sauvée par les soldats d'Ali et retourne avec son bien aimé au pays natal ...
medium_img_1305.jpg

Et le village de Marseillan célèbre dans la liesse leurs retrouvailles....
medium_img_1323.jpg

15:15 Publié dans Bonheurs | Lien permanent | Commentaires (5)

07/07/2006

Visitez une merveille du Minervois: la chapelle de Centeilles

medium_img_0482.jpg

Je vous invite une nouvelle fois dans les environs de Minerve à la découverte d'une chapelle perdue au milieu de la garrigue à 2km au nord de Siran et environ 10km à l'ouest de Minerve.

Si l'édifice qui remonte au XIIIème siècle est d'un aspect extérieur austère, une fois franchi le portail vous êtes subjugué par l'élégance des lignes de la voute du choeur.
medium_img_0495.jpg

Et votre ébahissement se prolonge lorsque vous découvrez les peintures murales qui ornent une partie des murs et qui sont de pures merveilles. Elles ont malheureusement été détériorées par les émanations du fumier de mouton, car cette chapelle désaffectée à la révolution a longtemps servi de bergerie ! Mais après tout cet usage un peu surprenant est conforme à la tradition chrétienne car selon les évangiles nous sommes toutes et tous des moutons et des brebis égarés...(cf l'histoire du péché originel dans la Bible)
medium_img_0487.jpg


medium_img_0490.jpgQuelques bénévoles ont entrepris sa restauration et ont à cet égard accompli un travail remarquable. Les peintures murales sont de diverses époques et de styles très variés. Certaines comportent des formes géométriques d'allure très moderne ainsi que des scènes figuratives d'une grande finesse remontant au XIV et XV ème siècles. On voit ainsi l'arbre de Jessé (généalogie du Christ), une crucifixion et des scènes tirées de l'apocalypse. Les personnes qui gardent cette chapelle se feront un plaisir si vous les sollicitez de vous commenter en détail l'histoire de la chapelle ainsi que la signification des peintures murales
medium_img_0484.jpg


La chapelle est ouverte le dimanche de 15h à 17H du 15 mars au 30 novembre. En dehors de ces horaires visite possible pour les groupes sr rendez-vous (04 68 91 62 25 ou 04 68 91 50 07)

11:50 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (9)

05/07/2006

Haro sur les massacreurs d'hirondelles !

medium_img_0558.3.jpg

Je fais écho à un article du Midi LIbre du 4 juillet consacré au cri d'alarme lancé par Philippe Formairon, président pour l'Hérault de la Ligue de Protection des Oiseaux au sujet du massacre en cours des hirondelles causé par la destruction de leurs nids.

En effet (je cite l'article) « dans plusieurs communes de l'Hérault des nids d'hirondelle de cheminée ont été fracassés à coup de batons, les oeufs ont été brisés et les poussins abandonnés. L'hirondelle des fenêtres a ainsi perdu en France 84% de ses effectifs et l'hirondelle des cheminées 42%. La destruction des nids est motivé par des raisons d'esthétique et de salubrité en raison des déjections produites par les oiseaux. Mais il suffirait de mettre une planche sous les nids le temps de la couvaison pour régler le problème » Or, PH. Fornaison rappelle que cet acte est un délit pasible de 9000 € d'amende, l'hirondelle étant une espèce protégée.

Ce nouvel épisode de l'intolérance humaine à l'égard du monde sauvage m'inspire quelques commentaires. Certes la mort d'hirondelles n'est rien comparé aux drames qui affectent de nombreux peuples sur la terre mais elle pose la question de savoir dans quel monde nous souhaitons vivre.

Trop d'humains ne voient dans la nature qu'un moyen de subsistance ou un tiroir caisse. Ils veulent une nature aseptisée, pesticidée, ogéèmisée, taillée au cordeau comme un jardin à la française, exempte de prédateurs qui contestent leur prétendue suprématie. Ainsi pourchasse -t- on (entre autres) le loup et l'ours au motif qu ils s'arrogent le droit de croquer de temps à autre quelques brebis (au demeurant largement indemnisées) On fait de même avec les rapaces pour leur faire payer les quelques perdrix qu'ils prélèvent et aussi par pure bêtise parce que l'on rentre bredouille d'une partie de chasse ! Et pour quelques crottes tombées sur un rebord de fenêtre ou sur un pas de porte on tue les hirondelles.

Or je donne fort à parier que parmi ces massacreurs d'hirondelles, ces tristes croisés défenseurs de lieux « sains » vierges de toute pollution oiselière, nombreux sont ceux à ne pas se géner pour jeter leurs mégots sur les plages ou les trottoirs, à confier leurs boites de bière ou de coca-cola au buisson d'à coté ou encore à laisser leurs toutous séniles déposer leurs " pâtés" devant le portail du voisin, jamais le leur ! (des études récentes montrent que l'intelligence des oiseaux est supérieure à celle des chiens, mais je reviendrai sur le sujet).

Imaginez vous un soir de printemps ou d'été sans un ciel strié par les flèches d'une escadrille d'hirondelles et sans leurs cris stridents destinés sans doute à terroriser les moustiques et autres insectes dont elles se régalent ! Comme ce serait morne et triste !.Et puis si toutes les hirondelles disparaissaient., selon le dicton populaire qui dit « qu'une hirondelle ne fait pas le printemps » et bien avec pas d'hirondelle du tout il n'y aurait plus de printemps ! Alors mobilisons nous pour sauver les hirondelles !

04/07/2006

Leçon d'histoire et de géologie à Minerve

medium_img_0392.jpg

Installé sur les premiers contreforts de la Montagne Noire, à environ 30km au Nord Ouest de Narbonne, Minerve a de quoi satisfaire les amateurs d'histoire et de vieux villages ainsi que les amoureux des merveilles naturelles. Classée parmi les plus beaux villages de France, il est érigé sur un éperon rocheux entaillé par les gorges de la Cesse et du Brian, la majorité du temps à sec. On y accède à pied par un pont qui surplombe le lit de la Cesse, les voitures des visiteurs étant indésirables, ce qui préserve le calme et le charme du village.
medium_img_0425.jpg

Je n'ai pas trouvé d'explication à l'origine du nom de Minerve, qui était pour les romains l'équivalente d'Athéna, la déesse de la famille et des artisans. Il est possible qu'il existe un lien historique dû à l'occupation romaine des lieux. Peut être que la réponse se trouve dans l'un des deux musées situés au coeur du village qui paraît il méritent qu'on s'y arrête mais que je n'ai pas visités. Un lecteur ou lectrice de mon blog pourrait-il m 'éclairer sur le sujet ?

Les grottes qui émaillent les falaises des gorges ont été habitées dès la plus haute antiquité mais c'est à partir du IX ème siècle que la ville prend de l'importance et devient une juridiction royale. Au début du XIIIème siècle Minerve devient une des citadelles de la religion Albigeoise. Mais le Vicomte Guilhem de Minerve qui la dirige doit capituler face aux armées de simon de Montfort composées de près de 7000 croisés après un siège de 7 semaines qui les prive d'eau. 180 parfaits qui refuseront d 'abjurer seront condamnés au bucher. Une stèle au milieu du village commémore ce drame.medium_img_0405.jpg

L'église du village dédié à St Etienne conserve en son sein un autel du V ème siècle, malheureusement comme partout cette église est très souvent fermée pour la protéger des vandales ou des collectionneurs indélicats.

Après avoir visité le village je vous invite à aller au bout de la route qui le traverse et passe sous la « Candela » cette curieuse tour hoctogonale qui se dresse sur un promontoire, au nord ouest du village, seul vestige d'un château démoli sous le règne de Louis XIII. Empruntez alors sur la droite un chemin qui descend dans les gorges et qui correspond à l'ancien chemin de ronde, vous passez devant une anfractuosité dans laquelle sommeille un dragon ou un crocodile de pierre avant d'atteindre le lit de la rivère généralement à sec.
medium_img_0420.jpg
Sur le haut de la falaise en face de vous vous apercevez la reconstitution de la « malvoisine » la catapulte qu'utilisérent les troupes de Simon de Montfort pour assiéger et détruire la ville.

medium_img_0416.jpgPoursuivez par le chemin de ronde qui contourne la falaise en suivant la gorge et vous emmène vers le pont d'accès à Minerve. Parvenus en vue du pont, descendez alors dans le lit de la rivière et dirigez vous vers le fond de la gorge où s'ouvre un tunnel naturel creusé par la rivère sur une longueur d'environ 250M.
medium_img_0431.jpg

N'hésitez pas vous engager dans ce site extraordinaire et à le traverser pour poursuivre sur un chemin qui sinue au fond des gorges au milieu de la végétation et vous amène à un second tunnel un peu moins long mais tout aussi impressionnant.
medium_img_0445.jpg

En revenant sur vos pas vous découvrez par l'ouverture du second tunnel la sculpture d'un visage ressemblant aux statues de Ramses II du temple d'Abou Simbel dans la falaise qui surplombe le lit de la rivière.....de là à penser que les égyptiens ont visité ce lieu dans un passé lointain ?
medium_img_0466.jpg


Mais les environs de Minerve comportent d'autres merveilles sur lesquelles je reviendrai....

Ref : Carte IGN Promenade 72 Béziers Perpignan

11:05 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (21)