suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/03/2007

Un monde sans pitié !

medium_IMG_2282.2.JPG


Le jour où j'ai croisé ce poteau j'ai cru que, par un sortilège dont ils ont le secret, les farfadets de la garrigue m'avaient transporté de l'autre coté de l'Atlantique en plein coeur du Texas et que j'avais pénétré sans m'en rendre compte sur la propriété de Babouche Junior. Mais à l'aide de mon sextant et de ma boussole j'ai pu vérifié que j'étais bien toujours au coeur de la garrigue de Castelnau de Guers, lieu ordinairement bucolique et paisible.

Diantre, on ne rigole pas dans le coin me suis je dit ! Il doit y avoir dans les parages des fruits d'une espèce rare où peut être même le jardin des Hespérides pour susciter une pareille menace ! Mais cherchant des yeux l'objet de cet avertissement, je ne vis autour de moi que quelques figuiers et amandiers rabougris

Dans quel monde vivons nous me dis je pour menacer ainsi d'un traitement sans pitié d'éventuels voleurs de figues et d'amandes, au demeurant sans doute amères. C'est faire fi des principes du code pénal qui veillent à proportionner la peine au délit et invitent les autorités judiciaires à preuve d'une certaine indulgence pour les voleurs de pommes. Certes d'aucuns vous diront que quand on vole un oeuf on vole ensuite un boeuf ! Mais bon si on vole un oeuf c'est parce que l'on est démuni de tout et que l'on a faim , alors que pour voler un boeuf faut être sacrément organisé et c'est généralement pour le vendre et pas pour le manger!

Cela étant dit, moi qui habituellement me régale de figues et d'amandes, je vous avoue que je ne me sentais plus le coeur à y goûter.....Je n'avais pas envie de me retrouver nez à nez avec leurs propriétaires, capables de me poursuivre « sans pitié! » J'imaginais les bougres armés de baton et de fusils me traquant à travers champs comme dans les westerns de Sergio Léone. Je me voyais déjà à genoux dans la poussière implorant miséricorde et recevant en réponse le coup de grâce en punition de mon larcin....

Je plaisante bien sur car j'imagine mal le poseur de la pancarte en venir à ces extrémités. Je veux simplement souligner le ridicule et l'absurdité de cette pancarte dont les auteurs semblent oublier que cela fait belle lurette que dans notre pays on n'exécute plus les voleurs de poule (ni d'ailleurs , et c'est tant mieux les autres, délinquants). Bref, dans le pays où je vis Dieu merci on sait encore faire preuve de pitié et d'indulgence !

19/03/2007

Dépaysez vous au Lac du Salagou !

medium_malavieille_342.jpg

Faire une balade autour du Lac salagou c'est faire un voyage à travers l'histoire de la terre. Et ce voyage commence au pied d'un mur d'une maison du village quasi abandonné de "Celles" qui se dresse sur les rives du lac et qui a plusieurs dizaines de millions d'années !
medium_IMG_4466.2.JPG

Je vous entends vous écrier en disant « il est tombé de son vélo et a pris un coup sur la tête ce pauvre Ulysse »  mais mes propos ne sont pas loin de la vérité ! De fait, si ce mur a été dressé il n'y a qu'un ou deux siècles, les pierres qui le constituent sont infiniment plus agées.
medium_IMG_4429-1.2.JPG

Ainsi les pierres rouges proviennent des ruffes, ces argiles rouges oxydées qui se sont déposées dans la région il y a 250 millions d'années à l'époque où la région connaissait un climat tropical.

Il faut savoir, en effet, qu'en raison de la dérive des continents la région qui correspond aujourd'hui au sud de la France était à cette époque au niveau où se trouve aujourd'hui le Niger !
medium_salagoumartin_021.jpg

Quant aux pierres blanches , elles ont pour origine les sédiments calcaires de 800m d'épaisseur déposées par la mer jurassique qui submergeait la région il y a 150 millions d'années et qui ont formé le plateau des Causses. La Lergue, qui a creusé la vallée de Lodève , a charrié ces pierres jusque dans le bassin du Salagou.
medium_salagoumartin_024-1.jpg

Les pierres beige qu'on y voit également sont constituées de grès de l'époque du trias et n'ont guère que 80 millions d'années.
medium_IMG_3933.2.JPG

Enfin les pierres noires sont issues des coulées basaltiques qui sont intervenues entre 2 millions et 500.000 mille ans, période pendant laquelle la région a connu une intense activité volcanique.
medium_IMG_2944.JPG

Il en subsiste de nombreux vestiges prenant la forme de champs de pierres noires mais aussi de « necks », anciennes cheminées de lave, de dykes , murailles de lave, ou d'orgues basaltiques ).
medium_malavieille_293.jpg

Les premières traces d'un présence de l'homme dans cette région remontent au paléolithique (12000 avant JC). De 6000 à 2500 avant JC (au cours de la période néolithique) un peuple, que l'on appelle Lutevani (d'où dérive le nom de Lodève) va y développer l'agriculture et l'élevage et laisser de nombreux vestiges (habitats, outils, dolmens, menhirs).
medium_IMG_3927.2.JPG

Puis la région ouverte aux échanges et aux invasions verra déferler les Ligures, les Ibères, les Grecques, les Celtes puis les Romains, dont subsiste à proximité du village de Rabéjac la voie qu'ils ont construite pour relier Cessero (St Tibéry placé au carrefour de la voie Domitienne) à Lutéva (lodève) puis à Condatomagus (Millau).
medium_salagoumartin_072.jpg

Depuis lors aucun événement marquant n'est venu perturber le paysage jusqu'à la création du lac à la fin des années soixante. A l'origine sa création répondait à plusieurs objectifs : réguler le ruisseau Salagou dont les crues étaient redoutables et créer, ce faisant ,une réserve d'eau pour lutter contre les incendies et permettre la reconversion d'une partie des vignes en vergers, la viticulture étant déjà à cette époque touchée par la crise !
medium_salagou1_11_.2.jpg

Ce dernier objectif fut abandonné mais la région n'y perdit pas au change car très vite la beauté du site attira de plus en plus de visiteurs et de touristes.
medium_salagou1_9_.jpg

Mais la construction du barrage n'alla pas sans causer de traumatisme pour les habitants de la région dont certains durent quitter leurs villages submergés par les eaux. Les plus amers à cet égard ont du être les habitants de Celles contraints d'abandonner leur village alors que celui-ci, en définitive, a été épargné par les eaux, le niveau du Lac n'ayant jamais atteint la cote maximale prévue.
medium_malavieille_002.jpg

La plupart des habitations sont aujourd'hui en ruine mais d'autres, dont la mairie et la chapelle ont été réhabilitées, et se dressent dans un cadre magique où l'on aimerait habiter !
medium_malavieille_316.jpg

Le lac a une superficie de 750ha et une profondeur moyenne de 15m, ses eaux sont claires et propices à la baignade et au canoé. Elles foisonnent en poissons et crustacés (carpes, sandres, perches, brochets, silures) dont certains ont des origines exotiques telles que les moules amarantes géantes de Russie, les écrevisses de Louisiane, ou les black-bass.
medium_malavieille_015.jpg

Quant aux habitants à plume, on peut y voir des grèbes huppées championnes de la plongée en apnée, des grands cormorans qui viennent des pays nordiques pour y passer l'hiver, des rousserolle turdoide qui elles viennent du Gabon en mai pour y nicher, des alouettes et , si l'on est chanceux,des circaètes Jean le Blanc.
medium_malavieille_336.jpg

Enfin peupliers, frênes, saules, roseaux colonisent ses rives. Les plantes de la garrigue (romarins, cistes, genévriers, genets, lavandes, thym ) disputent aux chênes vert et aux chênes blanc (ou pubescent) les flanc des collines environnantes.
medium_moureze_079-1.jpg

Pour explorer au mieux cette région magnifique procurer vous la carte IGN Top 25 2643 OT Lodève Bédarieux et rendez vous au village de Celles, au hameau des Vailhes (point de départ d'une magnifique balade sur le flanc nord du lac, visitez le barrage, escaladez le Mont Redon rendez vous à la base nautique au pied de ce mont ou à celle d'Octon pour faire un tour de canoé.
medium_salagoumartin_042-1.jpg

Enfin, faites le tour des presqu'île de Rouens et de la Sure escaladez la Roque toute proche ((colonne d'un ancien volcan), grimpez sur la montagne de Liausson (à partir de Mourèze ou de Liausson) pour avoir une vue d'ensemble du Lac (voir les balades dns ce blog) . Notez que l'on peut se baigner quasiment partout à l'exception de la proximité du barrage.Prenez garde toutefois en posant les pieds sur le fond du lac aux coquilles d'huitres qui peuvent être coupantes.
medium_malavieille_324.jpg


Texte & Photos Ulysse

15:10 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (20)

17/03/2007

Ascension....

medium_IMG_4722.JPG


Sans regret se défaire,
Des choses inutiles,
De sa bouche faire taire,
Le verbiage futile,
Et se mettre en chemin,
Lentement vers les cîmes,
Sans craindre ni le froid ni la faim,
Ni l'attrait des abîmes,
Se retrouver bientôt,
Au dessus des nuages,
Et sauter sur le dos,
D'un oiseau de passage.

Texte & photo Ulysse

09/03/2007

A peine revenu.....

....j'ai eu envie de repartir et de courir après la ligne d'horizon ! Si la terre est vraiment ronde comme d'aucuns l'affirment, je devrais être de retour dans quelques jours !

medium_aubrac_030.jpg

10:30 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (12)