suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2007

Connaissez vous les Empuses ?

medium_bagnas-grau_006.jpg

Lorsque nous sommes en quête de dépaysement, de paysages ou d'animaux fabuleux nous pensons généralement aux pays exotiques en oubliant qu'à notre porte un monde extraordinaire souvent nous attend !

La moindre parcelle de garrigue ou de prairie recèle un bestiaire fantastique pour peu que l'on prenne la peine de la visiter à bonne hauteur, c'est à dire allongée sur le sol, ce qui est en soi est loin d'être désagréable, car la position requise se prête également à la sieste !

Si vous suivez mon conseil vous ne manquerez pas de tomber un jour nez à nez avec une Empuse ou "diablotin ".

Selon l'encyclopédie Wikipédia l''empuse (Empusa pennata (Thunberg, 1815)) est un insecte de la famille des Empusidae (l'ordre des mantoptères, anciennement Dictyoptera).

L'empuse a une tête oblongue terminée en cône avec des antennes doubles chez le mâle. Sa couleur peut être marron ou verte.
L'empuse est attirée parfois par les lumières.

Les empuses se nourrissent de petites proies surtout des mouches. Une mouche endormie (à l'éther) introduite dans une boite contenant une empuse n'est pas touchée par elle. Quand la mouche se réveille, elle parcourt la boite, puis au bout d'un moment s'immobilise, attend quelques dizaines de secondes, et se jette sur l'empuse pour être dévorée par elle. On ne connaît pas les raisons exactes de ce phénomène, que l'on suppose pour le moment de type olfactif [réf. nécessaire].

Les empuses sont adultes entre mai et août, ce sont les jeunes appelés aussi diablotins en raison de leur abdomen toujours relevé qui passent l'hiver.

Ce sont des insectes qui se prêtent fort bien à l'élevage dans un réceptacle en verre adapté à cet effet. La contemplation de leurs évolutions a des vertus apaisantes et pour peu que vous mettiez le bocal au ras du sol, propice à l'endormissement ! Insomniaques, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire !

Texte (sauf citation Wikipédia) & Photos Ulysse

17/04/2007

Sauvons la terre....

medium_IMG_6019.JPG

Le Groupe Intergouvernemental a publié son rapport il y a quinze jours sur les conséquences potentiellement dramatiques du réchauffement climatique en cours. Nicolas Hulot a fait signer son pacte écologique par les candidats à la présidentielle .....mais l'humanité continue son train train comme si de rien n'était, jusqu'à ce que ce train là déraille !

Que faut il donc faire pour que les singes savants que nous sommes se conduisent un peu mieux que leurs cousins, macaques, gibbons, chimpanzés, orang outangs, gorilles, qui ont toujours su avec intelligence gérer leurs stocks de bananes, alors que notre inconduite risque de faire disparaître la seule planète de notre galaxie sur laquelle on trouve du chocolat !

Car les astronomes sont formels, au vu des analyses spectographiques des rayonnements émis par les étoiles et planètes de la galaxie, celles ci contiennnent tous les minéraux imaginables, or, argent, fer, beauxite, titane, etc... mais pas de chocolat !

Alors terriens réveillez vous si vous ne voulez pas priver vos petits-petits enfants de chocolat, respectez un peu mieux notre bonne vieille planète !

Texte ulysse Photo terrien inconnu

14/04/2007

Rendez vous avec les Oiseaux au Pont-de-Gau !

medium_ste_marie_049.jpg

Le dernier rapport que le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (G.I.E.C) vient de publier met l'accent, entre autres effets du réchauffement climatique, sur la menace qu'elle fait peser sur la biodiversité. La disparition des espèces animales et végétales s'est considérablement accélérée depuis un siècle et pourrait menacer à terme la survie de l'homme.
medium_ste_marie_037.jpg

En effet, pour reprendre les propos des experts « quand dans les écosystèmes une maille saute une deuxième lache puis une troisième et le tissu se désorganise ». Hors, l'espèce humaine ne vit pas « hors sol », même si nos sociétés hyper-urbanisées et industrialisées nous donnent le sentiment du contraire et ces experts nous préviennent que si les écosystèmes ne sont pas assez robustes pour encaisser le choc climatique, nous ne le serons pas non plus.
medium_ste_marie_059.jpg

Il est donc urgent que l'ensemble des activités humaines prennent en compte la nécessité de protéger l'environnement pour assurer la survie des espèces (y compris la notre) qui en dépendent. Comme l'a dit l'un de nos hommes politiques (au demeurant plus enclin aux beaux discours qu'aux actions) lors d'une conférence internationale sur l'environnement : « la maison brûle et nous regardons ailleurs! »
medium_ste_marie_042.jpg

Pour que les actions politiques douloureuses mais nécessaires soient adoptées en ce domaine, il faudrait que les pouvoirs publics engagent un formidable effort de pédagogie. Nos candidats à la présidentielle ont certes pour la plupart signé le pacte écologique de Nicolas Hulot mais on peut craindre que pour certains ce ne soit qu'une attitude opportuniste.
medium_ste_marie_026.jpg

medium_ste_marie_074.jpg

En attendant que se produise cette révolution des mentalités et des priorités politiques, il faut saluer et soutenir les initiatives privées qui tentent d'ores et déjà de préserver des espaces naturels afin de sensibiliser le public à la richesse et à la beauté du monde animal et végétal.
medium_ste_marie_022.jpg

Il en est ainsi du parc ornithologique du Pont de Gau en Camargue (près des Saintes Maries de la Mer) où j'ai pris l'ensemble de ces photos. Il a été fondé en 1949 par André lamouroux naturaliste et son fils en a repris la gestion en 1974 dans un souci de conservation et d'éducation à l'environnement.
medium_ste_marie_057.jpg

Je vous invite à en faire la visite avec vos enfants ou petits enfants pour mieux leur faire comprendre ce que nous risquons de perdre si nous continuons à vivre comme nous le faisons.
medium_ste_marie_038.jpg

Pour conclure sur une note humouristique, on peut continuer à faire comme si de rien n'était en se mettant la tête dans le sable comme les autruches où sous l'aile comme les flamants roses....
medium_ste_marie_069.jpg

où prendre le problème de haut comme cette aigrette garzette...
medium_ste_marie_067.jpg

où rester très terre à terre comme ce ragondin, à qui revient le mot de la fin.
medium_ste_marie_064.jpg


Texte & Photos Ulysse

12/04/2007

Soyez dans le vent !

medium_aumelas_032.jpg


Autrefois la campagne française était ponctuée par la silhouette aérienne des moulins à vent dont l'activité permettait de produire la farine ou l'huile, bases de l'alimentation quoitidienne. La fée Electricité les avait chassés, croyait on à jamais, du paysage.medium_IMG_5813.JPG

Mais aujourd'hui on voit de nouveau se poser ici et là sur les collines environnantes d'immenses oiseaux blancs appelés Eoliennes dont les battements d'aile produisent l'énergie nécessaire à nos cités.
medium_aumelas_001.jpg

Certains s'alarment de voir ces intruses s'installer dans le paysage et font courir des rumeurs sur les effets néfastes qu'elles auraient. On les accuse de faire un bruit d'enfer, de faire tourner le lait des vaches, d'attirer les moustiques, de décapiter les oiseaux, de provoquer des tornades, de rendre fou et de bien d'autres méfaits...
medium_aumelas_028.2.jpg

Pour me faire une opinion à leur sujet, je leur ai rendu visite sur le causse d'Aumelas à l'occasion d'une journée d'information organisée dans le cadre de la semaine de dévelopement durable par l'association Demain La Terre et l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).
medium_aumelas_008.jpg

Premier constat, le bruit au pied d'une Eolienne ne dépasse pas celui que fait le vent dans vos oreilles...Certes les premières générations étaient bruyantes mais ce n'est plus le cas aujourd'hui, la réglementation étant draconnienne et imposant de ne pas excéder une émergence sonore (bruit excédant le bruit ambiant) de 5 décibels le jour et de 3 décibels la nuit.
medium_aumelas_019.jpg

Par ailleurs la dimension respective du mât et des pales ainsi que leur forme et couleur ont été étudiés afin de s'intégrer harmonieusement dans le paysage. Les espacements entre les éoliennes respectent également certaines règles pour ne pas géner les oiseaux. Enfin leur implantation fait l'objet d'une étude d'impact sur la faune et la flore ainsi que d'une étroite concertation avec les populations avoisinantes.
medium_aumelas_025.jpg

Mais vous vous demandez sans doute quel est l' intérêt des éoliennes. Et bien d'une part l'énergie qu'elles produisent évite l'usage d'énergies fossiles polluantes et en voie d'épuisement, elle augmente l'indépendance énergétique de notre pays et crée des emplois dans l'industrie. Soulignons que la filière éolienne alimente aujourd'hui la consommation électrique de 10 millions de personnes en Europe et permet d'éviter la production de 24 millions de tonnes de gaz carbonique. Ces chiffres pourraient être triplés au cours de la décennie à venir et la France dispose sur ce point du deuxième potentiel en Europe après la Grande Bretagne.
medium_aumelas_036.jpg

Enfin le développement de cette énergie permet de créer des emplois locaux du fait des problèmes que pose l'acheminement des éoliennes (une importante usine est implantée à Béziers) et est génératrice de revenus pour les collectivités où elles sont implantées.

Vous avez compris en me lisant que je suis un fervent défenseur des Eoliennes que je compare à d'immenses échassiers venus se reposer sur les collines environnantes. Mais il va sans dire que comme pour les goélands....point trop n'en faut et qu'il faut les développer avec mesure.
medium_aumelas_030.jpg


Texte & Photos Ulysse