suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2007

Quelles ruines laisserons nous ?

medium__DSC6980.JPG

Lorsque j'aperçois les ruines d'un château sur un promontoire je pense à ceux et celles innombrables qui en ont taillé et acheminé les pierres, puis édifié les murs et les voutes qui souvent défient les lois de la gravité.
medium_IMG_4319.JPG

Que d'ardeur, de génie mais aussi de souffrance pour que se dresse ces donjons, ces tours, ces murailles que la pluie le soleil et le vent inlassablement jour après jour démantèlent.
medium_IMG_4179.JPG

Depuis longtemps les coeurs de leur batisseurs ont cessé de battre mais pourtant ils sont présents au travers de ces vestiges de pierre, qui inscrivent la marque de leur courage et de leur génie dans le paysage.
medium_IMG_4239.JPG

La beauté de ces ruines tient au fait qu'elles sont bâties avec des pierres un instant arrachées à la terre.
medium_IMG_7113.JPG

Ainsi les murs prolongent la falaise, et par la magie des voutes le granit, le grès et le calcaire flottent en état d'apesanteur.
medium_IMG_4306.JPG

Mais le passage des siècles immanquablement les ramène à leur état originel, la pluie le soleil le vent effaçant sur les pierres la signature de l'homme.
medium_virees_pays_006_21_.jpg

Mais que restera-t-il de nos tours de béton, de fer et de verre et de nos hideux chateaux....d'eau (spécialité du "génie" civil français) quand nos civilisations prétentieuses et boulimiques auront implosé, sinon des chicots horribles que la terre ne pourra digérer et qui lui donneront pendant des millénaires des allures d'un immense dépotoir !

medium_viree_006.jpg


Texte & Photos Ulysse

12/06/2007

De Saint Martin de Londres au Ravin des Arcs

medium__DSC6429.2.JPG

Ceux et celles de ma génération se souviennent sans doute du jeu télévisé « la tête et les jambes » où les candidats étaient soumis à des épreuves intellectuelles et sportives.

Et bien, aujourd'hui je vous propose un « remake » de ce jeu en vous invitant à me suivre de Saint Martin de Londres au Ravin des Arcs.

medium__DSC6406.JPG

Commençons tout d'abord notre périple en prenant le temps de déguster un café-croissant à la terrasse d'un café sur la magnifique place de la Fontaine, située au centre de saint Martin de Londres.

Ce village tranquille, à l'écart des grands axes touristiques, recèle un patrimoine remarquable et préserve une enviable douceur de vivre. Son nom lui vient, non pas d'une occupation anglaise passée comme on pourrait le supposer, mais de la proximité d'étangs ou de marais (londras en occitan).

medium__DSC6409.JPG

Si la tour de l'horloge s'exhibe fièrement sur la grande place, ce village dissimule derrière ses murailles une église dédiée à Saint Martin, qui est une merveille architecturale bâtie au XIème siècle par les moines de l'abbaye de Gellone située à Saint Guilhem (d'où sa ressemblance avec cette dernière).
medium__DSC6411.JPG


Ses bâtisseurs lui ont donné, comme à Gellone, une forme tréflée et l'ont orné d'éléments sculptés magnifiques, car elle était destinée à recevoir un morceau de la « vraie croix ». Mais ce projet, pour d'obscures rivalités politiques entre seigneurs et écclésiastiques, ne fut pas réalisé.

Pour y accéder vous passez devant un surprenant calvaire à double face représentant d'un coté, la Vierge, qui a la tête dans les étoiles et de l'autre, le Christ, qui a la tête dans le soleil et affiche un visage étonnamment serein.
medium__DSC6414.JPG

Son porche est orné d'une très belle statue de Saint Martin d'un style naïf et très sobre et son intérieur dépouillé invite à la méditation

Elle est bordée par une galerie de l'ancien cloître ou les voutes jouent avec les rayons du soleil pour créer un clair obscur symbole, à mes yeux, des aléas de la vie humaine.
medium__DSC6423.JPG

La tête ainsi emplie de nourritures spirituelles, je vous convie maintenant à faire un peu d'exercice physique sur les méandres pentus du chemin qui mène au ravin des Arcs (voir le détail du circuit en fichier joint).
medium__DSC6434.JPG

Après avoir cheminé dans une garrigue austère et rocailleuse, on plonge soudain dans un oasis de verdure et d'eau limpide où seules les naïades chères au Titien ou à Ingres manquent à notre bonheur. On y aperçoit bien quelques « demoiselles » vêtues comme elles sont nées, mais ces "demoiselles" là ne sont pas de celles qui habitent mes rêves.
medium_IMG_9844.JPG

L'eau y a sculpté dans la roche une arche spectaculaire qui surplombe une vasque où l'on peut à loisir se baigner.
medium__DSC6440.JPG

Après ces plaisirs nautiques revigorants, une bonne grimpette nous attend pour revenir au point de départ. Voilà ma foi, une journée bien remplie où la tête et les jambes auront été de la fête !

Texte & Photos Ulysse

09:00 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (12)

09/06/2007

Flânerie au bord de la Buèges

medium__DSC6502.JPG

En juillet 2006 (le 21 pour être précis) pour vous rafraichir, je vous avais convié à faire une balade le long des rives de la Buèges à partir du village de Saint Jean de Buèges. Les beaux jours étant revenus, j'y suis retourné la semaine passée faire une cure de chlrophylle et m'y rafraîchir l'âme ....et les pieds !


Sous les frais ombrages,

Des aulnes et des saules,

Qui célèbrent le printemps retrouvé,

medium__DSC6508.JPG


De la Buège, chantent les eaux sages,

En l'honneur des nuages,

Dont elles sont tombées.

medium__DSC6495.JPG


D'élégantes demoiselles,

Starlettes aquatiques,

Exposent au soleil leurs ailes,

Pour un rendez vous romantique.

medium__DSC6500.JPG


Des papillons las de papillonner,

Un instant se reposent,

medium__DSC6438.2.JPG


Et prennent la pose,
Pour se faire photographier!

medium__DSC6515.JPG


Texte & photos Ulysse

06/06/2007

God bless...les rosés de Fontès !

medium__DSC7717.JPG

Vous avez compris en lisant mon blog que je suis un adepte de Bacchus et que je ne suis pas venu vivre dans un pays où prospère Vitis Viniféra par hasard ! Ce n'est pas que je déteste l'eau, et de fait je la pratique volontiers, mais quand elle prend la forme de ruisseau, de lac, de rivière ou de mer. J'admets à la rigueur qu'elle franchisse le goulot de ma gourde, car sur les chemins tortueux du pays d'Oc il vaut mieux avoir l'esprit clair, mais je lui permets rarement d'accéder à mon verre !

Ce discours est certes politiquement incorrect, mais que celui qui ne se s'est jamais régalé d'une lampée du nectar que cette plante des dieux extirpe de la terre, me jette la première pierre !

Aujourd'hui, alors que le printemps est définitivement installé et que le soleil a retrouvé son ardeur, je souhaite vous faire découvrir quelques flacons qui vont rafraichir votre gosier et émerveiller vos papilles.
medium__DSC7711-1.JPG

Il s'agit de vins rosé produits par la cave coopérative de Fontès (prononcer Fontesse !) sur un magnifique vignoble volcanique déjà célébré du temps des Romains. Cette cave coopérative, qui depuis de nombreuses années s'est engagée dans une démarche de qualité, a vu ses efforts récompensés l'an passé par une médaille d'or au concours général agricole de Paris ainsi qu'au concours mondial des rosés à Cannes!

La cave propose quatre rosés dans une gamme de prix de 2.9€ à 5.5€ qui offrent une grande palette d'arômes de fruits rouges et de fleurs; le plus cher de la gamme (château Mazers) présente une complexité qui en fait un grand rosé gastronomique.

medium__DSC7710-1.JPG

N'attendez pas trop pour aller acquérir ces petites merveilles, car la notoriété de la cave va grandissante et elle risque de se trouver rapidement en rupture de stock. Vous pourrez à cette occasion découvrir les autres vins blancs (dont un délicieux sauvignon) et rouges de sa gamme qui présentent un excellent rapport qualité-prix.
medium__DSC7684.JPG

Ne quittez pas le village sans aller jeter un coup d'oeil à la magnifique église du XIIIème siècle et à l'émouvant cimetierre qui la jouxte ou les défunts reposent à l'ombre de cyprès multi-séculaires. Ne les plaignez pas trop d'être privés du bonheur de pouvoir déguster les rosés de leur cave coopérative, car je suis pesuadé que vu leur qualité, ils sont servis dans les restaurants du Paradis. God bless...les rosés de Fontès !

medium__DSC7689.JPG


Tél de la Cave : 04 67 25 14 25

Texte et photos Ulysse

09:10 Publié dans Délices | Lien permanent | Commentaires (16)