suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/06/2007

Retour en Aubrac

medium__DSC7937.JPG

En mars dernier je suis allé visiter l'Aubrac. et javais été ébloui par la beauté austère de ce plateau vallonné et raboté par des glaciers depuis longtemps évanouis.
medium__DSC7995.JPG

Les gens de ce pays m'avaient alors dit « revenez au printemps et vous découvrirez un immense jardin fleuri dans lequel déambulent, tétons à l'air, les belles de l'Aubrac aux yeux noirs » !
medium__DSC7994.JPG

Intrigué et émoustillé par l'allusion aux belles de l'Aubrac, j'ai fait quelques recherches pour découvrir que les belles en question ne sont pas du genre que l'on invite dans son lit mais plutôt dans son assiette ! En effet si ces belles là ont effectivement de grands et beaux yeux noirs et de jolis têtons, elles ont aussi de grandes oreilles et quatre pattes et elles envahissaient les hauts plateaux de l'Aubrac à l'occasion de la transhumance, qui donne lieu à une grande fête populaire dans le village d'Aubrac.
medium__DSC7817.JPG

Cette année, la fête se tenait les 26 et 27 mai et je m'y suis précipité pour aller faire un brin de causette aux belles de l'Aubrac et surtout pour en taquiner une avec un couteau et une fourchette, car, foi de gastronome, la tranche d'Aubrac c'est un régal !
medium__DSC7878.JPG

J'ai passé deux jours de bombance et de liesse au sein d'un environnement paradisiaque. Les autochtones n'avaient pas menti: les collines n'étaient qu'un immense massif de fleurs et l'on comprend que la chair des Belles qui s'en nourrissent ait un goût si délicieux et soit si tendre !
medium__DSC7862.JPG

A l'occasion de la transhumance les éleveurs décorent leurs troupeaux : les vaches sont enrubannées et embellies de fleurs et de feuillages et la « Reine » du troupeau qui marche en tête est décorée d'un rameau de houx orné de fleurs en crépons.
medium__DSC7893.JPG

Lors de son arrivée à Aubrac le troupeau est réuni sur la place du village et l'éleveur a droit aux honneurs du comité d'accueil avant de repartir pour leur destination finale située dans les « estives » ou prairies d'altitude.
medium__DSC7936.JPG

Mais tout en parcourant les clichés de ces festivités et des alentours, laissez moi vous conter la vie cette région magnifique et austère selon les saisons.
medium__DSC7943.JPG

Dès que les beaux jours reviennent en avril et que l'herbe commence à pousser dans les plaines les éleveurs sortent leurs animaux dans les pâtures près des exploitations.
medium__DSC7952.JPG

Les bienheureux taureaux se voient alors chacun attribuer un « harem » de vaches pour qu'ils assurent leur rôle de reproducteur. Je peux vous dire que ces taureaux là n'ont rien des taureaux de corrida, malgré leur taille impressionnante. On peut ainsi passer sans crainte à leur coté épuisés qu'ils sont par cette lourde responsabilité !
medium__DSC7794.JPG

A la fin du mois de mai, c'est la transhumance vers les prairies d'altitude, les « estives », où les troupeaux vont rester jusqu'à la mi-octobre. De fait l'Aubrac est une race très rustique qui s'adapte à tous les mileux et dont l'aire d'implantation s'étend à l'Aveyron au Cantal à la Lozère et à toutes les zones dites difficiles (altitude, garrigues, landes, causses)
medium__DSC7726.JPG

Pendant leur absence les pâtures qu'ils ont quittées sont fauchées pour constituer des réserves de foin pour l'hiver. Le temps des foins est suivi de celui des moissons : on récolte alors les céréales (blé, orge, seigle) dont une partie servira à l'alimentation des animaux).

La viande des vaches d'Aubrac fait l'objet de labels attestant de sa très grande qualité (Boeuf fermier d'Aubrac et Génisse Fleur d'Aubrac). De fait la tendresse qu'elles se manifestent entre elles se retrouve dans votre assiette !
medium__DSC7798.JPG

Certes, dans cet envoûtant pays le soleil n'est pas toujours en rendez vous et il vous arrive de vous perdre dans le brouillard,
medium__DSC8110.JPG

mais n'ayez pas d'inquiétude vous trouverez toujours sur votre chemin un Buron pour vous accueillir, vous réchauffer et vous régaler en compagnie des autochtones qui ont le soleil dans leur sourire et dans leur coeur .
medium__DSC8098.JPG

Je vous recommande particulièrement de déjeuner ou de dîner au moins une fois au Buron du Bès à 3km de Nasbinals sur la route de saint Urcize (04 66 32 55 72) c'est une expérience que vous ne regretterez pas !
medium_aubrac_069.2.jpg


Texte & Photos Ulysse

11:05 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (12)