suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/06/2007

Sortez de l'ordinaire, dégustez les vins du Puech Lazert !

medium__DSC8440.JPG


La viticulture française est en crise et c'est en partie de sa faute car trop longtemps les vignerons ont vécu dans un monde non concurrentiel et se sont contentés de produire du vin sans se préoccuper de savoir ce que les consommateurs voulaient ou aimaient boire...

Or les consommateurs et la manière de consommer du vin ont changé. Sous l'effet de l'évolution des modes de vie, conjuguée aux campagnes de la sécurité routière et de la santé publique la consommation moyenne et le nombre de consommateurs de vins réguliers ont baissé en France et en Europe. Les consommateurs se sont mis à boire le vin de façon plus festive, à l'heure de l'apéritif où à l'occasion d'une soirée entre amis le week-end, et de moins en moins tous les jours !

De surcroît, de nouveaux concurrents venant des pays dits du « nouveau monde » (Chili, Argentine, Afrique du Sud, Australie, Californie) se sont mis à produire des vins répondant à ces nouvelles attentes : des vins gouleyants, de qualité constante et faciles à boire, mais aussi, progressivement des vins plus élaborés et complexes, à des prix attractifs. De plus ces pays ne lésinent pas sur l'effort marketing (habillage des bouteilles ) et commercial pour vendre leurs vins à l'étranger.

Or trop souvent les vins français achetés au hasard sont médiocres en dépit du système complexe des AOC mis en place par l'INAO qui est tout au plus une garantie d''origine et de typicité mais pas de qualité. Des étiquettes souvent ronflantes arborant le mot « Château » cachent de fait trop souvent une horrible piquette ! Qui plus est, les étiquettes sont souvent trop complexes et incomprénsibles pour des consommateurs étrangers ou néophytes.

Et ce n'est pas en portant des cagoules, en proférant des menaces et en vidant les cuves de vins étrangers dans la grande distribution qu'on incitera les étrangers à boire les vins de France!

Si l'on n'y prend garde et si on ne relève pas le défi de la qualité et du dynamisme commercial, la crise s'aggravera et les conséquences en seront désastreuses pour bon nombre de nos régions. Car si les vignes disparaissent c'est un pan de notre civilisation qui s'évanouira, les friches remplaceront les vignes, les villages mourront et nos paysages et mode de vie en seront affectés.
medium__DSC8418.2.JPG

C'est pourquoi il faut saluer et soutenir les vignerons qui déploient tout leurs efforts et oeuvrent avec passion pour produire des vins de qualité et sauvegarder cette part essentielle de la culure française. Par le biais de mon blog, j'essaie de vous faire découvrir quelques vignerons (caves coopératives ou vignerons indépendants) encore peu connus qui mènent ce combat de la qualité.

Aujourd'hui je vous invite à aller déguster les vins de Laurent Taisse du Domaine Puech Lazert installé à Saint Jean de la Blaquière , dans une région de surcroît magnifique qui se prête aux randonnées.

Chez les Taisse, on est vignerons depuis plusieurs générations, mais jusqu'en 1997 ils portaient leurs raisins à la cave coopérative. La dégradation de la conjoncture et la baisse des prix payés aux viticulteurs pour leurs raisins ont incité le fils, Laurent,à se lancer dans la production et la vinification de ses propres vins

medium__DSC8425-1.JPG

Sur les 16ha que la famille possède, il a sélectionné 4ha de ses meilleures vignes plantées sur des shistes et des galets roulés. Les cépages pour les rouges sont le cabernet sauvignon, le merlot, la syrah, le mourvèdre et le grenache et pour les blancs, le viogner et le chardonnay. La production s'élève bon an mal an à 6000 bouteilles d'un nectar rouge et d'un nectar blanc qui, je vous le garantis, vous enchanteront.

Ces vins qui relèvent de la catégorie de vin de pays (du fait de l'utilisation de cépages non autorisés dans l'appellation Coteaux du Languedoc) sont élevés en barrique en partie neuves (12 mois pour les blancs et 24 mois pour les rouges).

Le rouge a des arômes de coquelicot et de réglisse, et le blanc des arômes de poire et de miel d'acacia. Tous deux ont un superbe équilibre, une grande fraicheur et une belle longueur en bouche.
medium__DSC8433-1.JPG

Profitez de ce que les vins de Laurent Taisse ne sont pas encore connus et réputés pour rendre visite au Domaine car il a encore à la vente, pour le rouge, quelques bouteilles des millésimes 2000, 2001, 2002 et 2003 tous très réussis, en sus du 2004 qu'il vient de mettre en bouteille et qui est encore un peu fermé, mais qui devrait être parfait d'ici Noel

Les prix sont, respectivement, de 10€ et 12€ pour le blanc et le rouge, ce qui représente un excellent rapport qualité-prix, les millésimes plus anciens étant à juste titre un peu plus cher.

Le nom de Puech Lazert correspond à un mamelon proche du village sur lequel sont installées une partie des vignes. Le heurtoir qui figure sur l'étiquette est une invitation à aller frapper à la porte du Domaine (12 Avenue du Grand chemin 34700 Saint jean de lBlaquière) .

Pensez à téléphoner au préalable (04 67 44 73 15) et Laurent Taisse vous accueillera avec chaleur et vous parlera de son métier avec une passion qui se reflète dans ses vins

Bonne dégustation !

08:25 Publié dans Délices | Lien permanent | Commentaires (15)

06/06/2007

God bless...les rosés de Fontès !

medium__DSC7717.JPG

Vous avez compris en lisant mon blog que je suis un adepte de Bacchus et que je ne suis pas venu vivre dans un pays où prospère Vitis Viniféra par hasard ! Ce n'est pas que je déteste l'eau, et de fait je la pratique volontiers, mais quand elle prend la forme de ruisseau, de lac, de rivière ou de mer. J'admets à la rigueur qu'elle franchisse le goulot de ma gourde, car sur les chemins tortueux du pays d'Oc il vaut mieux avoir l'esprit clair, mais je lui permets rarement d'accéder à mon verre !

Ce discours est certes politiquement incorrect, mais que celui qui ne se s'est jamais régalé d'une lampée du nectar que cette plante des dieux extirpe de la terre, me jette la première pierre !

Aujourd'hui, alors que le printemps est définitivement installé et que le soleil a retrouvé son ardeur, je souhaite vous faire découvrir quelques flacons qui vont rafraichir votre gosier et émerveiller vos papilles.
medium__DSC7711-1.JPG

Il s'agit de vins rosé produits par la cave coopérative de Fontès (prononcer Fontesse !) sur un magnifique vignoble volcanique déjà célébré du temps des Romains. Cette cave coopérative, qui depuis de nombreuses années s'est engagée dans une démarche de qualité, a vu ses efforts récompensés l'an passé par une médaille d'or au concours général agricole de Paris ainsi qu'au concours mondial des rosés à Cannes!

La cave propose quatre rosés dans une gamme de prix de 2.9€ à 5.5€ qui offrent une grande palette d'arômes de fruits rouges et de fleurs; le plus cher de la gamme (château Mazers) présente une complexité qui en fait un grand rosé gastronomique.

medium__DSC7710-1.JPG

N'attendez pas trop pour aller acquérir ces petites merveilles, car la notoriété de la cave va grandissante et elle risque de se trouver rapidement en rupture de stock. Vous pourrez à cette occasion découvrir les autres vins blancs (dont un délicieux sauvignon) et rouges de sa gamme qui présentent un excellent rapport qualité-prix.
medium__DSC7684.JPG

Ne quittez pas le village sans aller jeter un coup d'oeil à la magnifique église du XIIIème siècle et à l'émouvant cimetierre qui la jouxte ou les défunts reposent à l'ombre de cyprès multi-séculaires. Ne les plaignez pas trop d'être privés du bonheur de pouvoir déguster les rosés de leur cave coopérative, car je suis pesuadé que vu leur qualité, ils sont servis dans les restaurants du Paradis. God bless...les rosés de Fontès !

medium__DSC7689.JPG


Tél de la Cave : 04 67 25 14 25

Texte et photos Ulysse

09:10 Publié dans Délices | Lien permanent | Commentaires (16)

10/03/2006

Besoin de tendresse ? Dégustez les vins du Chateau de Valflaunès !

medium_img_4831.3.jpg

Parmi les domaines du Pic saint Loup il en est un encore peu connu des Gazettes spécialisées, mais qui fait le bonheur des amateurs éclairés qui ont le bonheur de le connaître : le Château de Valflaunès.

Son heureux et talentueux propriétaire Fabien Reboul, après avoir fait ses classes en Côtes du Rhone puis en Bourgogne (Corton Charlemagne) a parcouru le monde (Oregon, Nouvelle Zélande) avant de jeter son dévolu sur un terroir magnifique situé sur des éboulis au pied du Château de Montferrand perché sur l'un des flancs du Pic saint Loup.

L'acharnement de Fabien Reboul, sa passion, son savoir faire transforment le jus de ses vignes issu d'un monde exclusivement minéral en vins d'une très grande élégance et fraîcheur, frères du sud des vins bourguignons.
medium_img_4784.jpg medium_img_4825.jpg
La dégustation de ses vins rouges : « Espérance » ( assemblage de Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan) « T'EM T'EM » (principalement Syrah) et « Un peu de Toi » (Syrah- Carignan) est un moment de tendresse que l'on s'accorde et qui vous repose du tohu bohu de la vie et du monde.
Son «Rosé  (Syrah-Grenache) et son Blanc « Pourquoi pas ? » (Roussane-Marsanne) ont une finesse et une fraîcheur rarement rencontrées dans les vins du Languedoc.
medium_img_5025.jpg


Du fait de ses rendements limités (en moyenne 24hl/ha) Fabien Reboul ne produit que 40.000 bouteilles par an. Les derniers millésimes de T'EM T'EM et Un peu de toi sont déjà épuisés, mais vous pouvez encore vous régaler avec les autres vins, en attendant le très grand millésime 2005 qui devrait être mis en bouteille au printemps 2007 .

Pour vous y rendre, le caveau de Fabien reboul est situé près de la Place de la Mairie à Valflaunès, charmant village situé à 2.5 km de ST Mathieu de Tréviers. (tel 04 67 55 76 30 et 06 83 48 37 85) dans un environnement magnifique que dominent le Pic Saint Loup et les falaises de l'Hortus. vous pouvez coupler la visite du domaine avec celle du chateau de Montferrand ou de La roquette (voir la rubrique "balades" du blog)
medium_img_4820.jpg

11:49 Publié dans Délices | Lien permanent | Commentaires (23)

14/01/2006

Virgile : mettez de la poésie dans votre verre !

medium_img_3200.jpgIl fut un temps ou la publicité nous invitait à mettre « un tigre dans notre moteur » (ce qui au temps des radars n'est heureusement plus d'actualité !) Et bien je vous invite aujourd'hui à mettre de la poésie dans votre verre en vous rendant chez Virgile Joly. Ce vigneron installé sur le terroir argilo-calcaire d'exception de Jonquières & Saint Saturnin (à l'est de Lodève) produit des vins qu'aurait apprécié le poète romain antique Virgile qui invitait ses congénères à rechercher l'harmonie avec la nature, et avec les hommes par la poésie et le travail dans les champs.

medium_img_3207.jpg
Pendant l'année 2001, Virgile Joly a initié à la magie du vin un écrivain anglais Patrick Moon installé dans la région pendant une année sabatique. Il en est sorti un livre passionnant et désopilant dont Virgile est le fil conducteur et qui raconte l'histoire du vin en Languedoc à travers l'expérience d'une quinzaine de vignerons (Virgile's Vineyard – A year in the languedoc wine country Ed John Murray).
medium_img_3245.jpg
medium_img_3241.jpg
La gamme des vins de Virgile comprend un délicieux vin de soif le joly rouge .... « baiser », un superbe blanc à base de grenache, deux autres rouges « Saturne » et « Virgile » élégants, équilibrés aux tannins soyeux et aux arômes de fruits noirs et de réglisse et pour terminer une carthagène « rosée » au goût de rose et de litchie.

Coordonnées : Domaine Virgile Joly 22, Rue du Portail 34725 St Saturnin de Lucian (rue qui débouche près de la mairie sur la grande place en face d'un restaurant ) tel-fax 04 67 44 52 21 mobile 06 60 91 68 93 (lien avec le site internet)

16:05 Publié dans Délices | Lien permanent | Commentaires (3)