suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2008

Maitrisez vous la géométrie jambonienne ?

jambon suspendu dans un restaurant
Photo EspagneEspagne par missphotos sur Vacanceo.com

Vous avez sans doute tous, comme moi, chers lecteurs et lectrices, souffert dans votre adolescence sur des exercices de géométrie Euclidienne, lorsqu'il fallait, par exemple, déterminer le volume d'un décaèdre.

Et pourtant, c'était à l'époque où l'univers n'avait encore que trois dimensions, sans compter le temps bien entendu puisque quand on a quinze ans, on se fiche pas mal du temps, on se croit éternel !

Depuis lors les choses se sont un peu complexifiées puisque selon la dernière théorie dite des « cordes » élaborée par les astrophysiciens, l'univers pourrait comporter 10 ou 11 dimensions, et j'avoue que je n'aimerais guère d'être à la place des collégiens d'aujourd'hui.

Cela étant il arrive, aux adultes, d'être confrontés à des problèmes redoutables de géométrie..... « jambonienne ». Je m'explique : lorsque l'on se rend chez un charcutier pour acheter quelques tranches de jambon, généralement les qualificatifs utilisés par les clients pour passer leur commande sont du genre : très fines, fines, assez fines, pas trop épaisses, assez épaisses et épaisses . Les quelques huluberlus qui les demandent très épaisses à mon avis se trompent de produit et feraient mieux de commander du jambonneau.

Mais revenons à ces qualificatifs. C'est toujours un grand étonnement pour moi de constater que le charcutier, dès qu'il entend la commande, opine du bonnet en connaisseur et sans un instant d'hésitation, règle sa machine et sert à son client les tranches avec l'épaisseur demandée. Et jamais au grand jamais je n'ai entendu un client contester et dire « oh mais elles sont trop épaisses vos tranches fines ou elles sont trop fines vos tranches épaisses ».

Ne mangeant pas personnellement de cochon parce que ces bestioles ont des sabots fourchus comme les diablotins que l'on voit sur les fresques des églises (à chacun ses phobies !) je n'ai jamais pu tester personnellement la réelle capacité de mon charcutier à déterminer effectivement l'épaisseur idoine des tranches de jambon commandées. Ne voulant pas non plus suciter des inquiétudes sur ma santé mentale chez les gens de mon village qui fréquentent le même charcutier que moi, je n'ai jamais osé leur demander si l'épaisseur des tranches de jambons répondait à leur attente.

Je me suis donc lancé dans de longues réflexions pour aboutir à deux hypothèses pouvant expliquer ce phénomène d'entente, au moins apparente, entre les deux parties:

Première hypothèse : soit le charcutier choisit l'épaisseur « au pif » parce qu'il sait que les client ne savent pas eux mêmes à quoi correspondent vraiment une tranche très fine, fine etc..et qu'il ne risque rien parce que finalement ce n'est pas réglementé ..Et de fait, dans notre pays qui est pourtant champion du monde de la réglementation, il n'existe pas de texte fixant l'échelle des épaisseurs de tranches de jambon, c'est surprenant mais c'est ainsi ! (encore un chantier à ouvrir pour notre président )

Soit, deuxième hypothèse, les mangeurs de jambons comme les charcutiers maîtrisent parfaitement la géométrie jambonienne, qui leur vient pourrait on dire par osmose à force de consommer ce diabolique animal, et qui leur permet de déterminer avec précision ce qu'ils entendent par une épaisseur donnée de tranche de jambon.

Si cette deuxième hypothèse est la bonne, elle récèle une complexité bien plus grande que ne laisse percevoir son exposé rapide. Car on peut supposer que les valeurs obtenues en matière d'épaisseur de tranches de jambon ne sont fixes que dans un univers stable où le facteur déterminant a une valeur constante, c'est à dire dans un cadre où le client ne change pas de charcutier.

Or chacun sait que les commerçants alimentaires n'ont pas une échelle uniforme quant à la manière de servir leurs clients. Ainsi dit-on de certains bouchers ou charcutiers qu'ils ont la main lourde, ce qui veut dire que d'autres ont la main moins lourde voire légère.

Ce qui fait que, si nous reprenons notre échelle d'épaisseurs de tranches de jambons (très fine, assez fine, fine, pas trop épaisse, assez épaisse, épaisse) selon que l'on est servi par un charcutier qui a la main lourde ou non on obtient pour une catégorie donnée (par exemple assez fine.) des tranches d'épaisseurs différentes. Ainsi les « fines » d'un charcutier ayant la main lourde correspondent aux « as trop épaisses » d'un qui ne l'a pas.

Il serait donc utile que les astrophysiciens qui travaillent sur la théorie des cordes portent leurs réflexions sur la géométrie jambonienne pour permettre de mettre au point des formules qui permettent d'obtenir une échelle commune d'épaisseurs de tranches de jambons indépendemment du charcutier qui sert.

En attendant le résultat de leurs réflexions, un conseil, si vous voulez des tranches de jambon comme vous les aimez, ne changez pas de charcutier !


0365c23f3c1e46bfd114646d6cdf5cdc.jpg


Texte Ulysse

21/01/2008

Qui va à la chasse.....

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06112-1.JPG


Qui va à la chasse ...est parfois un gros « dégueulasse » ! je prends le risque de vous choquer chers lecteurs et lectrices avec ce terme quelque peu grossier, qui tranche avec ma prose habituellement plus châtiée, mais il est des cas où il faut savoir appeler un chat un chat !

Et ce cas s'est produit l'autre jour lorsque je suis monté visiter la maison forestières des Plos nichée sur les contreforts des monts de Saint Guilhem le Désert .

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06113.JPG


C'est un endroit qui assume fièrement sa nature méditerranéenne : des collines de calcaire rongées par l'eau et couvertes de thym, de romarins, d'arbousiers, de genévriers de cyprès et de quelques pins d'Alep qui profitent de la disparition progressive des troupeaux de moutons et de chèvres pour s'installer.

Le paysage est d'une beauté austère, qui préserve de vastes horizons propices à la marche méditative.

En grimpant vers le plateau, où est nichée la maison forestière, on découvre peu à peu vers l'ouest la vaste plaine d'où émerge au loin la « dent de requin » du mont Vissou.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06126-1.JPG


En arrivant sur le plateau on est accueilli par la fraicheur de la forêt domaniale de Saint Guilhem le désert constituée pour l'essentiel de chênes verts, de pins et de cèdres vénérables.

Parvenu au niveau de la forêt domaniale on emprunte un sentier « botanique », où la gent arboricole vous décline aimablement son identité, et qui vous mène à un point de vue somptueux sur les monts de Saint Guilhem et les gorges de l'Hérault qui serpente en contrebas, fil d'argent enchassé dans un fourreau de végétation.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06141-1.JPG


Et c'est là qu'un un coup de sang m'a pris en découvrant un abri de chasseurs traîtreusement bâti pour surprendre la gent ailée qui passe à la saison des migrations en ces parages et qui permet à quelques Nemrods tarasconesques de faire un carton sans bouger le cul de leur siège à 100m de leur 4X4 .

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06145-1.JPG


Cet abri de chasseurs, comme c'est généralement le cas, était une véritable déchetterie polluée par les cartouches vides et leurs boites ainsi que les gobelets ayant servi aux libations des gros dégueulasses qui s'étaient planqués là.

N'allez pourtant pas croire que je suis un « anti-chasse » radical .J'admets que la régulation de certaines espèces par des chasseurs responsables (sanglier, cervidés, lapins ..) est incontournable pour éviter les dommages causés aux forêts ou plantations et réduire les risques d'épizooties.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06144.JPG


Mais hélas trop souvent encore, malgré les efforts louables de pédagogie menés par les sociétés de chasse, cette activité est exercée par des jean-foutre qui tirent sut tout ce qui bouge et n'ont aucun respect pour l'environnement dans lequel ils évoluent, ni pour les autres « usagers » de la nature. Ils effacent les signalisations de randonnée considérant les randonneurs comme des intrus, tirent sur les panneaux routiers quand ils reviennent bredouilles, pénètrent dans les zones protégées, tirent sans identifier leur cible et tuent parfois hélas d'autres chasseurs (qui sont conscients des risques) ou, ce qui est plus dramatique, des promeneurs.

Voilà ce qui explique mon coup de gueule de ce jour et si les « bons chasseurs » veulent que je les respecte, qu'ils fassent le ménage dans leurs clubs et excluent les sagouins qui prennent la nature pour un manège de tir et une poubelle.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06153-1.JPG


Quand je suis redescendu vers la plaine la nuit tombait et les animaux pouvaient enfin vaquer librement dans les collines...A un moment j'ai cru voir le reflet d'une étoile dans l'oeil d'un chevreuil caché dans les fourrés ....c'est un bonheur que les Nemrods avinés ne peuvent pas comprendre !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06157-1.JPG


PS: Si vous aimez ce blog, je vous invite à jeter un oeil à mon autre blog "Piquesel" consacré à mes voyages

Texte & Photos Ulysse

04/01/2008

Apocalypse now !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06540.JPG


Il est des moments où la nature semble vouloir se débarasser de ce bipède mal embouché, sale, cynique, querelleur qui a proliféré sur la planète et menace son avenir...

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06541.JPG


Ainsi hier la Méditerranée nous a fait une grosse colère, curieuse manière de présenter ses voeux pour 2008 aux bipèdes qui vivent sur ses rives. Il est vrai que les bipèdes en question déversent sans vergogne dans ses eaux salées leurs déchets et eaux usées et dévastent ses réserves halieutiques au mépris de la sauvegarde des espèces.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06533.JPG


A ce sujet, j'ai lu dans le Midi Libre il y a quelques jours que les thoniers méditerranénens français menaçaient de ne pas respecter l'interdiction de pêcher le thon rouge imposée par l'Union Européenne. Pour imposer ce respect à ces voyous qui se remplissent les poches au détriment des intérêts de l'humanité, il serait bien que les amateurs de poissons boycottent le thon rouge à l'instar de l'enseigne Auchan, qu'il faut saluer pour cette initiative, qui a décidé de ne plus vendre de Thon rouge tant que l'espèce sera menacée.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06517.JPG


Mais revenons à la Méditerranée qui avait décidé hier de procéder à un grand nettoyage et de nous donner un avertissement sans frais. Sa colère dont le premier avantage a été d'empêcher les trucideurs de thons de sortir en mer, au demeurant piètres marins qui vomiraient leurs tripes si on les mettait sur un bateau de pêcheurs bretons, était magnifique !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06529.JPG


Les vagues rageuses déboulaient de l'horizon poussées par le vent pour exploser en un nuage d'écumes sur les rochers du littoral.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06525.JPG


La mer au fur et à mesure de ces assauts répétés se couvrait d'écume qui captait la faible lumière du jour assombrissant le ciel qui prenait un air de fin du monde.

Et au mileu de ce fracas et de ce remue ménage le lion de pierre du golfe rugissait de plaisir et je rugissais intérieurement de bonheur avec lui de savoir les assassins de la mer obligés de rester chez eux..

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06509.JPG


Mais soyons vigilants car si l'homme ne veut pas entendre ce que la mer a hier voulu nous dire, ce sera bientôt l'apocalypse sur la terre !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC06536.JPG
Si vous appréciez ce blog, sans doute apprécierez vous aussi mon autre blog Piquesel !

Texte et Photos Ulysse

01/01/2008

Meilleurs voeux à toutes et tous pour 2008 !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00243B.JPG


Photo Parc de Sijean

Pour 2008, ayez de l'ambition que diable,
Ne vous demandez pas est ce que,
L'année 2008 vous sera favorable,
Souhaitez qu'elle soit éléphantesque !
!

Quant à moi je vous le souhaite....

...et si vous souhaitez recevoir d'autres voeux de ma part, visitez mon autre blog
: Piquesel !

Ulysse

0fb7e472c9cd2223a12a8fa4a16e5991.jpg

Pour le dernier jour de 2007 j'ai pris en compagnie de quelques courageux et courageuses un petit bain de mer au Cap dAgde aimablement offert par le syndicat d'initiative !

Ce dernier avait bien fait les choses, la température de l'eau - 10° - et de l'air -8° - étaient idéales pour moi qui suis habitué à me baigner dans les lacs de montagne. Une loterie et un vin chaude étaient également prévus dont le produit de la vente devait être versé au Téléthon et aux Resto du coeurs. C'était donc une occasion rêvée de joindre l'utile à l'agréablee296b5c354818ad89b9ebaf33974b9e1.jpg






Seule ombre au tableau, Sarko était de la partie (sans Carla qui faisait du shopping à Bidochon plage ) mais pour prendre un bain de foule pas un bain de mer, car ce n'est pas le genre de personnage à se mouiller et puis l'eau était moins chaude que la Mer rouge !

b29c51a9e36953cbaadee896d0ba0648.jpgLes pompiers chargés d'assurer la sécurité pourtant vêtus d'une combinaison ont eu un peu de mal à entrer dans l'eau...












Quant aux nombreux spectateurs, aucun d'entre eux n'eut la témérité de tremper ne serait ce qu'un orteil dans l'eau !a69131b08229f346e932080a3b19656b.jpg

636a4f75f3c4b8f121bc8f84dc539a02.jpgLes candidats étaient docilement massés derrière le président de la République (je suis l'homme au chapeau noir derrière lui) attendant le signal du départ.















Dès qu'il fut donné, ce fut la cavalcade pour être le premier à se jeter dans la grande bleue....0ba27e9d4a6c8bfd8c601088619267ee.jpg

548f211c41fdfb1dcb59eb1ca7252cbf.jpgJ'avoue que j'ai eu en me baignant à peu près la sensation de rentrer dans un congélateur ....























j'ai mis un point d'honneur à y rester quelques minutes afin de mériter le vin chaud qui nous fut servi et que j'ai bu avec bonheur à votre santé (l'homme à la casquette c'est moi!) 950210754e8b75982d78ee2f9212d565.jpg

Ulysse