suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2006

1, 2, 3, je suis un garçon, 4, 5, 6, tu es une fille !

medium_img_1570.jpg

Savez vous comment l'on reconnaît une coccinelle femelle d'une coccinelle mâle ? Et bien il suffit de compter les points noirs qui figurent sur leurs élytres: s'l y en a un nombre impair c'est un mâle et s'il y en a un nombre pair, c'est une femelle.

Comme il n'y a pas d'autre signe distinctif apparent entre les sexes, les entomologistes sont parvenus à la conclusion que les coccinellles savaient compter afin de reconnaître le bon partenaire en vue de s'accoupler ! Il faut espérer que certaines coccinelles ne sont pas myopes !

Celà étant, une légende hindoukouchienne prétend que lorsqu'une cocinnelle se pose sur l'un de vos doigts vous aurez autant d'années de bonheur à venir qu'elle porte de points noirs !
medium_IMG_7058.JPG

29/08/2006

Les martiens ont débarqué !

medium_img_2450.jpg


Dans une note du 18 février dernier, j'ai apporté la preuve de la présence de la vie sur la Planète Mars. Mon propos a suscité quelques sourires et ricanements et personne ne m'a alors pris alors au sérieux.

Et pourtant d'autres avant moi ont envisagé l'existence des "petits hommes verts". Ainsi H.G. Wells dans son roman "La guerre des Mondes" décrit l'invasion de la terre par les martiens et Steven Spielberg, après d'autres, en a récemment tiré un film terrifiant. Orson Welles s'en était également inspiré dans les années 50 pour faire une émission radiophonique qui avait paniqués les américains et les avaient jeté sur les routes en les persuadant d'une réelle invasion des petits hommes verts !

En fait, le roman, comme les films qui s'en sont inspirés, connaissent un « happy end », les envahisseurs insensibles à nos armes traditionnelles étant, au moment où tout semble perdu, décimés par les microbes infestant l'air terrestre.

Et bien, cette fois il ne s'agit plus de littérature ou de cinéma mais d'un témoignage vécu : les martiens ont bel et bien débarqué sur la planète terre, je les ai vus de mes yeux vus au cours de l'une de mes balades qui semaient la terreur dans leur voisinage...j'ai prévenu les autorités locales qui ne m'ont pas pris au sérieux ! Un conseil donc, faites au plus vite vos bagages et changez de planète car cette fois il n'y aura pas de happy end !
medium_img_2455.jpg

26/08/2006

La Belle et la Bête .....

medium_img_3195.jpg


La Belle cheminait seule ruminant et se désespérant de n'avoir point d'amoureux quand soudain elle tomba nez à nez avec la Bête !

Constatant sa frayeur, la Bête lui dit : " ne craignez rien, je ne vous ferai aucun mal, au contraire, si vous acceptez ma compagnie, je vous prendrai sur mon dos et avec mes grandes jambes nous parcourerons le monde !". Pas farouche la Belle se dit qu'au prix où était le pétrole et les billets d'avion, c'était là une occasion inespérée de voir du pays! Elle se mit à califourchon sur le dos de la Bête et on ne l'a pas revu depuis !

20/08/2006

Bravo à Han Lolo qui a trouvé le treizième SCHMILBLOG!

medium_img_1039.jpg


Han Lolo qui anime un blog humouristique a trouvé pour la deuxième fois le Schmilblog et mérite donc une nouvelle fois la considération des blogueurs !

je vous rappelle la règle du jeu du SCHMILBLOG inspiré du jeu du Schmilblic immortalisé par Coluche avec son inénarrable Papy Mougeot : je dissimule un objet (inerte ou végétal : fruit, légume, fleur..) dans la boite rouge ci-dessus et je vous donne un indice sous forme de devinette vous permettant d'en trouver le nom (la similitude ne pouvant être que phonétique).

L'indice était le suivant :


mon premier étouffe (ou flotte) : BOA ou BOIS

mon second est un pronom personnel : TE

mon troisième est une particule autrefois dominante: DE

mon quatrième est germanique: SARRE

mon cinquième se restaure: DINE

Ce qui donne BOITE DE SARDINES !

Merci à tous les participants et participantes et rendez vous l'été prochain pour de nouvelles sessions du Schmilblog !