suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2006

Faisons le tour du quartier !

medium_img_3198.jpgA l'occasion d'un voyage dans le sud de l'Egypte au delà du tropique du cancer, un soir que nous contemplions avec des amis le ciel nocturne quelle ne fut pas notre stupeur de constater que le premier quartier de lune se promenait dans le ciel ...à l'horizontale !!!

Nous avions goûté aux délices de la bière locale et nous avons un instant pensé qu'elle avait des effets hallucinatoires !!! Mais d'autres amis restés sobres nous ont confirmé la réalité du phénomène !! Nous avons cherché une explication et formulé l'hypothèse que notre position « latudinale » en était la cause ! On peut penser au demeurant que ce phénomène a inspiré aux anciens égyptiens le mythe de la barque solaire dans laquelle le soleil prend place à son coucher pour traverser les ténèbres afin de ressurgir à l'aube.

Nous avions vu juste, un superbe site dédié à la lune nous a confirmé que les premier et dernier quartiers de lune étaient (fort logiquement) inversés selon que l'on est situé dans l'hémisphère nord ou dans l'hémisphère sud et qu'au niveau de l'équateur ils sont à l'horizontale ! Comme quoi la vision que l'on a du monde dépend de l'endroit où l'on vit et comme disait Montaigne ce qui est "vérité en deçà des Pyrénées, est erreur au delà"  !! Sans doute n'ont ils jamais contemplé la lune sous plusieurs latitudes ceux qui ne font « pas de quartier » et en massacrent d'autres au nom de « leur » vérité !!

09/01/2006

Flic! Floc !

Ce matin, en allant faire mes courses à pied sous la pluie, j'ai prêté l'oreille à sa douce chanson sur mon parapluie : des gouttes faisaient  "flic" et  d'autres faisaient "floc" en frappant la toile de mon abri. Je me suis demandé quelle était la cause de cette différence de sonorité ! j'ai alors un instant mis de coté mon parapluie et exposé mon visage aux gouttes de pluie ...et j'ai compris la raison de cette différence : de fait, les gouttes qui font "flic" sont pointues et allongées comme des pépins de pomme et celles qui font floc sont rondes comme des groseilles !!! Faites en l'essai lors de la prochaine pluie, c'est étonnant et rafraichissant !!

07/01/2006

Un peuple de bâtisseurs ...

medium_img_2125.jpgDepuis des temps immémoriaux le pays d'Oc est une terre de bâtisseurs; les générations passées ont ainsi érigé d'innombrables menhirs et dolmens sur les flancs de ses plaines et coteaux, edifié des kyrielles de capitelles, de masets et de chapelles au creux des bois et au coeur des vignes, doté le moindre village d'une imposante église. Chaque pierre ramassée dans un champ ou dans une vigne a servi à la construction des terrasses et murets de pierres qui bordent les sentiers sur des centaines de kilomètres. Cet atavisme de bâtisseur infatigable a survécu chez les Ocois d'aujourd'hui...mais n'ayant plus de dolmen ou d'église à construire et ne fréquentant plus guère les sentiers d'autrefois, leur passion s'est reportée sur le mur de parpaings.....Ils en alignent ainsi des kilomètres et des kilomètres autour de leurs maisons, de leurs villages, formant un patchwork de tailles et de couleurs différentes.....s'ils n'y prennent garde, ils finiront par entourer le pays d'Oc d'un grand mur de parpaings et on ne pourra plus n' y entrer n'y en sortir !!

medium_virees_pays_006_16_.jpg