suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2013

Un grand calamar m'a dit.....


FABLE ESTIVALE

(Reprise d'Archive)

DSC07795.JPG
Un jour que je me promenais sur le rivage du Grau d'Agde, j'aperçus échoué sur le sable un calamar géant en train d'agoniser. Tout d'abord effrayé je restais à une distance respectable et m'apprêtais à le contourner quand, à ma grande stupéfaction, il me hélà et me dit « Olla Ulysse, tu n'as rien à craindre de moi, je suis aussi inoffensif que les sardines que les hommes mettent en boite, approche toi j'ai quelques chose à te dire »

A moitié rassuré, j'hésitais quelques secondes, puis prenant mon courage à deux pieds je me dirigeais vers lui et m'arrêtais à quelques mètres. Ses tentacules s'agitèrent faiblement, faisant naître chez moi quelques frissons, puis il roula sur le coté et me contempla de son oeil fixe, hublot ouvert sur l'infini de ces gouffres amers d'où il venait.

DSC07782.JPG


« Quelle tempête t'a arraché aux abysses ! Elle a du être monstrueuse pour qu'en dépit de ta taille et de ta force tu n'aies pu lui résister ! » lui dis-je. « Aucune tempête ne m'a fait violence, Ulysse, aucune d'ailleurs ne le pourrait, là d'où je viens je suis maître en mon royaume et ne crains ni les courants, ni la houle, ni les requins, ni les orques qui sont parmi les plus redoutables prédateurs marins » me répondit-il.

« Alors quel événement extraordinaire t'a fait échoué sur cette plage ? » ai je poursuivi interloqué. « Je me suis échoué volontairement Ulysse à cause de l'homme qui est en train de faire des océans et des mers des déserts liquides où ne flotteront plus bientôt que des bouts de plastique. Sur tous les rivages des individus aveuglés et hypnotisés par le chant des Sirènes qui on pour nom Avidité et Cupidité pillent et polluent ce paradis liquide d'où sont issus vos ancêtres.

Ces inconscients ne se rendent pas compte que le jour où les océans seront devenus de vastes espaces stériles, les jours de l'homme seront comptés. Je me suis donc échoué pour protester contre ces actes de banditisme auxquels se livrent impunémént ces individus et sauver les océans d'une mort certaine, ainsi que votre espèce par la même occasion »


DSC07791.JPG


« Mais pourquoi te sacrifier pour sauver une espèce aussi peu recommandable que la notre ? » dis-je un brin perplexe « Parce qu'il y a fort longtemps j'ai rencontré un homme respectable, le capitaine Némo, qui naviguait à bord du Nautilus et qui a fuit le monde des hommes pour vivre sous les mers. Après quelques affrontements, nous avons appris à nous respecter et c'est en hommage à cette belle amitié que je suis venu protester et vous prévenir de ce qui vous attend»

Sur ces derniers mots, je vis son oeil se ternir puis se tentacules se raidir. Il venait d'expirer sous mes yeux. D'un pas accablé je suis rentré chez moi et je vous fais passer son message afin que vous même vous le colportiez et que ce magnifique et admirable calamar ne se soit pas sacrifié en vain.


mimosa 082.jpg

Si vous appréciez  Eldorad'Oc je vous invite à suivre mon périple en Andalousie sur mon autre blog :

 PIQUESEL

 

et à découvrir mon nouveau blog consacré à la photographie grand format 

 

 FOTORAMA


Texte & photos Ulysse

 

01/04/2013

Le secret de la musique de Mozart !

 
Je m'absente quelque temps et poste des notes tirées de mes archives.

Je vous remercie de votre visite
 
 
IMG_1641.JPG


Vous avez tous, sans aucun doute, entendu au moins une fois une oeuvre de  Mozart et vous avez trouvé cela divin. De fait les musicologues s'accordent à reconnaître un caractère céleste à la musique d'Amadéus. Or celui ci n'était pas réputé pour être un habitué des églises, sauf pour y jouer SA musique.  On peut donc légitimement douter que les dieux aient inspiré un humain qui n'était pas, loin s'en faut, l'un de leurs adorateurs. La question reste donc posée de l'origine de l'inspiration de Mozart ! Bien que n'étant pas musicologue, je pense, toute modestie mise à part, avoir découvert le secret de Mozart!

En effet, un soir que je marchais le nez levé vers le ciel (ce que je fais souvent à mon détriment : merci les chiens !) je vis un groupe d'hirondelles perchées sur des fils électriques comme des notes sur une portée musicale. Selon que les hirondelles étaient de face ou de dos on voyait le plumage noir de leurs ailes ou le duvet blanc couvrant leur poitrail, correspondant en quelque sorte à des notes noires et blanches. Grâce au maigre viatique hérité de mes laborieuses années de solfège, je me mis à « lire » et à chantonner le morceau de musique qu'elles composaient ainsi. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir quec'était le début de la Flute enchantée.....

Le moment de stupéfaction passé, j'en vins à la conclusion que c'est en parcourant les rues de sa ville et en décryptant la musique composée par les groupes d'hirondelles posées sur les fils à linge installés sur les terrasses des maisons que Mozart a composé son oeuvre ! (il n'y avait pas de fils électriques à l'époque !) Sa musique lui a donc bien été inspiré par le ciel ! Merci aux hirondelles !



Texte & Photo Ulysse

30/12/2012

Api Niou Yeur !

 Pour cette année nouvelle,  je vous souhaite…..

 

DSC00251.JPG

 De toujours dormir avec un toit sur votre tête,


barcelone 013.jpg

et d’avoir chaque jour quelque chose à mettre dans votre assiette,

 

DSC08858.JPG

…. surtout du dessert !

 

DSC07288-1.JPG

Si ce n’est pas encore fait,  de trouver l’âme sœur.

 

IMG_8852.JPG

De ne pas manquer d’ami(e)s avec qui refaire le monde en dégustant de divins nectars,

 

IMG_9911.JPG

Je vous souhaite également que votre banquier ne se montre pas intraitable  à votre égard…


DSC05987.JPG

Et s’il l’est, envoyez le balader, car sachez qu’un trésor est enterré au pied de chaque arc-en-ciel. Le seul problème est qu'il faut trouver un arc-en -ciel et y arriver le premier !!


 

DSC04569.JPG

Je souhaite également plein succès à  vos projets, qu’ils ne s’enlisent pas dans les sables,

 

DSC03517.JPG

Et que vous ne tourniez pas en rond, en cherchant désespérément une solution à vos problèmes.


DSC06038.JPG

 Mais le succès implique parfois que l'on prenne des risques...

 

 

DSC03558.JPG

Et que l'on batte le fer pendant qu’il est chaud

 

DSC04582.JPG

Il ne faut pas hésiter à contourner les obstacles,

 

 

DSC07178.JPG

Et  se méfiez des jaloux qui  veulent nous mettre des bâtons dans les roues.


DSC03027.JPG

Il faut aussi souvent  faire preuve de patience


phare 139.jpg

 Et rester  à l’écoute des autres

 

IMG_9954.JPG

Et ne pas trop se mettre en valeur

 

P1020880.JPG

Et si quelqu’un entend nous barrer la route,

 

aubrac 029.jpg

N’hésitons pas à  prendre du recul ,

 

DSC06119.JPG

 Et à faire le dos rond face aux éléments défavorables,

 

DSC08141.JPG

Mais ne soyons pas rancuniers et soyons les premiers à rompre la glace...

 

 

DSC02249.JPG

 ....pour tenter de recoller les morceaux

 

DSC05611.JPG

La vie est trop courte pour se fâcher et il faut profiter de chaque jour qui passe,

 

DSC04525.JPG

 Le bonheur est une chose fragile


DSC02738.JPG

Et pour le préserver il suffit d’ouvrir son cœur, comme vous savez le faire mes très chères lectrices et mes non moins chers lecteurs !


 Je vous souhaite  

une année emplie d'amour et de beauté



Texte & Photos Ulysse (sauf une de Daniel D)

 

 

28/11/2012

Chasse au lion dans le Golfe du Lion.....

(reprise d'archive)
 
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/soleil_couchant_038.jpg

Il existe diverses hypothèses sur l'origine du nom donné au Golfe du Lion qui contestent toutes qu'il y ait un lien avec le félin du même nom. Rappelons que  les géographes anciens l'avaient baptisé « Sinus Gallicus » (golfe de Gaule en quelque sorte) et que l'appellation plus tardive de Golfe du Lion serait due, selon certains experts, à une déviation d'une autre appellation « sinus lagunis » qui lui aurait été attribuée par les romains en raison de la présence de lagunes le long du Golfe. Cette appellation aurait ensuite été déformée en Launis puis francisée en Lion.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09190.JPG


Cette hypothèse a l'air crédible mais, selon mes propres recherches, elle est malheureusement erronée, car du temps des romains les lagunes n'existaient pas, la mer remontant alors jusqu'à Narbonne. De fait,  le nom donné à ce golfe a bien un lien avec le roi de la jungle,

 

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/blanville-pomerol_020.jpg



En effet on trouve dans le récit qu'a fait Platon de ses nombreux voyages dans les pays qui bordent la Méditerranée, un passage où il rend compte de son approche de la ville d'Agathé Tyché (ce qui veut dire la bonne fortune) occupée par une colonie grecque (l'actuelle Agde). Il raconte être passé près d'une cote rocheuse qui l'a étonné, le reste de la côte étant constituée de dunes.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09170.JPG


Il dit avoir été subjugué par la beauté des roches noires plongeant dans les eaux émeraudes de la mer et avoir demandé au capitaine de s'ancrer quelques heures dans une magnifique baie entourée d'une falaise ( l'actuelle plage de la Grande Conque au cap d'Agde) pour observer les lieux.

Et de l'endroit où ils avaient jeté l'ancre, il aperçut soudain éclairé par les feux du soleil couchant un immense lion tapi sur le bord de la falaise, ou du moins un rocher en ayant l'apparence. C'est ainsi qu'il décida de baptiser le golfe du nom du félin.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/soleil_couchant_009.jpg


Fort de ces précisions je suis allé arpenté la cote rocheuse où se tient aujourd'hui le Cap d'Agde pour aller à la chasse au "lion" qu'a aperçu Platon! Quelle ne fut pas ma surprise et mon bonheur de découvrir à l'extrémité est de la plage de la Conque, le rocher en forme de Lion décrit par le philosophe, ce qui confirme bien cette hypothèse. Je vous invite à aller vérifier par vous même et à découvrir cet endroit d'autant plus émouvant à contempler que l'on sait que l'on pose ainsi les yeux là où ce grand philosophe de l'antiquité les a posés.



Texte & Photos Ulysse