suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2008

Et il changea l'eau en vin....(reprise d'archives)

DSC06700.JPG


En ces temps troublés de krach boursier et de crise économique, voilà que les buveurs d'eau, ces tristes sires,

en rajoutent dans la déprime ambiante et font campagne contre les délicieux breuvages que le génie de l'homme

a su extraire de Vitis vinifera. Or ces breuvages, mieux que le Prozac dont veulent nous gaver les laboratoires

pour faire de nous des zombies dociles et décervelés (ce qui plait fort au demeurant à nos gouvernants), réjouissent

le coeur et l'âme de l'homme et le consolent des aléas de l'existence.


DSC08806.JPG


Vis à vis de ces "pisse-vinaigre" et de ces "peine à jouir" rétablissons donc la vérité et rappelons comment

le vin a été donné à l'homme :



Au terme du 7ème jour Dieu acheva la Terre. Il n'était pas mécontent de son oeuvre et souhaita célébrer

l'évènement. Il fit jaillir de ses doigts une coupe de cristal et la plongea dans un torrent de montagne. Poussant

un tonitruant « Cheers » (à l'origine Dieu était américain, depuis le mandat de G. Bush on dit qu'il s'est fait naturalisé

Suisse) il prit une grande rasade d'eau fraiche .....et la recracha aussitôt en émettant un terrible « Pouah ! »

qui provoqua un véritable déluge sur la terre (d'où l'histoire de Noé).


Il se dit : je ne vais quand même pas laisser mes créatures se contenter de cet insipide breuvage, leur vie serait

invivable et il ne serait guère enclin à m'adorer! Il cassa alors un morceau de son sceptre et le planta dans le sol

près de Saint Chinian (autant choisir un endroit voué à son culte) en prononçant la formule «  l'eau des nuages du

ciel en vin tu changeras!! » Et c'est ainsi que l'homme et sa compagne eurent droit au paradis vin compris....et quand

ils furent chassés du paradis Dieu leur laissa le vin pour qu'ils puissent se consoler.


DSC08930.JPG


Celà dit, n'allez pas croire que je sois un pochtron invétéré, je suis pour le "boire civilisé" et non pas pour

ces beuveries auxquelles certains se livrent sans doute pour oublier le vide sidéral de leur existence. Le vin est

un produit hautement culturel pas une arme de destruction de soi ou d'autrui !



Texte & Photos Ulysse

28/08/2008

Après qui Tom court-il donc !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC03675.JPG




Après Jerry, pardi !



http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01814-1.JPG


Mais qui rencontre-t-il en chemin, qui veille au grain !

Ce bon vieux Fido ....

Pas de pot !



http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC03677.JPG



Texte & Photos Ulysse

09:00 Publié dans Divagations | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : tom, jerry, nuages, ciel

14/08/2008

Attention au....panneau indicateur ! (reprise d'archive)

medium_img_4119.jpg


Certains panneaux de signalisation me laissent perplexe quant au sens logique et au niveau de QI de

ceux qui les ont installés et je pense que ce sentiment est largement partagé.



Qui, en effet, n'a pas fait l'expérience d'un panneau indicateur placé là où ceux qu'il est censé

renseigner ne peuvent le voir



Le poteau en photo ci dessus en est un bel exemple : comment voulez vous que les chiens, qui

généralement déambulent la truffe au ras du macadam et les yeux fixés sur la prochaine crotte à renifler,

puissent lire ce panneau ! On ne peut qu'être indulgent à leur égard, si l'on en croise un en train de galoper sur

la plage et d'y laisser quelques traces de son passage que les bambins confondent ensuite avec les coquillages !



D'aucuns diront qu'il revient à leur maître de leur empêcher l'accès à la plage, mais c'est oublier que

bon nombre de chiens préfèrent sortir sans leur maître qui ont souvent du mal à les suivre. Et puis quant à ceux

qui sortent avec leur maître, ce dernier est bien trop occupé à leur crier « Médor viens ici » à Médor qui ne vient

jamais, pour avoir le temps de lire les panneaux ! Alors, ne soyons pas chien ....envers les chiens que diable et

écrivons leur ce genre de message à même les trottoirs et non pas à une hauteur qu'ils ne peuvent voir !



texte & Photo Ulysse

24/07/2008

L'âme des chênes, l'esprit du vin ! (actualisation d'archive)

medium_img_3723.jpg



Amis des Arbres et de Vitis Viniféra, souvenez vous, il y a un an on procédait à l'abattage du fleuron de

la Forêt de Tronçais : le chêne de Morat agé de 340 ans, planté sur les ordres de Colbert et qui était menacé par

un coléoptère : le grand capricorne !



Un arbre qui meurt, c'est toujours triste, mais la grande famille des vignerons a accueilli dignement les

dépouilles de ce géant (39m de haut) qui ont servi à fabriquer environ 60 barriques de type bordelais (225 litres).

Les chênes de Tronçais sont, en effet, très recherchés pour l'élevage du vin car leur croissance très lente donne

au bois des arômes de vanille et de clou de girofle et surtout une élégance et une discrétion qui ne marque pas

le vin
.


Ainsi l'âme de ce chêne majestueux est elle allée se mêler à celle de quelques pieds de Vitis Viniféra

dans les entrailles d'opulentes barriques, puis de divins flacons. Si vous souhaitez, qu'à votre tour, cette âme

vous habite, il vous faut casser votre tirelire, car seuls les grands crus bordelais, californiens, espagnols, italiens

et chiliens se sont partagés ses dépouilles. Cela m'amène à me poser une question : s'il advient qu'un jour le

jour les plus beaux chênes ne finissent plus leur existence sous la forme de « barriques » mais de copeaux, pour

suivre la mode des vins du « nouveau monde » leur âme survivra-t-elle et que deviendra alors l'esprit du vin ?


medium_img_3892.jpg



Texte & photo* Ulysse

* il s'agit d'une photo d'un dessin représentant une chênaie qui a été fait au stylo bille par Henri Ulrich et fait partie d'une collection intitulée "Arbres : Sources de Vie" publié dans un magnifique ouvrage par l'éditeur "Le Verger"

09:05 Publié dans Divagations | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : chêne, Tronçais, vin