suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2007

L'enfant et la mer

medium_DSC06764.JPG


Il l'avait tant parcourue des yeux,
Cette nappe mouvante sur la terre posée,
Par l'infini du ciel seulement bornée,
Cette mer tantôt grise, verte ou bleue

Elle l'avait tant fait rêver
Quels autres mondes baignaient ses flots ?
Quels êtres fantasques hantaient ses eaux ?
Combien de trésors sur ses fonds inviolés ?

Alors un matin il arma un rafiot,
Comme Christophe et Vasco avant lui,
Partis à la conquête de l'infini,
Pour découvrir l'Eldorado.

La mer se prit d'amitié pour cet enfant,
Le berça de ses flots nuit et jour,
Aves son ami le vent lui fit faire le tour,
Du monde en quatre vingts ans.

Quand il revint s'échouer sur le sable,
Il avait les yeux changeant comme la mer,
Et son âme était comme un hublot ouvert,
Sur ses abysses insondables.

Texte & photo Ulysse

02/10/2007

Que deviennent nos rêves ?

medium__DSC8539-1.JPG

L'été a déposé ses baisers brûlants,
Sur la chevelure d'herbe des campagnes,
Qui ondulait comme une mer sous le vent,
Et aujourd'hui se meurt et devient paille.

Ainsi passe également notre vie éphémère,
A peine sommes nous sortis du néant,
Qu'après quelques printemps, nous devenons poussière,
La trace de nos pas, balayée par le vent.

Que deviennent alors nos pensées et nos rêves,
Le souvenir de nos amours, de nos passions,
Vont ils secrètement enrichir la sève,
Qui dresse vers le ciel fleurs et frondaisons?

Se peut il que la grâce de l'asphodèle,
Le parfum de la rose, du muguet, du lilas,
Soit le tendre souvenir de celles,
Que nous avons un instant tenues dans nos bras ?

medium_IMG_6879.JPG


Texte & Photos Ulysse

18/08/2007

Je vous attends....

medium_DSC05572.JPG

Cette nuit à la pleine lune,
J'ai tissé ma toile patiemment,
En filant les mailles une à une,
Et ce matin je vous attends !

Vibrant moucheron, buzzante abbeille,
Vagabonde libellule,
Qui jouissez des nectars sans pareils,
De ce matin de canicule,

Je vous guette tapie sur ma toile,
Moi, l'impitoyable épeire,
J'attends patiemment ce moment fatal,
Où elle deviendra votre cimetière.

medium_DSC05564.JPG


Texte & Photos Ulysse

16/08/2007

Léo et la marchande de glace...

medium_bagnas-grau_080.jpg


Il y a foule l'après midi,
Sur la plage de mes vacances,
c'est pire que le métro d'Paris,
Quand la marchande de glace s'avance,
Il est vrai qu'elle est plus jolie,
Que les filles de ma classe,
Elle vous promet le paradis,
Lorsqu'elle passe,
Quand la plage est une fournaise,
Sous le soleil de l'été,
Avec ses glaces à la fraise,
Au chocolat, au café,
Et ses sorbets à la myrtille,
Au caramel, aux amandes,
Tous les garçons la trouvent gentille,
Et lui commandent,
Des dizaines de sorbets, de glaces,
En espérant,
Dans son coeur de s'faire une place,
Un p'tit moment,
Mais pour ma part elle m'indiffère,
Tout comme ses sorbets,
Car aux glaces et aux filles je préfère,
Les ricochets !

Texte & photo Ulysse