suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2008

Il fut un temps.....

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC09087.JPG


Il fut un temps où il n'y n'avait pas de frontière,

Un temps où il n'y avait pas de nation,

Où les continents, les fleuves, les mers,

Ne portaient pas de nom.

Alors l'homme était libre d'aller et venir,

Où son bon vouloir le menait,

Libre comme l'air de s'établir,

Où sa curiosité le poussait.

Pas de douane ni de passeport ,

Pas de barbelés ni de forts,

La terre était alors le bien commun,

La mère nourricière des humains.

Puis un jour de triste mémoire,

Quelqu'un inventa le territoire,

Quelqu'un dit « ici c'est chez moi ! »

Au nom de qui ? Au nom de quoi ?

Ce n'était qu'un acte de violence,

Qui a fondé la « civilisation »,

Nourrie du fiel de la violence,

Et de l'usurpation.

Depuis lors l'homme n'a eu de cesse,

De considérer comme ennemis,

Ses propres frères terrestres,

Nés outre Rhin, outre-mer, hors de chez lui.

Des millions ainsi sont morts,

Pour des lignes virtuelles,

Que de sinistres matamores,

Prétendent éternelles.

Dénonçons ces balivernes,

Que les marchands de canons,

Soigneusement entretiennent,

Pour soutenir leurs actions.

Abolissons les frontières,

Et brûlons nos étendards,

Il n'y a que les cons qui soient fiers,

D'être nés quelque part !


PS: rendons à César ce qui appartient à César et donc à Georges Brassens les deux derniers vers que l'une de ses plus belles chansons m'a inspirés


Texte & Photo Ulysse

04/04/2008

L'enfance....

aecbd8b4ac22ead3e127df2ed4f311f8.jpg

Vieux d'un bouquet d'années,

Riche du jour qui se lève,

Au fin fond d'un grenier,

Qu'il transforme en rêve,


14c32040f516c90a0ae8cc10c06c9bde.jpg


Un enfant se bat,

Contre des corsaires,

Maîtres d'un trois mâts,

Empli d'or, de pierres.



Hier, il a vu,

Au fond du jardin,

En chapeaux pointus,

Danser des lutins.



Il a vu hier,

En tenue de bal,

Une grappe de sorcières,

Tomber des étoiles.


b22863649a18bfb5b315e9cc0f562d82.jpg



Il rêve ses journées,

D'un rien il s'émerveille,

De ses bras tendus il fait,

Deux rayons de soleil.



470d3a92eb6bc14dc9d0ebdc18f6625e.jpg


Il chante ses journées,

C'est un dieu, un enfant,

De ses frêles mains il fait,

Deux oiseaux dans le vent.



Les années ont passé,

Semaine après semaine.

Où l'enfant a joué,

L'homme se promène.



Homme qui ne voit,

Dans les herbes folles,

Plus trace de sabat,

Ni de farandole.


004833c1e36fffc196fb158e7eefcf51.jpg


Le grenier n'est plus,

Un ancien trois mâts,

D'or il ne trouve plus,

Le moindre carat.



L'homme ne sait y voir,

Que de vieilles malles,

Le vieux Barbe-Noire

N'y lève plus la voile !



23bf7d546f5c9a6a174c79fe61089d6a.jpg


Il traîne ses journées,

Maudit les aurores,

Ses rêves enchantés,

Ont viré de bord.



Les années ont passé,

En lui est mort l'enfant,

Qui des ses mains faisaient,

Deux oiseaux dans le vent.


1ad51332250f52d4aa9e46707fb731c4.jpg



Réapprenons à vivre en regardant les enfants...!

Texe & Photos Ulysse

10/01/2008

Le castel d'Aumelas

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/IMG_4277.JPG


La pluie a lavé ses murailles,
Des trainées de poix, des tâches de sang,
Et dissout les os, les cottes de mailles,
Des rudes chevaliers morts en l'assiégeant
.

38e73cd1635512991273ec457d1ef854.jpg





















Le vent a chassé, bouté hors des salles,
L'écho des complaintes des troubadours;
Là où l'on dansait menuets ou sardanes
Les herbes folles aujourd'hui courrent.

Ce n'est plus qu'un linceul de pierres,
Que les siècles lentement effacent,
Mais pourtant il est loin d'être désert,
Le vieux Castel d'Aumelas.


5b0b0ac06bd392d15d7b8a6e0992da5e.jpg





















Car bien que se soient tus rires et poèmes
Et que poussière soient les chevaliers d'antan,
Depuis huit siècles en ces lieux se promène,
Une rose, chaque fin de printemps.

Une année blottie près de la chapelle,
une année en haut de la tour du guet,
Cette rose est l'âme d'une épouse fidèle,
Guettant le retour de son seigneur croisé.


7fcddb0c9ff6a2cb77340149054a8587.jpg

Cette rose fleurit, cette âme espère,
Quelques heures par an, le temps d'un matin,
Mais elle ne voit jamais, hélas, que la poussière,
Soulevée par le vent au loin sur le chemin.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/IMG_4317.JPG


Texte & photos Ulysse

30/12/2007

Un jour d"été au Grau du Roi

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bagnas-grau_047-1.jpg


Pour finir l'année 2007 en beauté, je vous invite à me suivre sur les bords du Grau du Roi :

Un jour de l'été dernier,
Le vent a poussé mes pas,
Jusqu'au Grau du Roi,
Entre étang et mer enchassé.
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bagnas-1.jpg

Ce village au ras de l'eau,
Aux maisons multicolores,
Qui se mirent dans l'eau du port,
Se donne des airs de Murano.



De son passé maritime,
Il ne reste qu'un phare,
Qui se réflète dans le miroir,
Du canal magnanime.
4cbebbb327ce017677fe463426dba95f.jpg




9d8242b1c582f8ba1e150a828ae311cb.jpgUn pêcheur local,
M'a confié qu'une fois,
Un énorme poisson chat,
Avait bouché le canal.



http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bagnas-grau_067-1.jpg


Quand le vent se repose,
Des bateaux à voile,
En font leur escale,
Et prennent la pose.

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/bagnas-grau_088-1.jpg

Mais quand le vent se lève
Les voiliers dépottent
Devant la Grande Motte
Mirage sur la grève.

Texte & photos Ulysse