suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2006

A défaut du Pérou visitez le Castellas de Montpeyroux

medium_img_7113.jpg


Pour partir à la découverte du Castellas de Montpeyroux construit au XI et XII ème siècles, le mieux est de vous garer devant le caveau ou la cave coopérative de Montpeyroux qui produit et vend des vins de qualité au marketing très moderne (Gamme Ethnik et Totem) . Rejoignez la place ou trône le pittoresque beffroi et son marché couvert , passez devant le Bar de l'horloge (bar à vins réputé) et empruntez sur la droite l'avenue des Platanes, puis gagnez par une petite route bucolique le hameau du Barry qui comporte de superbes vieilles demeures et une magnifique chapelle en cours de restauration.medium_img_7040.jpg

A la sortie du hameau un panneau vous indique la direction du Castellas. Arrivés à une barrière métallique verte tournez à droite sur la piste pierreuse qui s'élève en lacets dans la guarrigue. Parvenus aux abords de la Citadelle, gagnez la grande porte pour en visiter l'intérieur tout en restant à distance des murailles majestueuses mais non consolidées. La partie basse envahie par de grands pins offre un endroit idéal de pique-nique en toute sécurité. Les dimensions imposantes de la citadelle s'expliquent par le fait qu'elle renfermait un grand nombre d'habitations de villageois de Montpeyroux qui y cherchaient refuge contre les bandes de pillards qui sévissaient à l'époque.Repartez en longeant la muraille sud et en passant au travers d'un étroit goulet ouvert dans une muraille perpendiculaire.
medium_img_7092.jpgmedium_img_7095.jpg
Vous passez devant les ruines d'un couvent construit au XIX ème siècle et ressortez de la citadelle par une petite porte ou un énorme pin monte la garde.Revenez sur la piste par laquelle vous êtes arrivés et partez vers la gauche pour poursuivre l'ascension dans la guarrigue. Arrêtez vous de temps à autre pour admirer les vues d'ensemble sur la citadelle et les paysages environnants. Lorsque vous croisez le GR (fléché rouge et blanc) empruntez le vers la gauche pendant environ 200m puis quittez le pour emprunter à gauche le chemin de St Jacques de Compostelle (coquille St Jacques). medium_img_7115.jpg
Arrivés à un nouveau croisement près d'une bergerie (bâtiment toilé en vert assez hideux et dont les abords sont hélas comme à l'habitude dans cette région très négligés...(comme quoi les bergers comme les paysans et les ostréiculteurs ne sont tous loin de là les meilleurs défenseurs de la nature !) prenez un chemin à gauche (piste VTT fléchée par un triangle et deux roues vertes) qui descend dans une zone plus boisée, puis offre des aperçus sur le hameau du Barry, contourne ensuite une vigne pour rejoindre une piste bétonnée qui vous ramène au hameau. Le retour se fait par la petite route empruntée le matin bordée d'Iris.
medium_img_7052.4.jpg

Le tour fait moins de 8 km avec un dénivelé de 220m et prend environ 2H30 à 3Heures
Cartes IGN Promenade 65 Béziers Montpellier et Top 25 2642 ET ST Guilhem le Désert

22/05/2006

Sauvons le mouton noir !

medium_img_8508.jpg

Aujourd'hui c'est la journée mondiale de la biodiversité et le Midi Libre consacre un intéressant article aux espèces menacées d'extinction. Je salue cette initiative qui rejoint mes préoccupations mais je souhaite compléter l'information ainsi donnée en appelant votre attention sur une espèce très importante en voie d'extinction, non citée par l'article, mais dont la disparition serait préjudiciable à l'avenir de notre pays. Il s'agit du mouton noir qui comme vous le savez est le mouton qui ne fait jamais rien comme les autre, qui dédaigne les grasses prairies entourés de barbelés supposés le protéger des prédateurs pour leur préférer les champs pierreux et arides où il vit libre,qui reste sous l'orage quand les autres moutons apeurés courent se mettre à l'abri, qui est prêt à cohabiter avec les ours, qui se méfie des bergers qui crient au loup comme des bergères qui leur promettent une litière toute fraiche..Aussi, si vous avez la chance d'en croiser un, ne lui faites aucun mal et au contraire observez le et inspirez vous de ses moeurs....vous contribuerez ainsi grandement à la préservation de la biodiversité et indirectement à la survie de notre pays!

L'infini à portée de main !

medium_img_8216.jpg

Regardez bien ce bout de bois et dites moi combien il a de bouts. Vous allez me répondre: deux, en prenant un air guoguenard et en vous posant des questions sur ma santé mentale vu l'évidence de la question. Vous avez apparemment raison mais réfléchissez bien, car votre réponse n'est pas vraiment satisfaisante. En effet, si je casse ce bout de bois en deux, j'aurai quatre bouts et si je le casse encore en deux, huit bouts et ainsi de suite jusqu'à l'infini, puisque chaque morceau ainsi obtenu pourra être théoriquement coupé en deux.

Ainsi ce bout de bois que vous avez devant les yeux contient un nombre infini de bouts...ce qui met l'infini à portée de votre main, n'est ce pas extraordinaire !

19/05/2006

A la recherche de Pinocchio...

Vous vous souvenez de l'histoire de Pinocchio et de son ange gardien Jimmy le Criquet ? Oui, et bien, me promenant hier dans la garrigue j'ai croisé Jimmy le Criquet qui s'était assoupi un instant et avait perdu de vue son ami ! Complètement désespéré il l'a cherché en vain dans les coquelicots

medium_img_8426.jpg


medium_img_8429.jpg


pour finalement se percher sur le sommet d'une graminée, sans plus de succès,
medium_img_8438.jpg


et il est reparti fort dépité....
medium_img_8441.jpg


mais ne le plaignez pas trop car son sort aurait pu être plus triste encore s'il était parti en Corée ! (cliquer sur ce mot !!!)