suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2010

Je suis l'homme qui a vu l'ours !

REPRISE D'ARCHIVE
http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08575.JPG


L'ours brun des Pyrénées est un animal farouche et chanceux sont ceux qui peuvent l'apercevoir. De fait on voit plutôt l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours ! Et bien je vais vous surprendre mais lors d'un périple dans les Pyrénées j'ai aperçu dans une pinède près du refuge de Marcadau Wallon, au dessus de Pont d'Espagne, un ours qui ne semblait pas importuné par ma présence.

Pour ma part, n'étant guère rassuré, je m'apprêtais à décamper quand je l'entendis me crier « hello ! Ulysse, ne t'enfuis pas, je ne te ferai aucun mal, je veux juste m'entretenir avec toi du triste sort qui est le notre. Je sais, pour lire régulièrement ton blog, que tu aimes la nature et les animaux sauvages et j'aimerais que tu sois notre porte parole
»

 

 

medium_IMG_1379.2.JPG

Les gambettes malgré tout un peu flageolantes je m'installais au pied du pin où il me rejoint.« Tu connais le proçès que l'on nous fait de n'être que des slovènes sanguinaires qui terrorisent les moutons » me dit alors la plantigrade. « Même que Fabius, l'un de vos ex-premiers ministres, ne craignant pas le ridicule, a déclaré sur une radio matinale que l'on aurait du importer des ours herbivores et non carnivores pour repeupler les Pyrénées. Ce crâne d'oeuf qui se prétend capable de gouverner la France, ne sait pas qu'il n'y a pas d'ours herbivore !

Nous sommes, comme vous, omnivores et, comme vous, nous mangeons ce qui se présente : herbe, miel, baies, et, nous le reconnaissons bien volontiers, de temps en temps un agneau...! Mais si l'agneau est bien gardé par son berger aidé par ses patous, on ne s'y risque guère et on passe notre chemin, par contre si l'agneau est laissé à lui même, abandonné par son berger qui se prélasse dans la vallée assis devant la téloche, les poches pleines des biftons des subventions qu'il touche pour ses porteurs de laine, alors là on ne se prive pas, on prélève notre dime en chair fraiche ! Ces pseudo-bergers des villes hurlent après coup d'autant plus fort qu'ils veulent faire ainsi monter le montant des indemnités qu'ils touchent pour notre petit larcin !


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08582.JPG


C'est la même chose avec mon ami le loup qui ne se frotte guère aux vrais bergers qui sont sur le terrain et savent y faire. Et puis on nous met sur le dos bien des crimes commis par des chiens errants abandonnés par leurs maîtres inconséquents.

Mais, certains te rétorqueront : à quoi ça sert d'avoir des ours qui se baladent dans les Pyrénées, qui bouffent de temps en temps un agneau et que l'on voit jamais ? Où est l'intérêt des hommes dans tout ça ? A ceux là, tu leur demanderas à quoi servent les aigles et les condors maîtres des cîmes, les alligators et les requins qui règnents dans les eaux , les éléphants, les lions et les buffles rois des savanes africaines et qui sont tous de redoutables prédateurs! A quoi servent les gorilles et les papillons, les écureuils et les scarabés, les hirondelles et les kangourous ?

Ils sont la richesse de notre univers, l'expression de l'extrême diversité de la vie et la garantie de son maintien sur la terre malmenée par la vision mercantile et utilitariste de l'homme.

La déambulation majestueuse des éléphants dans la savane, les ballets nautiques festifs des cétacés, la dérive silencieuse et altière des condors, le dodelinement pataud et faussement débonnaire des grizzlys, la course folle des guépards, la nage sournoise des crocodiles sont le symbole et l'image même de la liberté et du flux vital qui fait de notre planète un monde unique.


Ne laissons pas les « clefs » de la terre aux « nemrods » de tous poils qui préfèrent contempler un oiseau mort plutôt qu'un vol d'oiseau, un champ de colza plutôt qu'une forêt tropicale et quadrillent notre planète de barbelés et de miradors d'où ils tirent sur tout ce qui ose réclamer un espace de liberté sans avoir prêté allégeance à l'homme.

Ce dernier n'a tendance qu'à voir son intérêt financier et rêve de faire de la terre une vaste ferme où il élèverait veaux, vaches, cochons, poulets...mais attention à trop rêver de picaillons, à tout vouloir transformer en espèces trébuchantes il finira comme Perrete et cassera sa cruche ou comme Crésus, mort sur son tas d'or!

Je vous laisse méditer ce message en espérant ne pas être le dernier homme qui aura vu l'ours !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC08587.JPG


PS: Sur ce sujet je vous invite à lire le magnifique roman prémonitoire de Romain Gary "Les racines du ciel" en livre de poche.

Texte & Photos Ulysse

02/08/2009

Entendez vous battre le coeur de l'été ?

IMG_0106.JPG


Le soleil brûle comme un âtre,


Et pare d'or les blés.


Chut ! Entendez vous battre,


Le coeur de l'été,


Dans le chant des cigales,


Dans celui des grillons,


Dans le criquet qui détale,


Et joue à saute-moutons,


Dans le champ de folle-avoine,


Qui bruisse dans le vent,


Dont les ailes diaphanes,


Me caressent en passant.

 

IMG_3001.JPG

 

Texte & Photos Ulysse

05/05/2009

Coquelicots & Co

 

 

 

DSC01155.JPG

Grâce à la réduction de l'utilisation de pesticides et des herbicides dans les vignes et les champs les coquelicots sont de

retour ! Oh il n'y a pas de quoi pavoiser, la France reste le troisième consommateur mondial de ces produits dont les effets

néfastes sur les nappes phréatiques, la biodiversité et même notre santé ne sont plus à prouver.


Dans le cadre du Grenelle de l'environnement des engagements ont été pris visant à réduire les qantités utilisées de 50%

d'ici 10 ans. Il ne faut pas se faire d'illusion la bataille va être rude car les grands groupes chimiques font un énorme

lobbying pour continuer à s'enrichir en empoisonnant l'humanité. En témoigne l'amendement adopté hier par le Sénat dans

le cadre du vote du projet de loi Grenelle 1 qui vise à prévoir des dérogations notamment pour les arbres fruitiers qui sont

parmi les végétaux les plus traités (43 traitements pour un pomme ! L'attitude de l'Eglise qui  nous déconseille de la croquer

se révèle pour une fois judicieuse!)


Certes, il ne faut pas non plus être angélique et s'imaginer que l'on pourra nourrir les 9 milliards de terriens attendus pour

2050 en banissant totalement ces produits. Mais il faut apprendre à en faire un usage modéré et limité aux situations où ils

sont strictement  nécessaires, à l'instar des antibiotiques, inutiles pour soigner un rhume mais  parfaitemet justifiés pour

une pneumonie.

 

 

DSC01165.JPG

 

La ville de , qui mène une politique favorable à l'environnement en donnant la priorité aux transports publics, aux

espaces piétonniers et aux espaces verts a créé  dans un ancien domaine agricole, le parc Méric,  une vériable nurserie

pour les fleurs des champs. On peut rêver qu'un jour prochain on croise en pleine nature de tels espaces consacrés  aux

fleurs dites sauvages, dont la beauté, pour moi l'emporte, sur celles des fleurs "domestiquées".

 

 

DSC00012.JPG

Etonnant, non, que des boutons velus courbant l'échine puissent donner des corolles aussi fières et soyeuses!

 

DSC00381.JPG

Un coquelicot rose est il toujours un coquelicot ?

 

DSC00820.JPG

Vive les friches, car les coquelicots y gambadent à coeur joie !

 

DSC00808.JPG

Quand un vigneron accueille des coquelicots dans ses vignes, de mon gosier délicat son vin est digne !

 

DSC01168.JPG

Jouit de ta beauté éphémère joli coquelicot , quand tes pétales tomberont par terre, tu auras l'air d'un chicot !

 

DSC01182.JPG

Ces coquelicots auraient ils du sang bleu pour arborer ainsi un liseré blanc ?

 

DSC01281.JPG

Ce coquelicot prend la pose en se donnant des airs de rose !

 

 

DSC01300.JPG

Les coquelicots sont hospitaliers et vivent en parfaite harmonie avec les bleuets.

 

DSC09986.JPG

 

Ce coquelicot aime la solitude ou peut être a-t-il une âme d'aventurier ?

 

DSC00507.JPG

En les contemplant je m'interroge : où trouvent ils tout ce rouge ?

 

IMG_8427.JPG

 

Et que fait Jimmy le criquet juché sur ce coquelicot ?

 

DSC09819.JPG

 

 

Il admire à la dérobée la reine des coquelicots venue ici se reposer !

 

IMG_7043.JPG

 

Et pour conclure la visite, à lire ces quelques vers je vous invite :

 

Ardents coquelicots,

Qui parsèment les champs,

Comme des gouttes de sang,

Tombées de quels oiseaux ?


Subtils coquelicots,

Vagabonds et rebelles

Si fragiles et si frêles,

Qu'ils meurent sous les ciseaux !

 

Texte & Photos ulysse

 

08/06/2008

Sauvons les océans !

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01705.JPG


Nos ancêtres sont sortis il y a des temps immémoriaux de l'océan et les hommes

d'aujourd'hui en tirent encore une partie substantielle de leur nourriture, mais pour combien de

temps ?



La pollution, l'urbanisation des côtes, la surpêche et la pêche illégale, les changements

climatiques occasionnés par l'activité humaine mettent en danger les écosystèmes et la

biodiversité marine.



Pour sensibiliser le grand public à cette situation préoccupante une Journée mondiale

des océans a été instaurée hier, à laquelle Greenpeace a largement participé en organisant des

manifestations dans une dizaine de villes de France.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01737.JPG


Dans notre région, le groupe montpelliérain de "Greenpeace" et l'association

Mézoise "Mal de Terre" se sont associés pour mener une action sur la plage de la capitainerie de

Mèze dont le Midi Libre du vendredi 6 juin s'est fait l'écho (c'est par ce canal que j'ai eu vent de

cette action et je l'en remercie)



L'objectif est d'aboutir, à l'instar de ce qui existe sur terre où des zones naturelles ont

été créées pour préserver des espèces animales et végétales, à la mise en place par les

autorités internationales de réserves marines, seules à même d'assurer la préservation des

ressources halieutiques à long terme et donc le survie économique du monde de la

pêche.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01712.JPG


Car comme l'explique François Catzeflis la démarche de Greenpeace ne vise pas à

interdire l'activité de pêche mais au contraire à permettre aux pêcheurs respectueux de

l'environnement de pérenniser leur activité en permettant à la ressource halieutique de se

reproduire dans des zones protégées



Pour être vraiment efficaces ces zones maritimes devraient couvrir 40% des espaces

maritimes alors qu'actuellement, pour prendre l'exemple français, seulement 0,01% du territoire

marin national (l'un des plus grands du monde avec les D.O.M.& T.O.M.) est protégé.


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01717-1.JPG


Les participants à cette manifestation conviviale ont formé une chaine autour de

silhouettes de poissons symbolisant la création d'une réserve. Il faudrait que des millions de

terriens se joignent rapidement à cette chaine si l'on veut que nos descendants ne soient pas

obligés de visiter les aquariums pour savoir ce qu'est un poisson !


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01720.JPG


Si vous souhaitez soutenir l'action de Greenpeace signez la pétition que vous trouverez

sur leur site (rubrique «nos campagnes » dans le menu de la colonne de gauche)


http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC01728.JPG


Et pendant qu'il est encore temps vous pouvez admirer les merveilles des profondeurs

océaniques en naviguant sur le magnifique blog de Siratus



Pour celles et ceux qui résident dans la région du Bassin et Thau et souhaitent

participer à des actions visant à la protection de l'environnement, je les invite à prendre

contact avec l'Association Mal de Terre (04.67.43.13.82).



Texte & Photos Ulysse