suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2006

Visitez une merveille du Minervois: la chapelle de Centeilles

medium_img_0482.jpg

Je vous invite une nouvelle fois dans les environs de Minerve à la découverte d'une chapelle perdue au milieu de la garrigue à 2km au nord de Siran et environ 10km à l'ouest de Minerve.

Si l'édifice qui remonte au XIIIème siècle est d'un aspect extérieur austère, une fois franchi le portail vous êtes subjugué par l'élégance des lignes de la voute du choeur.
medium_img_0495.jpg

Et votre ébahissement se prolonge lorsque vous découvrez les peintures murales qui ornent une partie des murs et qui sont de pures merveilles. Elles ont malheureusement été détériorées par les émanations du fumier de mouton, car cette chapelle désaffectée à la révolution a longtemps servi de bergerie ! Mais après tout cet usage un peu surprenant est conforme à la tradition chrétienne car selon les évangiles nous sommes toutes et tous des moutons et des brebis égarés...(cf l'histoire du péché originel dans la Bible)
medium_img_0487.jpg


medium_img_0490.jpgQuelques bénévoles ont entrepris sa restauration et ont à cet égard accompli un travail remarquable. Les peintures murales sont de diverses époques et de styles très variés. Certaines comportent des formes géométriques d'allure très moderne ainsi que des scènes figuratives d'une grande finesse remontant au XIV et XV ème siècles. On voit ainsi l'arbre de Jessé (généalogie du Christ), une crucifixion et des scènes tirées de l'apocalypse. Les personnes qui gardent cette chapelle se feront un plaisir si vous les sollicitez de vous commenter en détail l'histoire de la chapelle ainsi que la signification des peintures murales
medium_img_0484.jpg


La chapelle est ouverte le dimanche de 15h à 17H du 15 mars au 30 novembre. En dehors de ces horaires visite possible pour les groupes sr rendez-vous (04 68 91 62 25 ou 04 68 91 50 07)

11:50 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (9)

04/07/2006

Leçon d'histoire et de géologie à Minerve

medium_img_0392.jpg

Installé sur les premiers contreforts de la Montagne Noire, à environ 30km au Nord Ouest de Narbonne, Minerve a de quoi satisfaire les amateurs d'histoire et de vieux villages ainsi que les amoureux des merveilles naturelles. Classée parmi les plus beaux villages de France, il est érigé sur un éperon rocheux entaillé par les gorges de la Cesse et du Brian, la majorité du temps à sec. On y accède à pied par un pont qui surplombe le lit de la Cesse, les voitures des visiteurs étant indésirables, ce qui préserve le calme et le charme du village.
medium_img_0425.jpg

Je n'ai pas trouvé d'explication à l'origine du nom de Minerve, qui était pour les romains l'équivalente d'Athéna, la déesse de la famille et des artisans. Il est possible qu'il existe un lien historique dû à l'occupation romaine des lieux. Peut être que la réponse se trouve dans l'un des deux musées situés au coeur du village qui paraît il méritent qu'on s'y arrête mais que je n'ai pas visités. Un lecteur ou lectrice de mon blog pourrait-il m 'éclairer sur le sujet ?

Les grottes qui émaillent les falaises des gorges ont été habitées dès la plus haute antiquité mais c'est à partir du IX ème siècle que la ville prend de l'importance et devient une juridiction royale. Au début du XIIIème siècle Minerve devient une des citadelles de la religion Albigeoise. Mais le Vicomte Guilhem de Minerve qui la dirige doit capituler face aux armées de simon de Montfort composées de près de 7000 croisés après un siège de 7 semaines qui les prive d'eau. 180 parfaits qui refuseront d 'abjurer seront condamnés au bucher. Une stèle au milieu du village commémore ce drame.medium_img_0405.jpg

L'église du village dédié à St Etienne conserve en son sein un autel du V ème siècle, malheureusement comme partout cette église est très souvent fermée pour la protéger des vandales ou des collectionneurs indélicats.

Après avoir visité le village je vous invite à aller au bout de la route qui le traverse et passe sous la « Candela » cette curieuse tour hoctogonale qui se dresse sur un promontoire, au nord ouest du village, seul vestige d'un château démoli sous le règne de Louis XIII. Empruntez alors sur la droite un chemin qui descend dans les gorges et qui correspond à l'ancien chemin de ronde, vous passez devant une anfractuosité dans laquelle sommeille un dragon ou un crocodile de pierre avant d'atteindre le lit de la rivère généralement à sec.
medium_img_0420.jpg
Sur le haut de la falaise en face de vous vous apercevez la reconstitution de la « malvoisine » la catapulte qu'utilisérent les troupes de Simon de Montfort pour assiéger et détruire la ville.

medium_img_0416.jpgPoursuivez par le chemin de ronde qui contourne la falaise en suivant la gorge et vous emmène vers le pont d'accès à Minerve. Parvenus en vue du pont, descendez alors dans le lit de la rivière et dirigez vous vers le fond de la gorge où s'ouvre un tunnel naturel creusé par la rivère sur une longueur d'environ 250M.
medium_img_0431.jpg

N'hésitez pas vous engager dans ce site extraordinaire et à le traverser pour poursuivre sur un chemin qui sinue au fond des gorges au milieu de la végétation et vous amène à un second tunnel un peu moins long mais tout aussi impressionnant.
medium_img_0445.jpg

En revenant sur vos pas vous découvrez par l'ouverture du second tunnel la sculpture d'un visage ressemblant aux statues de Ramses II du temple d'Abou Simbel dans la falaise qui surplombe le lit de la rivière.....de là à penser que les égyptiens ont visité ce lieu dans un passé lointain ?
medium_img_0466.jpg


Mais les environs de Minerve comportent d'autres merveilles sur lesquelles je reviendrai....

Ref : Carte IGN Promenade 72 Béziers Perpignan

11:05 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (21)

20/06/2006

Suivez mes pas dans les gorges de la Vis !

medium_img_6471.jpg

Vous rêvez de vastes horizons et de canyons sauvages qui vous transportent à mille lieues des plateaux aux alouettes nombrilistes des chaines de télé. Prenez la direction de St Maurice de Navacelles qui se trouve à environ 25 km au NO de Lodève par la D 25. Garez vous dans le village près de la D 130 qui va vers le nord en direction de Navacelles.

Empruntez cette route sur une centaine de mètres pour prendre ensuite sur la droite le GR 7 (signalé en rouge et blanc) qui passe près d'une citerne et se dirige vers le bord du plateau qui domine la Vis.

medium_img_6488.jpgmedium_img_6493.jpg

Le GR descend ensuite par un chemin pierreux vers le fond du canyon en offrant des vues magnifiques sur le ruban argent de la Vis qui coule en contrebas. Au fond du canyon, il rejoint dans une pinède une large piste que l'on suit vers la gauche et qui passe après un moment à coté d'une maison en ruine puis devant une imposante bâtisse, dite Mas du Pont, environnée de cèdres majestueux.J'en ferais bien ma résidence mais il faut savoir faire son pain et cultiver un potager, deux choses pour lesquelles (comme bien d'autres d'ailleurs) je ne suis pas doué. La piste suit alors les méandres de la Vis en offrant de belles vues sur la rivière et sur les falaises, par endroit vertigineuses, qui la surplombent.
medium_img_6499.jpg

Au bout d'un moment elle rejoint puis longe le canal d'alimentation à ciel ouvert de la centrale électrique de Madières. Il faut poursuivre jusqu'à un éboulement où s'arrête la piste carossable, puis continuer sur un sentier qui grimpe en lacets sur la gauche et qui mène à un nouveau chemin qui surplombe le canal et poursuit la remontée des gorges. Après avoir ignoré un sentier qui descend vers la droite, on atteint dans un virage un magnifique exemple de faille due au plissement hercynien il y a 350 millions d'années .
medium_img_6511.jpg

On poursuit sur le même chemin en ignorant un chemin qui descend à droite, pour enfin franchir une croupe et découvrir le site incomparable du cirque de Navacelles au fond duquel est blotti le charmant (comment pourrait il en être autrement ?) village du même nom. Le chemin vous y mène et là vous êtes autorisés à prendre un peu de bon temps au bord de la Vis et il vous est même recommandé d'admirer le superbe pont roman qui l'enjambe.

medium_img_7859.jpg


Dispos et rafraîchi, il faut vous remettre en chemin en vous dirigeant vers l'église puis vers le village-haut par une ruelle qui le traverse et débouche sur une route que l'on traverse pour aller contourner par la droite un paté de maison surplombant la route. Vous trouvez alors un sentier balisé en rouge et jaune qui retraverse la route, remonte la crête et se dirige vers le haut du plateau. (Ne pas suivre le GR 7 qui remonte sur l'autre rive du cirque vers Blandas)

Profitez des moments où vous reprenez votre souffle pour admirer le cirque dont la vision s'élargit au fur et à mesure que vous grimpez. Il débouche enfin près de la Baume Auriol où vous jouissez d'une vue splendide sur l'ensemble du Cirque. Vous pouvez alors poussez un grand «  Ouf » car le plus dur est fait !
medium_img_7777.jpg

A partir de là vous avez deux solutions :

la première qui est de rejoindre pédibus jambus par la D 130 le point de départ , mais il n'est guère agréable de marcher sur le goudron et sous le cagnard pendant 6km !

La seconde qui implique une logistique plus lourde et qui oblige à venir avec 2 véhicules, d'en laisser un le matin sur le parking de la Baume Auriol et de rejoindre le point de départ à St Maurice de Navacelles.

Si vous choisissez la première solution, le tour représente environ 16 km et 5H30 de marche effective. Si vous optez pour la seconde vous économisez 6km de marche à pied et 1H 30 de marche

Cartes recommandées : Carte de promenade IGN 65 et Top 25 2642 ET

10:30 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (12)

11/06/2006

Si vous avez "le bourdon" allez vous changer les idées au cirque de Labeil !

medium_img_8620.jpg

Vous n'avez plus de cigarettes, votre chien vous a quitté et le prix des asperges reste prohibitif et vous avez le « blues »! Vous cherchez un endroit sauvage et rafraichissant loin des bruits de la ville pour vous changer les idées, alors le Cirque de Labeil est fait pour vous !

Rendez vous donc au hameau de Labeil qui se trouve à environ 10km au Nord- Nord Ouest de Lodève sur la D 151 qui passe à Lauroux. Garez vous dans le virage à l'entrée du village avant l'auberge où vous jouissez d'une vue grandiose sur les falaises du Cirque.
Dirigez vous vers la sortie du village en passant devant l'auberge jusqu'à atteindre sur la gauche un départ de sentier signalé par un panneau de bois.

medium_img_8621.jpgLa ballade que je vous propose (attention il y a plusieurs circuits qui partent du même point ) emprunte le chemin fléché en jaune en bleu qui suit vers l'ouest le bord du plateau, et longe peu de temps après le vide (passages risqués pour des enfants ou des personnes sujets au vertige) pour entrer en sous bois et émerger au dessus du plateau sur une plateforme parsemée de rochers. Poursuivez alors jusqu'à une large piste que vous empruntez vers la gauche. Arrivés à un carrefour à l'endroit où se dresse une ruine aménagé en aire de pique-nique, tournez à droite .

medium_img_8631.2.jpg

La piste vous emmène au coeur de la forêt de l'Escandorgue peuplée d'immenses sapins noirs qui vous donne le sentiment d'être en plein coeur d'une forêt canadienne....les loups et les ours en moins ! A un moment tournez à gauche sur une piste toujours fléchée en jaune et bleu, qui monte en sinuant d'abord vers le sud puis vers l'ouest à travers la forêt, ignorez une piste qui descend à doite et poursuivez jusqu'à la D 142 d'où vous jouissez alors d'un magnifique panorama.
medium_img_8649.jpg

Revenez de quelques mètres sur vos pas pour prendre sur environ 200 à 300m la piste partant vers le nord qui s'écarte de la route. Tournez alors à droite dans une piste qui repart en forêt (plus de balisage jaune et bleu) et descend pour offrir peu après une vue dans le lointain sur les falaises du cirque et derrière la massive silhouette du Pic Saint Loup. Vous parvenez à une piste forestière que vous empruntez vers la gauche, la forêt devient moins dense et les frênes graciles se mêlent aux sapins et aux hêtres, ainsi que les azéroliers en pleine floraison à cette saison.

medium_img_8670.jpg

Poursuivez sur la piste qui contourne par la droite l'hideuse maison forestière des barraques (on devrait faire un procès à l'ONF pour gâter ainsi le charme des lieux!) , ignorez une piste qui part sur la droite pour rejoindre de nouveau la D 142. Empruntez alors la piste qui part à droite 30 m après le STOP et débouche peu après en bordure de plateau pour offrir une vue circulaire sur les avant causses.

medium_img_8681.jpgEmpruntez la piste qui part vers la droite (vers le Sud ( et longe la forêt puis descend en sous bois. Ignorez un piste qui part à droite, votre chemin traverse bientôt en sinuant une zone parsemée de rochers ruiniformes dolomitiques. Des bornes blanches à moitié enterrées bordent sur une partie votre chemin. Parvenus au niveau d'une nouvelle piste, empruntez la vers la gauche en suivant les poteaux verts de circuit VTT, après un virage à droite ignorer une piste à droite et continuer à suivre vers la gauche le circuit VTT qui sort de la forêt et vous ramène vers la D 151 que vous prenez à droite pour revenir à Labeil
medium_img_8699.jpg


Vous pouvez également passer un moment agréable à jouer les explorateurs dans la superbe grotte de Labeil où coule une rivière souterraine avec un plan et une lampe qui vous seront prêtés par l'Auberge qui assure la gestion du site.

23:05 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (8)