suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2006

A défaut du Pérou visitez le Castellas de Montpeyroux

medium_img_7113.jpg


Pour partir à la découverte du Castellas de Montpeyroux construit au XI et XII ème siècles, le mieux est de vous garer devant le caveau ou la cave coopérative de Montpeyroux qui produit et vend des vins de qualité au marketing très moderne (Gamme Ethnik et Totem) . Rejoignez la place ou trône le pittoresque beffroi et son marché couvert , passez devant le Bar de l'horloge (bar à vins réputé) et empruntez sur la droite l'avenue des Platanes, puis gagnez par une petite route bucolique le hameau du Barry qui comporte de superbes vieilles demeures et une magnifique chapelle en cours de restauration.medium_img_7040.jpg

A la sortie du hameau un panneau vous indique la direction du Castellas. Arrivés à une barrière métallique verte tournez à droite sur la piste pierreuse qui s'élève en lacets dans la guarrigue. Parvenus aux abords de la Citadelle, gagnez la grande porte pour en visiter l'intérieur tout en restant à distance des murailles majestueuses mais non consolidées. La partie basse envahie par de grands pins offre un endroit idéal de pique-nique en toute sécurité. Les dimensions imposantes de la citadelle s'expliquent par le fait qu'elle renfermait un grand nombre d'habitations de villageois de Montpeyroux qui y cherchaient refuge contre les bandes de pillards qui sévissaient à l'époque.Repartez en longeant la muraille sud et en passant au travers d'un étroit goulet ouvert dans une muraille perpendiculaire.
medium_img_7092.jpgmedium_img_7095.jpg
Vous passez devant les ruines d'un couvent construit au XIX ème siècle et ressortez de la citadelle par une petite porte ou un énorme pin monte la garde.Revenez sur la piste par laquelle vous êtes arrivés et partez vers la gauche pour poursuivre l'ascension dans la guarrigue. Arrêtez vous de temps à autre pour admirer les vues d'ensemble sur la citadelle et les paysages environnants. Lorsque vous croisez le GR (fléché rouge et blanc) empruntez le vers la gauche pendant environ 200m puis quittez le pour emprunter à gauche le chemin de St Jacques de Compostelle (coquille St Jacques). medium_img_7115.jpg
Arrivés à un nouveau croisement près d'une bergerie (bâtiment toilé en vert assez hideux et dont les abords sont hélas comme à l'habitude dans cette région très négligés...(comme quoi les bergers comme les paysans et les ostréiculteurs ne sont tous loin de là les meilleurs défenseurs de la nature !) prenez un chemin à gauche (piste VTT fléchée par un triangle et deux roues vertes) qui descend dans une zone plus boisée, puis offre des aperçus sur le hameau du Barry, contourne ensuite une vigne pour rejoindre une piste bétonnée qui vous ramène au hameau. Le retour se fait par la petite route empruntée le matin bordée d'Iris.
medium_img_7052.4.jpg

Le tour fait moins de 8 km avec un dénivelé de 220m et prend environ 2H30 à 3Heures
Cartes IGN Promenade 65 Béziers Montpellier et Top 25 2642 ET ST Guilhem le Désert

17/05/2006

Pourquoi pas une rando des blogueurs !

medium_img_8382.jpg

Si vous possédez ce genre d'apendices pédestres chez vous et qu'ils prennent la poussière sur une étagère, il serait peut être bon de leur faire prendre l'air et de vérifier leur bon fonctionnement en prévision de la crise de pétrole qui nous attend !

Aussi, suite à une excellente idée de Pierrot le Zygo (une de plus !) je vous propose d'organiser une balade des blogueurs vers le mois de septembre. Mais pour la préparer au mieux, je vous serais reconnaissant de répondre à quelques questions pour me permettre de déterminer le type de balade qui conviendrait au plus grand nombre.

Quelle est votre ville de départ ?
Souhaitez vous venir avec des enfants en age de marcher ?
Disposez vous d'un sac à dos pour le pique-nique ?
Préférez vous un samedi, un dimanche ou un jour de semaine
Quelqu'un pourra t il garder le poisson rouge de Touillette et Bambou le chat d'Adey ?

Au plaisir de vous lire....

13/05/2006

Tour du Larzac : 4ème étape de Ste Eulalie de Cernon à Nant 21km

medium_img_7601.jpg

Nous voici à l'avant dernière étape de notre périple en meilleur état que nous l'envisagions au départ, mis à part quelques problèmes « périphériques » que nous traitons avec philosophie. Un sage a dit quand tu es heureux, mets un caillou dans ta chaussure afin de te rappeler que les soucis peuvent revenir et jouir ainsi pleinement de cet instant. Nos ampoules nous servent donc de petits cailloux dans nos chaussures...

medium_img_7600.jpgAprès la halte bénéfique de la nuit nous sommes impatients de retrouver les grands espaces du Larzac parcourus par les vents, qui portent en eux des senteurs et murmures collectés aux quatre coins de la planète. Quand le vent s'arrête, nous écoutons la respiration de ces vastes espaces fait du vrombissement des insectes et du piaillement de l'alouette haut perchée dans le ciel. L'absence de bruit « moderne » (voiture, moto, avion,) dénoue les tensions du corps et de l'esprit et nous ramène à l'innocence des premiers matins du monde.

Le chemin vers La Cavalerie grimpe paisiblement sur le plateau et nous laisse le loisir d'admirer les brumes du matin qui s'accrochent encore aux cîmes des arbres. La Cavalerie qui fut un fief des Templiers a conservé de cette époque une enceinte fortifiée, une porte imposante en cours de restauration ainsi que quelques maisons.medium_img_7618.jpg


A noter également la présence inespérée d'une pharmacie du XXIème siècle, la première que nous rencontrons depuis notre départ et qui nous permet de faire provisions de « compeed »   pour prendre soin de ceux qui nous ont suivi (ou précédé ?) avec abnégation pendant notre périple : nos pieds !
medium_img_7628.2.jpg

A la sortie de La Cavalerie, nous empruntons le GR 71D en direction de Nant qui sinue sur le plateau dans un environnement très sobre réduit à des collines érodées couvertes de prairies ponctués de ci de là de quelques arbres. On croirait se promener dans une estampe japonaise où ne figure que l'essentiel. Puis après avoir rejoint la D999 le GR dégringole dans le valon boisé de Vallongue medium_img_7637.jpg et nous amène aux portes de Nant où nous faisons halte au très sommaire (nous restons dans le style Zen des paysages de l'après midi) mais propre Hotel des Voyageurs.
medium_img_7653.jpg

09/05/2006

Tour du Larzac : 3ème étape Du Moulin de Gauty à Ste Eulalie de Cernon (26 km)

medium_img_7514.jpg

Nous voilà à l'aube du troisième jour, traditionnellement le plus difficile suite aux effets de l'adaptation des muscles à des efforts soutenus, mais de ce coté celà va plutôt bien pour nous, grâce sans doute à l'eau que nous buvons abondamment au cours la journée (et qu'il faut porter !) mais aussi.... au contre-poison Bacchusien qui agrémente nos agapes du soir. Le premier breuvage lave les muscles et le second les détend ! Le problème vient plutôt de nos pieds qui manifestent leur existence, lassés sans doute d'être enfermés toute la journée et de ne rien voir du paysage...mais il faut avoir une grand mère kenyane pour marcher pieds nus, ce qui n'est malheureusement pas mon cas !

Nous partons donc ce matin du troisième jour, clopin-clopant, en direction de Tournemire. En chemin nous admirons l'oeuvre conjuguée de l'orage et de la pluie qui ont transformé un vieil orme en sculpture modernemedium_img_7517.jpg




medium_img_7712.jpget le chemin étant plutôt facile nous prenons le temps d'herboriser à la découverte des orchidées du Larzac où fleurissent 45 des espèces sur les 80 répertoriées en France. Ces orchidées doivent leur présence au maintien de l'activité pastorale qui évite l'extension des friches et assure une diversité floristique élevée.

Mais nous voilà bientôt au pied du vertigineux cirque de Tournemire,
medium_img_7537.jpg

que nous escaladons allègrement par un large piste qui se transforme en chemin caillouteux à l'approche du sommet du plateau, d'où nous jouissons d'une vue panoramiquemedium_img_7542.jpg

Le GR longe alors le bord du plateau jusqu'à La Croix du Plo de Lavagne pour se diriger vers l'intérieur et traverser le village de Viala du Pas de Jaux. Ce village somnole à l'ombre d' une tour rectangulaire de 20 m bâtie par l'ordre des Hospitaliers vers 1430 pour y entreposer du grain, mais qui servit aussi de refuge pendant la guerre de cent ans.

medium_img_7553.jpgNotons que l'ordre des Hospitaliers a été créé en 1114 pour secourir et héberger les pélerins se rendant au tombeau du Christ à Jérusalem. En 1312 cet ordre a hérité des biens des Templiers (créés en 1118 avec la même mission) lorsque ce dernier a été supprimé par le pape.

A partir de là, le GR chemine sur un plateau où il n'y a pas âme qui vive (hormis bien sur les nôtres !). Les cailloux du chemin malmènent quelque peu nos arpions surchauffés mais la floraison de quelques haies d'arbustes rabougris nous apporte une touche de fraîcheur sous la forme d'un voile blanc comme de la neige.
medium_img_7560.jpg


Le GR dévale ensuite au travers d'une pinède, traverse le Cernon pour rejoindre la route qui mène au terme de notre étape, le village de Ste Eulalie de Cernon.
medium_img_7577.jpg

Ce village avec son réseau de rues et ruelles médiévales a conservé les tours et l'intégralité des murailles élevées au XVème siècle par les Hospitaliers. Nous reprenons notre souffle en apaisant la brûlure de nos plantes de pieds par la fraicheur d'une 1664 (bue à la sante de Pierrot, Beldouch, Victor, Gene et Cie) que nous dégustons attablés au café installé sur la charmante place agrémentée d'une fontaine. Nous rejoignons ensuite le confort de l'excellent l'Hotel Restaurant La Cardabelle à la sortie du village.

medium_img_7597.jpgmedium_img_7578.jpg